08/06/2016

Le premier M-346 polonais !

original_M346_PL_03_g.jpg

Leonardo-Finmeccanica a présenté lors d’une cérémonie le premier exemplaire de l’avion école Alenia-Aermacchi M-346 destiné à l’Armée de l’air polonaise. Au total, la Pologne a passée commande pour 8 appareils de ce type en 2013, pour remplacer les Iskras TS-11 vieux de près de 40 ans.

Le première M-346 va prochainement suivre un programme d'essais en vol pour obtenir la certification d’un système choisi en option par l'Armée de l'Air polonaise. Il s’agit d’un parachute de freinage. L’avion sera ensuite livré au client avant la fin de l'année avec un deuxième aéronef. Les livraisons seront terminées d'ici novembre 2017. Les M-346 entreront en service au sein du 4e escadron de formation sur la base polonaise de Deblin.

Le M-346 :

L'Aermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile en flèche construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux réacteurs Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2'880 kgp sont produits sous licence par Fiat-Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « zero-zero » Martin-BakerMk 16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multifonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital « Fly-by-Wire » programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1’800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.

Le M-346 a été commandé par les forces aériennes de l'Italie (18), Singapour (12), Israël (30) et en Pologne (8), les EAU (48) pour un total de 116 commandes.

 

original_M346_PL_04_g.jpg

Photos :  Le premier M-356 polonais @ Alenia-Aermacchi

01/06/2016

Présentation du premier AW101 norvégien !

yourfile.jpg

L’hélicoptériste Leonardo-Finmeccanica a présenté le premier exemplaire des 16 Hélicoptères  AgustaWestland AW101 destiné à la Norvège lors d’une cérémonie qui s’est tenue à Yeovil dans le sud-ouest de l'Angleterre.

Remplacer les Sikorsky S-3 « Sea-King » :

La Norvège a choisi l’AW101 « Merlin » en novembre 2013 pour venir remplace la flotte actuelle flotte de Sikorsky S3 «Sea-King» en service depuis près de trente années. Les hélicoptères devront être livrables entre 2017 et 2020.

Selon le ministère royal norvégien de la Justice et de la Sécurité publique, l'AW101 est l'hélicoptère qui «répond le mieux aux exigences» en environnement difficile de jour comme de nuit, ce qui inclut des missions dans le cercle arctique. Selon le cahier des charges norvégien, le type d’hélicoptère choisi, est capable de sauver jusqu'à 20 personnes à partir d'un navire à 150nm (277 km) de la base d'exploitation et l'hélicoptère doit avoir d'une portée maximale de 240 à 360nm.

Les AW101 norvégiens vont être équipés d'un ensemble d'équipements SAR de pointe, y compris le nouveau radar Selex-ES Osprey dernière génération opérant à 360 ° et doté d’une antenne active Actif Electronically Scanned Array (AESA). Basé autour d'une conception d'antenne à écran plat, le radar Osprey est le premier radar de surveillance aérienne léger au monde a être construit avec aucune pièce mobile. L’avionique comprend un système à quatre axes numérique automatique pour les commandes de vol (AFCS). De plus, l’hélicoptère est doté de deux treuils de sauvetage, d’un projecteur, d’un dispositif électro-optique, un système de détection de téléphone mobile. L’appareil comprend également deux détecteurs soit un Obstacle Laser Avoidance System (de LOAM) et un Obstacle Proximité système LIDAR (OPLS) qui fournissent des avertissements de contre les et d'autres obstacles dont le sol.

 Les grandes portes de la cabine et la rampe arrière offrent un accès facile pour le personnel.

2365667703.jpg

 L’AW101 «Merlin» : 

L’AgustaWestland AW101, l’appareil de type tri-turbine doté de structure en nid d’abeille à base d’alliage en aluminium-lithium et composite surmonté d’un rotor à 5 pales vola pour la première fois en 1987. Les difficultés financières rencontrées par Westland obligèrent une réorganisation du groupe pour donner naissance à AgustaWestland et la disparition d’EH Industrie. Les premières commandes furent obtenues en 1991.

L’appareil offre deux motorisations à choix soit, le Rolls-Royce-Turbomeca RTM322 ou le General Electric CT7-8. L’AW101 dispose d’un cockpit doté d’écrans EFIS compatible NVG (Night Vision Goggle) d’un système de communication par satellite, d’un TCAS (Terrain ans Collision Avoidance System). 
Il offre une capacité opérationnelle accrue tout en répondant aux exigences de sécurité les plus récents, qui comprennent la redondance dans les systèmes critiques quand il vole et il est capable de voler durant 30 minutes après que la boîte de vitesses soit à court de lubrifiant.

 

original_8Y5A2444_g.jpg

Photos : 1 & 3 Cérémonie de présentation du premier AW101 norvégien 2 Image de synthèse @ Leonardo-Finmeccanica