12/10/2020

Le 10’000ème avion de la famille A320 !

A321neo-Middle-East-Airlines-Delivery-Ceremony-001.jpeg

Middle East Airlines (MEA) a pris livraison de son troisième avion de la famille A320 d’Airbus. Cet A321 porte le numéro de série du constructeur MSN10’000. Désormais, la compagnie dispose de 18 avions. MEA a reçu son premier avion A321neo plus tôt en 2020 et prendra six autres A321neo au cours des prochains mois. La remise de l'avion a eu lieu à Toulouse en présence de Mohamad El-Hout, président et directeur général de MEA.

« Nous sommes honorés de recevoir l'A321neo à la fine pointe de la technologie avec son numéro de série distinctif 10’000 coïncidant avec le 75e anniversaire de Middle East Airlines et spécialement après avoir reçu 5’000 MSN en 2012. Depuis que nous avons acquis un avion de la famille A320 en 2003, nous ont non seulement bénéficié de l'excellente efficacité opérationnelle de l'avion, mais ont également été la première compagnie aérienne à introduire le produit à cabine large sur un avion monocouloir, qui est devenu une tendance dans l'industrie aérienne par la suite », a déclaré le président et directeur général de la MEA. Mohamad El Hout. « Malheureusement, en raison de la situation actuelle au Liban, cette fois, nous ne serons pas en mesure de célébrer la livraison des 10 000 MSN à Beyrouth, comme nous l'avons fait avec les 5’000 MSN, mais je suis sûr que dans ces circonstances difficiles, il est un rayon de lumière, d'espoir et de motivation pour dépasser les difficultés de notre nation. 

MEA avait reçu le MSN 5’000 en 2012, après 23 ans de production dans la famille Airbus A320. Les 5’ 000 suivants ont mis huit ans de plus pour marquer cette étape importante du MSN 10 000, toujours avec MEA. Cette réalisation témoigne de l'avancée industrielle et des capacités d'Airbus et de la popularité de la dernière version NEO encore plus efficace de l'avion.

A321 de MEA:

L’A321neo de la compagnie aérienne est propulsé par des moteurs Pratt & Whitney PW1100G-JM PurePower et est configuré en deux classes avec 28 sièges en classe affaires et 132 sièges en classe économique. Il est également équipé du système de divertissement en vol de dernière génération et d'une connectivité haut débit. Intégrant les derniers moteurs, les avancées aérodynamiques et les innovations de l'habitacle, l'A321neo offre une réduction de la consommation de carburant de 20% ainsi qu'une réduction du bruit de 50%.

Photo : A321 MEA MSN 10'000 @ Airbus/ P.Masclet

10/10/2020

Alaska Airlines négocie l’achat de B737 MAX !

n915ak-alaska-airlines-boeing-737-9-max_PlanespottersNet_990147_7c57810e61_280.jpg

Boeing est en pourparlers pour vendre des avions B737 MAX à Alaska Airlines une fois l'avion remis en service après sa mise à l’arrêt. Les pourparlers s'inscrivent dans le cadre d'une série de négociations entre Boeing et plusieurs compagnies aériennes sur les commandes de jets ou l'indemnisation après l'interdiction du B737 MAX dans le monde à la suite de deux accidents mortels.

Tout accord serait soumis à l'approbation par la Federal Aviation Administration des États-Unis des mises à niveau de sécurité proposées pour le B737 MAX. Cette information a fait réagir les bourses, les actions de Boeing ont augmenté de 1,6% à 167,22 dollars jeudi après-midi, tandis que les actions d'Alaska Air ont augmenté de 4,1% à 38,54 dollars.

Alaska Airlines avait déjà commandé 37 B737 MAX avant son interdiction de vol. Si elle est confirmée, une nouvelle commande d'un transporteur aussi important donnerait au B737 MAX de Boeing un coup de pouce commercial cruellement nécessaire alors que l'avionneur américain tente de dépasser une crise qui a martelé ses finances. Cela marquerait également un test post-crise de l'équilibre des forces entre Boeing et Airbus. L'avionneur européen se bat pour garder un pied dans Alaska Airlines, qui exploitait une flotte entièrement Boeing jusqu'à l'acquisition de Virgin America en 2016.

Cependant, tout nouvel accord entre Alaska Airlines et Boeing devrait inclure des remises importantes compte tenu les malheurs du MAX et de la baisse de la demande d'avions pendant la crise des coronavirus.

Photo : B737 MAX aux couleurs d’Alaska Airlines @ Boeing

 

04/06/2020

Premier A320neo pour Wizz Air !

70515_wizza320neo_179494.jpg

La compagnie « low cost » d'Europe centrale Wizz Air a pris livraison de son premier Airbus A320neo, environ 15 mois après avoir reçu son premier A321neo. Il porte la flotte globale du transporteur à 122 avions, tous de type Airbus monocouloir.

Wizz Air prévoit de disposer de sept A320neo d'ici la fin de l'exercice en cours, bien que ce chiffre soit inférieur aux prévisions précédentes établies avant la crise des coronavirus. Les dernières données du carnet de commandes d'Airbus montrent que Wizz Air a un total de 65 A320neo en commande qui seront en service d'ici la fin de l'exercice 2026-2027. 

Il s’agit du 122e avion de Wizz Air une flotte entièrement en provenance d’Airbus. L'Airbus A320neo, le premier de son type dans la flotte WIZZ, intègre les dernières technologies de l'aviation et offre des avantages environnementaux significatifs, avec près de 50% de réduction de l'empreinte sonore, 20% de consommation de carburant et près de 50% de réduction de émissions d'oxyde d'azote par rapport aux avions de la génération précédente. En acceptant ce prochain avion équipé de moteurs Pratt & Whitney GTF ultra-modernes et efficaces, WIZZ renforce sa position comme l'une des compagnies aériennes les plus vertes du monde. La compagnie aérienne configure l'A320neo avec 186 sièges dans une configuration toute économie.

Parmi les compagnies aériennes à bas prix comptant au moins 100 appareils, Wizz Air exploite la flotte la plus jeune, avec un âge moyen de 5,43 ans. La flotte moderne et bien entretenue a joué un rôle clé dans le fait que Wizz Air a récemment été nommé parmi les dix transporteurs à bas prix les plus sûrs de 2020 par AirlineRatings.com. 

Des avions plus respectueux de l’environnement :

Les Airbus A320 et Airbus A320neo font partie des appareils les plus efficaces et durables actuellement disponibles sur le marché. Les émissions de dioxyde de carbone de Wizz Air étaient les plus faibles parmi les compagnies aériennes européennes au cours de l'exercice 2019 (57,2 gr / km / passager). Wizz Air possède le plus grand carnet de commandes de 267 appareils de la famille Airbus A320neo à la pointe de la technologie, ce qui permettra à la compagnie aérienne de réduire encore son empreinte environnementale de 30% pour chaque passager jusqu'en 2030.

Photo : A320neo de Wizz Air @ Airbus DS

23/05/2020

L’A380 en sursis chez Emirates !

Emirates-916x514-620x348.jpg

L’airbus A380 ne sera bientôt plus qu’un vague souvenir dans le ciel. Annoncé en février 2019, l’avionneur européen avait annoncé la fin de la production de l’A380. De nombreuses compagnies aériennes ont débuté le retrait du « Super Jumbo » depuis quelques mois et ce retrait s’accentue avec la crise du COVID-19.

Arrêt chez Air France :

Cette semaine, Air France a effectué le dernier vol mercredi avec l’A380 et ceci avec deux ans et demi avant la date prévue. La reprise du trafic aérien se prépare, mais il sera très difficile dans les 12 prochains mois de remplir l’énorme avion qui souffrait déjà de sa capacité en temps normal.

a380af-900x535.jpg

Trop grand, trop de concurrence :

Airbus voulait refaire la « Succes Story » du B747, mais c’est raté, les conditions de concurrence ne sont plus les mêmes qu’à la fin des années soixante. L’A380 n’est en fait pas rentable et plus gourmand en kérosène et plus polluant que les dernières générations d’avions long-courriers. Sauf, une remotorisation aurait pu sauver l’avion, mais elle n’aurait pas pu compenser la souplesse des gros-bimoteurs face à la demande très concurrentiel des passagers.

L’A380, le pari raté :

L’A380 ne séduit pas les transporteurs et le  « super avion » ne pourra pas reproduire le fantastique succès de l’époque du B747. D’une part, l’avionneur européen a surestimé l’évolution du marché des avions très gros-porteurs et n’a pas anticipé le développement des nouveaux appareils biréacteurs. A l’époque du lancement du programme A380, son concurrent américain Boeing avait hésité à lancer un « Super 747 », mais finalement les analystes de Boeing avaient conclu, qu’il était préférable d’opter pour un gros bimoteurs, soit le B787.

Emirates Airlines retarde l’inévitable :

Pourtant, il sera possible de voler et de le voir filer encore dans le ciel, le majestueux A380 grâce à Emirates Ailines. Selon l’annonce faite par la compagnie, l’A380 va continuer de voler au sein de la compagnie.  Avec un total de 115 A380 Emirate, est le porte-drapeau du « Super Jumbo ». Si certains seront stockés à long terme » d’autres vont revoler. Pour Emirates, l’A380 garde sa place au sein du réseau international du transporteur à l'échelle qu'il avait auparavant.

Mais attention, l’avenir de l’A380 au sein d’Emirates Airlines n’est pas sans nuages, le 4 juin 2019, le transporteur mettait en place le remplacement de ce dernier avec un retrait progressif. Si les A380 en services sont encore jeunes, le dernier avion devant être livré en 2021 et l’âge moyen de la flotte de moins de dix ans, la compagnie retirera sa flotte de « Super Jumbo ». Les A380 seront remplacés par le Boeing B777-9 (115 en commande) la plus grande variante de la famille B777. Le remplacement de l’A380 doit permettre au transporteur de mieux s’adapter à la demande en disposant de plus de flexibilité en ce qui concerne les options de route disponibles.

Certes, l’A380 restera encore en service au sein de la compagnie, avec les derniers appareils livré. Mais le fleuron d’Airbus ne représentera bientôt plus qu’une flotte inférieure à 50 appareils en comparaison des 115 avions en service actuellement.

unnamed.jpg

Photos : 1 & 3 A380 Emirates Airlines @ EA 2 A380 Air France @ AF

 

 

 

 

01/05/2020

Le second B777X a pris son envol !

1.jpg

Enfin une bonne nouvelle pour l’aviation et Boeing, hier l’avionneur américain a effectué le premier vol du deuxième avion de type B777X. Le capitaine Ted Grady, pilote du projet 777X, et le capitaine Van Chaney, pilote en chef du 777 / 777X, ont volé pendant 2 heures et 58 minutes au-dessus de l'État de Washington avant d'atterrir au Boeing Field de Seattle à 14h02.

Désigné WH002, cet avion est le deuxième de quatre d'une flotte dédiée aux essais en vol et testera les caractéristiques de maniabilité et d'autres aspects des performances de l'avion. Une gamme d'équipements, de capteurs et de dispositifs de surveillance ont été installés dans toute la cabine et permet à l'équipe à bord de documenter et d'évaluer la réponse de l'avion aux conditions de test en temps réel.

Le plan de test du B777X présente une série complète de tests et de conditions au sol et dans les airs pour démontrer la sécurité et la fiabilité de la conception. À ce jour, les équipages ont piloté le premier avion pendant près de 100 heures à divers réglages de volets, vitesses, altitudes et réglages de système dans le cadre de l'évaluation initiale de l'enveloppe de vol. La navigabilité initiale étant désormais démontrée, l'équipe peut ajouter du personnel en toute sécurité pour surveiller les tests à bord au lieu de s'appuyer uniquement sur une station de télémétrie au sol, déverrouillant les tests à de plus grandes distances.

Le B777X :

Le B777X est le plus grand biréacteur jamais construit dans le monde. L'avion offre une consommation de carburant inférieure de 12 % et des coûts d'exploitation inférieur à 10% par rapport aux avions concurrents.  Le B777X dispose des dernières technologies, telles que le moteur commercial le plus économe en carburant jamais produit à ce jour. Le General Electric GE9X associé à au tout nouveau design d'aile composite qui fournit une meilleure efficacité. L’avion est doté des bouts d'ailes pliables « WINGSPAN ». En outre, les bouts d'ailes pliants permettent au B777X de maintenir la compatibilité au sein des aéroports avec la famille B777 existante. 

Par ailleurs, le nouveau B777X dispose des fonctionnalités en cabines qu’apprécient les passagers des Boeing B777 et B787 comme une cabine large et spacieuse, des coffres de rangement supérieurs volumineux qui se referment facilement, des hublots de grande taille, une pressurisation en cabine plus confortable, une hygrométrie accrue, un niveau sonore réduit et un vol moins sujet aux turbulences grâce à de nouvelles technologies de stabilisation.

Boeing prévoit de livrer le premier 777X en 2021. À ce jour, le 777X totalise 340 commandes et engagements d’achat de la part de huit clients majeurs du monde entier : ANA, British Airways, Cathay Pacific Airways, Emirates, Etihad Airways, Lufthansa, Qatar Airways et Singapore Airlines.

Boeing a investi environ 5 milliards de dollars dans le programme du B777x et n'a donc pas le droit à l'erreur après les deux accidents liés à un défaut de conception logicielle du B737 MAX.

Le programme du B777X a été retardé d'un an du fait de problèmes de développement de General Electric avec les réacteur GE9X particulièrement puissants pour propulser cet avion. Le vol inaugural était initialement prévu pour l'été 2019.

Les premières livraisons des B777X sont prévues pour 2021. Emirates devrait être la première compagnie aérienne à recevoir le B777X. Ce transporteur est le plus important client du B777X avec 150 exemplaires en commande.

b777x.jpeg

Photos : 1 Vol inaugural du second B777X 2 le premier B777X @ Boeing