14/07/2012

Essais en vol du P-8 indien !

 

K65710-02_FA+284515_P-8Itest.jpg


 

SEATTLE  Boeing le  premier P-8I «Poseidon» de patrouille maritime destiné à la Marine indienne a commencé son programme officiel d'essais en vol. L’avion a  décollé des installation de Boeing à Field à Seattle à 9h15 et à atterrit trois heures et 49 minutes plus tard, après avoir démontré des qualités de vol et des caractéristiques de manipulation. Le vol s'est déroulé comme prévu tous les objectifs de l'essai se sont réunis.

Le P-8I «Poseidon» :

Ce  P-8I est un des huit appareils reconnaissance maritime à long rayon d’action et d elutte anti-sous marine construit par Boeing est destiné à l'Inde dans le cadre d'un contrat attribué en Janvier 2009. Au cours des prochains mois, les pilotes d'essai de Boeing mettront le P-8I sur le même schéma de tests que ceux destinés à l’US Navy sur le polygone d’essais se situant à l'ouest de Neah Bay, Washington, et une zone d'essai conjointe entre les  États-Unis et le Canada près détroit de Georgia.

L'équipe dirigée par Boeing est sur la bonne voie pour livrer le premier avion à la marine indienne en 2013.

 

Le P-8A & P-8I «Poseidon» :

Le P-8A Poseidon est conçu pour remplacer le P-3C «Orion» comme appareil longue portée de lutte anti-sous-marine (ASM) et anti-surface (LAN), renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR). Le P-8A est capable de longues patrouilles proche et loin des côtes.

Le P-8A Poseidon est conçu pour assurer l'avenir de la Marine à long rayon d'action dans les missions de patrouille maritime. Le P-8A offrira une plus grande capacité de combat et demandera moins d'infrastructure tout en se concentrant sur la réactivité et l'interopérabilité avec les forces traditionnelles. L’avion pourra échanger ses informations avec l’ensemble des bâtiments de surface, sous-marins, avions et drones en service dans l’US-Navy.

Spécifications :


Fonction principale: anti-sous-marine (LASM) et anti-surface anti-navires (LAN), renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR)
Entrepreneur: Boeing Integrated Defense Systems (IDS)
Propulsion: 2 réacteurs CFM 56-7B avec £ 27,300 de poussée chacun
Longueur: 129,5 pieds (39,47 mètres)
Hauteur: 42,1 pieds (12,83 mètres)
Envergure: 123,6 pieds (37,64 mètres)
Maximale au décollage brut: £ 189 200 (85820 kg)
Vitesse: 490 noeuds (564 mph) Vitesse air vraie
Plafond: 41000 pieds (12496 mètres)
Portée: rayon de 1200 miles nautiques avec quatre heures sur la station
Equipage: Neuf
Armement: torpilles, missiles de croisière, des bombes, des mines.

Pour Boeing, le choix de base d’une cellule de B737 NG permet une réduction des coûts importante, le constructeur estime cette base permettra de décliner d’autres versions du P-8A afin  de remplacer plusieurs appareils actuellement en services et destinés à des opérations spéciales. Pour Boeing, il sera possible par exemple de remplacer les B707 et autres C-130 spécialisés dans les domaines de l’écoute électronique, commandement volant, guerre psychologique (PsyOps), brouillage.

Photo : Boeing P-8I destiné à l amarine indienne @ Boeing

 

08/03/2012

L’US Navy a reçu le premier P-8A Poseidon de série !

 

P8A_Poseidon-3.jpg


 

SEATTLE, Boeing a remis le premier appareil de patrouille maritime P-8A «Poseidon» de série à l’US Navy. Il s’agit du premier appareil de la série initiale de 13 aéronef commandé par la marine américaine.

En juillet de l’année dernière, le premier P-8A de pré-série avait été réceptionné  au centre de test du Naval air Systems Command de Patuxent River. L’appareil a servit de banc d’essais opérationnel et vont commencé le travail de transition des équipages sur le nouvel avion. Actuellement, six P-8A son utilisé au sein des unités de tests de Patuxent River, il sont accumulés près de 1500 heures de vol.

Avec la livraison du premier P-8A se série, l’US Navy va pouvoir monter en puissance en matière de formation et préparer l’entrée opérationnel du nouvel appareil pour le début de l’année 2013.

Cette première série fait partie d’une commande de départ à faible taux de production, elle prépare  la mise en chantier de la centaine d’appareils commandée par les USA.

800px-Boeing_P-8A_rollout_30_July_2009.jpg

 

 

Le P-8A «Poseidon» :

Le P-8A Poseidon est conçu pour remplacer le P-3C «Orion» comme appareil longue portée de lutte anti-sous-marine (ASM) et anti-surface (LAN), renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR). Le P-8A est capable de longues patrouilles proche et loin des côtes.

Le P-8A Poseidon est conçu pour assurer l'avenir de la Marine à long rayon d'action dans les missions de patrouille maritime. Le P-8A offrira une plus grande capacité de combat et demandera moins d'infrastructure tout en se concentrant sur la réactivité et l'interopérabilité avec les forces traditionnelles. L’avion pourra échanger ses informations avec l’ensemble des bâtiments de surface, sous-marins, avions et drones en service dans l’US-Navy.

Spécifications :


Fonction principale: anti-sous-marine (LASM) et anti-surface anti-navires (LAN), renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR)
Entrepreneur: Boeing Integrated Defense Systems (IDS)
Propulsion: 2 réacteurs CFM 56-7B avec £ 27,300 de poussée chacun
Longueur: 129,5 pieds (39,47 mètres)
Hauteur: 42,1 pieds (12,83 mètres)
Envergure: 123,6 pieds (37,64 mètres)
Maximale au décollage brut: £ 189 200 (85820 kg)
Vitesse: 490 noeuds (564 mph) Vitesse air vraie
Plafond: 41000 pieds (12496 mètres)
Portée: rayon de 1200 miles nautiques avec quatre heures sur la station
Equipage: Neuf
Armement: torpilles, missiles de croisière, des bombes, des mines.

Pour Boeing, le choix de base d’une cellule de B737 NG permet une réduction des coûts importante, le constructeur estime cette base permettra de décliner d’autres versions du P-8A afin  de remplacer plusieurs appareils actuellement en services et destinés à des opérations spéciales. Pour Boeing, il sera possible par exemple de remplacer les B707 et autres C-130 spécialisés dans les domaines de l’écoute électronique, commandement volant, guerre psychologique (PsyOps), brouillage.

Clients :

L’US Navy a commandé 117 P-8A, l’Inde est le premier client export avec 8 appareils nommé P-8I.

p8a_bold_alligator.jpg

 

 

Photos : P-8A Poseidon @ Boeing

 

21:20 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, p-8a poseidon, us navy, marine indienne |  Facebook | |

01/03/2012

La Marine russe commande le MIG-29K !

 

1444919.jpg


 

Le ministère de la Défense russe  et le groupe de construction aéronautique MIG ont signé un contrat prévoyant la livraison de 20 chasseurs embarqués MIG-29K et quatre MIG-29KUB. Ces appareils équiperont le porte-avions Admiral Kouznetsov, rattaché à la Flotte du Nord dès 2015.

Les quatre premiers chasseurs embarqués MIG-29/KUB seront livrés aux forces navales russes en 2013, selon le  ministère russe de la Défense. Les instructeurs de l'Aviation navale russe suivront un entraînement sur l’appareil six mois avant la livraison des premier avions de combat. Ces appareils viendront compléter les Sukhoi SU-33.

 

Le MIG-29K/KUB :

Le MIG-19K/KUB est un appareil multi-rôles, destinés à assurer la maîtrise aérienne et à remplir différentes missions de combat de jour comme de nuit, dans toutes les conditions météorologiques et ceci depuis un porte-avions. Cette version navalisée du célèbre appareil russe,  tant le monoplace «K» que le biplaces «KUB» font partie de la génération améliorée de la famille MIG-29.

Cette nouvelle génération de MIG se classe au sein des appareils dit  4+ multi-rôles destinés à de défense aérienne des missions des forces navales, la supériorité aérienne gagne, la mer et au sol la destruction des cibles avec la haute précision guidée jour et nuit des armes et dans toutes les conditions météorologiques.

Les MIG-29K/KUB sont basées sur les porte-avions dont le tonnage est de 28.000 tonnes, équipés de rampe de décollage et d'atterrissage d'arrêt. Les principales innovations du MIG-29K/KUB sont :

- L'amélioration de la cellule avec environ 15% d'application des matériaux composites;

- L'aile pliante avec aménagées pour la grande amélioration des performances dispositifs hypersustentateurs take-off/landing;

- Système de contrôle de la Fly-by-wire avec quadruple redondance;

- Réduit considérablement la signature à la portée du radar;

- Augmentation de la charge des armes, stockées à huit points durs externes;

- Augmentation de la capacité interne de carburant et en vol possibilité de ravitaillement;

- Possibilité de ravitaillement en carburant des avions d'autres étant équipés de "ZAP-1MK" unité de ravitaillement en carburant.

La motorisation comprend deux moteur Klimov RD-33MK avec puissance de poussée accrue, équipé d'une chambre de combustion sans fumée et le nouveau système de contrôle électronique (de type FADEC). Les moteurs sont de la structure du module et avoir une fiabilité accrue et la durée de vie.

Les MIG-29K/KUB dispose d’un  radar  multi-mode "pulse-Doppler" de type "Zhuk-ME" fabriqué par "Fazotron-INPI" Corporation. En comparaison avec les radars de la génération précédente, "Zhuk-ME" dispose d’un plus grand angle de balayage en azimut, offrant une portée de détection deux fois plus longue. Le  "Zhuk-ME" permet le suivi de 10 cibles aériennes avec quatre cibles de tir simultané de missiles. Par la suite, les MIG-29K/KUB devraient recevoir le radar «Zhuk-AE» doté d’une antenne à balayage électronique (AESA).

Les MiG-29K/KUB sont équipés d’un canal IRST et d’un système de désignation laser d’illumination pour cibles terrestres.

Le premier vol d’un MiG-29K/KUB remonte à janvier 2007, depuis seul l’Inde à déjà commandé un total de 41 MIG-29K/KUB pour équiper le porte-avions Vikramaditya.

1988737.jpg

Lien sur le MIG-29K/KUB indien :

 http://psk.blog.24heures.ch/tag/mig-29k+indien

Photos : 1 MIG-29K en démonstration 2 MIG-29KUB @ Sergy


 

29/09/2011

Premier vol du P-8 « Poseidon » Indien !

 

 

 

Boeing1.jpg

 

 

SEATTLE, Boeing annonce que le premier  exemplaire du P-8I « Poseidon » de patrouille maritime  destiné à la marine indienne a effectué son vol inaugural. L’appareil a décollé de Renton à 12H02 pour un vol d’une durée de deux heures et 31 minutes et de se poser ensuite sur les installations de Boeing Field à Seattle.

Lors de ce premier vol, les pilotes d'essai de Boeing ont effectué les vérifications des systèmes aéroportés, y compris les accélérations et décélérations des moteurs et des modes de vol avec le pilote automatique. Le P-8I a atteint une altitude maximale de 41 000 pieds avant l'atterrissage. Dans les prochaines semaines Boeing va commencer l’installation des systèmes de surveillance et d’armes de l’avion.

Rappel :

Basé sur une cellule de  Boeing 737 de nouvelle génération d’origine commerciale, le P-8I est la variante export destiné à la marine indienne du P-8A « Poseidon » développé pour la marine américaine. La marine indienne est le premier client export du P-8 avec huit appareils commandés et quatre en options. Le contrat fut attribué en janvier 2009, le premier appareil doit entrer en service opérationnel au début 2013.

Le P-8 « Poseidon » :

Le P-8A Poseidon est donc basé sur le fuselage du Boeing B737NG et possède les ailes du B737-900. En lieu et place des Winglets montés sur les modèles commerciaux, sont montés des extensions d’ailes destinés à réduire le givrage à basse altitude. L’intérieur du fuselage a été modifié pour accueillir  une soute à armement de 4,7 mètres de long. Northrop-Grumman est chargé de fournir les systèmes de contre-mesure infrarouge et les systèmes de mesures électroniques auxiliaires. Raytheon fourni le radar de surveillance maritime AN/APY-10 ainsi que l’ensemble des systèmes de renseignement électronique. L’appareil est motorisé par deux turboréacteurs  CFM56-7. Le Boeing P-8A Poseidon aussi désigné P-8MMA pour Multimission Maritime Aircraft doit remplacer les vénérables Lockheed P-3 Orion

Boeing.jpg

 

 

Photos : le premier  P-8I destiné à la marine indienne @ Boeing