15/05/2015

L’Inde a choisi l’hélicoptère Kamov Ka-226T !

800px-Ka-226T_maks2009.jpg

 

 

New Dehli, nous fait part d’une nouvelle commande, avec la volonté d’acquérir 196 hélicoptères de reconnaissance et de surveillance de type Kamov Ka-226T. Pour mémoire, les discussions duraient depuis près de trois, sur le sujet sans avoir été concluantes jusqu’ici.

 

Le Ka-226T de Kamov doit être acquis par le biais d'un accord de gouvernement à gouvernement, qui va  conduire à la création d'une joint-venture entre HAL et  Kamov. L’Inde a fait part d’une demande pour le montage des hélicoptères auprès de HAL. Une capacité de production de 30 à 40 hélicoptères par an est envisagée.

 

Le Kamov Ka-226T :

 

Le Kamov Ka-226 est un petit hélicoptère bimoteur utilitaire russe, il d’une cabine arrière interchangeables, plutôt que d'une cabine classique, ce qui permet l'utilisation de différentes configurations d'équipement. Le Ka-226 est entré en service en 2002. Le Ka-226T est équipé de moteurs Turbomeca Arrius 2G1.

 

Photo : Kamov Ka-226T

11/03/2015

Premier vol pour le Kamov Ka-52K !

 

mglhbi9.jpg

 

 

La Russie a effectué le premier vol d'un hélicoptère d'attaque Kamov Ka-52K « Katran », soit la nouvelle version nasalisée de l’hélicoptère d’attaque. Ce premier vol a duré 40 minutes et a permis de tester l’ensemble des systèmes.

 

Le Kamov Ka-52K «Katran» : 


yourfile.jpg


 

Le Ka-52K "Katran" est une version navalisée du Ka-52 destiné à être embarquée à bord des BPC de classe Mistral. Le Ka-52K bénéficiera de pales et d’ailes repliables, d’un train d’atterrissage renforcé, d’un traitement anti-corrosion, ainsi que de nouvelles capacités comme la lutte anti-navire. Contrairement à son homologue le Ka-52 «Alligator», le Ka-52K emportera la version bi-bande du radar «Arbalet» avec un capteur en bande Ka (cibles terrestres) et un autre en bande X pour les cibles marines. En matière d'armement, cet appareil recevra le missile air-mer Kh-35UV en plus de l’armement classique de l’Alligator.

 

La marine russe a signé une commande ferme de quatre Ka-52K, avec l’intention de porter ce nombre à 28 hélicoptères. La force aérienne russe dispose d'une flotte actuelle de 63 Ka-52 « Alligator », avec un total de commandes confirmées pour 93 appareils.

 

Peu importe le « Mistral » : 

 

Des essais antérieurs du Ka-52 ont été effectués à bord d'un navire de surface (voir photos) en service au sein de la marine russe. La problématique de la livraison ou on des deux bâtiments de type « Mistral » par la France ne semble pas compromettre le développement du « Katran ». On se rappel que le contrat de 1,2 milliard d'euros prévoyant la construction de deux bâtiments de guerre de classe « Mistral » a été signé entre la Russie et la France en 2011. La livraison du premier des deux navires, le Vladivostok, a été suspendue par le président français François Hollande en raison de la crise ukrainienne.

 

Selon Igor Korottchenko, directeur du Centre d'analyse du commerce mondial d'armes, la probabilité d'une remise des navires  « Mistral » à la Russie est nulle. La plupart des experts militaires russes sont également de cet avis et pensent que les bâtiments militaires ne sont pas l'acquisition la plus indispensable pour la marine russe. De fait la Russie prépare le chiffre de l’indemnité qu’elle pourra exigé de la France, et du même coup financer ses propres navires de guerre. 

 

ka-52k.jpg

 

Photos : Essais d’un Ka-52 sur un bâtiment russe @ Ria Novosti


30/09/2014

Premier Ka-52K pour la marine russe!

ka52.jpg

 

La marine russe vient de réceptionner le premier exemplaire de son hélicoptère Kamov Ka-52K «Katran» de série. Au total,  cette première commande concerne 32 hélicoptères Ka-52K qui sont produits par Progress Aresenyev Aviation Company Nikolai Sazykin, une filiale de Russian Helicopters Kamov.

 

Selon Sergey Mikheyev, concepteur général de Kamov, le Ka-52K «Katran» a été conçu pour être utilisé depuis n'importe quelle plateforme en mer et notamment les futurs bâtiments de classe Mistral, ainsi que les destroyers de classe Udaloy(Projet 1155).

 

Le Kamov Ka-52K «Katran» : 


2228046419.jpg


 

Le Ka-52K "Katran" est une version navalisée du Ka-52 destiné à être embarquée à bord des BPC de classe Mistral et autres bâtiments de la flotte russe. Le Ka-52K bénéficie de pales et d’ailes repliables, d’un train d’atterrissage renforcé, d’un traitement anti-corrosion, ainsi que de nouvelles capacités comme la lutte anti-navire. Contrairement à son homologue le Ka-52 «Alligator», le Ka-52K emportera la version bibande du radar «Arbalet» avec un capteur en bande Ka (cibles terrestres) et un autre en bande X pour les cibles marines. En matière d'armement, cet appareil recevra le missile air-mer Kh-35UV anti-navires, avec une portée de 300 km, ou deux Kh-38 air-surface avec une plage de 40 km en plus de l’armement classique de l’Alligator. 


ka52a.jpg


 

 

Photos : Le Ka-52 russe @ Sergy


06/08/2014

Kamov K-52K «Katran» pour la marine russe !

Russian_Air_Force_Kamov_Ka-52_Beltyukov-2.jpg

 

Moscou, la Russie a commandé un lot d'hélicoptères de combat en version marine de type Kamov Ka-52K «Katran» destinés à servir depuis les nouveaux bâtiments de surface de classe «Mistral» commandé à la France.  

 

La Russie a commandé à la France deux navires porte-hélicoptères pour 1,2 milliards d'euros. La construction est assurée par l'entreprise française DCNS, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Les deux navires seront baptisés Vladivostok et Sébastopol. Pour équiper ces deux navires, la marine russe a donc prévu de s’équiper de 32 hélicoptères de combat en version marine Ka-52K. Ceux-ci seront construits par Progress Aresenyev Aviation Company Nikolai Sazykin, une filiale de Russian Helicopters Kamov. 

Chacun des deux bâtiments de type «Mistral» pourra embarquer jusqu’à 16 Ka-52K, avec  un ou deux hélicoptères de recherche et de sauvetage Ka-27 «Helix-D».

Le Kamov Ka-52K «Katran» : 

 

Le Ka-52K "Katran" est une version navalisée du Ka-52 destiné à être embarquée à bord des BPC de classe Mistral. Le Ka-52K bénéficiera de pales et d’ailes repliables, d’un train d’atterrissage renforcé, d’un traitement anti-corrosion ainsi que de nouvelles capacités comme la lutte anti-navire. Contrairement à son homologue le Ka-52 «Alligator», le Ka-52K emportera la version bibande du radar «Arbalet» avec un capteur en bande Ka (cibles terrestres) et un autre en bande X pour les cibles marines. En matière d'armement, cet appareil recevra le missile air-mer Kh-35UV en plus de l’armement classique de l’Alligator.


1526600_-_main.jpg


 

Photo: Le Ka-20K «Katran» sera semblable extérieurement au Ka-52 Alligator@ Kamov

 

 

22:18 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marien russe, kamov, ka-52k katran, mistral |  Facebook | |

19/05/2012

5e éditions du salon HeliRussia !

 

mi-38-second-prototype.jpg


 

HeliRussia est la seule exposition en Russie, où toute la gamme des produits et services fournis par l'industrie de l'hélicoptère est présentée: de la conception, la production et la modernisation, à l'exploitation et la maintenance. En outre, les modèles d'appareils de navigation, de radar et de maintenance sont également présentés.

Au total se sont près de 200 entreprises qui participent à cette 5e éditions. 18 pays à travers le monde sont représentés : la Russie, l’Ukraine, la Biélorussie, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, le Canada, la Suisse, la Suède, l’Italie, l’Espagne,l’ Inde,laFinlande, la Pologne, la Colombie, la République tchèque et la Lituanie. En ce qui concerne les entreprises présente, 150 sont russes et 51 étrqngères.

Le premier jour de l'exposition, soit le 17 mai a été déclaré Journée des hélicoptères russes.

20 hélicoptères offerts des démonstrations durant le salon soit les appareils suivant: Ka-62, Mi-28NE, Mi-8AMT, Mi-34S1 OP1 (patrouille), Ansat, EC135, AS 350, AW139, Bell 407, Enstrom 480, R66, R44, R22, Rumas 10, Rumas 30, produite par MIL Moscou hélicoptère JSC usine, Kamov JSC, Kazan Helicopter usine JSC, Eurocopter, AgustaWestland, Bell Helicopter, Hélicoptères Robinson, Enstrom Helicopter, et le groupe Rumas.

51 entreprises étrangères se sont déplacées à  HeliRussia, y compris les leaders mondiaux tels qu’ Eurocopter, Sikorsky Aircraft, AgustaWestland, Bell Helicopter, Enstrom Helicopter, Motor Sich, Ivchenko - Groupe Progrès, Turbomeca, Pall Corporation, Red Box International, Breeze-Est, les systèmes SkyTrac Ltd, Hutchinson Aerospace, Fabrication Simplex, CAE, BAE Systems, le CAD et d'autres Intl. 15 entreprises des États-Unis se sont déplacées  à Moscou cette année.

 

800px-CBOSS_Bell_407.jpg

 

 

La participation des entreprises françaises est devenue une tradition à l'Exposition internationale de l'industrie d’hélicoptère. Cette année, il y aura huit entreprises sur le stand collectif français, et trois  participent de façon indépendante. Le Canada et l'Allemagne sont représentées par 3 compagnies chacun.

Les motoristes ne osnt pas en reste avec la société ukrainienne Motor Sich, le français Turbomeca et les russes  représentés par UEIA, Klimov JSC, et Inkar PAO JSC.

Par tradition, l'espace d'exposition HeliRussia sert également de lieu pour souligner les réalisations de l'industrie dans le secteur des hélicoptères, mais aussi pour discuter des questions actuelles et trans-sectorielle. Pendant trois jours,  l'exposition à accueilli plus de  30 conférences internationales, tables rondes, séminaires, présentations, remises de prix et des lauréats de concours internationaux pour la catégorie hélicoptère.

 

 

DSC.789.jpg

 

 

 

L'un des événements clés de l'exposition a été marqué par la conférence  "marché des hélicoptères : Réalité et Perspectives"  organisée par l'industrie de l'hélicoptère Association et l'agence industrie AviaPort. La conférence s’est penchée sur les paramètres du marché des hélicoptère russes du point de vue des consommateurs et des producteurs d'hélicoptères. La discussion a réunit des représentants des opérateurs et des fabricants leader pour le marché.

Quelques nouveautés :

Kamov Ka-62 :

2-military-kamov.jpg


 

La holding «Vertolety Rossii» (« Hélicoptères de Russie ») a pour la première fois présenté un nouvel hélicoptère multi-usages pour fret et passagers de classe moyenne, le  Ka-62, développé par la société actionnaire «Kamov».

«Cet hélicoptère appartient à une génération complètement différente. Cela montre que nous avons de grands projets, non seulement pour les hélicoptères civils et militaires », a déclaré le vice-premier-ministre par intérim Dmitri Rogozine, qui a participé à la présentation du nouvel hélicoptère russe Ka-62.

MI-171  :

Le  Mi-171 hélicoptères de Kazaviaspas République entreprises d'Etat. Le Mi-171 est l'un des hélicoptères de sauvetage d'aujourd'hui les plus efficaces dans le monde. Il est en passe de devenir l’appareil le plus  fréquemment utilisé pour les opérations de secours dans les zones de  grande inondations, tremblements de terre, catastrophes d'origine humaine, et pour combattre les incendies dans les différents pays du monde entier. Le MI-171 est un dérivé des célèbre MI-8/17.

Marenco SH-09

 

morenko.jpg

 

 

Pour la seconde année consécutive, la société suisse Marenco Swiss Helicopter est venue présenté son concept d’hélicoptère léger, le SH-09, celui-ci évoluerait dans la gamme monoturbine de 2,5t. L’appareil pourrait commencer sa carrière d’ici 2015. Le premier prototype devrait voler d’ici l’année prochaine et atteindre une production de l’ordre de 30 appareils d’ici 2016. Le petit hélicoptère suisse à attirer l’attention de beaucoup de monde ici à Moscou notamment pour son Design et le fait qu’il soit d’un coût abordable.

Texte & Photos : Irina Sharovski pour avia news.