04/02/2010

Boeing modernisera les AWACS français

 

 

 

5.jpg

 

 

SEATTLE, The Boeing Company  a annoncé qu'elle a obtenu un contrat de 324 millions dollars pour la modernisation de quatre E-3F AWACS de l’armée de l’Air française.

La modernisation des avions de détection lointaine et de contrôle (AWACS) comprend une mise à niveau à mi-vie (Mid-Life Upgrade) et correspond au standard de la version américaine AWACS Block 40/45.

Les améliorations comprennent un nouvel affichage des données couplé à une nouvelle interface homme/machine permettant de réduire la charge de travail, un système cartographique de nouvelles générations. L’adjonction d’un nouvel IFF en mode S.

Une augmentation du nombre de consoles de mission à bord de chaque avion, qui passera de 10 à 14. De nouveaux processeurs permettront une meilleure analyse des données des divers senseurs  et l’analyse des fréquences électroniques. La modernisation du réseau Link16. Par ailleurs, il est prévu de modernisé les systèmes de communications radios.

De nouveaux logiciels permettront d’augmenter la vitesse de travail, mais également faciliteront les mises à jour régulières de l’ensemble informatique.

L’ensemble de cette architecture permettra également d’augmenter la fiabilité et l’efficacité de l’ensemble et de réduire les coûts du cycle de vie. La modernisation commencera en 2012 et s’achèvera en 2015.

Rappel historique :

La mise au point des premiers « AWACS » remonte à la Seconde Guerre mondiale avec le projet « Cadillac », mais devant le peu d’intérêt de l’époque, il faudra attendre les années 50 pour voir se concrétiser le projet, avec l’ EC-131 Warning Star dérivé du Super Constellation. Développé avant la mise au point des radars à effet Doppler ces avions étaient efficaces pour la détection à longue distance, mais avaient des performances faibles pour la détection vers le bas. Il fallut attendre 1964 et le Grumman E-2 Hawkeye de l’US Navy pour arriver au standard actuel des AWACS.

image.php.jpeg

 

 

Photos : 1 E-3 OTAN immatriculé au Luxembourg @ Piotr Zdunek 2 E-3F de l’ armée de l’Air.@ Boeing

 

20/01/2010

Boeing 787 : première série de tests OK !

 

 

bca_index_580.jpg

 

 

EVERETT,  Boeing annonce que les tests de navigabilité initiaux du B787 «Dreamliner» son réussi ! Cette étape, permettra à  plus de membres d'équipage de prendre part aux vols futurs.

Par ailleurs, le second prototype pourra désormais accélérer sa propre enveloppe d’essais. Depuis le premier vol à la mi-décembre, le programme a effectué 15 vols.  Les pilotes ont volé l'avion à une altitude de 30.000 pieds (9.144 mètres) et une vitesse de Mach 0,65. Près de 60 heures de vol ont été accomplies. Les tests de décrochage initiaux et d'autres manœuvres dynamiques ont été exécutées, ainsi que d'un contrôle de grande ampleur des systèmes de l'avion. Six pilotes différents ont été derrière les commandes du B787.

Dans les semaines à venir, l'équipe continuera d'élargir l'enveloppe de vol au cours de laquelle un des deux  B787 sera exploité pour atteindre une altitude de plus de 40.000 pieds (12.192 mètres) et une vitesse de Mach 0,85. Des essais ultérieurs va pousser l'avion au-delà des conditions opérationnelles. Six appareils doivent participer aux essais et devraient intégrer le programme de certification au cours du premier semestre 2010.

Les premiers commentaires des pilotes montrent que l’avion répond totalement aux attentes et aux simulations déjà exécutées. Les essais en vol se poursuivront donc normalement dans les mois à venir. La première livraison est prévue pour le quatrième trimestre de cette année à la compagnie All Nippon Airways. Le «Dreamliner» a engrangé 851 commandes fermes.

image-1.php.jpeg

 

Photos : 1 & 2 B787 aux essais. @ Boeing

 

08/01/2010

Airbus & Boeing : les chiffres pour 2009!

 

 

97279_1223819302.jpg

 

 

Chaque début d’année est marqué par les résultats engrangés par les deux principaux constructeurs que sont Airbus et Boeing. Si certain y voie une course effrénée, d’autre préfère prendre le recul nécessaire à des fins d’analyse du marché de l’aéronautique commerciale.

Airbus :

Deux éléments ressortent du bilan du constructeur européen Airbus : d’abord, celui-ci a réussi son objectif des 300 commandes avec un résultat sensiblement supérieur qui s’établit au 31 décembre à 311 ( brutes & options) ! Ce pari n’était pourtant pas gagné d’avance, avec une stagnation de 295 commandes brutes au 24 décembre. Mais, le Père Noël a visiblement pensé à ne pas oublier le consortium avec les contrats de dernières minutes (voir billets sur le sujet) avec Malaysia, United Airlines,  China Eastern et LAN (Chili). Certes, si ces commandes n’avait pu être passée dans la comptabilisation 09, elles auraient permis de bien commencer l’année 2010 !

Airbus arrive donc à tenir son cahier de commande pour l’année écoulée et ceci malgré la crise !

Par contre, le revers d’Airbus est à souligner du côté des livraisons de l’A380, dont le constructeur avait planifié le nombre de 10 super Jumbo en lieu et place de 13 prévu! Il faut rappeler qu’Airbus ambitionnait il y a un an, encore, de livrer 21 machines. Pires, c’est moins qu’en 2008, ou Airbus avait pu livrer 12 appareils de ce type. La montée en cadence des livraisons restent aujourd’hui un problème, pour la chaine de l’A380.

media_object_image_lowres_A380_AirFrance_in_flight_Oct09_lr.jpg

 

 

Boeing :

Du côté de chez Boeing, le bilan n’est guère meilleur, l’année 2009 n’étant pour les constructeurs aéronautiques pas un grand millésime ! Boeing revendique un total de 263 commandes (brutes & options). Par contre, le constructeur de Seattle a tenu ses objectifs de livraisons pour l’année soit 481 appareils (372 B737, 13 B767, 88 B777, 8 B747). 

Le dernier point positif tient du fait que le nouvel avion de Boeing le B787 «Dreamliner» à voler en fin d’année avec deux prototypes. De plus, la nouvelle mouture du B747-800 devrait très prochainement faire son vol d’essais et marquera le début d’une nouvelle génération du Jumbo jet !

44110_1222006875.jpg

 

Analyse :

Avec la crise, les constructeurs aéronautiques ont tous laissé des plumes, nous sommes ici très loin des résultats euphoriques de 2007 ou Boeing avait engrangé 1’415 commandes et Airbus 1’341 !

On notera tout de même une sensible augmentation de la réalisation des ventes au dernier trimestre 2009, ce qui laisse doucement prévoir une relance de l’activité aérienne, bien que celle-ci restera encore en convalescence durant les premiers mois de 2010.

Du côté des chaînes de montages, l’activité restera bonne grâce aux cahiers de commandes engrangés entre les années 2005 à 2009 et ceci jusqu’à fin 2015. Par contre, il est primordial que le marché se reprenne d’ici là, sans quoi des réductions de livraison associées à des licenciements de personnels seraient à craindre entre 2016/2020 et ceci d’une manière générale ! Les besoins en avions neufs étant considérable d’ici là, on peut souhaiter le contraire.

image.php.jpeg

 

Photos : 1 A320 TACA @ Fabricio Jimenez. 2 A380 Air France @ Airbus - H. Goussé. 3 B737 NG Continental @ Fabricio Jimenez. 4 B787 en vol. @ Boeing

 

06/01/2010

Turkish & China Eastern, les dernières commandes pour Airbus

 

 

1601602.jpg

 

 

Turkish commande 20 A320 :

Turkish Airlines et Airbus ont signé un contrat portant sur la livraison de 20 appareils de la famille A320. Cette commande est enregistrée au 30 décembre dernier. Ces appareils seront livrés dès 2011 et seront exploités sur les lignes intérieures et régionales.

Cette commande deux types d’appareils, soit des A319 et A321. Le nombre exact des versions n’a pas encore été communiqué. Cette commande s’ajoute à celles de Turkish déjà passée pour 2009 (voir lien), soit un total de 36 avions, 4 A321, 10 A330-300 et 2 A330-200F. La compagnie turc exploite 67 appareils dont 47 de la famille Airbus.


La famille A320 se porte bien :

La famille A320 (A318, A319, A320, A321) totalise à ce jour 6’400 commandes, dont 4’000 appareils livrés à près de 300 clients à travers le monde. En constante évolution, les A320 d’aujourd’hui offrent un confort et une réduction de la consommation de carburant  bien supérieur aux premiers modèles mis en ligne à la fin des années quatre-vingt. De nouvelles améliorations sont en cours chez Airbus pour rendre la famille A320 encore plus efficiente, avec l’adjonction de nouveaux ailerons de bout d’ailes (voir lien).

1633423.jpg

 

 

16 A330 pour China Eastern  Airlines:

Dans un but d’augmentation de ses lignes vers l’extérieures, la compagnie chinoise China Eastern à commandé 16 Airbus A330, le montant du contrat est évaluer à 1,8 milliards d’euros. Les livraison devraient intervenir entre 2011 et 2014.

China Eastern Airlines Co, Ltd (CEA) est l'une des plus grandes compagnies aériennes de Chine. Basée à Shanghai. CEA a été créé en Juin 1988 et a connu une croissance rapide depuis 18 ans. Aujourd'hui, la CEA exploite plus de 80 lignes aériennes internationales et régionales, plus de 330 liaisons domestiques, qui relient 110 villes en Chine et à proximité. Un réseau mondial basé à Shanghai, qui couvre la Chine et reliant le Japon et Corée, Asie du Sud, en Europe, l'Amérique et l'Australie. La flotte actuelle de CE compte des avions Airbus : A340-600, A340-300, A330-300, A320 et Boeing de types : B767 et B737. 


Liens sur les commandes de Turkish et les «Winglet» :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/12/23/nouvelles-...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/11/26/airbus-mod...

Photos : 1 A320 Turkish Airlines. @ Aldo Bidini. 2 A330-300 China Eastern. @ Bastien Ding

 

18/12/2009

L’EC175 a effectué son premier vol !  

 

 

CDPH-2142006b.jpg

 

 

L’hélicoptère EC175, le dernier né de la gamme Eurocopter, a effectué son vol inaugural officiel à Marignane jeudi. Nouvel appareil  de la  famille Eurocopter, il  fait partie de la classe 7 tonnes, il est  construit en coopération avec la Chine.

L’EC175 :

L’EC175 s’intègre entre le Dauphin AS365 (4/6 tonnes) et l’AS332 Super Puma 89/11 tonnes). Il bénéficie d'une combinaison de technologies éprouvées de pointe, déjà en service chez Eurocopter. En version passagers, il est susceptible d’accueillir jusqu’à16 passagers. De type bimoteur, il pourra effectuer de nombreuses missions civiles notamment dans le cadre du transport de personnel sur des plates-formes de pétrole par exemple.

Une version SAR (Search And Rescue) permettra  une utilisation dans le cadre médical (MEDEVAC) et bien sûr le sauvetage.

Motorisé par deux  turbines Pratt & Whitney PT6C-67E à double canal de nouvelles générations Full Authority Digital Engine Controls (FADEC). L'EC175 est équipé d'un cockpit complet et d’écrans numériques à quatre axes, Automatic Flight Control System (AFCS).

L'EC175 offre la plus large cabine de sa catégorie, et est au bénéfice de larges portes coulissantes permettant un accès facile.Eurocopter prévoit de vendre 800 EC175s au cours des vingt prochaines années, créant près de 2000 nouveaux emplois directs et indirects.

42048939.jpg1.jpg

 

 

Lien déjà publié sur l’EC175 :


http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/06/24/eurocopter...

Photos : 1 l’EC175 lors de son premier vol. @ Eurocopter - Patrick PENNA 2 EC175. @ Eurocopter.