03/11/2020

Ryanair prépare l’arrivée du B737MAX !

34.jpg

Le transporteur « low cost » Ryanair envisage de prendre livraison de 30 Boeing B737 MAX avant l'été 2021. Cette décision doit notamment permettre de parer à un redécollage des activités et combler les lourdes pertes au cours de la prochaine saison hivernale. Le mise en service du « MAX » est bien évidemment intimement liée aux décisions des nouvelles certifications de la FAA et de l’EASA.

De fait, le transporteur espère recevoir son premier B737MAX au début de l’année 2021. La compagnie aérienne a confirmé 135 appareils fermes avec des options pour 75 autres. Ryanair prévoit d’exploiter l’avion en haute densité, soit avec 11 sièges de plus et une porte de sortie supplémentaire pour plus de sécurité. Cette modification permettra un coût d'exploitation 5 % de moins que les B737-800 « MAX » conventionnels. Chez le transporteur l’avion est nommé B737-8200.

article-2748889-2135BE9300000578-483_634x380.jpg

Ryanair a enregistré des pertes nettes de 410 millions d'euros (477 millions de dollars) pour le premier semestre, qui incluaient une charge exceptionnelle de 214 millions d'euros sur les couvertures résultant d'une réduction des prévisions hivernales et des « retards de livraison d'avions en cours ».

La Direction de Ryanair confirme que l'exercice 2020-21 continuera d'être un exercice financier « extrêmement difficile ». Les prévisions de la compagnie portent sur 38 millions de passagers, ce chiffre pourrait être revu à la baisse si des restrictions de voyage ou des restrictions supplémentaires « non coordonnées » sont imposées pendant l'hiver avenir.

Compensations de la part de Boeing :

Les livraisons initiales à Ryanair ont déjà plus de 18 mois de retard sur le calendrier et la société affirme que bien qu'elle ait reçu des « remboursements du fournisseur » au deuxième trimestre, les discussions de compensation avec Boeing « ne seront ni finalisées ni conclues » tant que le B737Max ne sera pas remis en service et un calendrier de livraison révisé est convenu. La Direction de Ryanair insiste sur le fait qu'elle reste engagée envers l'avion qui lui permettra d'augmenter le nombre de passagers à 200 millions au cours des cinq ou six prochaines années.

Photo : B737MAX (8200) Ryanair@ Joe Walker

02/11/2020

Le MHI SpaceJet est mis en sommeil !

https---s3-ap-northeast-1.amazonaws.com-psh-ex-ftnikkei-3937bb4-images-8-7-0-0-27410078-1-eng-GB-写真部資料)スペースジェットの飛行試験 三菱航空機20200601154602298_Datar.jpg

Mitsubishi Heavy Industries (MHI) stoppe momentanément le développement de son avion régional M90 SpaceJet. L’avionneur japonais a annoncé cette décision dans le cadre d'un plan d'affaires à moyen terme révisé. Cette décision doit permettre d’éviter une forte perte financière dans cette période compliquée.

Cependant, les travaux continuent en ce qui concerne la documentation de certification de type en vue de reprendre le programme lorsque la situation de la pandémie le permettra. Dans les résultats financiers du premier semestre de l'exercice en cours, MHI a signalé une baisse de 12% des revenus à l'échelle du groupe, à 1 658,6 milliards de yens (15,9 milliards de dollars). Cependant, à la suite de l’impact négatif de la pandémie de Covid-19, le groupe a subi une perte avant impôts de 72,8 milliards de yens, dont 66,3 milliards de yens pour sa division aviation, défense et espace. Plus tôt cette année, Mitsubishi Aircraft a interrompu ses projets d'essais en vol du biréacteur M90 de 88 places à Moses Lake, Washington et a également suspendu les travaux de développement sur le M100 de 76 places.

MHI s'attend désormais à ce que le marché du transport aérien ne commence à se redresser qu'à partir de 2024. Il a déclaré qu'il resterait actif dans le secteur des aérostructures grâce à un plan visant à « accroître l'efficacité de la production et à faire avancer le développement de nouvelles technologies pour participer aux futurs programmes d'avions mondiaux.

Le Mitsubishi Aircraft SpaceJet : 

Mitsubishi Heavy Industrie décline sont SpaceJet (ex MRJ) en deux classes, soit : le SpaceJet M70 (72 à 76 places) et le Spacejet M90 (92 à 96 places), les deux versions seront également proposées aux standards : ER (Extended Range) et LR (long Range. Le SpaceJet est le « Regional jet » qui comprend le plus de matériaux composites, afin de diminuer l’impact sur l’environnement. Des recherches ont été menées par l’Energy and Indusrial Development Organization en collaboration avec l’Agence spatiale japonaise JAXA à ce sujet.

La famille SpaceJet devrait pouvoir concurrencer en matière de coûts les actuels Airbus A220 et Embraer E175 avec une consommation en kérosène inférieure de l’ordre de 11% au premier et 13% au second. Toujours selon le constructeur, le SpaceJet doté des moteurs Pratt & Whitney PurePower PW1217G réduira l'empreinte de bruit au décollage de 40% par rapport à l’Embraer E190. Le SpaceJet pourra effectuer des vols sans escale au départ de Denver à New York ou à Miami par exemple.

Question confort, la cabine du SpaceJet permet l’installation de la nouvelle génération de « sièges minces », qui disposent d'un dossier de siège plus fin et qui prendront moins de place entre les rangées, en offrant un espace pour les genoux des passagers de 31 pouces. Ces sièges contribuent également à la réduction du poids de l’avion.

480536706.jpeg

Photo : 1 Spacejet au décollage @ Koji Uema 2 En approche @ MHI

30/10/2020

A330neo pour Kuweit Airways !

unnamed-11.jpeg

Kuwait Airways, la compagnie aérienne nationale du Koweït, a reçu ses deux premiers A330neo. Ces appareils sont les premiers des huit A330neo commandés par la compagnie aérienne. Le transporteur exploite actuellement une flotte de 15 avions Airbus comprenant sept A320ceos, trois A320neos et cinq A330ceos.

Cet événement marque également la première livraison d’Airbus A330-800. Le gros-porteur de nouvelle génération est le dernier ajout à la gamme de produits d’Airbus, soulignant la stratégie de la société de continuer à offrir à ses clients des compagnies aériennes des économies imbattables, une efficacité opérationnelle accrue et un confort des passagers supérieur avec les dernières plates-formes technologiques éprouvées. Grâce à sa capacité de taille moyenne sur mesure et à son excellente polyvalence de gamme, l'A330neo est considéré comme l'avion idéal pour opérer dans le cadre de la récupération post-COVID-19.

Configuration :

L'A330neo de Kuwait Airways pourra accueillir confortablement 235 passagers, avec 32 lits entièrement plats en classe affaires et 203 sièges spacieux en classe économique, tout en offrant une grande soute capable d'accueillir de généreuses franchises de bagages pour les passagers.  

«L'A330neo est le bon avion pour Kuwait Airways en ces temps difficiles. Ce produit unique répond parfaitement à l’ambition de Kuwait Airways d’étendre son réseau de la manière la plus efficace et la plus polyvalente », a déclaré Christian Scherer, directeur commercial d’Airbus. « Grâce à son meilleur confort de cabine dans l’espace aérien, l’avion deviendra rapidement le favori des passagers. Grâce à son haut niveau de points communs et à ses avantages en termes de coûts, l'A330neo s'intégrera facilement et efficacement dans la flotte actuelle d'A320, d'A330 et de sa future flotte d'A350 », a-t-il ajouté.  

Un avion efficient :

L'A330neo est un véritable avion de nouvelle génération, s'appuyant sur les caractéristiques du populaire A330 et tirant parti de la technologie développée pour l'A350. Propulsé par les derniers moteurs Rolls-Royce Trent 7000, et doté d'une nouvelle aile avec une envergure accrue et des Sharklets inspirés de l'A350 XWB, l'A330neo offre un niveau d'efficacité sans précédent - avec une consommation de carburant par siège 25% inférieure à celle des concurrents de la génération précédente. Équipé de la cabine Airspace, l'A330neo offre une expérience passager unique avec plus d'espace personnel et le système de divertissement en vol et la connectivité de dernière génération.

Photo : A330-800neo Kuwait Airways@ Airbus /P.Pigeyre

 

23/10/2020

Delta réceptionne le premier A220 assemblé aux USA !

34.jpg

L’avionneur Airbus a livré le premier A220 entièrement assemblé aux États-Unis depuis l’usine de Mobile, en Alabama, consolidant ainsi le rôle du constructeur aéronautique en tant que producteur mondial d'avions. L'appareil a été livré au transporteur Delta Air Lines.

« La livraison du premier A220-300 assemblé aux États-Unis est un moment historique qui met en évidence l'empreinte industrielle croissante d'Airbus en Amérique du Nord et nous rend tous extrêmement fiers », a déclaré C. Jeffrey Knittel, président et PDG d’Airbus Americas, Inc. « Nous attendons avec impatience de voir la réaction positive des passagers lorsqu’ils feront l'expérience de voyager à bord de ce tout nouveau A220-300 fièrement assemblé à Mobile, en Alabama ».

Plusieurs jalons ont permis d’aboutir à ce moment historique. Depuis la mise en service de la chaîne d'assemblage final de l'A220 de Mobile en janvier 2019, jusqu'au démarrage officiel de la production de l'A220 en août 2019 et au vol inaugural de cet appareil en juin, les équipes A220 de Mirabel (Québec) et de Mobile ont travaillé en étroite collaboration pour assurer le succès de la production de l'A220 aux États-Unis.

À ce jour, environ 400 employés américains ont été formés pour la production de l’A220. Certains d’entre eux ont reçu la formation à Mirabel, au Québec (Canada), où se trouvent le programme A220 et la chaîne d'assemblage final primaire. Il y a un an, la première équipe de production A220 basée aux États-Unis qui est composée de nouveaux membres ainsi que de membres plus expérimentés, commençait à assembler des A220 à Mobile.

Delta Air Lines est actuellement le plus gros client de l'A220, avec un total de 95 appareils A220 en commande et sera le premier opérateur A220 en Amérique à exploiter les deux types d'appareils, soit l'A220-100 et A220-300.

Bénéficiant des technologies les plus récentes, l'A220 est l'appareil le plus silencieux, le plus propre et le plus écologique de sa catégorie. Avec une empreinte sonore réduite de 50 % par rapport aux appareils de la génération précédente, une consommation de carburant par siège réduite de 25 % et des émissions de NOx inférieures de 50 % aux normes de l’industrie, l'A220 est un excellent appareil pour les quartiers situés près des aéroports. Grâce à sa conception épurée, l'A220 offre une efficacité opérationnelle inégalée et des coûts d’exploitation par siège réduits de 25 % par rapport aux appareils de la génération précédente. 

En date de la fin septembre 2020, 123 appareils A220 ont été livrés à sept opérateurs et sont en opération sur des itinéraires en Asie, en Amérique, en Europe et en Afrique, ce qui prouve la grande polyvalence du dernier membre de la famille Airbus.

unnamed-11.jpg

Photo : 1 A220 Delta Airlines 2 l’A220 construit à Mobile s’envole @ Airbus

16/10/2020

SAS réceptionne son premier A321LR ! 

unnamed-11.jpg

La compagnie aérienne scandinave SAS a pris livraison de son premier de trois A321LR en location auprès d'Air Lease Corporation devenant ainsi le nouvel opérateur de l'avion monocouloir long-courrier ultra efficace. Le transporteur a choisi d’équiper son A321LR par des moteurs CFM Leap-1A.

Certifié bio-kérosène :

Le vol de livraison d'Airbus Hambourg à sa base à Copenhague utilise un mélange de carburant durable à 10%. Cette initiative s'inscrit dans l'engagement de SAS à réduire son empreinte carbone et dans l'objectif d'Airbus de contribuer aux objectifs ambitieux de décarbonisation du secteur aérien. Airbus est le premier constructeur aéronautique à offrir à ses clients la possibilité de recevoir de nouveaux avions de ligne avec du carburant durable. Ces vols de livraison sont disponibles depuis 2016.

L'A321 de SAS présente une configuration de cabine moderne et très confortable en trois classes avec 157 sièges, 22 classe « SAS Business », 12 classe « SAS Plus » et 123 sièges de classe « SAS Go »). La compagnie aérienne prévoit de déployer les avions des pays nordiques sur les routes transatlantiques.

La compagnie aérienne exploite une flotte Airbus de 76 appareils comprenant 63 appareils de la famille A320, 9 appareils de la famille A330 et quatre appareils de nouvelle génération A350 XWB.


L’A321LR :

L’A321LR est une version longue portée (LR) de la famille A320neo la plus vendue et offre aux compagnies aériennes la possibilité d’effectuer des vols longue distance jusqu’à 7’400 km et d’exploiter de nouveaux marchés long-courriers auparavant inaccessible avec un avion monocouloir.

L’A320neo et ses dérivés constituent la famille d’avions monocouloirs la plus vendue au monde, avec plus de 7’450 commandes passées par plus de 110 clients. Il a été le pionnier et a incorporé les dernières technologies, y compris les moteurs de nouvelle génération et la conception de cabine de référence de l'industrie, permettant d'économiser 30% du coût en carburant par siège. L'A320neo offre également des avantages environnementaux significatifs avec une réduction de près de 50% de l'empreinte sonore par rapport aux avions de la génération précédente.

Photo: A321LR aux couleurs de SAS @ Airbus