16/05/2017

Piper M600 à EBACE !

unnamed.jpg

Genève, Suisse, l’avionneur Piper Aircraft a annoncé sa présence à la Convention et Exposition européenne de l'aviation d'affaires de 2017 (EBACE) avec notamment son nouvel avion le Piper M600 haut de gamme. Les dirigeants de Piper Aircraft participeront à l'événement du 22 au 24 mai au Palexpo de Genève et à l'aéroport international de Genève.

"La convention EBACE de cette année est le lieu idéal pour que Piper présente notre nouveau M600 lors d'un événement de premier plan avec les leaders éminents dans la communauté européenne de l'aviation d'affaires", a déclaré Ron Gunnarson, vice-président des ventes, du marketing et du soutien à la clientèle de Piper.

Le Salon EBACE offre à Piper la possibilité de promouvoir le M600 en tant que partenaire idéal pour tout service de vol d'entreprise. Le M600 offre une charge utile et une gamme importantes tout en offrant l'avantage supplémentaire de faibles coûts d'exploitation et d'acquisition, ce qui rend l'avion le complément parfait à une flotte de jet d'entreprise et une option viable pour le propriétaire d'avion de classe affaires prospectif et existant.

Le Piper M600 :

Le Piper M600 dispose d'une nouvelle aile et d'une avionique contrôlée tactiles Garmin G3000. Le M600 dispose d’un moteur Prash & Whitney PT6A-42A de 600shp. L'avion a une vitesse de croisière maximale de 274 ktas / 507 km/h, une portée maximale de 1484 nm / 2 748 km, et une charge utile standard de 2,400 lbs. / 1.089 kg. La suite avionique G3000 offre le package le plus complet, intuitif et technologiquement avancé sur le marché actuel.

 

 Photo : Piper M600 @ Piper

 

Premiers ATR 72-600 pour Iran Air !

31793512486_5685ef645b_z.jpg

Toulouse. Iran Air, porte-drapeau de l'Iran, a pris livraison, aujourd’hui, de ses quatre premiers ATR 72-600. ATR et Iran Air ont signé plus tôt cette année un contrat ferme pour 20 ATR 72-600 et des options pour un autre 20. Les livraisons des 20 avions fermes se prolongeront jusqu'à la fin de 2018.   

Suite au soulagement des sanctions internationales contre l'Iran, il est important de moderniser et de développer le transport aérien pour stimuler les économies locales dans tout le pays et améliorer la connectivité entre les régions. L'Iran s'appuie sur une forte infrastructure domestique, qui compte 60 aéroports que les ATR sont entièrement capables de servir. L'ATR 72-600 est idéal pour les opérations dans de nombreux types d'environnements difficiles, y compris les petits aérodromes, les pistes non pavées et les régions montagneuses.

L'ATR 72-600 constituera le noyau de l'avion régional de la flotte Iran Air et contribuera de manière substantielle à l'expansion et au développement des services fournis par la compagnie aérienne nationale à travers le pays. L'Iran devrait également être la prochaine grande destination touristique du Moyen-Orient. Ce marché fraîchement ouvert, ainsi que le trafic religieux important actuellement existant, développera la connectivité au pays ainsi qu'aux pays voisins dans les années à venir. Les services aériens du pays exigeront le plus haut niveau de confort ainsi que la flexibilité opérationnelle.

Photo : ATR 72-600 aux couleurs d’Iran Air@ ATR Aircraft

15/05/2017

Boeing veut produire le TX à St-Louis !

boeing-t-x.jpg

Boeing veut produire son avion d'entraînement TX sur les installations de son usine de Saint-Louis, si l’US Air Force choisi son avion. Au total se sont environ 1’800 emplois dans la région qui sont concernés.

La projection d'emplois comprend des postes directs et indirects qui devraient être pris en charge par le travail d’assemblage du TX.  Les deux premiers prototype du TX ont prouvé le faible risque de la conception, la performance et la reproductibilité dans la fabrication. 

Rappel :

Boeing a déclaré qu'il avait soumis sa proposition pour le programme de la famille des systèmes de pilotage avancé (APS) destiné à l'USAF (FoS). Le TX de Boeing / Saab comporte une double queue, un grand cockpit avec une excellente visibilité. Des éléments de type LERX ont été repris de la famille F/A-18 « Hornet ». Le TX dispose d’un seul moteur General Electric F404 également utilisé sur le Hornet et le Gripen. Boeing affirme que la conception et la performance de l'avion à double-queue fourni un excellent contrôle, et une très bonne stabilité pour le ravitaillement. Darryl Davis, le président de Boeing's Phantom Works, a déclaré que l'avion a été conçu pour répondre à toutes les exigences du programme, et a noté qu'il offrira un angle d'attaque haut (AoA) et de haute performance en matière d’accélération. Boeing a également souligné que la conception du poste de pilotage offre un positionnement idéal pour l'instructeur avec une très bonne visibilité, tant pour l'instruction en vol que pour la formation avancée en combat aérien visuel. L'offre de Boeing/Saab utilise un cockpit moderne, semblable à celui d'un combattant, avec un écran reconfigurable à grande surface (LAD) qui imite ceux trouvés dans le F-22 et le F-35 et le nouveau Gripen E. Le Boeing TX est également compatible avec les lunettes de vision nocturne. Le Boeing/Saab TX est doté d'une capacité interne de ravitaillement en vol et il dispose d’un point d'ancrage central pour transporter des équipements connexes comme des nacelles. 

Two Boeing T-X over STL Arch PUBLIC_high-res.jpg

 

Photos : le programme TX@ Boeing/Saab

 

 

 

Vol “Early Long Flight” réussi pour l’A350-1000 !

A350-1000_completes_successfully_Early_Long_Flight.jpg

Toulouse, L'A350-1000 a effectué avec succès son seul et unique “Early Long Flight” (ELF/vol d'essai d'endurance des systèmes cabine) avec à bord 13 membres d'équipage et 295 passagers. Le 11 mai, l'avion d'essai MSN065 a décollé de Toulouse qu'il a rejoint après un vol d'une durée de 12 heures. 

Au cours de ce vol d'essai long-courrier, les passagers, dont des employés Airbus et des membres d'équipage cabine de Virgin Atlantic Airways, l'un des 12 clients de l'A350-1000 ont été les premiers à bénéficier du confort inégalé offert par la cabine extra-large de l'A350-1000. Ces premiers passagers ont été invités à utiliser et tester les systèmes cabine, notamment le conditionnement d'air, l'éclairage, l'acoustique, le système de divertissement en vol (IFE), les compartiments cuisine (galleys), les circuits électriques, les toilettes et les systèmes d'évacuation des eaux usées. 

Bien qu’il ne fasse pas partie du programme de certification technique, ce vol d'essai permet à Airbus d’évaluer l’environnement et les systèmes cabine en vol, et d'optimiser les procédures en vue de garantir aux clients la maturité de l’appareil dès sa mise en service. 

Les essais intensifs de certification de l’A350-1000 progressent et l’appareil est en bonne voie pour obtenir sa Certification de Type qui sera suivie de sa mise en service au cours du deuxième semestre 2017.

L'A350-1000 est le tout dernier membre de la famille de gros-porteurs d'Airbus, leader sur le marché, et partage un niveau élevé de similarité avec l'A350-900, notamment 95% au niveau des références systèmes, et une Qualification de Type identique. Outre un fuselage plus long qui lui permet d'accueillir 40 passagers de plus que l'A350-900, l'A350-1000 est caractérisé par un bord de fuite de voilure modifié, de nouveaux trains d'atterrissage principaux à six roues et des moteurs Rolls-Royce Trent XWB-97 plus puissants. 

L'A350-1000 incorpore l'ensemble des avantages offerts par l'A350-900 en matière de réduction de la consommation de carburant et de confort cabine ‘Airspace’. En revanche, sa capacité plus importante en fait le parfait appareil pour nos clients sur certaines des lignes long-courriers les plus fréquentées. A ce jour, Airbus a enregistré 211 commandes d’A350-1000 émanant de 12 clients répartis sur cinq continents. 

 

Photo : l’A350-1000 @ Airbus/ H-Goussé

 

14/05/2017

La Chine déploie ses AWACS en mer de Chine méridionale !

3234.jpg

La Chine a déployé sa dernière génération d’avion aéroporté d'alerte précoce et de contrôle sur une base aérienne aux confins de la mer de Chine méridionale.

Une photo satellite montre deux avions Aircraft Corporation Shaanxi (SAC) KJ-500 AEW&C au sol sur la base aérienne de Jialaishi, dans la partie nord de l'île chinoise de Hainan. C'est la première fois que le KJ-500 a été déployé à Hainan, la Chine ayant déjà déployé en rotation des détachements d'avions spéciaux dans l'île. Ces détachements proviennent de deux régiments d'avions spécialisés de la marine de l'Armée de libération populaire chinoise.

Le Kongjing 500, KJ-500 : 

Le KJ-500 est basé sur le Aircraft Corporation Shaanxi (SAC) Y-8 de transports doté de quatre turbopropulseurs.  Le Y-8 a été utilisé par la PLAAF et la PLANAF dans une grande variété de rôles et certains ont été fournis aux exploitants civils. Il a été exporté à l'armée de l'air de la République du Myanmar (ex-Birmanie), au Soudan ainsi qu’au Sri-Lanka. Directement dérivé de l’Antonov 12 russe, le Y-8 est capable de transporter des troupes, d’effectuer du largage de fournitures, parachutages et peut fonctionner comme une ambulance aérienne. Il peut également être utilisé à des fins commerciales comme un avion cargo. Il est capable de transporter 20 tonnes de fret, environ 96 soldats, ou environ 82 parachutistes dans le compartiment de cargaison, qui est de 13,5 mètres de long, 3 mètres de large et 2,4 mètres de haut. 

L'avion de transport Y-8 a été mis en production d'essai au sein de  Xi'an Aircraft Factory en juin 1972. En décembre 1974, le premier Y-8 chinois effectue son vol inaugural.

 Le KJ-500 est un système d'alerte etc decontrôle composé de trois radars à ouverture électronique disposés dans un réseau triangulaire qui permet une couverture de 360 degrés. Ces radars ont été développés par l'Institut de Nanjing de recherche et de technologie électronique (NRIET ou Institut 14 ). Il semble que les progrès chinois en matière d’électronique permettent au KJ-500 d’avoir les mêmes propriétés que les actuels KJ-2000 plus gros montés sur Ilyushin Il-76. Selon la télévision chinoise, le système KJ-500 pourrait suivre de 60 à 100 cibles simultanément à 470 km.

456.jpg

 

Photos : le KJ-500 @ Weimang