26/11/2017

Le « Black-Hawk » chinois bientôt opérationnel !

maxresdefault.jpg

Chine, le nouvel hélicoptère utilitaire de catégorie moyenne, Harbin Z-20 se rapproche de sa capacité opérationnelle complète. En effet, le Z-20 également surnommé le « Black-Hawk » chinois du fait de sa ressemblance avec son homologue américain vient de terminer ses essais à haute altitude sur l'aérodrome de Xiahe, dans la province de Gansu.

Des photos de deux Z-20, n° 635, 636 portant les insignes de l'Armée de l'air de la Libération populaire (PLAAF) ont été diffusées sur les sites internet chinois, indiquant que les hélicoptères du constructeur Harbin Aircraft Industry Group ( HAIG), ont terminé les tests à une altitude de 4’000 m (13’200 pieds).

L'exigence du Z-20 remonte aux années 1980, lorsque la Chine cherchait un hélicoptère utilitaire de taille moyenne pour ses opérations dans la région montagneuse de l'Ouest. Le PLAAF a finalement acquis 24 Sikorsky S-70C-2 avec les moteurs améliorés General Electric T700-701A. Il a été rapporté que la performance du S-70 dans les hautes terres était inégalée, même avec l'acquisition plus tardive par la Chine d'hélicoptères Mil Mi-17V5 en provenance de Russie.

Une copie améliorée :

Z-20_3view.jpg

Le développement du projet d'hélicoptère de 10 tonnes a débuté en 2006 avec la présentation d'un modèle réduit du Z-20, lors du salon aéronautique de Zhuhai. Mais ce n'est que le 23 décembre 2013 que le Z-20 a effectué son premier vol. Il a fait sa première apparition publique au Zhuhai Airshow 2016.

À première vue, le Z-20 ressemble fortement au Sikorsky UH-60/ S-70 Black-Hawk. Cependant, le concepteur du Z-20, Deng Jinghui, a déclaré aux médias chinois que le Z-20 est un modèle «fly-by-wire». Les principales différences visuelles sont les cinq pales du rotor principal sur le Z-20, et le cadre du joint queue-à-fuselage plus angulaire. L'observateur militaire Huo Yanbin pense que ces caractéristiques donneront au Z-20 plus de portance et une plus grande capacité de cabine et d'endurance que le Black-Hawk.

Les photos les plus récentes montrent également un nouveau carénage installé à l'arrière des échappements du moteur et un autre sur la colonne vertébrale, vraisemblablement des boîtiers pour les communications par satellite ou le système de navigation par satellite BeiDou (Big Dipper).

Une partie importante du développement réussi du Z-20 est l'intégration de ses moteurs. Le moteur principal du Z-20 est le turbomoteur chinois WZ-10, fournissant 1 600 kW (environ 2 145 shp). En comparaison, les derniers moteurs UH-60 GE T700-701D produisent 1 500 kW (environ 2 011 shp).

Utilisation :

Le Z-20 sera une plate-forme clé de mobilité et de la projection pour l’armée chinoise et fournira également à la Marine de l'Armée populaire de libération (PLAN) un hélicoptère naval polyvalent indispensable. Le Z-20 et ses systèmes récents lui permettront d'être interopérable sur tous les navires de la marine. Une version de lutte anti-sous-marine n’est pas à exclure et viendrait compléter les dispositifs en cours de réception de la marine chinoise.

 

z20-helicopter-china-test-flight.jpg

Photos : Le Z-20 @CCTV

25/11/2017

L ‘A350-1000 est certifié !

A350-1000-in-flight.jpg

À la suite d'une campagne d'essais en vol intensifs menée en moins d'un an, l'A350-1000 a reçu la certification de type de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) et de la Federal Aviation Administration (FAA). L'avion certifié est propulsé par des moteurs Rolls-Royce Trent XWB-97.

Le document de certification de type de l’A350-1000 de l'AESA a été signé par le directeur de la certification de l'EASA, Trévor Woods, et le document de certification de type A350-1000 de la FAA a été signé par le directeur de la section internationale de la FAA, Bob Breneman. Les deux certificats ont été remis au vice-président exécutif d'Airbus, Charles Champion.

La certification de type est une exigence pour que l'aéronef entre en service commercial. Cette étape vient après des essais intensifs en vol qui ont amené la cellule et les systèmes au-delà de leurs limites de conception, afin de s'assurer que l'aéronef satisfait à tous les critères de navigabilité. Les trois avions d'essais en vol A350-1000 équipés de moteurs Rolls-Royce ont accumulé avec succès plus de 1’600 heures de vol. Par ailleurs 150 heures de vols, ont été complétées avec le même aéronef dans une compagnie aérienne comme dans un environnement opérationnel pour démontrer sa disponibilité à entrer en service.

L'A350-1000 est le dernier-né de la famille des gros-porteurs d'Airbus, présentant un haut niveau de notoriété avec l'A350-900, avec 95% de références de systèmes communes et une notation de type identique. En plus d'avoir un fuselage plus long pour accueillir 40 passagers de plus que l'A350-900 (dans une configuration typique à 3 classes), l'A350-1000 dispose également d'un bord d'aile modifié, de nouveaux trains d'atterrissage principaux à six roues et Moteurs Rolls-Royce Trent XWB-97. Avec l'A350-900, l'A350-1000 façonne l'avenir du voyage aérien en offrant des niveaux d'efficacité sans précédent et un confort inégalé dans sa cabine «Airspace». Avec sa capacité supplémentaire, l'A350-1000 est parfaitement adapté à certains des trajets long-courriers les plus achalandés. A ce jour, 11 clients des cinq continents ont commandé un total de 169 A350-1000.

 

A350-1000-Type-Certification-signature-010.jpg

Photos : 1 L’A350-1000 lors des essais @ Airbus S.Ramadier 2 Les deux certificats @ Airbus A. Doumenjou

24/11/2017

Mandarin Airlines réceptionné son premier ATR 72-600 !

 

38038105746_22f0451a76_b.jpg

L'acquisition de ces tout nouveaux ATR -600 permet à Mandarin Airlines de devenir membre de la famille ATR. Offrant un niveau de confort inégalé aux passagers et utilisant les technologies les plus avancées, ces appareils seront exploités sur le réseau intérieur taïwanais. Avec sa nouvelle flotte d'ATR 72-600, Mandarin Airlines bénéficiera des coûts d'exploitation les plus bas du marché des appareils régionaux de 70 places. La compagnie se montrera compétitive sur un segment très exigeant, et ce grâce à des services aériens à la fois abordables et à la pointe de la technologie.
 
Outre la signature de ce contrat, ATR est également prêt à fournir des services d’ingénierie et d’assistance technique à China Airlines et à ses filiales pour la mise à disposition, en interne, de services de maintenance lourde d’ATR, allant jusqu’aux visites de type C.

21/11/2017

Hawaiian Airlines a reçu son premier A321neo !

3435108780.jpg

 

Hawaiian Airlines a pris livraison de son premier Airbus A321neo, l'avion monocouloir hautement écoénergétique que le transporteur basé à Honolulu utilisera pour étendre son service sur les routes vers les marchés de la côte ouest des États-Unis à partir de début 2018. Hawaiian lancera le service quotidien sans escale A321neo entre Maui et Portland en janvier. Ce sera suivi par le service A321neo sur les routes Kaua'i-Oakland et Kona-Los Angeles comme Hawaiian reçoit des avions supplémentaires. Airbus livrera un deuxième A321neo à Hawaiian plus tard en 2017 avec 14 avions à livrer en 2018 et au-delà.



L'A321neo d'Hawaï peut accueillir confortablement 189 passagers dans une configuration à trois classes, dont 16 First Class, 45 Premium Economy et 128 Economy. L'avion est équipé de la signature de la compagnie aérienne «Hawaii Inspired», qui s'inspire de la beauté naturelle des îles. L'éclairage de cabine LED évoque les levers et couchers de soleil spectaculaires d'Hawaii et reflète l'environnement idyllique des îles en matière de textiles, de textures et de couleurs. Les passagers pourront également profiter du divertissement en continu sans fil et bénéficier d'un volume de rangement supplémentaire grâce à de nouveaux bacs pivotants. Propulsé par les moteurs PurePower de Pratt & HawaiianWhitney et ETOPS (Opérations bimoteurs à gamme étendue) certifiés pour de longs vols sur l'eau, l'A321neo permettra à Hawaiian de voler des routes plus directes et économes en carburant.





Hawaiian Airlines a reçu son premier A321neo !

3435108780.jpg

 

Hawaiian Airlines a pris livraison de son premier Airbus A321neo, l'avion monocouloir hautement écoénergétique que le transporteur basé à Honolulu utilisera pour étendre son service sur les routes vers les marchés de la côte ouest des États-Unis à partir de début 2018. Hawaiian lancera le service quotidien sans escale A321neo entre Maui et Portland en janvier. Ce sera suivi par le service A321neo sur les routes Kaua'i-Oakland et Kona-Los Angeles comme Hawaiian reçoit des avions supplémentaires. Airbus livrera un deuxième A321neo à Hawaiian plus tard en 2017 avec 14 avions à livrer en 2018 et au-delà.



L'A321neo d'Hawaï peut accueillir confortablement 189 passagers dans une configuration à trois classes, dont 16 First Class, 45 Premium Economy et 128 Economy. L'avion est équipé de la signature de la compagnie aérienne «Hawaii Inspired», qui s'inspire de la beauté naturelle des îles. L'éclairage de cabine LED évoque les levers et couchers de soleil spectaculaires d'Hawaii et reflète l'environnement idyllique des îles en matière de textiles, de textures et de couleurs. Les passagers pourront également profiter du divertissement en continu sans fil et bénéficier d'un volume de rangement supplémentaire grâce à de nouveaux bacs pivotants. Propulsé par les moteurs PurePower de Pratt & HawaiianWhitney et ETOPS (Opérations bimoteurs à gamme étendue) certifiés pour de longs vols sur l'eau, l'A321neo permettra à Hawaiian de voler des routes plus directes et économes en carburant.