16/09/2014

Premier vol retardé pour le KC-46A !

25111344.jpg


Boeing annonce que le premier vol du futur avion de ravitailleur de l’US Air Force KC-46A est retardé de plusieurs mois. Selon l’avionneur celui-ci ne volera pas avant avril 2015.


Boeing avait annoncé il y a quelques mois que des "anomalies" dans le câblage de l'avion avaient été découvertes et qu’il serait nécessaire de les corriger. Ces problèmes relèvent de l’efficacité de la triple redondance qui doit respecter les spécifications militaires et de la Federal Aviation Administration (FAA). Il s’agit de déplacer des câbles qui sont actuellement placés trop près les uns des autres. Les normes de sécurités exigent que ceux-ci puissent être installés à une distance physique suffisante. De fait, se sont 1’700 faisceaux de câbles qui doivent être retirés et réinstallés. Les trois premiers KC-46A d’essais sont concernés par ces modifications.

 

439559831.jpg


La situation est donc particulièrement serrée pour Boeing qui doit impérativement faire voler le premier aéronef dans les six mois, afin, de pouvoir respecter le lancement de la fabrication initiale à taux faible  (LRIP). Selon le calendrier actuel, Boieng doit débuter la livraison des premiers KC-46A en août 2017.


Le KC-46A «New Generation Tanker»:


Le KC-46A«New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 NewGen modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

 

1848456624.jpg


Photos : 1 Image de synthèse du KC-46A 2 Tronçon du second avion d’essai 3 Cockpit@ Boeing

17/01/2014

Assemblage du quatrième KC-46A !

KC-46A.jpg


EVERETT, Washington, Boeing a débuté l'assemblage du quatrième et dernier avion d'essai KC-46A de ravitaillement en vol. L’objectif pour cette année est de faire voler le premier KC-46A, puis de débuter les essais de ravitaillement en 2015.

Boeing doit livrer les premiers ravitailleurs de nouvelle génération, soit 18  appareils pour 2017 à l’US Air Force.

Le KC-46A «New Generation Tanker»

Boeing a déterminé les besoins de la mission pour optimiser la taille de la cellule qui apportera le meilleur coût d’exploitation possible. Le B767 «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 NewGen modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).


 

Blog767cockpit.jpg


Photos : 1 Image de synthèse du KC-46A 2 Cockpit @ Boeing

22:02 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, kc-46a, new gen tanker, us air force |  Facebook | |

22/10/2013

Assemblage du 3ème KC-46A !

MSF11-0054-01 .jpg


EVERETT, Washington, Boeing a débuter l'assemblage d'un troisième avion d'essais de type KC-46A. avec cette étape Boeing devrait donc tenir ses délais, afin de pouvoir débuter les essais en vol au début de l’année 2015. 

En plus des trois KC-46A maintenant en production, l’avionneur américain dispose d’une chaîne de production susceptible de permettre le lancement en fabrication à taux élevé des 18 premiers KC-46A d’ici 2017. 

Le premier avion d'essai va sortir au début de l’année prochaine. Le premier vol d'essai est prévu selon le calendrier pour le début de l’année 2015, et la première livraison d'un appareil de production à l’US Air Force est prévue pour début 2016. Boeing prévoit de construire un total de 179 KC-46A d’ici 2027, si toutes les options du contrat sont exercées.

Le KC46A «New Generation Tanker» : 


 

kc46.jpg


 

Boeing a déterminé les besoins de la mission pour optimiser la taille de la cellule qui apportera le meilleur coût d’exploitation possible. Le B767 «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Certes, il existe déjà une version du B767 Tanker, mais cette nouvelle version répond complètement au cahier des charges de l’US Air Force (enfin adaptée après coup).

 

Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 « Dreamliner ». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «NewGen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 NewGen modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électriques (Fly by Wire).

 

Photos : 1 Image de synthèse KC-46A & super Hornet 2 Le premier fuselage d’un KC-46A @ Boeing

20:58 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : boeing, kc-46a, kc-46a nextgen tanker, usaf |  Facebook | |

27/05/2013

Boeing débute la construction du KC-46A !

Boeing.jpg


 

 

EVERETT, Boeing vient de débuter la construction du premier ravitailleur KC-46A «New Generation Tanker». Le Pentagone a choisi en février 2011 l’avion de Boeing face l’A330 MRTT d’Airbus pour remplacer la flotte d’avion ravitailleur  KC-135, vieux de 50 ans, de l’US Air Force. Le contrat est de 30 milliards de dollars pour la livraison de 179 appareils.

 

Les éléments importants commence à être livré à Boeing, qui va débuter ces prochains jours l’assemblage de la voilure. Puis, se sera l’assemblage des citernes du KC-46A. Le premier vol du KC-46A pourrait avoir lieu au premier trimestre de 2015, selon Boeing.

 

Toujours selon Boeing, le premier exemplaire du KC-46A devrait être livré en 2016. Signalons au passage que le «timing» est assez serré pour le constructeur américain, car le contrat avec l’US Air Force précise que 18 appareils de type KC-46A doivent être opérationnels en 2017 (dont trois appareils de pré-série). A ce stade, le taux de production doit atteindre 15 appareils par an.

 

Boeing espère par ailleurs, vendre son «New Generation Tanker» à l’exportation. Selon les besoins se sont 25 à 50 appareils qui pourraient être concernés.

 

Un nouveau poste de pilotage :

 

 

KC-46_cockpit.jpg

Le KC-46A est issus du B767-200ER, mais sera doté de plusieurs améliorations. Le cockpit est fournit par Rockwell Collins. L’avionique comprendra quatre écrans cristaux liquides de 15,1 pouces calqués sur ceux du Boeing B787 «Dreamliner». Doté d’un système RCDD  (système en réseau d’acheminement des données entre composants) full-duplex avec communité Ethernet (AFDX). Le système va combiné l’ensemble des informations nécessaires aux pilotes pour permettre une de prise de conscience de la situation tactique (TSAS) via une liaison de donnée Link16 et des communications satellite. De plus, le 

 TSAS sera en mesure de présenter l'information des menaces pour les pilotes basés sur la liaison16 transmise par les aéronefs de combat.

 

Concernant la perche le ravitaillement, Rockwell Collins fournit également un système de vision à distance basé sur des capteurs optiques configurés pour fournir des vues panoramiques 3D. Assis à la station de mission, le perchman va être capable de guider le «boom» de l'aéronef depuis un affichage en relief en 3D grâce à des lunettes spéciales.

 

Le KC46A «New Generation Tanker» : 

 

Boeing a déterminé les besoins de la mission pour optimiser la taille de la cellule qui apportera le meilleur coût d’exploitation possible. Le B767 «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Certes, il existe déjà une version du B767 Tanker, mais cette nouvelle version répond complètement au cahier des charges de l’US Air Force.

 

Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 « Dreamliner ». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. L’avion répond aux 372 exigences demandées par l’USAF, de plus selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le NewGen Tanker se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le NewGen Tanker met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le NewGen Tanker dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 NewGen modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électriques (Fly by Wire).

 

GetAsset.jpg




 

Photos : 1 image de synthèse KC-46A avec un F-35 2 Le cockpit 3 Image de synthèse KC-46A avec des F-15E @ Boeing


18/04/2013

L’US Air Force va devoir faire des choix !

sdd_f35testa_095.jpg


 

WASHINGTON, l'administration Obama vient de proposer un budget de 102,8 milliards pour l’US Air Force, soit une baisse de 7% pour l’année. Si le montant peut nous paraitre énorme vu d’Europe, il s’agit pourtant de la plus importante baisse de budget de l’histoire de l’USAF. 

 

Les choix de l’USAF : 


 

1209037413.jpg


 

Le 6 mars dernier, je vous relatais les problèmes de budgets de l’USAF qui avait dû se résigner à annuler toutes les démonstrations de la célèbre patrouille des Thunderbirds et des F-22 de l’USAF, afin, d’épargner 500 milliards sur une période de 10 ans (voir lien). Mais d’autres programmes risquent de faire les frais de ces économies, il s’agit entre autre des programmes spatiaux de l’USAF, concernant la mise en orbite d’une nouvelle génération de satellites d’observations. 

 

L’USAF a décidé de mettre fin au programme de drone «Global Hawk» Bloc30, après avoir reçu le dernier des 18 avions sous contrat en 2014. 

 

Toujours dans un but d’économie, le Commandement du combat aérien (ACC) va procéder à une diminution des heures de vols des 17escadrons actuellement en déploiement à l’étranger, une fois ceux-ci rapatrié au pays. Ces escadrons concernent l’ensemble des appareils de l’USAF soit : les A-10, B-1, B-52, F-15, F-16 et F-22. Les heures de vols en moins seront compensées par une augmentation des heures d’entrainement en simulateurs de vol. Le but étant d’économiser l’équivalent de 203.000 heures de vols sur un total actuel de 1.160.000 heures de vol.

 

Ces premières économies vont permettre d’équilibrer le budget et de maintenir les priorités sur les trois grands axes prioritaires suivants : 

 

  • La continuité du programme  Lockheed-Martin F-35 qui a besoin de 8,4 milliards de dollars pour soutenir le développement continu des trois variantes de l’avion.

 

  • Le développement final de l’avion ravitailleur Boeing KC-46A.

 

  • Le développement du futur bombardier à longue portée (LRS-B).
 
Mais à ce rythme d'économie, l'USAF devra peut-être économiser encore ailleurs, avec une possible limitation des livraisons de F-35 et faire face à des retards dans le développement des futurs drones par  exemple.

3542614149.jpg

 

Lien sur l’annulation des démonstrations aériennes de l’USAF : 


 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/03/06/demonstrations-des-thunderbirds-annulees.html

 

Photos : Les programmes prioritaires : 1 F-35 @ Lockheed-Martin  2 KC-46A @ Boeing 3 LRS-B @ Lockheed-Martin

 

 

21:47 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : usaf, budget, f-35, kc-46a, lrs-b |  Facebook | |