27/02/2013

La retraite pour le premier KC-135 «Stratotanker» !

130221-F-FV476-040.jpg


 

Après plus de 50 années de service et 22.500 heures de vol, le premier  Boeing KC-135R «Stratotanker » a été retiré du service. L'avion a fait un dernier passage à grande vitesse sur la piste de la base aérienne de Davis-Monthan AFB en Arizona, mieux connue sous le nom "Boneyard" Air Force.  

  

L'appareil  numéroté :  61-0312  effectua son premier vol au sein de l’United States Air Force le 14 août 1962, et avait été remotorisé le juin 27 1985. Selon la décision du Pentagone pour 2013 se sont pas moins de 16 KC-135 qui seront retirés du service.

 

Rappel :

 

Le Boeing KC-135 « Stratotanker », fabriqué par Boeing est une version dérivée du C-135 «Stratolifter» dédiée au ravitaillement. Les premiers ravitailleurs en vol étaient des avions à hélices. Après la Seconde Guerre mondiale , l'USAF utilisait par exemple des B-29  modifiés puis des Boeing KC-97 à partir de 1950. Ceci commença à poser des problèmes après l'apparition des premiers chasseurs et les bombardiers à réaction, car ces avions plus rapides devaient réduire leur altitude et leur vitesse lors du ravitaillement, ce qui retardait leur plan de vol. De plus, ces appareils ravitailleurs mettaient longtemps à arriver au point de rendez-vous et étaient plus que faciles à intercepter pour des chasseurs ennemis.

La firme Boeing comprit au début des années 1950 qu'une « citerne volante » à réaction était nécessaire. Elle décida de développer un prototype Dash 80, qui vola en 1954 et devait donner naissance d'une part à un ravitailleur en vol possédant aussi des capacités d'avion-cargo (le C/KC-135) et d'autre part à un avion de ligne civil (le 707). Ce prototype vola en 1954. Ce projet, financé en interne et développé d'abord dans le secret, était une prise de risque énorme pour Boeing, qui aurait probablement périclité en cas d'échec.Le KC-135 dispose de 15 cellules-réservoir nécessitant une quinzaine d'heures en moyenne pour le remplacement de l'une d'elles. Le débit du transfert de carburant entre l'avion ravitailleur et l'appareil avitaillé varie de 700 à 1’000 litres par minutes selon le type de celui-ci.


 

KC-135large.jpg


 

Dans l’attente du B767 New Generation Tanker (KC-46A) :


 

11795.jpg


 

Boeing a déterminé les besoins de la mission pour optimiser la taille de la cellule qui apportera le meilleur coût d’exploitation possible. Le B767 New Gen Tanker est un gros porteur multi-mission basé sur la cellule du B767 commercial. Certes, il existe déjà une version du B767 Tanker, mais cette nouvelle version répond complètement au cahier des charges de l’US Air Force.

 

Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 « Dreamliner ». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. L’avion répond aux 372 exigences demandées par l’USAF, de plus selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants.

· Le NewGen Tanker économisera aux contribuables américains jusqu’à 36 milliards de dollars en gestion du cycle de vie par rapport à l’avion concurrent, une différence qui à elle seule pourrait financer une nouvelle flotte de 179 ravitailleurs 

· Le NewGen Tanker se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat · Le NewGen Tanker met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing 787 Dreamliner. 

Le NewGen Tanker dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 NewGen modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électriques (Fly by Wire) ; toutes ces technologies sont fournies par la société qui a inventé la perche de ravitaillement en vol et qui produit les ravitailleurs les plus performants et les plus fiables au monde.

 Le NewGen Tanker offre des capacités de transport de carburant, de fret, de passagers et de malades sensiblement supérieures à celles de l’actuel ravitailleur KC-135 dans un gros porteur dont l’encombrement correspond à celui d’un appareil à fuselage étroit, ce qui assurera à l’US Air Force une flexibilité hors pair pour un large éventail d’opérations.

Selon Boeing, le B767 NewGen Tanker fera économiser 10 milliards de dollars en coûts de carburant, sur ses 40 ans de service étant donné qu’il brûlera 24% de carburant en moins.

 

Photos :  1 Le premier KC-135 en retraite 2 flotte de KC-135 3 Le nouveau KC-46A de Boeing @ Boeing

21:59 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kc-135 stratotanker, usaf, boeing, kc-46a |  Facebook | |

19/05/2011

L’Italie a reçu ses ravitailleurs KC-767A !

 

MWF11-0025-003_Italy_tanker_display_med.jpg

 

 

 

Le ravitailleur de Boeing le KC-767A est entré formellement en service dans l’armée de l’air italienne ce mardi 17 avec deux appareils opérationnels. Ils ont été réceptionnés sur la base Pratica di Mare par le secrétaire d’Etat à la défense Guido Crosetto, le Chef d’Etat-Major le Général Biagio Abraham et le Général Giuseppe Bernardis Chef d’Etat-Major de l’Aeronautica Militare.

Alors que les appareils devaient être livrés en 2005, plusieurs problèmes, notamment des vibrations sur les nacelles de ravitaillement, ont retardé les livraisons qui se sont finalement effectuées en janvier et mars dernier. Depuis leur réception, l’armée de l’air italienne effectuait uniquement des missions d’entraînement.

L’Italie a commandé quatre KC-767A à Boeing, les deux appareils restants devant être livrés d’ici la fin de l’année. Le ravitailleur de Boeing peut aussi se transformer en version cargo ou en version transport de passagers. L’appareil peut aussi être ravitaillé. L’Italie utilisait précédemment des B707Tanker/Transport.

Différent des KC-46A :

 

 Les appareils de l’Aeronautica Militare ne sont pas identiques au futur KC-46A qui a été sélectionné au mois de février dernier par l’US Air Force, même si les appareils italiens sont basés sur la version B767-200ER. Ils sont équipés d’une perche de ravitaillement ou panier en centrale et de deux nacelles de ravitaillement avec panier situées sous les ailes. Les KC-46A  disposeront d’une nouvelle génération de perche de ravitaillement d’une adaptation de la soute pour la rendre modulaire et l’avion reprendra plusieurs nouveautés concernant l’avionique du B787.

 

MWF11-003N-288_Italytanker1_med.jpg

 

Photos : 1 KC-767A en vol avec un AMX & Eurofighter 2 KC-767A au décollage @ Boeing

 

 

25/02/2011

Ravitailleur : Le B767 NewGeneration Tanker à gagné!

top-story-20100728-4.jpg

WASHINGTON, 25 février , à 22h10 GMT le Pentagone a annoncé le nom du vainqueur de la compétition portant sur la livraison d'avions ravitailleurs à l'armée de l'air américaine ! Et c’est Boeing avec le B767 New Generation Tanker (KC-46A) qui rafle le contrat de 30 milliards de dollars pour la livraison de 179 appareils en remplacement des vieux KC-135 âgés de près de 50 ans !

"Boeing a été le net vainqueur", a déclaré le secrétaire adjoint à la Défense William Lynn lors d'une conférence de presse organisée au Pentagone. Les responsables du Pentagone ont refusé de détailler la teneur des deux offres et se sont bornés à déclarer que l'écart entre elles était de plus de 1%.

Le B767 New Generation Tanker (KC-46A) :

Boeing a déterminé les besoins de la mission pour optimiser la taille de la cellule qui apportera le meilleur coût d’exploitation possible. Le B767 New Gen Tanker est un gros porteur multi-mission basé sur la cellule du B767 commercial. Certes, il existe déjà une version du B767 Tanker, mais cette nouvelle version répond complètement au cahier des charges de l’US Air Force.

Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 « Dreamliner ». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. L’avion répond aux 372 exigences demandées par l’USAF, de plus selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants.

· Le NewGen Tanker économisera aux contribuables américains jusqu’à 36 milliards de dollars en gestion du cycle de vie par rapport à l’avion concurrent, une différence qui à elle seule pourrait financer une nouvelle flotte de 179 ravitailleurs ;

· Le NewGen Tanker se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat ;

· Le NewGen Tanker met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing 787 Dreamliner ;

· Le NewGen Tanker dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 NewGen modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électriques (Fly by Wire) ; toutes ces technologies sont fournies par la société qui a inventé la perche de ravitaillement en vol et qui produit les ravitailleurs les plus performants et les plus fiables au monde.

· Le NewGen Tanker offre des capacités de transport de carburant, de fret, de passagers et de malades sensiblement supérieures à celles de l’actuel ravitailleur KC-135 dans un gros porteur dont l’encombrement correspond à celui d’un appareil à fuselage étroit, ce qui assurera à l’US Air Force une flexibilité hors pair pour un large éventail d’opérations.

Selon Boeing, le B767 NewGen Tanker fera économiser 10 milliards de dollars en coûts de carburant, sur ses 40 ans de service étant donné qu’il brûlera 24% de carburant en moins.

 

080527-F-2828D-071_tanker-B1_3_med.jpg

Commentaires :

Voici donc arrivé (enfin ¨!)  la fin d’un long feuilleton, Boeing remporte donc ce fabuleux marché et va pouvoir souffler ! Du côté de l’européen EADS Airbus Military c’est la déception, le projet de l’A330 MRTT (KC-45) est pourtant excellent, mais a souffert de deux éléments : la perte du soutien politique avec le départ de l’Administration Bush, On se rappelle qu’en campagne le candidat Obama préférait déjà l’offre de Boeing ! De plus, la crise sur l’emploi et la concurrence d’Airbus on poussé un choix national.

En théorie EADS pourrait encore faire appel de la décision, cependant, à moins d’une grave infraction constatée lors de l’attribution du contrat , il n’en sera rien. De plus. L’image d’EADS en souffrirait en agaçant non seulement le politique mais l’USAF qui aujourd’hui ne peut plus attendre.

Notons au passage que l’A330MRTT reste le ravitailleur le plus exporté, et que l’arrivée du B767NewGenTanker mettra un peu de concurrence sur un marché un peu trop fermé !

 

album-a-58.jpg

Liens :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2011/02/16/ravitaille...

 

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/07/12/ravitaille...

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2011/02/16/ravitaille...

 

Photos : B767 NewGen Tanker nommé KC-46A pour l'USAF @ Boeing