17/02/2018

La Pologne demande des pénalités pour le M-346 !

IMG_0672.JPG

 

Varsovie, le ministère polonais de la Défense inflige à l’avionneur Leonardo une pénalité financière pour des vices de livraison des avions d'entraînement M-346 commandés par l'armée de l'air polonaise, selon le vice-ministre de la Défense. Bartosz Kownacki a déclaré que le ministère pourrait demander des sanctions d'environ 100 millions de zlotys (28 millions de dollars américains) à la société italienne.

Rappel :

En février 2014, la Pologne a signé un accord d'un montant de 384 millions de dollars pour l'acquisition de 8 avions écoles M-346 avec un soutien logistique connexe, un programme de formation pour les pilotes et les ingénieurs et un système de formation au sol.

Les reproches :

Les livraisons des 8 avions devaient initialement être achevées en novembre 2017. Les deux premiers formateurs à réaction ont été fournis à l'armée de l'air polonaise en novembre 2016, mais en mars dernier, le ministère a annoncé que les avions livrés étaient incapables de simuler certaines phases de combat.

IMG_0671.JPG

Le M-346 :

L'Aermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile delta construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux réacteurs Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2'880 kgp sont produits sous licence par Fiat- Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « zero-zero » Martin-BakerMk 16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multi-fonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1’800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.

IMG_0670.JPG

Photos : M-346 polonais @ Force aérienne polonaise

 

 

 

03/02/2018

Nouveau pylône d’armement pour l’AW159 !

AW159_FASGWL.jpg

Leonardo a révélé l’adaptation d’un nouveau pylône de transport d'armes pour l'hélicoptère AW159 « Wildcat » destiné à la Royal Navy (RN).

Le nouveaux pylône qui équipera les 28 hélicoptères maritimes « Wildcat » HMA2 de la RN a été présenté pour la première fois à la conférence de l'IQPC Military Helicopter le 31 janvier dernier. Celui-ci remplacera les pylônes actuels utilisés pour transporter les systèmes d'armes de la marine.

Ce nouveau pylône "ailes" est plus évolutif que le précédent et permettra d’emporter le nouveau missile MBDA Sea Venom de lutte anti-navire.

Les images présentées lors de l'événement IQPC ont montré que le « Wildcat » équipé ainsi pouvait emporter deux Sea Venom sur ses stations externes (une par station) et de 10 LMM sur ses stations intérieures (cinq par station). Par ailleurs, il est dorénavant possible de transporter deux torpilles légères BAE Systems « Stingray » sur ses stations intérieures (une par station), et pourra également transporter la charge de profondeur Mk 11.

 

Photo : AW159 « Wildcat » doté des nouveaux pylônes @ Leonardo

16/12/2017

Tir de Sidewinder réussi depuis un M-346 !

23458.jpg

Leonardo a poursuivi les travaux de développement sur la variante d'attaque de son entraîneur M-346FT, effectuant un tir d'essai réussi d'un missile air-air Raytheon AIM-9L Sidewinder.

Ce premier tir d’un missile courte-portée Raytheon AIM-9L « Sidewinder » a été réalisé sur le champs de tir italien de Salto del Quirra au large des côtes de la Sardaigne. Ce tir valide la séparation de la munition de l'avion. Tiré d'un pylône sous les ailes, le missile a été largué à une altitude de 5’000 pieds et à une vitesse de Mach de 0,8.

La dernière série de tests s'ajoute aux efforts de qualification précédents pour d'autres armes, telles que des bombes guidées sur le M-346.

Le M-346FT :

La variante combat-formateur M-346FT est le résultat d’un développement d’une durée d'environ 24 mois de l’avionneur italien. Les principales différences dans la nouvelle variante sont les armes et un équipement de liaison de données et de contre-mesures électroniques tactique.

Cette nouvelle variante du M-346 doit permettre aux utilisateurs actuels de pouvoir grâce à l’armement de bord préparer les pilotes à l’attaque au sol avec des moyens modernes. Mais cette nouvelle version peut aussi venir concurrencer les actuels Embraer EMB-312 « Super Tucano » et Beechraft AT-6 notamment sur les marchés de la contre-insurrection et de l’anti-guerilla. La nouvelle plate-forme offre un potentiel de croissance en termes de capteurs et d'autres armes, selon l’avionneur. La nouvelle version M-346FT devrait voler cette année et sera certifié en 2018.

yourfile.jpg

Photos : 1 M-346FT avec deux AIM-9L Sidewinder et bombes guidées @ Evgeny Nikolov 2 Tir d’un AIM-9L Sidewinder@ Leonardo

04/12/2017

L’AH-249A remplacera l’actuel A129 !

f0d625510be412d6c5ecf753f36fb141.jpeg

Je vous en parlais en janvier dernier, l’hélicoptériste Leonardo prépare le successeur de l’hélicoptère d’attaque léger A-129 « Mangusta » via le programme NEES « New Exploration and Escort Helicopters ». Le nouvel aéronef est désigné AH-249A.

be9fde5baa7579da1dd429a127479407.jpeg

L’AH-249A :

Des détails sur les futurs hélicoptères d'exploration et d'escorte de l'armée italienne ont été dévoilés lors de la conférence du Combat Helicopters à Cracovie, en Pologne. À cette occasion, le lieutenant-colonel Claudio Orioles, chef de la logistique aéronautique de l'armée italienne, a présenté le concept et quelques caractéristiques du nouvel hélicoptère AH-249A qui remplacera l’AW-129 « Mangusta » à partir de 2020.

L'AH-249A sera équipé des mêmes moteurs que l'hélicoptère AW149, soit les turbines General Electric GE CT7-2E1 et du même système de modernisation de l'hélicoptère AW-129 pour accélérer le processus de développement.

DQHOYx6W4AAvb3D.jpg

Comparé à son prédécesseur, le temps de vol passera de 2 à 3 heures, la vitesse de croisière de 115 à 140 nœuds (de 213 à 259 km / h) et le plafond de service de 15’000 à 20’000 pieds. La charge de transport passera de 820 kg à 1800 kg (deux fois l'A-129D). L’aéronef aura un poids compris entre 7 et 8 tonnes, plus lourd que l'hélicoptère Airbus Tiger (classe 6 tonnes) et plus léger que l'hélicoptère Bell AH-1Z Viper (classe 8 tonnes). Mais pour autant l’AH-249A ne sera pas en concurrence les hélicoptères lourds tels : que l’AH-64E « Apache », Mi-28 ou Ka-52. L'objectif principal du nouvel hélicoptère est d'effectuer des missions d'escorte et de reconnaissance et de fournir un appui-feu aux forces terrestres.

La plage de température de fonctionnement de l'AH-249A variera de -40 °C à +50 °C et sera composée de matériaux spéciaux capables de le protéger contre la poussière, le sable, la neige et la corrosion pendant les environnements maritimes.

L'AH-249A ne sera pas furtif, mais il sera équipé de dispositifs de réduction de signatures infrarouges, notamment pour les gaz d'échappement des turbines et d'un système de contre-mesures électroniques actif et de systèmes de logiciels contre le piratage.

leonardo,ah-249a,new mangiest,a-129,armée italienne,hélicotpères d'attaques,nouveaux hélicoptères,blog défense,aviation et défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

En termes d'échange de données, le nouvel appareil devrait être en mesure d'offrir des communications à large bande utilisant les liaisons de données « Link16 ». Il est recevra des stations radio codées numériquement à différentes fréquences, mais aussi pour se connecter à des réseaux cellulaires. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, il sera en mesure de transmettre des données audio, vidéo et données via des canaux de communication entièrement cryptés. L'AH-249 aura également la capacité d'interagir avec différents types de véhicules aériens sans pilote, à la fois en termes d'échange de données et de gestion des drones.

Les pilotes disposeront d'une large gamme de solutions modernes conçues non seulement pour leur permettre d'effectuer la tâche efficacement, mais aussi pour améliorer leur confort et leur sécurité. En plus des systèmes de navigation et des systèmes de sécurité tels que les VOR-ILS, DME, TACAN, radar Doppler et altimètre radar et navigation GPS/INS, l'hélicoptère disposera d'un système de traitement et d'intégration des données. Les pilotes disposeront d’un écran tactile multifonctionnel principal placé à la place du tableau de bord classique, d’un affichage HUD. Cela leur permettra également de voir des images provenant de différents capteurs externes pour accroître la sensibilisation au champ de bataille.

 

AH249_Helicopter3.jpeg

Photos : le futur AH-249A @ Leonardo

29/11/2017

Le Pakistan négocie l’achat de T129 « ATAK » !

3715619946.jpg

Le Pakistan est entré en négociation en vue de l’achat d'hélicoptères d'attaques T129 ATAK de Turkish Aerospace Industries (TAI).

Le processus est achevé à 90%et le dossier a été examiné par le ministre pakistanais de la de la Défense, Rana Tanveer Hussain. Le ministre a effectué une visite officielle de deux jours (24-26 novembre) en Turquie dans le but d'examiner les programmes de défense bilatéraux en cours.

Le Pakistan a choisi l'hélicoptère T129 ATAK qui était en concurrence avec le Changhe Aircraft Industries Corporation (CAIC) Z-10 chinois. Les deux constructeurs d'hélicoptères étaient dans la course pour fournir à l'armée pakistanaise un hélicoptère d'attaque léger pour plus de 50 unités avec une négociation initiale impliquant 30 hélicoptères additionnels.

Le T129 ATAK :

 Le T129A/B « ATAK » est un hélicoptère d'attaque turc, dérivé de la version de l'A129 « Mangusta » de Leonardo Helicopters et développé sous transfert de technologie à Turkish Aerospace Industries, Inc (TAI) qui en est la détentrice de tous les droits liés à la propriété intellectuelle, pour le compte de l'Armée turque. Plus long que l'A129, le T129 utilise surtout la turbine Rolls-Royce/Honeywell LHTEC T800 développée initialement pour le programme de l’hélicoptère RAH-66 «Comanche». L’avionique a été revue et l’hélicoptère dispose d’un nouveau rotor de queue.

T129B « ATAK » a été optimisé pour satisfaire les exigences «hot and high» concernant les performances pour les conditions géographiques et environnementales difficiles. Le T129B « ATAK» permet une mise en oeuvre de jour comme de nuit. Il offre une basse visibilité ainsi qu’une signature radar et IR réduite. La cabine renforcée doit permettre un haut niveau de tolérance balistique et résistance aux chocs. La TAI a opté pour un nouveau système FLIR, qui  augmente la qualité d'image et les performances de la gamme de traitement en temps réel de l'image et la poursuite de cibles multiples avec la caméra à haute résolution thermique.  

794918303.jpg

Photos : Le T129 ATAK @ TAI