27/04/2010

Le 7e F-35A mettra à l'épreuve son armement

 

 

f35_af-2_ff.jpg

 

 

FORT WORTH, Texas, Le septième prototype du Lockheed Martin F-35A  Lightning II a débuté ses vols d’essais. Les objectifs sont de valider le décollage classique et l'atterrissage (CTOL) avec l’ensemble des variantes d’armement.

Immatriculé AF-2 le F-35A effectué son premier vol d’une heure,  avec aux commandes le pilote d’essais Jeff Knowles depuis la base de Forth Worth. Il s’agit là, d’une nouvelle étape  dans l’avancée, de la mise au point de la gamme F-35. Ce prototype est configuré pour tester et vérifier l’ensemble des charges en soutes et extérieurs de l’avion. L’AF-2 testera l’ensemble des armements air-air et air-sol disponibles en internes et externes et ceci à travers l’ensemble des possibilités de l’enveloppe de l’appareil.

L’appareil est également le premier F-35 à avoir reçu sont GAU-22, soit le canon de 25 millimètres de type Gatling produit par General Dynamics et Burlington. Les premiers essais de tir au canon devront vérifier l’acoustique, le recul et l’incidence des vibrations engendrées par l’arme. Concernant les deux soutes d’armement, le début des essais se concentreront sur le largage de charges ainsi que des mesures vibro-acoustique avec les portes de soute ouverte.

En vol supersonique, le largage des charges air-air depuis la soute devront être validé jusqu’à des vitesses maximale de Mach 1,6. La vérification de l’emploi d’arme en soute, soit en configuration de furtivité doit devenir la norme sur l’ensemble de la gamme F-35.

Lorsque celle-ci n’est pas requise (VLO) le F-35 doit pouvoir emporter jusqu’à 15.000 livres de charges supplémentaires chargés sur six pylônes externes. Les tests seront à l’avenir effectué avec les deux motorisations interchangeables : le Pratt&Whitney F135 et le General Electric Rolls-Royce F136.

 

Liens sur le F-35 déjà en ligne :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/03/19/atterrissa...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/02/22/essais-en-...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/11/20/f-35-la-do...

Photo : le F-35A no : AF-2 @ Lockheed Martin

 

23/04/2010

Le premier F-15K41 a volé !

 

 

MSF10-0083-09_F-15K_med.jpg

 

 

ST. LOUIS, Boeing a mené le premier vol du F-15K41, soit le premier appareil destiné à l’armée de l’air de Corée du sud. L'avion piloté part  le pilote d’essais de Boeing, Steve Schmidt, a décollé de  l’aéroport de Saint-Lambert Louis international pour un vol d’une durée de près de deux heures.

Il s’agit ici de la version la plus poussée du célèbre F-15 Eagle, commandé à 21 exemplaires par la ROKAF. Le F-15K41 est dérivé de la version F-15E est intègre un système frontal passif l’IRST (Infrared Search and Track), le viseur de casque JHMCS (Joint Helmet Mounted Cueing System) et du radar AESA, l’AN/APG-63(V)2 (Active Electronically Scanned Array). Il est doté de deux réacteurs Pratt & Whitney F100-GE-229.

Le F-15K41 dispose d’un cycle de vie, pouvant l’emmener jusqu’en 2040 au sein de l’armée de l’air sud-coréenne.

On se souviendra de la polémique engendrée lors du choix final, ou le Rafale était le grand favori, face à l’Eurofighter, le Sukhoi SU-35 et le F-15 de Boeing. En effet, le choix est ici davantage politique, car la Corée n’était pas en position d’opposer une fin de non recevoir  à l’Amérique, surtout dans l’optique de se doter d’une industrie aéronautique. Ce qui permettait par ailleurs, de choisir en contrepartie un hélicoptère européen.

Photo : le premier F-15K41 destiné à la ROCAF @ Boeing

 

29/03/2010

La RAAF reçoit ses Super Hornet

 

 

20100309raaf8540677_0012_lo.jpg

 

 

Amberley, la RAAF (Royal Australian Air Force) a reçu ses cinq premiers F/A-18F Super Hornet. L’Australie a acheté  24 Super Hornet en mars 2007 tous équipés du radar AESA  Raytheon APG-79, la livraison durera jusqu’en 2011.

Le Super Hornet dans la RAAF :

Les F/A-18 E/F doivent remplacer les General-Dynamic F-111 actuellement en service et qui doivent rejoindre les musées après 37 années de bon et loyaux services. Les Super Hornet serviront auprès des escadrons 1 et 6 de la base d’Amberly et permettront à la RAAF de rester en pointe avant l’arrivée des Lockheed F-35.

Compléter les Hornet déjà en services :

La RAAF dispose déjà de 75 F/A-18 A/B acquis au début des années quatre-vingt. Les Hornet australiens ont subit une modernisation avec l’adjonction du radar AN/APG-73 couplé à un GPS (idem que pour la Finlande et la Suisse) et les remplacements des missiles Sidewinder AIM-9L et Sparrow par des ASRAAM et des AMRAAM.

Le Super Hornet :

Le Boeing Super Hornet est un avion multirôle, capable d'effectuer pratiquement toutes les missions dans le spectre de tactiques, y compris la supériorité aérienne de jour comme de nuit, en utilisant des armes  à guidage de précision, escorte de chasseurs, appui aérien rapproché, la suppression des défenses aériennes ennemies, protection maritime ainsi que les missions de surveillances.

Boeing a livré plus de 420 F/A-18E/F à l'US Navy. Chaque Super Hornet produit et a été  livré en avance sur le calendrier  initial.

RAAF+Super+Hornets+arrive+in+Australia_med.jpg


 

Photos : Super Hornet RAAF @ Boeing

 

26/03/2010

La Roumanie choisit le F-16

 

 

1309058.jpg

 

 

La Roumanie prévoit de remplacer ses MIG-21 par deux tranches de Lockheed Martin F-16 Fighting Falcon. Le premier lot de 24 chasseurs F-16 sera constitué d’avions d’occasions. Ce contrat est estimé à 1 milliard d'euros. Les MiG-21 d’origine soviétique arriveront à terme de validité en 2013.

Un total 48 F-16 pour la Roumanie :

Le gouvernement roumain devrait soumettre au vote du Parlement une proposition d'achat d’une première tranche de 24 avions de chasse américain d'occasion de type F-16 d’occasions provenant des stocks de l’US Air Force. Le gouvernement américain serait disposé à donner gratuitement ces avions, tandis que la Roumanie investirait pour les remettre aux normes, former les pilotes et moderniser les pistes de vol. La version du F-16 concernée serait le modèle F-16 C/D Block 25. La livraison est prévue pour débuter en 2012.

Le second lot également de 24 appareils,  concernerait la version F-16 C/D Block 50/52 et serait entièrement neuf, cette deuxième tranche pourrait être commandée d’ici 2015.

Le MIG 21 en Roumanie :

La Roumanie a été l’un des premiers clients du MIG-21 avec un total de 110 machines. Mais à partir de 1993, la Russie n’est plus en mesure de fournir des pièces de rechange et    Bucarest décide d’entreprendre une modernisation avec l’aide de l’Israélien  Elbit Systems. La moitié seulement des Mig-21 furent modernisé pour devenir le «Lancer». Cette version permet l’utilisation de missiles russes (R-60M, R-73) et occidentaux (Python, Magic 2).

 

1660073.jpg

 

 

Photos : 1 F-16 polonais @ Piotr Zdunek 2 Mig-21UB roumain.@ Andy Dogaru

 

17/03/2010

Le Venezuela reçoit ses K-8 Karakorum

 

 

1622788.jpg

 

 

Le Venezuela a reçu sa première livraison de 6 avions militaires K-8W Karakorum fabriqués en Chine et le président Hugo Chavez affirme que son gouvernement envisage d’en acheter une quarantaine. Au total se sont 18 K-8W qui ont été achetés par le Venezuela.

Le K-8 Karakorum :

Le K-8 Karakorum est la version export du Hongdu Nanchang JL-8, appareil biplaces d’entraînement et d’attaque au sol. Construit en coopération conjointe entre la République populaire de Chine (Chine Nanchang Aircraft Manufacturing Corporation) et du Pakistan (Pakistan Aeronautical Complex). Le premier prototype a été construit en 1989 et le premier vol eu  lieu le 21 novembre 1990.

Le Pakistan Air Force (PAF) reçu quatorze K-8 en version école en 1994 et se dota par la suite de 75 appareils. La Chine reçu ses premiers JL-8 en 1998.

Le K-8 dispose d’une capacité multi-rôle pour la formation et, avec peu de modifications, peut également être utilisé pour l’attaque au sol. La  variantes d'exportation le  K-8 (K-8E, K-8P) et la variantes chinoises (JL-8) n'ont pas les mêmes groupes moteurs ni la même avionique.

Le  Jl-8  chinois a été propulsé à l'origine par une turbine ukrainienne Ivchenko-25TLK à double flux, puis  remplacé par WS-11, soit la version chinoise  de l’ AI-25TLK. Le K-8 est quant à lui motorisé par une turbine Honeywell TFE731 plus puissante équipée d’un contrôle électronique du moteur (DEEC) et ceci pour autant que le gouvernement américain approuve la vente du moteur au client ! Dans le cas du Venezuela et de la Bolivie, les K-8W  (WS-11) sont équipés du moteur et d’une avionique chinoise !!

Les clients du K-8 :

Hormis la Chine et le Pakistan, le K-8 export a trouvé sa place aux Philippines, Indonésie,  Bolivie (lutte anti-drogue), Egypte, Ghana, Namibie, Sri Lanka, Soudan, Tanzanie, Zimbabwe et la Zambie ainsi qu’en Birmanie.

1662306.jpg


 

Photos : 1 K-8 Karakorum pakistanais @ Alastair T. Gardiner.  2 Jl-8 Nanchang chinois @ Weimeng.