29/09/2013

Les Russes satisfaits du MiG-29K/KUB !

12_MiG-29KUB_main.jpg


 

Les pilotes russes de la version Marine du MiG-29 se montrent satisfait des derniers essais en mer de Barents. La Marine russe va bientôt recevoir son premier MiG -29K de série.

 

La Marine Russe vient d’effectuer une série d’exercices durant la période août à septembre avec deux avions en d’usine (un biplace, numéro MiG- 29KUB 204, et un MiG -29K numéro de coque monoplace 941). Ces vols ont eu lieu depuis le porte-avions Amiral Kuznetsov. Décollage et appontage de jour et de nuit ont eu lieu avec des charges de combat.

 

Le directeur général Sergei Korotkov de RAC MiG a commenté: " La réalisation des essais en vol du pont du transporteur marque une étape importante dans le cycle de vie du projet de navire porte-avions, ainsi, que le programme de MiG-29K/29KUB . " La prochaine étape de RAC MiG sera de former les pilotes de la Marine aux techniques d'exploitation embarquées».


 

Korotkov2_main.jpg


 

Le MiG-29K/KUB :

Le MiG-19K/KUB est un appareil multi-rôles, destinés à assurer la maîtrise aérienne et à remplir différentes missions de combat de jour comme de nuit, dans toutes les conditions météorologiques et ceci depuis un porte-avions. Cette version navalisée du célèbre appareil russe,  tant le monoplace «K» que le biplaces «KUB» font partie de la génération améliorée de la famille MiG-29.

Cette nouvelle génération de MiG se classe au sein des appareils dit:  4+ multi-rôles destinés à la défense aérienne et des missions des forces navales et  la supériorité aérienne.

Les MiG-29K/KUB sont basées sur les portes-avions dont le tonnage est de 28.000 tonnes, équipés de rampe de décollage et d'atterrissage d'arrêt. Les principales innovations du MiG-29K/KUB sont :

- L'amélioration de la cellule avec environ 15% d'application des matériaux composites.

- L'aile pliante dispose d’améliorations au niveau du dispositif  hypersustentateur «stake-off/landing».

- Système de contrôle «Fly-by-wire» avec quadruple redondance.

- Réduction considérablement de la signature radar.

- Augmentation de la charge des armes, stockées sur huit points externes.

- Augmentation de la capacité interne de carburant et en vol possibilité de ravitaillement.

La motorisation comprend deux moteurs Klimov RD-33MK avec puissance de poussée accrue, équipé d'une chambre de combustion sans fumée et le nouveau système de contrôle électronique (de type FADEC). Les moteurs sont de la structure du module et avoir une fiabilité accrue et la durée de vie.

Les MiG-29K/KUB dispose d’un  radar  multi-mode "pulse-Doppler" de type "Zhuk-ME" fabriqué par "Fazotron-INPI" Corporation. En comparaison avec les radars de la génération précédente, "Zhuk-ME" dispose d’un plus grand angle de balayage en azimut, offrant une portée de détection deux fois plus longue. Le  "Zhuk-ME" permet le suivi de 10 cibles aériennes avec quatre cibles de tir simultané de missiles. Par la suite, les MIG-29K/KUB devraient recevoir le radar «Zhuk-AE» doté d’une antenne à balayage électronique (AESA).

Les MiG-29K/KUB sont équipés d’un canal IRST et d’un système de désignation laser d’illumination pour cibles terrestres.

Le premier vol d’un MiG-29K/KUB remonte à janvier 2007, depuis l’Inde a déjà commandé un total de 41 MIG-29K/KUB pour équiper le porte-avions Vikramaditya. La Russie a commandé un premier lot de 20 MiG-29K et 4 MiG-29KUB.


 

10_MiG-29KUB_main.jpg


Photos : 1 & 3 MiG-29KUB no 204 au décollage sur porte-avions 2 En montée @ RAC MIG

03/09/2013

La Marine russe confirme le SU-30SM !

DSC_5873.jpg


 

 

MOSCOU, la Marine russe a confirmé mardi son intention d'aligner le chasseur de dernière génération Sukhoi SU-30SM «Flanker» dans le cadre d'une large montée en puissance de ses capacités de combat, selon le commandant de la marine en chef l’amiral Viktor Chirkov, lors d'une conférence de presse à l'Académie navale Kuznetsov.

 

Après avoir entamé des négociations avec le constructeur Irkut pour la livraison de 12 avions SU- 30SM à la mi-2011, la Marine russe s'attend maintenant à recevoir «plusieurs dizaines» de ces appareils. Le SU-30SM a reçu l’approbation de la Marine pour un approvisionnement à large taux de production. Selon l'amiral Chirkov, cette acquisition de SU-30SM est prévue dans le cadre d'un achat important qui comprend 21 nouveaux avions qui devront être livré d’ici 2020.

 

L’Armée de l’air russe a déjà commandé 60 Sukhoi SU-30SM, la Marine compte se doter du même appareil et par la suite, procéder à des commandes additionnelles conjointes avec l’Armée de l’air.

 

Sukhoi SU-30SM : 


 

349057970.jpeg


 

Les SU-30SM se différencient des SU-30MKI indiens par leurs équipements entièrement russes, leur système d'identification "ami/ennemi" et par d’autres éléments. Pour développer cette version, Sukhoi profita de son expérience avec le programme SU-35 en ce qui concerne par exemple l’avionique. Tout comme la version MKI, le SM dispose de plans canard et de tuyères à poussée vectorielle couplées aux moteurs Saturn Lyulka AL-31Fl.

L’appareil dispose d’un radar à antenne à balayage électronique (AESA) de type Zhuk-AE du fabricant russe Phazotron. L’antenne en bande X permet de suivre 30 cibles aériennes en mode piste, pendant l’exploration et d’engager 6 cibles simultanément en mode attaque. L’avionique est également de dernière génération avec écrans multifonctions (EFIS), système de positionnement par satellite GLONASS et un nouveau système de communication sécurisé.

L’armement est multiple pour permettre l’engagement air-air et air-sol mais également air-surface. L’option de dissuasion nucléaire est également possible avec capacité de frappe d’interdiction et la suppression des défenses antiaériennes.


 

DSC_5815.jpg


 

Photos :  1 & 3 Sukhoi SU-30SM @ Sergy 2 Cockpit @ Irkut

21:32 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : marine russe, aéronavale russe, sukhoi, su-30sm |  Facebook | |

26/05/2013

La Russie modernise ses Il-38 !

1254429.jpg


 

Le ministère de la Défense de la Russie a émis un contrat pour la modernisation de la flotte  d’avion de patrouille maritime de type Il-38 de la Marine. Cette modernisation sera effective sur les 18 appareils restant en service dans la Marine russe. Sur les 59 avions produits entre 1967 et 1972, mais seul 18 Il-38 sont encore en service et le resteront encore pour une quinzaine d’années.

 

 

Modernisation des Il-38: 

 

Les IIiouchine Il-38 de patrouille maritime vont recevoir Le système de mission «Novella». Ce système a été conçu par la société Leninets à Saint-Pétersbourg et il est un dérivé du «Sea Dragon»  destiné à la Marine indienne. Le système Novella» est censé suivre 32 cibles simultanément (navires, sous-marins et aéronefs) dans un rayon de 320 km, avec détection de cibles aériennes jusqu'à 90 km.

Contrairement au «Sea Dragon», le «Novella» dispose d'un module de reconnaissance électronique non exportable. Le coeur du système est basé sur des ordinateurs numériques modernes et dispose de deux opérateurs console qui disposent de deux écrans LCD qui permettent d’obtenir la situation tactique. Le système comprend également un détecteur d'anomalie magnétique très sensible, un système d’imagerie thermique à haute résolution et divers autres capteurs. 

 

La recherche et le développement ont commencé dans les années 1980. L'ambitieux programme a connu des retards répétés et plusieurs révisions de la spécification originale, poussés par la nécessité d'ajouter de nouvelles technologies qui sont devenues disponibles au cours du temps. On notera que l’Inde n’a finalement accepté que 8 avions IL-38 «Sea Dragon» en 2010, pour finalement se tourner vers le Boeing P-8I «Poseidon» américain (voir article sur le sujet).


 

f0060489_49787af648e86.jpg


 

La marine russe a déjà un Il-38N (numéro de coque 15) modernisé, cet appareil à servi aux essais de qualification. 

 

L’IIliouchine Il-38 :

L'Iliouchine Il-38 «May» est un avion russe de lutte anti-sous-marine et de patrouille maritime développé dans les années 1950 à partir de l’IIliouchine Il-18 civil. civil. Il fut conçu suite à une demande de l'AVMF (l'aéronavale soviétique) pour une version armée du Il-18 en avion de patrouille maritime. Le premier prototype vola pour la première fois le 27 septembre 1967 en pleine Guerre froide contre les États-Unis sur la presqu'île du Kamtchatka. L'Il-38 est l'équivalent soviétique du Lockheed P-3 «Orion» américain. Son armement consiste en 5 ‘000 kg en soute de bombes, de torpilles, de mines.


 

5-2013-4-il-38n.jpg


 

Photos : 1 IL-38 actuel @ M Van der Vliet 2 Version indienne Sea Dragon @ Marine Indienne 3 Il-38 russe no: 15 servant aux essais du Novella @ Marine Russe


La Russie modernise ses Il-38 !

1254429.jpg


 

Le ministère de la Défense de la Russie a émis un contrat pour la modernisation de la flotte  d’avion de patrouille maritime de type Il-38 de la Marine. Cette modernisation sera effective sur les 18 appareils restant en service dans la Marine russe. Sur les 59 avions produits entre 1967 et 1972, mais seul 18 Il-38 sont encore en service et le resteront encore pour une quinzaine d’années.

 

 

Modernisation des Il-38: 

 

Les IIiouchine Il-38 de patrouille maritime vont recevoir Le système de mission «Novella». Ce système a été conçu par la société Leninets à Saint-Pétersbourg et il est un dérivé du «Sea Dragon»  destiné à la Marine indienne. Le système Novella» est censé suivre 32 cibles simultanément (navires, sous-marins et aéronefs) dans un rayon de 320 km, avec détection de cibles aériennes jusqu'à 90 km.

Contrairement au «Sea Dragon», le «Novella» dispose d'un module de reconnaissance électronique non exportable. Le coeur du système est basé sur des ordinateurs numériques modernes et dispose de deux opérateurs console qui disposent de deux écrans LCD qui permettent d’obtenir la situation tactique. Le système comprend également un détecteur d'anomalie magnétique très sensible, un système d’imagerie thermique à haute résolution et divers autres capteurs. 

 

La recherche et le développement ont commencé dans les années 1980. L'ambitieux programme a connu des retards répétés et plusieurs révisions de la spécification originale, poussés par la nécessité d'ajouter de nouvelles technologies qui sont devenues disponibles au cours du temps. On notera que l’Inde n’a finalement accepté que 8 avions IL-38 «Sea Dragon» en 2010, pour finalement se tourner vers le Boeing P-8I «Poseidon» américain (voir article sur le sujet).


 

f0060489_49787af648e86.jpg


 

La marine russe a déjà un Il-38N (numéro de coque 15) modernisé, cet appareil à servi aux essais de qualification. 

 

L’IIliouchine Il-38 :

L'Iliouchine Il-38 «May» est un avion russe de lutte anti-sous-marine et de patrouille maritime développé dans les années 1950 à partir de l’IIliouchine Il-18 civil. civil. Il fut conçu suite à une demande de l'AVMF (l'aéronavale soviétique) pour une version armée du Il-18 en avion de patrouille maritime. Le premier prototype vola pour la première fois le 27 septembre 1967 en pleine Guerre froide contre les États-Unis sur la presqu'île du Kamtchatka. L'Il-38 est l'équivalent soviétique du Lockheed P-3 «Orion» américain. Son armement consiste en 5 ‘000 kg en soute de bombes, de torpilles, de mines.


 

5-2013-4-il-38n.jpg


 

Photos : 1 IL-38 actuel @ M Van der Vliet 2 Version indienne Sea Dragon @ Marine Indienne 3 Il-38 russe no: 15 servant aux essais du Novella @ Marine Russe


05/05/2013

La marine russe reçoit son premier AN-140 !

1968090.jpg


 

Base navale d’Ostafievo, la marine russe vient de réceptionner le premier des huit Antonov AN-140-100 biturbopropulseurs commandé en 2011. 

 

L'An-140-100 est produit en Russie par Aviacor Samara sous licence. Aviacor a remporté un contrat-cadre du ministère de la défense en mai 2011 qui comprend une commande de 11 appareils dans la configuration  passagers / cargo convertible. Ces appareils vont équiper la Marine russe ainsi que la Force aérienne. A terme, les Forces russes pourraient se doter d’une centaine d’AN-140. Cependant, le ministère de la défense a indiqué vouloir encore négocier le prix de ces appareils pour lancer une commande plus importante de 62 avions. De plus, la Russie a demandé à Antonov de mettre au point une version AN-140T qui disposerait d’une rampe de chargement arrière. A priori, le constructeur ukrainien se dit prêt à fournir cette modification pour 2015.

 

Les Antonov AN140-100 et futur 140T doivent remplacer progressivement les AN-24 et AN-26 au sein des Forces russes.

 

Antonov AN-140 :

 

L'Antonov AN-140 est un avion biturbopropulsé d’origine ukrainienne court-courrier de la classe des ATR-42 ou IIiouchine 114. Conçu pour remplacer les nombreux AN-24 & 26 et dérivés en service dans le monde, il est produit dans son pays d'origine, mais aussi en Russie et en Iran

En juin 1993 l’ingénieur principal Piotr Balabuev a profité du Salon du Bourget pour annoncer le développement par le bureau d'études Antonov d'un appareil destiné à succéder à l’AN-24. Un premier prototype [UR-NTO] est sorti de l’usine Antonov de Kiev le 6 juin 1997 et a effectué son premier vol le 17 septembre suivant. Les essais de certification ont débuté en août 1998 pour s’achever le 26 mars 2000 après 1’286 heures de vol en 1’138 sorties) y compris des essais grands froids. Les certifications russes (AP-25) et ukrainienne ont été obtenues le 25 avril et l'An-140 est entré en service le 29 mars 2002 sous les couleurs d'Odessa Airlines. Huit appareils étaient en exploitation fin 2004, 30 fin 2008.

De facture très classique, l’An-140 est un monoplan à aile haute, empennages classiques et train tricycle escamotable. Les moteurs sont des Klimov TV3-117VMA-SBM1 construits sous licence par Motor Sich sous la désignation AI-30, des Pratt & Whitney Canada PW127A de 2 500 shp étant proposés en option. Dans les deux cas l’hélice est à 6 pales. L’aménagement standard de la cabine est de 52 passagers (4 sièges de front au pas de 75 cm avec couloir central), accessible par une porte arrière comportant un escalier intégré, tandis qu’une porte cargo aménagée à l’avant du fuselage permet le chargement de 1 900 ou 3 650 kg de fret palettisé en réduisant le nombre de passagers à 36 ou 20.

Capable d’utiliser des pistes courtes, sommairement aménagées ou en gravier, l'An-140 peut aussi opérer sur la neige ou la glace.


 

43.jpg


 

Photos : 1 & 2 AN-140-100 Marine russe @ Sergy


22:02 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : antonov-140, force russes, marine russe |  Facebook | |