24/03/2016

M-346 supplémentaires pour l’Italie !

img_archivio1610201512503.jpg

L’armée de l’air italienne a passé commande pour 9 avions écoles supplémentaires de type Alenia Aermacchi M-346. Le contrat est estimé à près de 336 millions de dollars.

T-346A :

Au sein de l’aviation militaire italienne le M-346 porte la dénomination T-346A (15 appareils). Le T-346A offre la Phase 4 « Lead In Fighter formation » (LIFT) soit l’élément de la formation des pilotes conçu pour préparer ceux-ci à la nouvelle génération d’avions.

Le M-346 : 

Le T-346A représente la finalisation du programme d’avion école M-346, soit une variante occidentale plus petite que le Yakovlev YAK-130 du constructeur russe Sokol. C’est en 1991 que la Russie lança un programme de remplacement des L-39 Albatros et permettre la conversion des pilotes sur MIG-29 «Fulcrum» et SU-27 «Flanker». Yakovlev se lança dans le développement du YAK-130 dont le premier vol remonte au 26 avril 1996. En 1993 déjà la société italienne Aermacchi  devint partenaire pour l’industrialisation. Suite aux difficultés que rencontrait la Russie, notamment financière, le groupe italien se lança en 1999 dans une version indigène de l’appareil, sous la désignation de M-346.

L'Aermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile flèche en construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux réacteurs Klimov DV-2S ont été remplacés par des Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2 880 kgp produits sous licence par Fiat- Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « zero-zero » Martin-Baker Mk16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multifonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1 800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.

2239691060.jpg

 

Photos : Alenia Aermacchi T-346A italien @ FAI

25/06/2015

Israël, les premiers cadets formés sur M-346 !

11207299_1101104483237305_7969225927187960597_n.jpg

 

 

 

Base aérien d’Hatzerim, l’aviation israélienne (IAF) vient de promouvoir les premiers officiers pilotes formés sur le nouvel aéronefs AleniaAermacchi M-346 « Lavi ».

 

Une cérémonie a eu lieu sur la base aérienne et a marqué la promotion, après six mois de formation terminale, le premier lot de jeunes pilotes le M-346. Le commandant adjoint de l'escadron de formation, le Major Erez, dont le nom complet ne peut être divulgué, a expliqué que le nouvel appareil apportait une avancée sans commune mesure par rapport aux vieux A-4 « Skyhawk » utilisés jusqu’à présent, cet avion est une révolution pour l’Armée de l’Air israélienne. Ses caractéristiques en vol sont très proches de celles du F-16I et du F-15I. Nous pouvont montrer aux élèves les manoeuvres possibles sur leurs futurs appareils, et raccourcir ainsi leur temps de formation et d’adaptation.

En parallèle avec la nouvelle monture, un simulateur vient compléter le système de formation. Le simulateur du “Lavi” utilise, les toutes dernières technologies de pointe en matière de logiciels et de matériel, afin de reproduire exactement la façon dont l’avion se comporte en vol, tout en reproduisant les bruits environnants, comme celui des réacteurs et du vent.

L’épreuve sur simulateur est l’étape-clé de la formation théorique, car c’est là, que les pilotes vont tester ce qu’ils ont appris avant de voler sur le “Lavi. 

 

Le M-346 :

 

L'AleniaAermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile delta construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2’880 kgp sont produits sous licence par Fiat-Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « Zero-Zero » Martin-Baker Mk16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multi-fonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1 800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage, et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.

 

1074982081.jpg

 

 

Photos : 1 première promotions sur M-346 2 le M-346 « Lavi » de l’IAF @IAF

12/05/2015

Italiens & hollandais se forment sur le M-346 !

AIR_M-346_T-100_Over_Mountains_lg.jpg

 

 

Les Pays-Bas vont coopérer avec leurs homologues italiens dans le cadre de la formation des pilotes militaires. La Hollandes va prochainement en envoyer un premier détachement d’élèves pilotes en Italie sur la base aérienne de Lecca-Galatina.

 

Formation sur M-346 :

 

Les deux Forces aériennes vont collaborer à la formation des élèves pilotes sur le nouvel aéronef Alenia-Aermacchi M-346 (T-346). Selon Alenia, ce détachement sera le premier de ce qui est prévu pour être "une coopération fructueuse" au cours des années à venir. Il faut rappeler que pour des questions budgétaires, la Hollandes en déficit en ce qui concerne la formation de ses pilotes militaires, elle ne possède pas d'avion école de formation avancée. La formation de base s’arrête sur Pilatus PC-7 (13 exemplaires).  Actuellement, le pays envoie déjà régulièrement ses élèves pilotes aux Etats-Unis pour les former.

 

Le M-346 :

 

L'AleniaAermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile delta construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2’880 kgp sont produits sous licence par Fiat-Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « Zero-Zero » Martin-Baker Mk16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multi-fonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1 800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage, et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.

 

Photo : Alenia-Aermacchi M-346@ Alenia

 

 

12/10/2014

Entrée en service du M346 en Israël !

1008297542.jpg

 

 

La semaine dernière, l’école des pilotes de l’Armée de l’Air israélienne a débuté les premières formations avec le nouvel avion école de type Alenia-Aermacchi M-346 “Lavi”. 

L’Armée de l’Air israélienne vient de recevoir les trois premiers exemplaires du M-346, cet avion est destiné à la formation des pilotes à la sortie de l’Académie de Pilotage, afin de faciliter leur conversion sur les avions de chasse F-16iI ou F-15.

 

Comme le confie le commandant A., qui est commandant adjoint de l’escadrille d’entraînement sur “Lavi”, “cet avion est une révolution pour l’Armée de l’Air israélienne. Ses caractéristiques en vol sont très proches de celles du F-16I et du F-15. Nous allons pouvoir montrer aux élèves les manoeuvres possibles sur leur futur appareil, et raccourcir ainsi leur temps de formation et d’adaptation.”

 

Entré en service du simulateur :

 

En parallèle avec la nouvelle monture, un simulateur vient compléter le système de formation. Le simulateur du “Lavi” utilise les toutes dernières technologies de pointe en matière de logiciel et de matériel afin de reproduire exactement la façon dont l’avion se comporte en vol, tout en reproduisant les bruits environnants, comme celui des réacteurs et du vent.

L’épreuve sur simulateur est l’étape-clé de la formation théorique, car c’est là que les pilotes vont tester ce qu’ils ont appris avant de voler sur le “Lavi. 


M-346-LAVI_680-1.jpg


 

M-346 «Lavi» : 

 

En israël, le M-346 prend la dénomination de «Lavi» (lion en hébreu) en mémoire du chasseur développé par Israel Aircraft Industries basé sur le F-16, mais doté de la géométrie du Saab J-37 Viggen suédois. Cet avion pourtant en avance sur son temps (qui intéressa la Suisse à l’époque) ne fut jamais produit sous la pression des Etats-Unis.

Israël a passé commande pour 30 M-346 «Lavi» en remplacement des actuels Douglas TA-4 2 «Skyhawk». Ces appareils viendront compléter la formation des pilotes qui débutent sur HawkerBeechraft T-6 Texan II.

 

Le M-346 :

 

L'AleniaAermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile delta construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2’880 kgp sont produits sous licence par Fiat-Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « Zero-Zero » Martin-Baker Mk16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multi-fonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1 800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage, et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.


AJR_0687.jpg


 

 

Photos : les premiers M-346 Lavi @ Aviation israélienne


08/07/2014

Israël réceptionne son premier M-346 !

M-346-LAVI_680-1.jpg

 

L’avion école Alenia Aermacchi M-346 «Advanced Jet» d'entraînement de l’armée de l'air israélienne (Heyl Ha'Avi) a atterrit sur la base aérienne d’Hatzerim. Les 29 autres appareils suivront avant la fin de l’année 2016. 

 

L’arrivée du M-346 au sein de la Heyl Ha'Avi en lieu et place des vénérables TA-4 «Skyhawk», permettra changement profond dans les méthodes de formation de la force aérienne. Actuellement, les nouveaux pilotes de chasse reçoivent un enseignement à un stade avancé de leur vol en utilisant le Lockheed-Martin F-16A /B. Dorénavant, il sera possible de pratiquer ces entrainements sur les systèmes radar et les armes avancées dès la transition sur le M-346. Le contrat pour israël comprend également un simulateur de pointe.

 

M-346 «Lavi» : 

En israël, le M-346 prendra la dénomination de «Lavi» (lion en hébreu) en mémoire du chasseur développé par Israel Aircraft Industries basé sur le F-16, mais doté de la géométrie du Saab J-37 Viggen suédois. Cet avion pourtant en avance sur son temps (qui intéressa la Suisse à l’époque) ne fut jamais produit sous la pression des Etats-Unis.

Israël a passé commande pour 30 M-346 «Lavi» en remplacement des actuels Douglas TA-4 2 «Skyhawk». Ces appareils viendront compléter la formation des pilotes qui débutent sur HawkerBeechraft T-6 Texan II.

Le M-346 :

L'AleniaAermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile delta construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2’880 kgp sont produits sous licence par Fiat-Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « Zero-Zero » Martin-Baker Mk16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multi-fonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1 800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage, et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.


M-346-LAVI_617-1-1024x682.jpg


 

Photos : M-346 israélien @AleniaAermacchi