20/10/2018

Juneyao Airlines a reçu son premier « Dreamliner » !

Juneyao Flyaway.jpg

Seattle, Boeing a livré le premier B787-9 « Dreamliner » à la comapgnie Juneyao Airlines basée à Shangaï.  Le nouveau Dreamliner sera également le premier avion commercial gros porteur exploité par une compagnie aérienne chinoise interne. 

« Cette livraison au sein de notre compagnie aérienne est la plus grande étape vers l' expansion de notre réseau en Chine et au-delà », a déclaré Wang Junjin, président, de  Juneyao Airlines.

Juneyao Airlines, étati un opérateur « tout-Airbus », et offre principalement des vols de Shanghai à plus de 50 villes à travers la Chine. Avec le  B787 « Dreamliner », le transporteur cherche à étendre son réseau international et augmenter les vols vers l' Asie du Sud-Est, le Japon et la Corée. 

Le B787-900 :

Le B787-900 complète et étend la famille « 787 ». Avec un fuselage allongé de 6 mètres (20 pieds) par rapport au B787-800, l’avion peut emporter jusqu'à 20% de passagers en plus et 23 % de marchandises supplémentaire et ceci encore plus loin avec la même performance environnementale, soit 20 % d'émissions de CO2 en moins que les avions actuels. Plus de 60 clients provenant de six continents du monde ont placé des commandes pour plus de 1’100 « Dreamliner », ce qui fait du B787 bi-couloirs l’avion qui engrangé le vite des ventes dans l'histoire de Boeing. 

Le B787 est l'avion bicouloir ayant la vente la plus rapide dans l'histoire de Boeing. Depuis son entrée en service en 2011, la famille « 787 » vole plus de 1’500 routes et a rendu possible plus de 170 nouvelles routes sans escale à travers le monde.

Photo :B787-9 de Juneyano Airlines @ Boeing

19/10/2018

Le Portugal a choisi l’AW119Kx !

p1728615_main.jpg

Leonardo a annoncé que le ministère de la Défense portugais avait choisi l’AW119Kx comme nouvel hélicoptère monomoteur multirôle pour répondre à ses besoins opérationnels futurs. L’armée de l’air portugaise devrait réceptionner cinq appareils avec une option pour deux autres unités. Les livraisons doivent débuter à la fin de 2018 à partir de l’usine Leonardo à Philadelphie aux États-Unis. Les livraisons doivent être achevées au début de 2020.

Le contrat attribué par le ministère portugais de la Défense est évalué à plus de 20 millions d'euros. Les hélicoptères AW119Kx joueront divers rôles, dont l’entraînement, les évacuations médicales MEDEVAC, le transport de troupes, la recherche et le sauvetage en mer (SAR) à courte portée, et pourront être utilisés pour la lutte contre les incendies.

L’AW119Kx a été sélectionné à la suite d’une évaluation approfondie et rigoureuse des modèles concurrents, démontrant que la solution de Leonardo était la mieux adaptée pour répondre aux exigences strictes du client.

Cette sélection marque un renforcement supplémentaire du partenariat de longue date entre Leonardo et le ministère portugais de la Défense dans le secteur des hélicoptères, à la suite de la fourniture à l’armée de l’air d’AW101 pour les missions de recherche, de sauvetage, de reconversion du personnel et de protection de la pêche à longue distance, ainsi que des avions Super Lynx (y compris une mise à niveau en milieu de vie) à la marine portugaise pour les tâches maritimes. 

L’AW119Kx :

L’AW119K est un hélicoptère monomoteur spacieux et puissant destiné pour un large éventail de missions. Un cockpit doté d’écrans multifonctions moderne configuré avec le système de Garmin G1000H Deck (TM) de vol intégré qui améliore la situation. La suite avionique comprend un système de vision synthétique In The Sky (HITS) avec carte mobile et un système d'alerteLa grande cabine permet une reconfiguration rapide pour une variété de missions. La marge élevée de puissance fournit une capacité de performance pour offrir d'excellentes qualités de vol, haute contrôlabilité et de maniabilité, combinées avec la robuste.

Photo : AW119Kx aux couleurs portugaises @ Leonardo

 

18/10/2018

Manille préfère le Gripen au F-16 !

20160711-en-1170592-535446.jpg

Les Philippines ont désigné le Saab JAS-39 C/D Gripen comme le meilleur candidat pour répondre aux besoins de la modernisation de la Force aérienne du pays.  Le secrétaire à la Défense, Delfin Lorenzana, a déclaré que le chasseur suédois était la meilleure option en termes de prix et de capacité.

Le choix de l’avion suédois fait suite à une recherche approfondie en la matière. Lorenzana a également déclaré que les États-Unis avaient proposé de leurs côtés le Lockheed-Martin F-16, mais que cette solution avait été jugée d’un coût prohibitif d’une part et que le développement à long terme de l’avion n’était plus suffisamment garantit. Il semble également que le gouvernement philippins désire ne pas devoir trop dépendre des « USA » et que la voie d’un avion en provenance d’un pays neutre soit favorisée.

Remplacer les Northrop F-5 A/B :

Les Philippines sont entrés de plein pied dans la seconde phase de modernisation de leur aviation de combat. La première phase a consisté en l’achat de 12 Korea Aerospace Industries FA-50, qui ont tous été livrés pour venir remplacer les OV-10 « Bronco » pour l’appui au sol rapproché et de contre-insurrection.

Il s’agit maintenant de moderniser la capacité de d’interception et de combat aérien de haute intensité avec un avion multirôle. De plus, avec le retrait en 2004 des « bons vieux  F-5 » la police du ciel déjà fortement limitée, n’était plus au goût du jour. Hors, le truculent président « Rodrigo Duterte » avait promis que le pays deviendrait à terme pleinement autonome pour sa défense.

Reste maintenant à achever le choix avec l’entrée en discussion et la signature finale pour environ 10 à 12 avions. En effet, rien n’est encore fait, on se souvient de la Colombie qui avait choisi le Gripen E, mais faute de moyens financiers aviat finalement décidé de ne rien décider.

L’offre suédoise pour les Philippines : 

L’avionneur suédois Saab a offert à Manille le JAS-39 C/D  Gripen  avec au standard MS20 dotée du la version  Mk4 du radarPS-05 Ericsson avec et un nouveau « back-end » permet de renforcer les performances en matière de plage de fonctionnement et de détection. Une nouvelle architecture électronique est installée, pour faire face à l’évolution des menaces et de la guerre électronique à venir. L’avion dispose d’un GCA Ground Collision Avoidance System. Des nouveaux équipements de protection (CBRN) qui permettent un vol dans une zone contaminée. Diverses sécurités en matière de cyberguerre. Une amélioration des liaisons électroniques Link16 (OTAN) et Link TAU (liaison Gripen) ainsi que de la dernière version de la liaison au sol CAA/JTAC. Les fonctions de reconnaissance sont  étendues.

En matière d’armement le MS20 permet l’emploi des missiles air-air Raytheon AIM-120C7 « AMRAAM » et MBDA « Meteor. Pour l’attaque au sol, l’avion peut dorénavant porter le Saab RBS15 « Gungnir » multirôle, ainsi que les bombes SDB (Small Diameter Bombe) GBU-39, ainsi que les GBU-22 et GBU-10.

 

474909272.jpg

Photos :JAS-39 C/D Gripen MS20 @ Saab

 

17/10/2018

Kuwait Airways client de lancement de l’A330-800 !

A330-800-KUWAIT-AIRWAYS.jpg

 

Kuwait Airways, la compagnie nationale de l'Etat du Koweït, a signé un contrat d'achat portant sur huit avions A330-800. Ce contrat a été signé par Yousef Al-Jassim, Président de Kuwait Airways, et Christian Scherer, Chief Commercial Officer d'Airbus, au siège social d'Airbus à Toulouse.  

"L'A330-800 s'intégrera sans problème dans nos plans de croissance et d'expansion de notre flotte. La rentabilité opérationnelle et les performances inégalées de cet avion, ainsi que son confort passager hors pair dans sa catégorie en font un bon investissement. Nous sommes convaincus que l'A330-800 saura nous aider à être réellement compétitifs sur notre réseau de lignes en pleine expansion. Nos relations avec Airbus s'étendent au-delà de l'acquisition d'appareils et nous nous réjouissons à la perspective de poursuivre notre collaboration dans les domaines techniques", a déclaré Yousef Al-Jassim, Président de Kuwait Airways.

Cette annonce marque une étape importante dans le renouvellement de la flotte et la stratégie d'expansion de Kuwait Airways. Le carnet de commandes de la compagnie nationale du Koweït compte également des A350 XWB et des appareils de la famille A320neo. Les livraisons de ces nouveaux appareils Airbus débuteront en 2019. 

"Nous sommes ravis que Kuwait Airways ait choisi l'A330-800 pour le développement de sa flotte. L'A330-800 accompagnera les liaisons à forte densité de trafic de la compagnie et développera davantage son réseau long-courrier. L’A330-800 complète parfaitement l'A320neo et de l'A350 XWB, et offre un niveau élevé de similarité technique et opérationnelle, d’une rentabilité opérationnelle inégalée et d’une expérience passager incomparable", a pour sa part indiqué Christian Scherer, Chief Commercial Officer d'Airbus.

Lancée en juillet 2014, la famille A330neo représente la nouvelle génération d'A330 et se décline en deux versions : l'A330-800 et l'A330-900, qui affichent une similarité de 99 pour cent. Ces appareils bénéficient de la rentabilité, la polyvalence et la régularité technique de la famille A330 qui ont fait leur preuve, et affichent une réduction de la consommation de carburant de l'ordre de 25 pour cent par siège par rapport aux avions concurrents de la génération précédente, ainsi qu'un rayon d'action pouvant atteindre 1 500 nm supplémentaires par rapport à la plupart des A330 en exploitation. Les A330neo sont équipés de moteurs Trent 7000 de Rolls-Royce de toute dernière génération et d'une nouvelle voilure de plus grande envergure, dotée de dispositifs d’extrémités de voilure (Sharklets) inspirés par l'A350 XWB. La cabine de ces appareils offre aussi le confort des nouveaux équipements "Airspace".

La famille A330,  familles de gros-porteurs affiche plus de 1'700 commandes émanant de 120 clients. Plus de 1'400 A330 sont exploités par plus de 120 opérateurs à travers le monde. L'A330neo est le dernier né de la famille leader des gros-porteurs d'Airbus, qui se compose également de l'A350 XWB et de l'A380. 

Kuwait-Airways-visit-020.jpg

Photos : 1 l’A330-800 2 Signature du contrat  @ Airbus

 

15/10/2018

Le futur bombardier stratégique chinois sera peut-être dévoilé en 2019 !

DTa_Uf8WkAA_vyD.jpg

Voilà à quoi pourrait ressembler la future capacité de frappe en profondeur de la Force aérienne de l'Armée de libération du peuple (PLAAF). Les médias chinois ont publié des photos de synthèse en affirmant que le dernier bombardier stratégique à longue portée serait dévoilé, lors d'un défilé dans le cadre des célébrations du 70e anniversaire de la PLAAF en 2019. Cependant, il n’y pas de déclaration officielle ni de confirmation du gouvernement ou de l’armée chinoise à ce jour.

Rappel :

L’existence du programme de bombardiers a été confirmée par le commandant de la PLAAF, Ma Xiaotian, en 2016. Des analystes ont émis l'hypothèse que le prototype du nouveau bombardier stratégique à grand tonnage chinois, connu sous le nom de  H-20, devrait effectuer son premier vol prochainement.

En outre, la silhouette d’un avion inconnu a été repérée lors d’un gala organisé par la division des bombardiers stratégiques de Chine, ce qui a conduit les observateurs militaires à supposer le week-end dernier qu’il pourrait s’agir du nouveau bombardier furtif H-20. Le gala a eu lieu le 7 octobre au sein de la division de bombardiers stratégiques de l’Armée de libération du peuple (ALP).

 

Une confirmation :

En janvier 2017, lForce aérienne de l'armée populaire de libération (PLAAF) a fourni des informations supplémentaires sur ses exigences pour son nouveau bombardier stratégique.

Le général Ma Xiaotian, Commandant de l'Armée de libération populaire (PLAAF) a confirmé que son pays est en train de mettre au point un nouveau bombardier stratégique à long rayon d'action. Deux projets sont actuellement à l’étude, le H-18 et le H-20. Selon lui, les «missiles de croisière, armes nucléaires et autres armes et équipements qui seront portés par ce futur bombardier stratégique sont tous en place, le moment est venu pour la Chine de développer son nouveau bombardier stratégique. Il semble que le H-20 soit en avance sur son concurrent, mais il n’est pas pecisé si le H-18 est toujours en développement. En effet, les médias chinois n’en parle plus depuis uun certains temps. Par contre la Télévision centrale de Chine a qualifié le «Hong-20» de «nouveau bombardier stratégique à long rayon d'action» en cours de développement.

Le Xian H-20 :

Le Xian Aircraft Corp H-20 est un projet de bombardier stratégique qui ressemblerait au B-2 américain. Il semble que cette « copie » chinoise du bombardier conçu par Northrop-Grumman est le fait de la vente d’informations classifiées à la Chine d’un ingénieur du nom de Noshir Gowadia. Celui-ci avait en son temps été employé chez l’avionneur américain. Cette personne a été condamnée depuis à 32 ans de prison.

 

zfT9-hmhafir6637613.jpg

Photos de synthèse : l’avenir de la force de frappe chinoise @ CCIV