25/05/2018

Le PC-24 de série au Salon EBACE !

IMG_0980.JPG

Pilatus présentera son dernier lors du Salon EBACE (European Business Aviation Convention & Exhibition) à Genève les du 29 au 31 mai prochain à Genève. Cinq clients ont déjà reçu un tout nouveau PC-24 depuis que les livraisons ont commencé en février 2018. Le travail de production des 84 premiers PC-24 commandés en 2014 est maintenant en plein essor au siège Pilatus à Stans.

Les commentaires positifs des premiers propriétaires du PC-24 sont très prometteurs: PlaneSense, le premier client, a pris livraison de son PC-24 avec le numéro de série 101 au début de février 2018 et a déjà volé plus de 300 heures. Cette société de multipropriété américaine a utilisé son PC-24 dans divers aéroports nord-américains, dont certains à haute altitude et avec des pistes courtes. L'expérience PlaneSense valide la capacité du PC-24 pour une utilisation opérationnelle quotidienne difficile. 

Pilatus de livrer en  2018 un total de 23 PC-24. Cela comprend une version exécutive pour Jetfly et le gouvernement suisse, et une version EVASAN pour le Royal Flying Doctor Service de l'Australie.

Les tests post-certification en cours :

Les prototypes du PC-24 sont actuellement occupés sur divers tests post-certification. L'accent est mis sur les approches à forte pente et opérations de décollage à l'atterrissage sur des pistes non goudronnées (en herbe) notamment à Sion, qui nécessitent différents tests individuels. Le programme de test post-certification devrait être terminé dans l'année. 

A propos du Super Jet Polyvalent :

Le PC-24 est le premier biréacteur d'affaires dans le monde entier conçu pour décoller et atterrir sur des pistes très courtes, ou les pistes non pavées, et d’offrir une porte cargo standard. Il dispose également d'une cabine très spacieuse dont l'intérieur peut être facilement adaptée aux besoins du personnels. La flexibilité exceptionnelle du PC-24 ouvre la porte sur un éventail enviable de possibilités, que ce soit en temps que jet d'affaires, d'avions d'ambulance ou pour d'autres missions spéciales. Tout cela fait un super polyvalent Jet, un avion conçu pour répondre à une grande variété de profils de mission individuels.

Photos :PC-24 aux couleurs des Flying Doctors Australiens @ Stephan Widmer

15/05/2018

Les Gulfstream G500 & 600 accumulent les records !

 

4077743099.png

« A chaque modèle de Gulfstream, nous établissons des records », cette petite phrase de du président de la marque, Mark Burns, il y a quelques années, continue de se vérifier. Les deux nouveaux modèles G500 & G600 biréacteurs ont chacun accumulé des records de vols transpacifiques dans leurs classes de poids respectives, confirme l’avionneur Gulfstream Aerospace.

Le 20 avril, le G500 et le G600 ont volé de Shanghai à Honolulu à une vitesse moyenne de Mach 0,90. Le G500 a fait le vol en 8 heures et 34 minutes, le G600 prenant une minute de plus. Le jour suivant, les avions ont volé d'Honolulu au siège social de Gulfstream à Savannah, en Géorgie. À une vitesse moyenne de Mach 0,90, le G500 a accompli le vol en 7 heures et 44 minutes. Le G600 a enregistré 7 heures et 49 minutes. Ces nouveaux records viennent compléter les précédents obtenus tout au long de la phase de qualification.

 

Les G500 & G600 :

Le G500 et G600 représentent l'aube d'une nouvelle ère dans la conception du poste de pilotage, l'intégration, la fonctionnalité, l'ergonomie et même esthétique. Gulfstream intègre un nouveau mini-manches de contrôle actif sur les deux nouveaux avions. L’avionique est dotée du système Gufstream Symmetry Flight Deck dérivée du Primus  Epic d’Honeywell.

 

En matière de cabine, le G500 et G600 offrirent un environnement de cabine pressurisée à l'altitude la plus basse de la cabine sur le marché. Alors qu'ils volent à 51’000 pieds (15’545 mètres), les passagers se sentiront comme s'ils étaient debout sur ​​la terre ferme à peine 4’850 pieds (1478 mètres). Quant à l'air frais, les ingénieurs de Gulfstream ont mis au point, un moyen d'introduire 100% d’air frais dans la cabine. Ce système permettra de renouveler l’air en cabine toutes les deux minutes. 

Le G500 est capable de voler 5’000nm (9260 km) et reliera Doha non-stop avec Londres, Genève et Paris à Mach 0,90. Les G500 et G600 seront dotés de moteurs Pratt & Whitney Canada PW814GA, un changement important, puisque la gamme Gulfstream était fidèle à Rolls-Royce jusqu’ici. Le G600 sera capable de voler 6,200nm (11’482km). Les deux appareils pourront voler avec 19 passagers en configuration maximum. 

 

2478255484.jpg

Photos : 1G500 & G600  2Cabine G600 @ Gulfstream Aersopace

 

03/05/2018

2017 une année pleine de succès pour Pilatus !

pilatus-pc-24-p02-switzerland-august-2017-45.jpg

L’avionneur suisse Pilatus Aircraft a réalisé un exercice 2017 en forte croissance. L'avionneur nidwaldien a dégagé un bénéfice d'exploitation en hausse de plus de moitié (+52%) sur un an à 135 millions de francs. Par ailleurs, l’avionneur a atteint l’ensemble de ses objectifs pour l’année écoulée.

Dans son ensemble, les finances se sont révélées supérieurs à l'année précédente. A 986 millions de francs suisses, les ventes ont chuté juste en deçà de la barre du milliard. Après déduction de 107 millions de francs suisses pour l'investissement dans la recherche et le développement, le résultat d'exploitation revient à un total de 135 millions de francs suisses. L'avenir semble bon: à 2,17 milliards de francs suisses, le volume de commandes actuel équivaut à plus de deux ans de chiffre d'affaires. 

Une année historique :

Pilatus a écrit l'histoire de l'aviation suisse en 2017: avec la certification de son jet privé PC-24 par l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) et la Federal Aviation Administration (FAA), le premier jet d'affaires suisse est maintenant prêt pour la livraison aux clients. L'accent est mis sur la production en série du biréacteur d'affaires et multirôles PC-24 et l'optimisation des processus. L'entreprise de Suisse se montre confiante pour la suite de l'exercice, grâce au niveau élevé desentrées de commandes et au lancement du PC-24. L'objectif principal est désormais d'introduire plus largement le PC-24 sur le marché.

jwd7797.JPG

Dans l'aviation générale Pilatus a vu une nouvelle expansion dans le service après-vente. Les clients des PC-12 et PC-24 bénéficient désormais d'un service 24 heures - où qu'ils se trouvent dans le monde entier. Dans l'ensemble, l'Aviation générale Business Unit a livré un total de 85 PC-12 NG. Cette réalisation est d'autant plus remarquable que de nombreux fabricants d'avions ont signalé dans le monde entier une baisse du chiffre d'affaires. 

Du côté des avions écoles, on notera les livraisons de PC-21 destinés à l’Armée de l’air française via la société Babcock Mission Critical Services France, ainsi que pour la Royal Jordanian Air Force et l’entrée en service des premiers PC-21 au sein de la Royal Australian Air Force.

Des investissements élevés dans les infrastructures :

2017 a été une année d'investissements élevés, en mettant l'accent sur l'élargissement de la série PC-24. À cette fin, tous les processus de production ont été optimisés. Les équipes de production ont été également emménagées dans la nouvelle salle de réunion. Pilatus a également commandé le nouveau centre de traitement de surface: conçu pour répondre aux dernières normes environnementales, c'est là près de deux millions de pièces individuelles qui seront fabriquées et peintes à l'avenir. 

Le nombre d'employés à temps plein a dépassé les 2’000 pour la première fois en 2017. Un total de 152 nouveaux emplois ont été créés au cours de l'année écoulée. Le Groupe Pilatus employait 2113 salariés à la fin 2017, dont 123 apprentis. 94 % de la population active est basée en Suisse, l'envoi d'un signal très clair et positif en ce qui concerne l'engagement de l'emplacement actuel. 

Pilatus PC-12 NG.jpg

Photos : 1le PC-24 2PC-21 avec les cocardes françaises3le PC-12NG @ Pilatus Aircraft

17/04/2018

Premier vol pour le BBJ MAX !

1-1.jpeg

Boeing a célébré le vol inaugural du premier Boeing Business Jet (BBJ) MAX-8, qui étend la gamme en matière de performances et de confort cabine d'affaires.

Le premier BBJ MAX-8, est équipé d'un réservoir de carburant auxiliaire, ce qui permet au nouveau propriétaire de voler jusqu'à 6.640 miles nautiques (12’297 km) dans une configuration standard.

« Le BBJ MAX sera en mesure de relier des villes lointaines comme un avion commercial gros porteur ».

Les clients du monde entier ont placé des commandes pour près de 20 avions BBJ MAX, y compris les trois modèles: le BBJ MAX-7, BBJ MAX-8 et BBJ MAX-9. La première livraison est prévue pour la fin de cette année. En plus de sa gamme leader sur le marché et de l'espace intérieur, le BBJ MAX dispose également d'un système qui fournit une altitude cabine inférieure, un escaliers escamotables intégrés et d'autres équipements modernes.

2586804971.jpg

Le Boeing Business Jet MAX est  basé sur la nouvelle famille d'avion B737 MAX, il est conçu avec des moteurs plus économes en carburant, amélioration de l'aérodynamique et des systèmes avancés. La nouvelle technologie permet à tous les trois modèles de la famille de voler plus loin avec des coûts d'exploitation inférieurs à ses prédécesseurs.

Boeing Business Jets :

La gamme Boeing Business Jets (BBJ) est constituée d'avions de ligne aménagés spécialement pour un usage privé créée en 1996. Ces aménagements proposent en outre des chambres à coucher, des salles de bains avec douches, des salles à manger ou de réunion et un vaste salon. Boeing ne proposait initialement que des B737 aménagés. Face au succès rencontré, la flotte BBJ s'est étendue avec les B777, B787 et B747-400.

1.jpeg

 Photos : 1 & 3le BBJ MAX-8 2Intérieur @ Boeing

16/04/2018

Autonomie reccord pour le Global 7000 !

Da2l9LjX0AEGltN-1.jpg-large.jpeg

Les véhicules d’essais en vol Global 7000 ont effectué plusieurs vols long-courriers vers des destinations comme Sydney, Dubaï et Hawaï. Ce rigoureux programme d’essais en vol a démontré l’autonomie incroyable de l’avion et l’aptitude de l’avionneur Bombardier à dépasser ses engagements.

La nouvelle distance franchissable de 7’700 milles marins sera une caractéristique de base de du Global 7000 pour tous les clients existants et futurs. Cette performance améliorée est fournie sans coût supplémentaire.

Avec une autonomie opérationnelle maximale de 7’700 milles marins, l’avion Global 7000 peut voler plus loin que tout autre avion d’affaires. L’avion a été largement annoncé comme étant capable d’assurer certaines des plus longues liaisons du monde, comme New York‑Shanghai ou Singapour‑Seattle. Aujourd’hui, Bombardier confirme qu’avec son autonomie étendue, le biréacteur Global 7000 est le seul avion d’affaires qui peut relier New York à Hong Kong et Singapour à San Francisco.

Le Global 7000 :

Le biréacteur Global 7000 établit une nouvelle norme de catégorie de biréacteurs d’affaires à large fuselage grâce à sa spacieuse cabine à quatre zones. Les passagers voyageant à bord de l’avion Global 7000 jouiront de 20% de plus d’espace habitable que dans la cabine déjà impressionnante du meneur de l’industrie, le biréacteur Global 6000. Ce biréacteur offrira une longueur de cabine passagers étonnante, 18,17 m (59 pi 7 po) et avec, en plus, un régime de croisière rapide supérieur de M 0,90, cet appareil portera la gamme Global vers de nouveaux sommets à son entrée en service, en 2016. Avec 10 passagers à bord, cet avion peut s’enorgueillir d’une autonomie incroyable de 7’700 NM (14’260 km).

cq5dam.web.750.750.jpeg

Photos :le Global 7000 @ Bombardier