26/03/2013

Le premier T-50i «Golden Eagle» indonésien a volé !

t-50terbang3.jpg


 

 

Le premier avion d’entrainement KAI T-50 «Golden Eagle» destiné à la Force aérienne indonésienne a volé. L’Indonésie avait choisi et commandé en 2011, pour 400 millions de dollars, 16 appareils écoles de type T-50i (pour indonésie), auprès du constructeur sud-coréen Korea Aerospace Industries (KAI), faisant de ce pays le premier client export de cet avion. Le prix de vente avait été jugé excessivement bradé à l’époque et cette vente s’était effectuée suite à un accord entre la République de Corée du sud et l’Indonésie pour élargir la coopération économique et industrielle entre les deux nations.

 

Les pilotes et les mécaniciens indonésiens vont débuter prochainement une formation sur le T-50,  afin de pouvoir le réceptionné plus tard dans l’année. Les KAI T-50i vont remplacer les BAE Hawk Mk 53 en service depuis 30 ans au sein de l’escadron de formation 15.


 

598836_319948468108612_48506044_n.jpg


 

Le KAI T-50 «Golden Eagle» :


 

product_0101.gif


 

Le KAI  T-50 «Golden Eagle»  est un appareil école non armé, alors que le modèle TA-50 dispose d’un radar de tir israélien Elta EL/M2032, mais fabriqué sous licence en Corée du Sud par Lignex.  Le T-50 «Golden Eagle»  largement dérivé du Lockheed-Martin F-16 «Fighting Falcon» et dispose de nombreuses similitudes, les ingénieurs de KAI se sont largement inspiré de la production sous licence des F-16 pour la ROKAF. La gamme T-50 dispose, par contre, d’une avionique entièrement coréenne, mais couplée à un certain nombre d’éléments, d’origine américaine comme le GPS fournit par Honeywell.

Le plafond pratique est de 14.600 mètres (48.000ft) et la cellule est prévue pour une de durée de 8000 heures de vol. Question motorisation les deux versions sont dotées d’un General Electric F404-102 à double flux-produit sous licence par Samsung Techwin. Le T-50 atteint la vitesse maximale de Mach 1,4.

A ce jour, trois pays ont commandés le T-50, L’Indonésie  (16) et plus récemment les Philippines (12). La Corée dispose de 10 T-50B (patrouille acrobatique Black Eagle), 50T-50 et 22TA-50.

 

Photos : 1 & 2 Le premier T-50i @ KAI


19/07/2012

Les Philippines choisissent le KAI TA-50 Golden Eagle !

 

 

800px-KAI_T-50_Golden_Eable_by_Ryabtsev.jpg

 

 

La Force aérienne des Philippines était à la recherche d’un nouvel avion d’entrainement avancé, celle-ci vient de sélectionner l’avion école du coréen KAI le TA-50 « Golden Eagle ».Les autres appareils en compétitions étaient  l’AleniaAermacchi  M-346; le BAE Hawk ; le Yakovlev Yak-130 et le L-159 d’Aero Vodochody.


12 TA-50 « Golden Eagle » :

La Philippines Air Forces (PAF) a décidé d'acheter 12 avions écoles de type TA-50 de Korea Aerospace Industries (KAI) pour une valeur de 360 millions de dollars. Ces appareils seront livrés très rapidement, l’année prochaine déjà, selon le porte parole de la PAF. Cette acquisition va inclure des pièces détachées et de rechange, la formation, l’appui technique nécessaire, et d'autres nécessités requises pour obtenir l'appareil opérationnel.

Cet achat s'inscrit dans le cadre d'un programme de modernisation plus vaste encore des Forces aériennes des  Philippines dont le coût est estimé à un total de 1,5 milliard de dollars. En effet, la 

PAF est aussi à la recherche d’un appareil pour remplacer sa flotte vieillissante d’OV-10 Bronco de contre-insurrection. On parle déjà de l’Embraer SuperTucano EMB-312 comme appareil susceptible de l’emporter. Il s’agira également pour la PAF de remplacer ce qui reste de la dizaine de Northrop F-5A/B  encore en service, on parle depuis un certain temps de F-16 d’occasion, à suivre !

Avec le choix de Manille, le T-50 trouve ici son second client export après l’Indonésie (16 appareils). Cependant, une certaine confusion régnait  encore sur la version exacte de l’avion il y a quelques jours. En effet, la version T-50 est un appareil école non armé,alors que le modèle TA-50 dispose d’un radar de tir israélien Elta EL/M2032 mais fabriqué sous licence en Corée du Sud par Lignex. Selon le porte parole de KAI la variante proposée aux Philippines est sans armes mais permettrait le cas échéant d’être rapidement modifiée en cas de changement d’optique.

Les T-50 Golden Eagle et largement dérivé du Lockheed Martin F-16 Fighting Falcon et dispose de nombreuses similitudes, les ingénieurs de KAI se sont largement inspiré de la production sous licence des F-16 pour la ROKAF. La gamme T-50 dispose par contre d’une avionique entièrement coréenne mais couplée à un certain nombre d’élément d’origine américaine comme le GPS fournit par Honeywell.

Le plafond pratique est de 14.600 mètres (48.000ft) et la cellule est prévue pour une de durée de 8000 heures de vol. Question motorisation les deux versions sont dotées d’un General Electric F404-102 à double flux-produit sous licence par Samsung Techwin. Le T-50 atteint la vitesse maximale de Mach 1,4.

T50_break.jpg


 

Photos : T-50 Golden Eagle @ KAI

 

22:59 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : kai, t-50 golden eagle, pak |  Facebook | |

05/01/2012

La Corée du Sud commande 20 F/A-50 !

 

2010905.jpg


 

SEOUL, le gouvernement sud-coréen vient d’annoncer la commande de 20 avions d’attaque au sol F/A-50 du constructeur local  KAI. le coût global est estimé à 600 millions de dollars. Au final la Corée pourrait se doter de 160 appareils de ce type pour remplacer ses F-4 «Phantom» et ses F-5E.

Korea Aerospace Industries (KAI) va donc livré une première série de la version d’attaque dérivé de son jet d’entrainement le T-50 «Golden Eagle» qui équipe déjà la Force aérienne. Le A-50 est  un avion biplace d'attaque au sol doté d’un réacteur General-Electric F404-102 à double flux-produit  sous licence par Samsung Techwin. Le plafond pratique est de 14.600 mètres (48.000ft) et la cellule est prévue pour une de durée de 8000 heures de vol, le T-50 et le F/A-50 atteignent la vitesse maximale de Mach 1,4.

La version du A-50 se différencie par une capacité d’armement étendue soit : un canon General Dynamic A-50 de 20mm en interne, l’appareil peut être doté de missiles  AIM-9 Sidewinder et AIM 120 AMRAAM ou des Python 5, d’AGM-65 Maverick et de lance-roquettes LOGIR. Il peut également emporter diverses bombes de types : CBU-58, MK-20,82,83,84.

En ce qui concerne l’avionique, le F/A-50 dispose de deux écrans multifonctions en couleurs, d'un HUD, d'une manette HOTAS, d'une centrale inertielle laser/GPS Honeywell H-764G, de CDVE à triple redondance et il est doté pour l’instant d’un radar Israélien Elbit EL/M-2032 à antenne mécanique, mais le choix il y a quelques jours de doter les F-16 d’un radar à antenne à balayage électronique de type RACR (voir article du 1.1.12) pourrait faire changer les choses étant donné que le F/A-50 dispose de grandes similitudes avec le F-16.

Signalons au passage que le F/A-50 était désigné A-50 il y a encore quelques mois.

ELEC_T-50_Cockpit_lg.jpg


 

Photos :  1 KAI F/A-50 @ Yunjin Lee  2 Cockpit @ KAI

 

22:01 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kai, fa-50, golden eagle, t-50 |  Facebook | |

12/02/2011

Le premier T/A-50 de série a volé !

 

 

37931.jpg

 

 

 

Korea Aerospace Industries (KAI) vient de réalisé le premier vol de son chasseur T/A-50. La Force aérienne coréenne (ROKAF) doit recevoir 22 exemplaires de cet appareil, les livraisons vont commencer le mois prochain. L’industriel KAI espère également pouvoir réalisés  de bonnes affaires à l’exportation avec son nouvel avion.

L'avion viendra compléter le T-50 Golden Eagle, soit la version d’entraînement qui équipe déjà la ROKAF au nombre de 50. Le T/A-50 est prévu pour remplacer les Northrop F-5.

37929.jpg

 

 

Les T-50 & T/A-50 :

Les T-50 Golden Eagle et T/A-50 sont  largement dérivé du  Lockheed Martin F-16 Fighting Falcon et disposent de nombreuses  similitudes, les ingénieurs de KAI se sont largement inspiré de la production sous licence des F-16 pour la ROKAF. La gamme T-50 dispose par contre d’une avionique entièrement coréenne mais couplée à un certain nombre d’élément d’origine américaine comme le GPS fournit par Honeywell.

Le plafond pratique est de 14.600 mètres (48.000ft) et la cellule est prévue pour une de durée de 8000 heures de vol. Question motorisation les deux versions sont dotées d’un General Electric F404-102 à double flux-produit  sous licence par Samsung Techwin. Le T-50 atteint la vitesse maximale de Mach 1,4 .

La version du T/A-50 se différencie par une capacité d’armement étendue soit : un canon General Dynamic A-50 de 20mm en interne, l’appareil peut être doté de missiles  AIM-9 Sidewinder et AIM 120 AMRAAM ou des Python 5, d’AGM-65 Maverick et de lance-roquettes LOGIR. Il peut également emporter diverses bombes de types : CBU-58, MK-20,82,83,84.

37930.jpg

 

 

Photos : le T/A-50 @ KAI


 

11:47 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : kai, t-50, ta-50 rokaf, defense, avions de combat |  Facebook | |