03/06/2010

Le Gripen NG (E/F) entame une tournée internationale :

 

 

gripernng.jpg

 

 

L’avion de démonstration Gripen NG qui préfigure la version E/F  a fait ses débuts internationaux en participant à la dernière phase des essais d’évaluation indiens pour l’offre MMRCA (avion de combat multi-rôle moyen) en Inde.

A ce jour, l’avion a effectué quelque 135 vols d’essais en Suède et teste actuellement ses capacités en vol à l’étranger pour montrer sur la scène internationale que le développement d’un avion de combat Gripen de nouvelle génération va bon train. Cette réalisation va permettre de montrer réellement l’état des compétences en haute technologie dont se réclame la Suède dans le développement et la fabrication d’un avion de combat de ce calibre. Plusieurs pilotes internationaux ont déjà piloté et évalué l’avion de démonstration Gripen NG en Suède. Selon Gripen, plusieurs pilotes en provenance de pays  ou  l’avion est actuellement en compétition ont eu l’occasion de voler l’appareil. Celui-ci répondrait par ailleurs bien au-delà des divers cahiers des charges.

L’environnement très rude de la base aérienne de Leh, située à 3300m d’altitude dans l’Himalaya, s’est avéré ne poser aucun problème à l’avion de combat, là où les essais en haute altitude ont été effectués.

Le démonstrateur Gripen NG est la plateforme d’essais en vol utilisée pour s’entraîner et développer de nouvelles technologies et caractéristiques intégrées dans le Gripen NG. Le Gripen NG a été spécifiquement développé pour répondre aux exigences opérationnelles des 30 prochaines années.

Photo : Gripen NG (E/F) @ Gripen

 

27/04/2010

Le 7e F-35A mettra à l'épreuve son armement

 

 

f35_af-2_ff.jpg

 

 

FORT WORTH, Texas, Le septième prototype du Lockheed Martin F-35A  Lightning II a débuté ses vols d’essais. Les objectifs sont de valider le décollage classique et l'atterrissage (CTOL) avec l’ensemble des variantes d’armement.

Immatriculé AF-2 le F-35A effectué son premier vol d’une heure,  avec aux commandes le pilote d’essais Jeff Knowles depuis la base de Forth Worth. Il s’agit là, d’une nouvelle étape  dans l’avancée, de la mise au point de la gamme F-35. Ce prototype est configuré pour tester et vérifier l’ensemble des charges en soutes et extérieurs de l’avion. L’AF-2 testera l’ensemble des armements air-air et air-sol disponibles en internes et externes et ceci à travers l’ensemble des possibilités de l’enveloppe de l’appareil.

L’appareil est également le premier F-35 à avoir reçu sont GAU-22, soit le canon de 25 millimètres de type Gatling produit par General Dynamics et Burlington. Les premiers essais de tir au canon devront vérifier l’acoustique, le recul et l’incidence des vibrations engendrées par l’arme. Concernant les deux soutes d’armement, le début des essais se concentreront sur le largage de charges ainsi que des mesures vibro-acoustique avec les portes de soute ouverte.

En vol supersonique, le largage des charges air-air depuis la soute devront être validé jusqu’à des vitesses maximale de Mach 1,6. La vérification de l’emploi d’arme en soute, soit en configuration de furtivité doit devenir la norme sur l’ensemble de la gamme F-35.

Lorsque celle-ci n’est pas requise (VLO) le F-35 doit pouvoir emporter jusqu’à 15.000 livres de charges supplémentaires chargés sur six pylônes externes. Les tests seront à l’avenir effectué avec les deux motorisations interchangeables : le Pratt&Whitney F135 et le General Electric Rolls-Royce F136.

 

Liens sur le F-35 déjà en ligne :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/03/19/atterrissa...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/02/22/essais-en-...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/11/20/f-35-la-do...

Photo : le F-35A no : AF-2 @ Lockheed Martin

 

19/03/2010

Atterrissage vertical réussi pour le F-35

 

 

42215-10P00006PR_24-hi.jpg

 

 

Hier, sur la base aéronavale de Patuxent River dans le Maryland, un des prototypes du F-35B Lightning II s’est posé de manière verticale grâce aux 41’000 livres de poussée délivrée par son réacteur (voir vidéo n: 3 sur le lien). Il s’agissait là, d’une phase importante pour la qualification de l’avion.

Importante séries de tests :

Le premier Lockheed Martin F-35B Lightning II à décollage court/atterrissage vertical (STOVL) vient de débuter une série de tests permettant de valider l’enveloppe de vol avec atterrissages verticaux. L’ensemble des prototypes du F-35B vont poursuivre le  processus de validation du système de propulsion STOVL  à travers une série de décollages courts, normaux et des atterrissages verticaux. Les pilotes d’essais vont  procéder systématiquement à des atterrissages et des décollages verticaux court et à élargir davantage l'enveloppe de vol opérationnel pour le F-35B et ceci dans un premier temps sans charges externes puis avec.

Les avions sont pris en charge par le F-35 Autonomic Logistics Information System (ALIS) et sont  surveillés par le Lockheed Martin F-35 Sustainment Operations Center à Fort Worth.  Le système ALIS  est un système de surveillance, globale et à distance, de l’état et des performances des F-35 qui permet d’obtenir un diagnostic en direct des tests et  qui servira par la suite,  dans le monde entier pour assurer la préparation des missions.

L'avion testé  hier est immatriculé BF-1 et fait partie des trois machines destinées aux essais à Patuxent River. Il est propulsé par un moteur Pratt & Whitney F135 couplé d'un turboréacteur à double flux à contre-rotation Rolls-Royce LiftFan.

42215-F09-89850PR-hi.jpg


 

Vidéos du vol sur :

http://multivu.prnewswire.com/player/42215-lockheed-marti...

Lien sur le F-35 :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/02/22/essais-en-...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/11/20/f-35-la-do...

Photos : 1 Le F-35B no : BF-01. 2 Essais en vol d’un F-35 accompagné d’un F/A-18 @Lockheed Martin.

 

03/02/2010

Bonne disponibilité opérationnelle des Eurofighter italiens

 

 

lowres_iaf eft over grosseto .jpg

 

 

L’Italian Air Force a commencé l'année avec un record en disponibilité opérationnelle avec ses Eurofighter Typhoon.

La base de  Grosseto de la 4e Escadre aérienne de la Force aérienne italienne a pris un départ lancé en janvier de cette année en établissant un nouveau record. Les escadrons ont  réalisé 200 sorties et a amassé 260 heures de vol en janvier, dont 130 ont été accomplis au cours de la dernière semaine.

Les deux escadrons du 4e Stormo de Grosseto ont obtenu pu bénéficier  d’une grande  disponibilité opérationnelle de leurs Typhoon et ceci  jusqu'à un niveau très élevé. Cela a été en grande partie attribuable à l'intégration effective de la 904e GEA, Gruppo Efficienza Aeromobili, l'unité qui a la responsabilité de maintenir les cycles opérationnelles au niveau supérieur, avec les escadrons de vol.

Le Stormo 4e est constitué par le 9e Escadron et de l'Escadron 20, qui est l'unité de conversion opérationnelle pour tous les pilotes de l’Italian Air Force sur Eurofighter.

La 4e Escadre aérienne a été la première unité de la Force aérienne italienne à recevoir le Typhoon en 2004. Le 21 juin 2009, l'escadre aérienne a obtenu la certification de l'OTAN à accomplir en dehors des missions hors zone en soutien de la paix au sein de la Force de réaction de l'OTAN et a atteint en octobre, les 10.000 heures de vol.

Photos : les Eurofighter des 4e et 20e Escadron italiens. @ EADS

 

29/01/2010

Premier vol du Sukhoi T-50

 

 

show_image_615.php.jpeg

 

 

Je vous l’annonçais il y a quelques jours déjà, le renouveau de la chasse russe le prototype Sukhoi T-50 (PAK FA) a effectué son premier vol ce matin ! La ressemblance avec F-22 est significative, comme l’étaient les MIG-29 et SU-27 avec les F-14 et autres F-15 de l’époque.

Omnirôle et furtif :

Comme prévu, le prototype de démonstration T-50 représente l’archétype de l’avion multirôle ayant des capacités furtives, soit un appareil de cinquième génération, capable d’emporter des charges militaires en interne. Surnommé le « raptorski» en référence à sa proche ressemblance avec son homologue américain le F-22 Raptor.

Le vol d'essai s'est déroulé à Komsomolsk-sur-Amour, dans l'extrême-orient russe et il a duré 47 minutes.

En développement depuis les années 90 (voir lien), il devrait entrer en service dans l'aviation russe à partir de 2015. Il doit remplacer les Mig-29 et Su-27.  L'Inde est également partenaire de ce  programme. Cet appareil devrait d’ailleurs à l’avenir former l’épine dorsale de l’Indian Air Force (IAF). Le coût du développement du T-50 partagé entre les deux pays, devrait  être de 6 à 7 milliards d’euros. Le coût d’un appareil devrait dépasser les 70 millions d’euros.

Les caractéristiques de l'avion sont incertaines. On parle d'un poids de 26 tonnes et 37 à pleine charges.

En comparaison des Sukhoi Su-30 actuels, la signature radar devrait se situer à 0,5 mètres carré par rapport aux 20 mètres carrés de celui-ci !

 

IMG_9631.jpg

 

 

Il disposera, comme le F-22 Raptor, d’une capacité  « supercruise », de la prochaine génération missiles air-air, air-surface et air-mer, nouvelle capacité  de senseur  infrarouge et d’une intelligence artificielle. Ses capteurs visuels seront combinés par voie électronique et alimenteront les pilotes dans un format facile à lire et à comprendre.

Le TU-50 est doté  pour ses vols des deux  premiers moteurs Saturn 117S (environ 14,5 tonnes de poussée chacun). Le 117S est une version avancée de l’AL-31F, mais construit avec l’expérience acquise sur l’AL-41F. On suppose que la version définitive utilisera un nouveau moteur de 17,5 tonnes de poussée (x2) développé par NPO Saturn.

 

sukhoi-t-50-pak-fa.jpg

 

 

lien avia news  sur le T-50 :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/01/10/le-prototy...

lien vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=vIc6iVVJelg

Photo : 1 & 2 Le premier vol du T-50 @ Sukhoi. 3 planche comparative T-50/F-22.