06/05/2013

L’Italie reçoit son premier NH-90 TTH !

NH90_TTH_It_Army_FOC.jpg


 

L’Armée italienne prend livraison de son premier hélicoptère NH-90 TTH, lors d’une cérémonie officielle qui s'est tenue à Venise au sein des installations d'AgustaWestland en présence du général Giangiacomo Calligaris, Commandant de l'Italien Army Aviation et le général Francesco Langella de l’ARMAEREO.

 

Cette livraison porte à 21 le nombre de NH-90 livrés à l'armée italienne à partir d'une commande de 56. La commande italienne se décline de la manière suivante, 46 en version NFH (NATO Fregate Helicopter) et 10 en version TTH (Tactical Transport Helicopter).

 

NH-90 TTH : 

 

L’hélicoptère NH-90 TTH de nouvelle génération est adapté à un large éventail de missions comptant parmi les plus exigeantes : logistique et transport utilitaire, recherche et sauvetage au combat (RESCO), évacuation sanitaire, opérations spéciales et lutte anti-terrorisme. Dans sa configuration opérationnelle finale, le NH90 dispose d’une avionique éprouvée qui permet d’accomplir des missions de jour comme de nuit sans restrictions majeures, d’équipements d’auto-protection performants, d’un système de communication militaire inter-opérable pour les opérations internationales.

 

Le système de mission comprend entre autres: un casque avec affichage des données de vol, un système de détection d'obstacles, système de guerre électronique, le contrôle tactique et le système de communication tactique, radar météo, générateur de carte numérique et un système de diagnostic. Le NH-90 dispose de deux turbines General-Electric T700 -T6E1.

 

Le NH-90 (NATO Helicopter) est un hélicoptère biturbine européen de transport militaire de la classe des 10 tonnes, conçu entre la France, l’Allemagne, l’Italie et les Pays Bas, rejoints par le Portugal en juin 2001 et la Belgique en 2006. Le NH90 se décline en 2 versions : TTH (transport tactique) et NFH (lutte anti-surface et anti-sous-marine).

Les 25 premiers TTH ont été livrés à ce jour en parallèle à cinq pays. D’autres livraisons sont attendues en 2009. Ce programme multipartite, qui contribue à la construction d’une défense européenne intégrée, est géré au niveau étatique par une agence OTAN, (NAHEMA : NATO Helicopter Management Agency) et au niveau industriel par la société NH-Industries. Ces deux entités sont implantées à Aix-en-Provence (France).


 

IMG_7828%20web.jpg


 

Photos : 1 Le premier NH-90 TTH italien 2 Cérémonie de remise @ AgustaWestland

 

 

 

09/04/2013

Premier vol pour le NH-90 NFH belge !

NH90NFH-Belgien-c4d51.jpg


DONAUWORT, le premier hélicoptère de type NH-90 en version navale (NFH) destiné à la Belgique, a effectué son premier vol en Allemagne dans sa configuration définitive. En Belgique, le NH-90 NFH est destiné à remplacer les vénérables Sea King en service depuis 1976 au sein de la 40e escadrille de Coxyde. Le premier NH-90 TTH (version non navale) avait été livré le 21 décembre dernier.

Cet appareil, le premier d’une série de quatre appareils commandé par la Belgique, ce pays avait également commandé quatre NH90 en version de transport tactique (TTH). Le NH-90 NFH belge est configuré dans un standard pleinement opérationnel, connu comme le «Step B+». Cet appareil est très proche des NH-90 «Step B» actuellement déployés en opérations par la marine néerlandaise.

Le NH-90 NFH :

La variante NH-90 NFH est principalement conçu pour la lutte anti-sous-marine (ASM) et la guerre de surface. Les ensembles complets d'équipement de mission permettent à un large éventail de missions supplémentaires comme la recherche et le sauvetage (SAR), la patrouille maritime, ravitaillement vertical, le transport de troupes, l'évacuation médicale ainsi que le soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques défavorables partir du pont d’un navire, il peut fonctionner à partir de petites frégates, même en haute mer.


 

nh90_nfh_exph-0101-17_ca_pecchi.jpg


Le programme NH-90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH-90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.

L’ENR (european naval radar) est un radar aéroporté fabriqué par un consortium éponyme (Gallileo Avionica, Thales Airborn Systems, EADS/DE) destiné au NH90 NFH. C’est un radar à compression d’impulsion et agilité de fréquence qui permet plusieurs modes de fonctionnement, dont l’un est optimisé pour la détection de petits échos par mer forte. Il fournit également des informations nécessaires à la navigation y compris météorologiques. Il est utilisé aussi bien des opérations militaires (lutte anti navire et anti sous-marine) que des opérations de surveillance (maritime et côtière) ou humanitaires (recherche et sauvetage en mer).

Le NH-90 NFH est doté d’une caméra infrarouge FLIR développée par Sagem. C’est une caméra infra rouge de 2e génération travaillant dans l’IR lointain. Elle est destinée entre autres à l’observation longue portée de jour comme de nuit. Question sonar, l’appareil est pourvu d’un Sonar Flash fabriqué par Thales Underwater Systems. Il s’agit d’un sonar basse fréquence léger à immersion (avec 750 mètres de câble) et fonctionnant en mode actif ou passif. Deux types de signaux sont utilisés : des émissions continues (CW) pour la détection et des mesures doppler et des émissions en FM avec un traitement de signaux comprimés qui permet d’accroître la gamme de résolution. Les émissions CW et FM peuvent être combinés en un seul signal.

Le NH-90 est le programme  d’hélicoptère européens le plus performants jamais lancé. Les commandes fermes établies pour 14 pays dont la France, l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas, Portugal, Suède, Finlande, Norvège, Grèce, Espagne et Belgique en Europe, ainsi que l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le Sultanat d’Oman. 


 

HFTS_NH90 Sim Cockpit_1.JPG


Photos : 1 Le premier NH-90NFH belge 2 NH-90NFH en vol 3 Simulateur NH-90 @ Eurocopter

 

17/03/2012

Quel hélicoptère SAR pour la Norvège ?

 

 

1fj11fM7R7br9kEKMBZBbSKE2WYa39Qd.jpg

 

 

La Norvège lance une compétition pour trouver un successeur aux hélicoptère de sauvetage  S3 Sea-King. Quatre candidats ont répondu à l’appel d’offres portant sur la livraison des futurs hélicoptères SAR (Search and Rescue).

Le cahier des charges n’est pas encore totalement terminé, sa version définitive sera transmise au début du mois prochain aux candidats. 

Quatre constructeurs en course :

 

 

 

Le NH-90 :

NAWSARH--Norwegian-all-weather-SAR-helicopter-.JPG


 

NH Industrie est une  co-entreprise qui comprend Eurocopter, AgustaWestland et Stork Fokker. Ce   groupe part  assez confiant dans la compétition puisque la Norvège dispose déjà du NH-90 en version NFH (NATO Frigate Helicopter) et vont commencer à servir à partir des nouvelles frégates de classe Nansen. Un point faible cependant réside dans le fait que le NH-90 dispose d’un rayon d’action sensiblement plus faible que ses concurrents, notamment l’AW101.

Le NH90 (NATO Helicopter) est un hélicoptère biturbine européen de transport militaire de la classe des 10 tonnes conçu entre la France, l’Allemagne, l’Italie et les Pays Bas , rejoints par le Portugal en juin 2001 et la Belgique en 2006. Le NH90 se décline en 2 versions : TTH (transport tactique) et NFH (lutte anti-surface et anti-sous-marine).

Ce programme multipartite, qui contribue à la construction d’une défense européenne intégrée, est géré au niveau étatique par une agence OTAN, (NAHEMA : NATO Helicopter Management Agency) et au niveau industriel par la société NH-Industries. Ces deux entités sont implantées à Aix-en-Provence (France).

 

 

 

AW101 :

1147353245.jpg


 

L’AgustaWestland AW101, l’appareil de type tri-turbine doté de structure en nid d’abeille à base d’alliage en aluminium-lithium et composite surmonté d’un rotor à 5 pales vola pour la première fois en 1987. Les difficultés financières rencontrée par Westland  obligèrent une réorganisation du groupe pour donner naissance à AgustaWestland et la disparition d’EH Industrie. Les premières commandes furent obtenue en 1991.

L’appareil offre deux motorisations à choix soit le Rolls-Royce-Turbomeca RTM322 ou le General Electric CT7-8. L’AW101 dispose d’un cockpit doté d’écrans EFIS compatible NVG (Night Vision Google) d’un système de communication par satellite, d’un TCAS (Terrain ans Collision Avoidance System).

 

 

 

EC725 :

LYB06t.jpg


 

L’Eurocopter EC725 est la dernière version du Super Puma et de la famille Cougar. Cet hélicoptère de 11 tonnes  bimoteur est équipé d'un rotor à  cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), Le  de transport aérien tactique, longue distance le  transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et  les  missions navales.

L'EC725 est également équipé d'une tourelle Flir qui lui donne une capacité d'intervention nocturne et tout temps.

H-92 :

755415739.jpg


 

Seul compétiteur non européen, l’américain Sikorsky propose le H-92. Le Sikorsky S-92 est un hélicoptère de transport susceptible de remplacer les H-3 Sea King. Le premier appareil a été livré en septembre 2004. Principalement utiliser pour le ravitaillement des plates-formes pétrolière et en mode de recherche et sauvetage, il a été commandé par les Forces armées canadiennes au nombre de  28 exemplaires sous la désignation CH-148 Cyclone. Le Cyclone peut voler de jour comme de nuit, dans presque toutes les conditions météorologiques et par des températures variant entre - 51 °C et + 49 °C. Grâce à sa vitesse maximale de croisière de 250 km/h, le CH-148 est environ 10 % plus rapide que le Sea King. Le Cyclone peut aussi parcourir 450 km sans ravitaillement.

Au niveau du cockpit, un nouveau système de pilotage automatique (Automatic Flight Control System) permettra pour la version SAR (Recherche & Sauvetage) de réduire le travail du pilote dans un environnement de secours, ainsi qu’un «Load-sensing», crochet de charge qui met à jour automatiquement la masse des aéronefs et des lectures d’équilibre.

Programme :

La Norvège prévoit d’annoncer son choix d’ici le mi-2013, les premiers hélicoptères devront être livrés courant 2016 et les S-3 Sea King seront progressivement retirés du service d’ici la fin de 2020.

Photos : 1 S-3 Sea-King norvégien @ Norwegian Army  2 NH-90 aux couleurs Novégienne @ AW 3 AW101 Canadien @AgustaWestland 4 EC725 marine française @ Eurocopter 5 H-92 aux couleurs Canadiennes @ Sikorsky

 

15/03/2012

Les Kiwis reçoivent le NH-90 !

 


6399020_600x400.jpg

 

 

Wellington, la  New Zealand Air Force vient de recevoir officiellement son premier exemplaire de l’hélicoptère NH-90 TTH. Au total le Nouvelle-Zélande à commandé 9 hélicoptères de ce type en 2006.

Le Ministre de la Défense, le Dr Jonathan Coleman, a accueillit officiellement le premier appareil de la Force aérienne lors d'une cérémonie à Wellington Airport. "C'est un jour très important pour l'Armée de l'Air et de l'ensemble de la NZDF,". "Les hélicoptères NH90 offrent de bien meilleures capacités que les Iroquois vieillissant» s’est exprimé le Ministre !

Avant d’entrer en service, les hélicoptères seront soumis à des tests rigoureux opérationnelle durant une phase d'évaluation d'environ 12 à 18 mois, afin d'assurer qu’ils sont sûrs et adaptés avant qu'ils ne soient commis à l'utilisation opérationnelle.

Formation des équipages en Allemagne :

La Royal New Zealand Air Force avait préalablement envoyer du personnel en Allemagne durant l’année dernière pour ses équipages à la transition sur le NH90. Les deux gouvernements avaient  signé un accord de statut de leurs forces pour fournir le cadre juridique pour le séjour temporaire du personnel de la RNZAF en Allemagne.  La pleine capacité opérationnelle des NH90 TTH néo-zélandais devrait être atteint 2013 et vont remplacer les vénérables UH-1 Iroquois.

Le NH-90 :

L’hélicoptère NH90 TTH de nouvelle génération est adapté à un large éventail de missions comptant parmi les plus exigeantes : logistique et transport utilitaire, recherche et sauvetage au combat (RESCO), évacuation sanitaire, opérations spéciales et lutte anti-terrorisme.

Dans sa configuration opérationnelle finale, le NH90 dispose d’une avionique éprouvée qui permet d’accomplir des missions de jour comme de nuit sans restrictions majeures, d’équipements d’autoprotection performants, d’un système de communications militaires interopérable pour les opérations internationales et des équipements pour un déploiement par navire.

Le NH90 (NATO Helicopter) est un hélicoptère biturbines européen de transport militaire de la classe des 10 tonnes conçu entre la France, l’Allemagne, l’Italie et les Pays Bas , rejoints par le Portugal en juin 2001 et la Belgique en 2006. Le NH90 se décline en 2 versions : TTH (transport tactique) et NFH (lutte anti-surface et anti-sous-marine).

Les 25 premiers TTH ont été livrés à ce jour en parallèle à cinq pays. D’autres livraisons sont attendues en 2009.

Ce programme multipartite, qui contribue à la construction d’une défense européenne intégrée, est géré au niveau étatique par une agence OTAN, (NAHEMA : NATO Helicopter Management Agency) et au niveau industriel par la société NH-Industries. Ces deux entités sont implantées à Aix-en-Provence (France).

Les deux versions :

TTH (Tactical Transport Helicopter), spécialement conçu pour le transport tactique de personnel (20 soldats équipés), le transport d’un véhicule tactique léger ou le transport de 2,5 tonnes de matériel, le suivi de terrain.

NFH (NATO Frigate Helicopter), spécialement conçu pour :

    • la lutte anti-sous-marine (ASW) : détection, classification, identification du type de la cible, poursuite de la cible et déclenchement des armements, y compris capacité de désignation d’objectif transhorizon (OTHT).
    • la lutte anti-surface (ASUW) : détection, poursuite, classification, identification du type de navire, poursuite de la cible et déclenchement des armements, y compris capacité de désignation d’objectifs transhorizon (OTHT).
    • Les missions SAR : détection et classification des bateaux en détresse, embarcations de sauvetage et/ou opérations de sauvetage.
NH90-TTH-New-Zealand.jpg

 

 

Photos : 1 & 2 NH-90 de la NZDF @ NZDF


 

21:21 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : nh-90, nh-90 tth, nzdf, new zealand |  Facebook | |

05/12/2011

La Norvège a reçu son premier NH-90 !

 

NH90_01.jpg


 

AgustaWestland, annonce la livraison du premier hélicoptère NH90 NFH pour les Forces armées norvégiennes. La cérémonie de livraison s’est déroulée sur les installations de Vergiate chez AgustaWestland, en présence du général de brigade  Frode R Flǿlo, NDLO Air Systems Division.

Le NH90 livré est le premier des 14 hélicoptères destinés à remplacer les Lynx de la Garde côtière norvégienne. En plus des missions SAR et de lutte anti sous-marine, les NH-90 serviront à parti d des nouvelles frégates de classe Nansen. Les NH90 norvégiens seront basés à Bardufoss Air Station, où ils vont commencer leur carrière opérationnelle après la formation initiale du personnel. 

Le NH-90 NFH :

La variante NH90 NFH est principalement conçu la lutte anti-sous-marine (ASM) et la guerre de surface. Les ensembles complets d'équipement de mission permettent à un large éventail de missions supplémentaires comme la recherche et le sauvetage (SAR), la patrouille maritime, ravitaillement vertical, le transport de troupes, l'évacuation médicale ainsi que le soutien amphibie. 

L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques défavorables partir du pont d’un navire,  il peut fonctionner à partir de petites frégates, même en haute mer.

Le programme NH90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.

L’ENR (european naval radar ) est un radar aéroporté fabriqué par un consortium éponyme (Gallileo Avionica, Thales Airborn Systems, EADS/DE) destiné au NH90 NFH. C’est un radar à compression d’impulsion et agilité de fréquence qui permet plusieurs modes de fonctionnement dont l’un est optimisé pour la détection de petits échos par mer forte. Il fournit également des informations nécessaires à la navigation y compris météorologiques. Il est utilisé aussi bien des opérations militaires (lutte anti navire et anti sous-marine) que des opérations de surveillance (maritime et côtière) ou humanitaires (recherche et sauvetage en mer).

Le NH-90 NFH est doté d’une caméra infrarouge Flir développée par Sagem. C’est une caméra infra rouge de 2ème génération travaillant dans l’IR lointain. Elle est destinée entre autres à l’observation longue portée de jour comme de nuit.

Question sonar, l’appareil est pourvu d’un Sonar Flash fabriqué par Thales Underwater Systems. Il s’agit d’un sonar basse fréquence léger à immersion (avec 750 mètres de câble) et fonctionnant en mode actif ou passif. Deux types de signaux sont utilisés : des émissions continues (CW) pour la détection et des mesures doppler et des émissions en FM avec un traitement de signaux comprimés qui permet d’accroître la gamme de résolution. Les émissions CW et FM peuvent être combinés en un seul signal.

Le NH90 est le programme  d’hélicoptère européens le plus performants jamais lancé. Les commandes fermes établies pour 14 pays dont la France, l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas, Portugal, Suède, Finlande, Norvège, Grèce, Espagne et Belgique en Europe, ainsi que l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le Sultanat d’Oman. 

AW920web.JPG


 

Photos : 1 NH-90 novégien 2 Cérémonie de remise @ AgustaWestland