02/01/2015

A330MRTT difficile avancée en Europe !

AIR_A330_MRTT_RAAF_Conversion_Rollout_lg.jpg

 

 

L’Europe a-t-elle de la peine à soutenir ses projets aéronautiques ? La question mérite d’être posée. L’Europe n’arrive pas à mettre en place un véritable projet conjoint de drone, se retrouve en concurrence avec trois avions de combat qui ont de la peine à percer face à la pression américaine du F-35 de Lockheed-Martin. Mais l’exemple le plus flagrant concerne la flotte d’avions ravitailleurs en vol. 

 

En effet, seulement trois des 10 pays européens de l'OTAN qui ont signé une lettre d'intention pour acquérir conjointement et exploiter une flotte de navire-citerne multirôle de nouvelle génération, vont réellement de l’avant dans ce projet. Les Pays-Bas, la Norvège et la Pologne (hormis la France et l’Angleterre) sont en négociation avec Airbus Defence and Space en vue d'acquérir une flotte de quatre ou cinq avions de ravitaillement de type  A330 MRTT, via l'organisation OCCAR d'approvisionnement multinational. Cette flotte, doit être basée à Eindhoven, où l'armée de l'air néerlandaise exploite actuellement deux KDC-10 ravitailleurs. La véritable capacité opérationnelle initiale n’est pas attendue avant 2019.

 

Le manque de capacité de ravitaillement suffisant en Europe a été exposé, lors de l'opération Unified Protector en Libye en 2011. Une réunion des principaux ministres, lors du Conseil européen en décembre 2012, a approuvé le projet de renforcement de la capacité de ravitaillement des forces aériennes européennes membres de l’OTAN. Pourtant, à ce jour, rien n’a véritablement changé. Certes, la Belgique, la France, la Grèce, la Hongrie, le Luxembourg, le Portugal et l'Espagne ont signé la lettre d'intention en novembre 2012. La France a confirmé le mois dernier, qu'elle allait acquérir sa propre flotte de 12 A330MRTT partir de 2018. 

Le Portugal est un partenaire avec le Brésil dans le projet du futur Embraer KC-390 et se détourne du projet européen.

 

La situation aujourd’hui : 

 

Aujourd’hui, la situation en Europe est la suivante, les essais d’interopérabilité ont démontrés, que seule la flotte italienne, de quatre KC-767 peuvent désormais faire le plein de presque tous les avions militaires équipés d’une sonde en Europe.

 

L’A330MRTT en tant que solution européenne :

 

Le besoin en ravitailleur de nouvelle génération est donc bien connu et la solution existe depuis plusieurs années avec l’A330MRTT d’Airbus. Une solution qui fonctionne et qui pour une fois est entièrement européenne. Mieux, l’A330MRTT est disponible, alors que sont principal concurrent le KC-46A de Boeing n’en est encore qu’aux essais. 

 

L’A330MRTT permet pourtant d’offrir une capacité de ravitaillement multiple quelque soit le type d’aéronefs. Une fois de plus, l’Europe n’arrive pas à se mettre d’accord, le programme de capacité de ravitaillement va en souffrir et finira par voir les nations européennes opter pour des solutions diverses, qui auront pour finalité des incompatibilités opérationnelles.

 

kc-767_italien.jpg

 

Photos : 1 A330MRTT @ Airbus Group 2 KC-767 italien ravitaillent un AMX & Eurofighter @ Force aérienne italienne

29/12/2014

Premier vol pour le futur KC-46A !

 

image.jpg

Everett Washington, avec un peu de retard sur le calendrier,  Boeing et l'Armée de l'air américaine ont réussi le premier vol du premier exemplaire du nouvel avion ravitailleur KC-46A. l'avion un Boeing B767-2C a décollé de l'aéroport de  Washington Paine à 9h29 et a posé trois heures et 32 minutes plus tard.

 

Du pain sur la planche :

 

Ce premier vol est un soulagement pour Boeing, après les retards dû aux problèmes de câblage de l'avion. Cependant, ce premier exemplaire de B767-2C est encore loin de la version déffinitive KC-46A. Il faudra en effet attendre le mois d'avril pour que ce premier prototype reçoive ses équipements de ravitaillement et devienne ainsi le "KC-46A" tant attendu au sein de l'USAF.

 

 

 

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

 

Le KC-46A«New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 NewGen modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

07/12/2014

Le KC-46A devrait voler d’ici quatre mois !

kc46a.jpg

 

Le premier prototype du KC-46A «New Generation Tanker»  est en cours de préparation pour son premier vol, qui devrait avoir lieu à la fin du printemps 2015, selon l’avionneur Boeing.

 

Problèmes de câblage résolus : 

 

Ce retard sur le calendrier est dû, je vous le rappelle à des problèmes de câblage qui  avaient été découverts et qu’il était nécessaire de corriger. Ces problèmes touchaient à l’efficacité de la triple redondance qui doit respecter les spécifications militaires et de la Federal Aviation Administration (FAA). Il a fallu déplacer des câbles qui étaient placés trop près les uns des autres. Les normes de sécurités exigent que ceux-ci puissent être installés à une distance physique suffisante. De fait, se sont 1’700 faisceaux de câbles qui doivent être retirés et réinstallés. Les trois premiers KC-46A d’essais sont concernés par ces modifications.

 

Roll Out : 

 

Le premier exemplaire du KC-46A est aujourd’hui modifié, son câblage est cette fois conforme aux normes de la FAA. L’avion a effectué son «Roll Out» il a y quelques semaines et l’avion a passé les premiers tests fonctionnels. 

 

 

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A«New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 NewGen modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

 

130109-Z-ZZ000-001.jpg

 

Photos : 1 Roll Out du premier KC-46A@ PaintAirport 2  Image de synthèse du KC-46A @ Boeing

 

16/09/2014

Premier vol retardé pour le KC-46A !

25111344.jpg


Boeing annonce que le premier vol du futur avion de ravitailleur de l’US Air Force KC-46A est retardé de plusieurs mois. Selon l’avionneur celui-ci ne volera pas avant avril 2015.


Boeing avait annoncé il y a quelques mois que des "anomalies" dans le câblage de l'avion avaient été découvertes et qu’il serait nécessaire de les corriger. Ces problèmes relèvent de l’efficacité de la triple redondance qui doit respecter les spécifications militaires et de la Federal Aviation Administration (FAA). Il s’agit de déplacer des câbles qui sont actuellement placés trop près les uns des autres. Les normes de sécurités exigent que ceux-ci puissent être installés à une distance physique suffisante. De fait, se sont 1’700 faisceaux de câbles qui doivent être retirés et réinstallés. Les trois premiers KC-46A d’essais sont concernés par ces modifications.

 

439559831.jpg


La situation est donc particulièrement serrée pour Boeing qui doit impérativement faire voler le premier aéronef dans les six mois, afin, de pouvoir respecter le lancement de la fabrication initiale à taux faible  (LRIP). Selon le calendrier actuel, Boieng doit débuter la livraison des premiers KC-46A en août 2017.


Le KC-46A «New Generation Tanker»:


Le KC-46A«New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 NewGen modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

 

1848456624.jpg


Photos : 1 Image de synthèse du KC-46A 2 Tronçon du second avion d’essai 3 Cockpit@ Boeing

17/01/2014

Assemblage du quatrième KC-46A !

KC-46A.jpg


EVERETT, Washington, Boeing a débuté l'assemblage du quatrième et dernier avion d'essai KC-46A de ravitaillement en vol. L’objectif pour cette année est de faire voler le premier KC-46A, puis de débuter les essais de ravitaillement en 2015.

Boeing doit livrer les premiers ravitailleurs de nouvelle génération, soit 18  appareils pour 2017 à l’US Air Force.

Le KC-46A «New Generation Tanker»

Boeing a déterminé les besoins de la mission pour optimiser la taille de la cellule qui apportera le meilleur coût d’exploitation possible. Le B767 «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 NewGen modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).


 

Blog767cockpit.jpg


Photos : 1 Image de synthèse du KC-46A 2 Cockpit @ Boeing

22:02 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, kc-46a, new gen tanker, us air force |  Facebook | |