16/05/2013

Marine One : On recommence !

600789_10151350265345194_337263508_n.jpg


 

STRATFORD, Connecticut, la marine américaine vient de relancer le programme (VXX) de remplacement de l'hélicoptère présidentiel par l'émission d'une demande de proposition finale. Trois appareils s’affrontent  aujourd’hui, le VH-71 «Kestrel» (dérivé de l’AW101), le VH-92 et le MV-22B.

 

Rappel sur le programme VXX :

 

Les plus anciens hélicoptères qui équipent le Corps des Marines (Marine Helicopter Squadron One) qui transportent le président des Etats-Unis, le Vice président ainsi que les différents secrétaires d’Etat ont atteint l’âge vénérable de 40 ans, Il s’agit des Sikorsky VH-3D (issus du modèle S-61) complété dans les années nonante par des VH-60N «White-Hawk» (Sikorsky AH-60 Black-Hawk), la flotte du gouvernement américain compte près de 28 machines. 

Le programme VXX a été mis en route en 2005 dans le but de trouver un successeur pour la Maison Blanche.

 

Initialement, le nouvel hélicoptère choisit et l’AW-101 «Merlin» du consortium Agusta Westland qui devait prendre l’appellation VH-71 «Kestrel» (lorsque le Président est à bord l’indicatif radio est «Marine One»). Sauf, que cette décision a été remise en question puis finalement mise de côté en 2009. 

 

Trois concurrents :

 

En espérant qu’il s’agisse du dernier épisode de ce long feuilleton, la marine se retrouvent avec trois appareils en concurrence, soit deux hélicoptères et un tilt-rotor.

 

Arrivée du MV-22B Osprey :

 

Un appareil dispose déjà d’une certaine avance, il s’agit du programme offert par Boeing avec une version VIP de son V-22 «Osprey». En effet, en avril 2011 et pour palier au départ à la retraite imminent des VH-3D «Sea Stallion» le gouvernement Obama a passé commande de 12 appareils en version MV-22B qui vont progressivement entrer en fonction ces prochaines semaines. Dans un premier temps les MV-22B ne devraient pas transporter le Président des Etats-Unis, mais en premier lieu le «Staff » présidentiel.

 

Par conséquent, la question du remplacement des hélicoptères dévoués à l’homme fort de la Maison blanche reste encore en suspend. 

 

La question pour Boeing est de savoir si son MV-22B remplacera complètement la flotte actuelle, avec une seconde commande, ou si l’appareil sera complété par un hélicoptère conventionnel ?

 

L’un des deux hélicoptères sera-t-il choisi ?


 

723349705.jpg


 

L’européen AgustaWestland en partenariat avec Northrop-Grumman qui avait initialement remporté la compétition avec le VH-71 «Kestrel» un dérivé de l’AW101 «Merlin» espère bien cette fois-ci placer son appareil pour de bon. Le VH-71 dont un exemplaire a été testé sur les installations de Patuxent Rivers, il dispose d’équipements spéciaux pour répondre aux besoins du cahier des charges. L’hélicoptère a reçu un système de contre-mesures anti-missiles, d’un système complet de brouillage et d’alerte radar et laser. Par ailleurs, pour garantir une parfaite sécurité de ses occupants l’appareil a reçu un blindage et des renforts de sécurité en cas de crash. 

 

Sikorsky dans la course :


 

VH-92_10.jpg


 

Le second constructeur américain, Sikorsky vient de se lancer avec une version adaptée de son VH-92 (dérivé du S-92), qui a été modifiée pour répondre aux besoins du cahier des charges.

 

Le Sikorsky S-92 est un hélicoptère de transport susceptible de remplacer les H-3 Sea King. Le premier appareil a été livré en septembre 2004. Principalement utiliser pour le ravitaillement des plates-formes pétrolière et en mode de recherche et sauvetage, il a été commandé par les Forces armées canadiennes au nombre de 28 exemplaires sous la désignation CH-148 Cyclone. Le Cyclone peut voler de jour comme de nuit, dans presque toutes les conditions météorologiques et par des températures variant entre - 51 °C et + 49 °C. Grâce à sa vitesse maximale de croisière de 250 km/h, le CH-148 est environ 10 % plus rapide que le Sea King. Le Cyclone peut aussi parcourir 450 km sans ravitaillement.

A suivre.....

Photos : 1 Le premier Boeing MV-22B «Osprey» @ Boeing 2 AgustaWestland/Northrop-Grumann VH-71 «Kestrel» @ AW 3 VH-92 Sikorsky @ Sikorsky

 

 

 

23/09/2012

On reparle de l’hélicoptère présidentiel !


770582692.jpg

 

Northrop Grumman et AgustaWestland viennent  de signer un accord de principe pour répondre aux futurs besoins en hélicoptères des Forces armées américaines. Deux contrats concernent cette collaboration, le nouvel hélicoptère présidentiel et le nouvel hélicoptère de sauvetage de l’US Air Force.

 

 

Marine One :

 

Le projet dure et perdure depuis 2005, initialement, le nouvel hélicoptère choisit et l’AW-101 « Merlin» du consortium Agusta Westland qui prendra l’appellation VH-71 «Kestrel» (lorsque le Président est à bord l’indicatif radio est «Marine One»). Sauf, que cette décision a été remise en question puis finalement mise de côté en 2009. 

 

Un premier prototype  du VH-71 Présidentiel avait  effectué son premier vol  aux installations d’AugustaWestland à Yeovil en Angleterre en 2009. Durant ce vol de 40 minutes, les performances exceptionnelles de l’appareil ont été notées. Le premier des cinq VH-71 a été depuis, transporté par l’US Air Force en C-17 à la Base Patuxent Rivers dans le Maryland pour recevoir ses équipements spéciaux.

«Marine One» est équipé de contre-mesures anti-missiles, d’un système complet de brouillage et d’alerte radar et laser. Par ailleurs, pour garantir une parfaite sécurité de ses occupants l’appareil reçoit un blindage et des renforts de sécurité en cas de crash. Et puis plus rien, silence radio.

 

Ce nouveau projet entre l’européen AgustaWestland et Northrop Grumman Corporation vise à relancer ce projet. L’hélicoptériste espère cette fois convaincre l’administration américaine qu’avec un partenariat comme celui signé avec Northrop offrira un gage de sécurité. Les succès de Northrop Grumman dans la gestion du développement de systèmes aériens complexes sont excellents avec comme exemples : le Fire Scout,  l'Hawkeye E-2D, le bombardier B-2 et les E-8 Joint Stars. Pour AgustaWestland, le système d’hélicoptère AW101 est une mature, fiable, performant et éprouvé au combat multi-missions et répond à un prix abordable.

 

Nouvel Hélicoptère de sauvetage :

 

En parallèle à ce projet, le couple AgustaWestland / Northrop Grumman vise également le remplacement des hélicoptères de sauvetage de l’US Air Force. Il est prévu de construire les hélicoptères aux USA, sur un site identifié par Northrop près de Philadelphie. 

 

Synthèse :

 

Le constructeur d’hélicoptères européen vise ici le coup double, avec une certaine avance sur le dossier «Marine One». Mais il devra faire face à forte concurrence sur le second projet ou Sikorsky et Boieng associé à Bell Textron vont tenté de remporté l’offre de l’USAF.

 

L’USAF a effectivement lancé, la semaine dernière,  un projet de demande d’offre pour un hélicoptère de sauvetage au combat. Le coup d’envoi de cette compétition devrait commencé cet automne, nous en reparlerons. 


 

AW-NG%20agreement%20web.jpg


Photos : 1 AW-101 aux couleurs de «Marine One» 2 AW-101@ AgustaWesrtland