05/09/2014

Russie: 230 nouveaux aéronefs en 2014 !

13108345.jpg

 

Moscou, l'Armée de l'air russe confirme qu’elle sera dotée avant la fin de l’année 2014 d'au moins 230 avions et hélicoptères, dont 50 sont déjà en service, a annoncé le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.

 

Modernisation sans précédent : 

 

L'Armée de l'air se dote activement de systèmes modernes aériens selon le plan de modernisation mis en place depuis quatre ans. Rien que cette année, les unités s'équiperont de plus de 230 aéronefs.

50 appareils sont déjà en service, alors que 180 équiperont l'Armée de l'air d'ici la fin de l’année 2014.

 

La modernisation du parc d’avions militaire se poursuivra bien au-delà de 2014. Le plan de modernisation russe comprend plus de 250 avions de combat, 65 appareils d'entraînement, 39 aéronefs de transport et plus de 400 hélicoptères pour la période 2014-2016.


3600587869.jpg


 

Selon les premières projections disponibles, la Force aérienne et l’aviation de la marine de la Russie vont se doter d’ici 2020 de plus de 600 avions de combat et plus de 1’000 hélicoptères, sans compter les nouveaux équipements.

Les aéronefs concernés sont les chasseur Sukhoi Su-30 et Su-35, du chasseur Su-34, et un plus tard du chasseur de cinquième génération Sukhoi  T-50 (PAK FA). 

 

Il faudra également compter sur la commande dès 2016 du nouveau RAC MiG-35 avec une première commande estimée à 100 appareils.


1697071394.jpg


 

Nouveaux hélicoptères : 

 

A terme l’aviation russe pourra compter sur 14 brigades et régiments dont 10 régiments d'aviation. Les troupes comptent 10 armées interarmes dont chacune sera dotée d'un régiment d'hélicoptères.  Chacune des quatre régions militaires sera dotée d'une brigade d'aviation. Cela fait un total de 14 brigades et régiments. Les hélicoptères Mil-Mi-24 «Hind» vont continuer d’être progressivement retirés pour être remplacé par les Ka-52 «Alligator» et Mi-28N «Night Hunter». 


3543099515.jpg


 

 

Photos : 1 Sukhoi SU-30M2 @ Irkut 2 MiG-35 RAC Mig 3 Ka-52 Alligator 4 Mil Mi-38N @Sergy

20:39 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : aviation russe, sukhoi, su-30m, mig-35, ka-52, mi-28n |  Facebook | |

23/04/2014

La Russie prépare l’arrivée du MiG-35 !

309947-Sepik.jpg


Moscou, le ministère de la Défense russe confirme la préparation en vue d’une large commande d’avions de combat MiG-35 à partir de 2016. Le contrat portant sur la livraison de MiG-35C, chasseurs légers de génération 4++, doit être conclu après 2016. Il est prévu de construire au total près de 100 avions de cette classe, selon le ministère.

Toujours selon le ministère de la défense russe, cela permettrait de créer dans les forces aériennes russes un "rapport optimal entre les parcs de chasseurs lourds et légers". 

Cette réponse du ministère russe a pour but de contrer les rumeurs de couloir sur un éventuel abandon du programme. En effet, il était prévu de doter l’aviation russe dès 2014 avec le MiG-35C/D, hors la commande se fait attendre. L’actuel gouvernement russe à lancé un important programme de modernisation tout azimut de l’armée russe, le MiG-35 semble donc bien confirmé, mais avec deux ans de retard.

Le MiG-35 : 


 

rac mig,mig-35,aviation russe


Développement ultime du célèbre MiG-29 FULCUM, le MiG-35C/D et un dérivé du MiG-29OVT de démonstration. Il fait partie de la quatrième génération des chasseurs MiG. Construit dans l’usine Sokol de Nijni-Novgorod à 500km à l’est de Moscou, le MiG-35 à reçu le nouveau moteur RD-33MKV avec tuyères vectorielles en options. Cet appareil confirme la fin de l’âge sombre de la technologie aéronautique de la Russie, il a reçu un radar actif à balayage électronique (AESA) Zhuk-MAE d’une portée de 130 à 200km pouvant traquer une trentaine de cibles et d’en engager 8. Il dispose également du nouveau désignateur de cible OLS.

 

La capacité en carburant faisant défaut sur les anciennes versions, a été accrue de 50% sur ce modèle. De plus, la charge militaire avoisine maintenant les 6 tonnes.

Le MiG-35 (code Otan: Fulcrum-F) est un chasseur multirôle de génération 4++, créé sur la base du chasseur MiG-29. Il est doté de missiles air-air et air-sol.


 

286540.jpg


Photos : MiG-35 @RAC/MiG

20:42 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : rac mig, mig-35, aviation russe |  Facebook | |

15/11/2013

Trop cher, la Biélorussie ne veut plus du Su-27 !

800px-Su-27UBM_Radom_2009_c.jpg

 

 

MINSK, les Forces armées biélorusses vont renoncer à l'exploitation des chasseurs Sukhoi Su-27 « Flanker», selon l’annonce faite par le commandant de l'Armée de l'air et des Troupes de défense antiaérienne de Biélorussie Oleg Dvigalev. La Biélorussie désire se doter de MiG-35 et prévoit l’acquisition d’avions écoles Yak-130.

 

Sukhoi Su-27 mal adapté :

 

Pour l’Armée de l’air Biélorusse, l’exploitation des avions de combat Sukhoi Su-27 « Flanker »

est trop onéreuse, ils consomment beaucoup trop de kérosène, de plus, le puissant chasseur hérité de l’ère soviétique s’avère mal adapté au petit territoire Biélorusse.

 

MiG-35 en vue ?

 

2104968721.jpg

 

Si rien n’est officiel pour l’instant, le commandant de l'Armée de l'air ne cache pas l’idée, que le remplaçant du Su-27 pourrait bien être le MiG-35. Le MIG-35 moderne et plus petit correspondrait idéalement pour la Biélorussie. Il fait partie de la quatrième génération des chasseurs MIG. Construit dans l’usine Sokol de Nijni-Novgorod à 500km à l’est de Moscou, le MiG-35 a reçu le nouveau moteur RD-33MKV équipé de tuyère à poussée vectorielle orientable. Cet appareil confirme la fin de l’âge sombre de la technologie aéronautique de la Russie, il a reçu un radar actif à balayage électronique (AESA) Zhuk-MAE d’une portée de 130 à 200km pouvant traquer une trentaine de cibles et d’en engager 8.

La capacité en carburant faisant défaut sur les anciennes versions, elle a été accrue de 50% sur ce modèle. A suivre..

 

Yak-130 de formation :

 

577937097.jpg

 

Par contre, la Biélorussie a confirmé son intention de remplacer ses avions école L-39C « Albatros » par le Yakovlev Yak-130 en 2015.

 Le Yak-130 a subi une longue phase d’essais de 2005 à 2009 impliquant 3 appareils. Les Yak-130 sortent de deux chaînes de production, l’une à  Nizhny Novgorod et l’autre se situe à Irkutsk. 

Le Yak-130 est un avion très maniable subsonique avec un rayon d’action de 1.250 miles (2.000 kilomètres) et une vitesse maximale de 600 mp / h (1.060 km / h) en vol en palier. Il peut transporter une charge utile de combat d'un maximum de £ 6.600 (3.000 kg).  Le Yak-130 peut être utilisé à partir de pistes non goudronnées et de petits aérodromes non préparées. L'appareil dispose d'un cockpit en tandem climatisée et pressurisée à deux places, équipés de sièges éjectables NPO Zvezda K-36LT3.5  de type zéro-zéro (zéro altitude, zéro vitesse). Les pilotes ont une vue à travers une verrière thermoformée. 

 

Le Yak-130 de production est le premier avion russe avec une suite avionique entièrement numérique. L'avionique répond au Standard MIL1553. Comme un avion d'entraînement avancé, Yak-130 est adapté pour la formation des pilotes ou le recyclage pour permettre de transiter sur des appareils de quatrième et cinquième génération. 

 

Photos : 1 Su-27UBM Biélorusse@ Armée de l’air Biélorusse 2 MiG-35 @RACMIG 3 Yak-130@ Yakovlev

 

12:06 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : biélorussie, sukhoi, mig, su-27 flanker, mig-35, yak-130 |  Facebook | |

19/02/2013

Le Pérou cherche un nouvel avion de combat !

MIG-29yMirage2000FAP3.jpg


 

 

Le Pérou a l'intention d'acheter un nouvel avion de combat pour remplacer sa flotte actuelle d’avions plutôt hétéroclite qui comprend : 12 Mirages 2000P, 19 Mig-29 et 18 SU-25. Ce large panel d’avion pose aujourd’hui un sérieux problème d’organisation et surtout de modernisation à ce pays. En effet, le gouvernement péruvien désirait dans un premier temps moderniser sa flotte d’avions de combat, mais les différences de coûts et de standards compliqueraient les choses sans apporter une combativité suffisante à long terme. Le Pérou étudie donc l’option d’acquisition d’un nouvel appareil. 

Le gouvernement péruvien vient de se tourner vers divers avionneurs pour demander des informations d’offres.

Avions neufs ou d’occasions ?

Les moyens financiers du Pérou sont actuellement très limités et ce pays a pris l’habitude de se fournir auprès de la Russie. Pourtant, les avionneurs occidentaux ont été sollicités. Première offre arrivée à Lima concerne l’Eurofighter. En effet, l’Espagne tente de céder 12 Eurofighter Typhhoon II DA1 tranche 1 d’occasions pour un montant de 61 millions de dollars l’unité. L’Espagne en difficulté tente tout comme l’Allemagne de se séparer de la première génération d’Eurofighter dans l’attente de la tranche 3, plutôt que d’entreprendre une coûteuse modernisation.

 

Du côté des offres d’avions neufs, on retrouve côté occident, le Boeing F/A-18E/F « Super Hornet », le Dassault Rafale et le Saab JAS39 Gripen E.  

 

Mais les deux offrent qui semblent déjà intéresser le gouvernement péruvien proviennent de Russie avec le MIG-35 et Sukhoi SU-35. En effet, les avions russes ont l’avantage de satisfaire les besoins  péruviens en matière de prix et de politique.


 

08.jpg


 

Photos : 1 Mirage 2000P & MIG-29 péruviens @ FAP 2 MIG-35 @ MIG

 

21:39 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : fap, mirage 2000p, mig-29, mig-35, su-35 |  Facebook | |