24/05/2016

Les nouvelles du salon EBACE !

DSC_6513.JPG

Ouverture officielle du salon EBACE ce matin avec le retour du soleil. Voici quelques nouvelles parmi les plus marquantes de la journée :

Nouveau système de gestion de cabine chez Bombardier :

DSC_6520.jpg

Bombardier a présenté en grande première son nouveau système rehaussé de cabine destiné à la gamme d’avions « Global ». Avec l’introduction d’un nouveau système de gestion cabine des avions Global 5000 et Global 6000, redéfinissant l’expérience en vol des voyageurs. Le nouveau système sera disponible sur les nouveaux avions Global 5000 et Global 6000 à compter du troisième trimestre de 2016 et en option de rattrapage pour tous les modèles d’avion Global en service.

original.jpeg

Conçu pour être ultrarapide, souple et intuitif, le design robuste du système de gestion cabine s’appuie sur une architecture de fibre optique assurant une fiabilité maximale. Le compartiment média avec ports HDMI et USB multiples assure la souplesse de connexion de plusieurs appareils électroniques grand public existants et futurs, permettant à la cabine de s’adapter aux besoins des clients.

Airbus Helicopters présente le H160 en version VIP :

unnamed.jpg

Airbus Helicopters a présenté en exclusivité la version VIP du H160. Grâce à un outil d’immersion en réalité virtuelle, les clients peuvent ainsi découvrir ses spécificités, notamment son luxueux espace cabine, son marchepied électrique et ses portes battantes. Avec la collaboration de Pegasus Design pour définir la nouvelle référence en matière d’aménagement de cabine VIP sur le marché de l’aviation privée et d’affaires, l’hélicoptère H160 affiche ainsi un niveau d’excellence.
Le développement du H160 se poursuit, les deux prototypes ayant cumulé environ 140 heures de vol. Après avoir rejoint la campagne d’essais en vol en janvier 2016.

unnamed-1.jpg

Luxaviation offre une flotte stratégique de choix pour les clients :

unnamed-2.jpg

Luxaviation Groupe fournit à ses clients des arrangements de l'aviation privée particulièrement efficaces grâce à une flotte de 250 aéronefs. La flotte de Luxaviation est stratégiquement placée dans l'expansion des marchés.

La flotte de Luxaviation va de l'entrée de gamme Cessna Citation Mustang jusqu'à Gulfstream G650 et un avion de ligne Boeing B737-600. De fait le client à la choix pour sélectionner l'avion le plus adapté à son voyage.

Airbus a annoncé le lancement de l’ACJ350 XWB :

DSC_6562.jpg

Airbus a lancé officiellement l’ACJ350 XWB, basé sur une cellule d’A350-900. Le nouvel appareil se pose comme un concurrent du BBJ B787 de Boeing présent à EBACE cette année. Avec un plancher de 270 m2, l’ACJ350 offrira de multiples possibilités d’aménagement. Airbus a ainsi choisi de pré-équiper l’ACJ350 de plusieurs de points d’attaches, baptisé Easyfit permettant de simplifier “ l’aménagement de la cabine.

 

Photos : 1 Statique Salon EBACE 2 Global 6000 & système de gestion @P.Kümmerling 3 H160 4 Intérieur @ Airbus Helicopters 5 l’équipe de Luxaviation 6 Maquette ACJ350 XWB @P.Kümmerling

 

23/05/2016

Le salon EBACE débute dans la grisaille !

DSC_6489.jpg

Le salon EBACE de Genève (European Business Aviation Convention and Exhibition) qui se tient jusqu’au 26 mais, dont l’ouverture officielle débutera demain, débute sous la grisaille de la météo, mais également dans une ambiance difficile pour les gros jets privés. En effet, le haut de gamme a perdu près de 16% par rapport à l’année dernière. Par contre, les petits jets et la gamme moyenne enregistrent de progressions intéressantes.

100ème jet de pour VistaJet :

DSC_6475.jpg

Bombardier Avions d'affaires et VistaJet ont célébré ce matin au salon EBACE un jalon important jalon avec la livraison du 100ème jet d'affaires à la compagnie. L'avion, un Bombardier Global 6000, qui est entré en service au début de cette année. La flotte existante de VistaJet compte plus de 60 appareils de type Challenger et Global de l’avionneur canadien.

Fondée en 2004 par Thomas Flohr, VistaJet s’est imposé comme le leader mondial du voyage en jet privé. En offrant toujours un excellent service et une qualité inégalée à sa clientèle en croissance rapide.

Le Global 6000 :

Le biréacteur Global 6000 offre plus de volume en cabine et plus d’espace de plancher que tout autre avion dans sa catégorie. Aucun autre biréacteur d’affaires de la catégorie des très long-courriers d'aujourd'hui n’affiche pareille autonomie à grande vitesse. Offrant le confort ultime en cabine, cet impressionnant biréacteur peut relier Vienne à Brasilia sans escale avec huit passagers et de trois à quatre membres d’équipage à bord. Il peut franchir 6’000 milles marins (11’100 km) à Mach 0,85 avec jusqu’à huit passagers.

Premier Citation Latitude pour NetJets :

NetJets Latitude Interior 2.jpg

NetJets Europe, a dévoilé aujourd'hui son premier avion de démonstration CessnaCitation. Lors d'un vol inaugural de Londres Farnborough à Genève, Mark Wilson, président de NetJets Europe, a réaffirmé la solide performance de NetJets au cours des 12 derniers mois et a évoqué tant les prochaines livraisons d'avions que l'état positif de l’industrie en Europe. La livraison du Latitude marque une période de forte activité pour NetJets Europe. La société a augmenté ses parts de marché en 2015 et a commencé 2016 avec une forte période de croissance, une augmentation de 4,9% des vols pour le premier trimestre et une augmentation de 8,2% des passagers transportés sur la même période. Plus tôt ce mois-ci, la société a annoncé un nouveau partenariat avec l'héliport de Londres, un élément clé pour les déplacements des personnes volant en privé au Royaume-Uni et représentant un lien privilégié entre la ville et les aéroports environnants desservis par NetJets

Citaton Latitude :

Le Citation «Latitude» viendra s'insérer dans la gamme du constructeur entre le Citation «XLS+» et le Citation «Sovereign», il pourra transporter jusqu'à huit passagers avec une charge utile de carburant plein de 1.000 livres (454 kg), une vitesse de croisière maximale de 442 noeuds, une vitesse vraie (819 kilomètres à l’heure) et une distance franchissable de 2000 nautiques miles (3704 km). L'avion sera proposé au prix de départ de 13,9 millions de dollars USD. Selon les spécifications préliminaires du projet,  l'avion pourra être exploité sur les aéroports avec des pistes  courtes de l’ordre de  3900 pieds (1189 mètres) aura une altitude maximale de 45.000 pieds (13716 mètres) et grimpera directement à 43 000 pieds (13 106 mètres) en 23 minutes. S'il reprend de ces deux cousins la formule aérodynamique générale, avec notamment une voilure à faible flèche et un empennage cruciforme, le «Latitude» est néanmoins doté d'un nouveau fuselage avec une cabine "full stand up" de 1,83 m de haut pour 1,95 m de large. Pour les moteurs, Cessna a choisi de reprendre ceux qui motorisent le «Sovereign», soit  des Pratt & Whitney Canada PW306, mais dans une version légèrement différente, le  PW306D qui fournit jusqu'à 25,35 kN de poussée. Le Citation «Latitude» est construit majoritairement en aluminium et n’est pas équipé de commandes de vol électriques.

Certification du G650ER :

DSC_6471.jpg

Gulfstream Aerospace a annoncé ce jour avoir reçu la certification pour les G650ER pour les opérations privées de la part de l'Agence européenne de sécurité aérienne (EASA). L’avionneur espère maintenant vende son nouvel appareils en Europe et continuer à conforter sa présence sur le marché qui atteint les 24%. Gulfstream lance également une importante campagne à EBACE pour démontrer ses efforts dans les biocarburants. En effet, les G450 et G550 se sont rendu au salon de Genève en utilisant des combustibles renouvelables.

Le G650ER :

Le G650ER (Extented Range) est directement dérivé de l’actuel G650, mais celui-ci peut parcourir 7’500 nm (13’890km) à une vitesse de croisière de Mach 0,85. Cette nouvelle version permet de relier d’une traite New York à Dubaï par exemple.  L’avion reprend par contre les mêmes spécificités que le G650, soit un cockpit  nouvelle génération doté d’un Enhanced Vision System II couplé à un Head-Up Display (HUD). Equipé d'un système en configuration de gestion de vol Triplex, la descente d'urgence peut s’effectuer en mode automatique, il dispose d’un radar 3D météorologique. Doté de moteurs Rolls-Royce BR725 de dernière génération, plus silencieux et moins gourmand en kérosène, il se montre 25 % plus économique que la génération précédente.

Photos : 1 Salon EBACE sous la pluie aujourd’hui 2 Global 6000 VistaJet@ P.Kümmerling 3 Intérieur Latitude NetJets @ NetJets 4 G650ER @P.Kümmerling

 

 

20/05/2016

Le Pilatus PC-24 au Salon EBACE de Genève !

89e0ac633701946fb33b94eac80c1c64-PC-21-Geneva.jpg

Une première au Salon européen de l'aviation d'affaires de cette année (EBACE) à Genève avec la présence du premier jet d’affaires de Pilatus, le PC-24 qui sera exposé sur le tarmac de l’aéroport de Cointrin dès mardi prochain. Le prototype n°P01 du PC-24 va brièvement interrompre son programme de vols d'essai en vol pour être présent le jour de l'ouverture du salon EBACE à côté d’un PC-12 NG.

En parallèle à la présence du jet suisse, sur le stand intérieur, Pilatus présentera le nouveau design intérieur PC-24, qui a été mis aux normes de production en série. Les deux prototypes du PC-24 sont actuellement engagés dans un programme ambitieux de vols d'essai. Différents tests clés ont déjà été réalisées avec succès.

 Ensemble, les deux prototypes ont complété plus de 300 vols et plus de 500 heures en Suisse, en Espagne en Ecosse et en Islande. Au cours des derniers mois, l’équipe d’essai a mené de nombreux tests importants et exploré l'enveloppe de vol notamment dans des conditions givrantes naturelles. Les résultats sont extrêmement positifs et confirment que le PC-24 sera un avion superbe en conformité avec les normes élevées de Pilatus.

Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus vise une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet a une portée de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

Avec une distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770 m, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

A ce jour, le PC-24 a déjà accumulé un total de 86 ventes, soit les trois premières années de production de l’avion. En Suisse, un PC-24 est commandé, pour remplacer l’actuel Cessna Citation 650 qui vole au sein de la flotte de transport de la Confédération.

 

e997ba8685445ecb6fdf4f4379573d18-Pilatus-7717.jpg

Photos : 1 le P01 survolant Genève 2 Intérieur du PC-24 @ Pilatus Aircraft

 

09/03/2016

Le Challenger 650 certifié par l’AESA !

original.jpeg

Le biréacteur Challenger 650 vient d’obtenir la certification de type complète de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA). Avec cette obtention, l’avionneur canadien Bombardier va pouvoir livré les premiers exemplaires sur le continent européen très prochainement.

En 2018 à la REGA :

En Suisse, le Challenger 650 entrera en service au sein de la garde aérienne suisse de sauvetage (REGA), qui a signé une entente d’achat ferme pour trois avions appareils. La transaction est estimée à quelque 130 millions de dollars us, aux prix courants 2015 de l’avionneur canadien et comprend diverses modifications, comme l’installation d’un intérieur d’évacuation médicale. Les livraisons des avions Challenger 650 modifiés sont prévues pour 2018.

548.jpg

Le Challenger 650 :

Le Challenger 650 dispose d’une autonomie qui dépasse les 4’000 milles marins (7 400 km) le biréacteur Challenger 650 s’appuie sur la solide réputation de l’avion Challenger 605 et présente des caractéristiques améliorées telles que les tout nouveaux moteurs General Electric évolués offrant une poussée accrue et une distance de décollage plus courte, une capacité de charge payante supplémentaire et une plus grande autonomie potentielle sur des aéroports d’accès difficile. Le biréacteur Challenger 650 est également doté du poste de pilotage Bombardier Vision et d’une cabine entièrement redessinée, la plus large de sa catégorie, aux fauteuils d’un design moderne et ergonomique, d’un office repensé et des systèmes de gestion de cabine les plus évolués et les mieux équipés de l’aviation d’affaires, des écrans HD les plus grands de sa catégorie et la meilleure connectivité de l’industrie.

 

img-citat-avionics-longitude.jpg

Photos : 1 Challenger 650 2 Aux couleurs de la REGA image de synthèse 3 Cockpit @ Bombardier

 

05/11/2015

Présentation des Global 7000 d’essais !

original.jpeg

 

 

Bombardier Avions d’affaires a présenté ses deux premiers véhicules d’essais en vol (FTV) Global 7000 et sa chaîne de montage à la fine pointe de la technologie, à Toronto.

« Les véhicules d’essais en vol Global 7000 sont en cours d’assemblage sur la chaîne de montage la plus évoluée de l’aviation d’affaires », a déclaré David Coleal, président de Bombardier Avions d’affaires. « Avec une démarche sans compromis et une technologie avant-gardiste, nous concentrons nos efforts à mettre l’avion Global 7000 révolutionnaire sur le marché. »

Bombardier utilise une technologie du plus haut calibre durant tout le processus de construction du programme des avions Global 7000 et Global 8000. La chaîne de montage final à Toronto comprend un système automatisé de positionnement de dernière génération qui fait avancer la structure d’aile en place pour son raccordement au fuselage. Ce système utilise des mesures guidées par laser pour assurer un raccordement parfait et constant des composants d’avion.

La technologie de guidage laser est également une caractéristique clé du perçage par robot articulé de la chaîne de montage final. Afin d’assurer qualité constante et répétabilité, la tolérance de précision est mesurée au millième de pouce (0,0254 mm). Combinant l’ingéniosité humaine aux machines les plus perfectionnées, la chaîne de montage final des avions Global 7000 et Global 8000 témoigne de l’engagement de Bombardier à livrer les avions les plus évolués sur le marché.

Le programme d’avions Global 7000 et Global 8000 progresse comme prévu. Les véhicules d’essais en vol un et deux étaient exposés lors de l’événement à la chaîne de montage final de pointe à Toronto. Deux autres véhicules d’essais en vol en sont à divers stades de fabrication et d’assemblage. Les essais d’avion au sol intégrés du programme progressent également dans 15 établissements.

 

f9s4KbK.jpg

Le Global 7000 :

Tout premier et unique avion d’affaires à offrir quatre zones habitables distinctes, le Global 7000 établira la norme d’une nouvelle catégorie d’avions d’affaires à fuselage large, procurant des performances, une flexibilité et un confort inégalés selon son constructeur. L’avion Global 7000 à la fine pointe de la technologie sera doté d’une aile qui optimise les performances sur courte piste, à grande vitesse et long-courriers, combinée à des moteurs à haute efficacité, à la cabine la plus large et au poste de pilotage le plus évolué.

 

Confort et polyvalence ultimes :

Les caractéristiques de cabine communes aux deux nouveaux avions comprennent : éclairage naturel maximisé par nouveaux hublots plus larges, assurant quelque 80 % de surface supplémentaire par hublot que les avions Global existants; une généreuse soute à bagages accessible pendant le vol; une aire de repos de l’équipage dotée de fauteuils convertibles en couchettes; un office spacieux aux possibilités optimisées de préparation et de stockage de repas; une conception novatrice des zones de cabine offrant aux clients plus de souplesse et de choix dans la définition de la configuration; et des options de design originales intégrant le confort du foyer à l’environnement d’un avion.

 

Technologie et conception novatrices :

Les deux avions présenteront également la version la plus à jour du poste de pilotage Global Vision et la capacité de connectivité évoluée d’un système de gestion de cabine à la fine pointe de la technologie afin d’assurer les plus hauts niveaux de commodité, de confort et de contrôle jamais offerts par un avion d’affaires.

Les passagers qui voleront à bord du biréacteur d’affaires Global 7000 vivront l’expérience d’une cabine remarquablement spacieuse combinée à d’impressionnantes capacités long-courriers. L’avion Global 7000 affichera une autonomie exceptionnelle de 7 400 NM (13 705 km) à Mach 0,85 avec huit passagers et pourra relier Londres à Singapour ou New York à Dubaï sans escale. Le biréacteur d’affaires Global 7000 affichera également une vitesse maximale en opération de Mach 0,925.

 

bombardier.jpg

Photos : 1 Chaine d’assemblage Global 7000 2 Cockpit 3 Image de synthèse @ Bombardier