09/07/2016

Premier Citation Latitude en service au Mexique !

first-latitude-mexico.jpg

Cessna Aircraft a livré le premier exemplaire de son Citation Latitude à un client au Mexique. Celui-ci a l'intention d'utiliser l'appareil pour ses voyages d'affaires.

"L'avion est idéalement adapté pour la région avec sa capacité à opérer sur des aéroports à haute altitude tels que ceux que l’on trouve dans tout le Mexique, y compris l'aéroport de Toluca", a déclaré Bob Gibbs, vice-président régional des ventes pour le compte de Cessna Aircraft en l'Amérique latine et les Caraïbes.

Le Citation Latitude :

Le Citation «Latitude» vient s'insérer dans la gamme du constructeur entre le Citation «XLS+» et le Citation «Sovereign», il peut transporter jusqu'à huit passagers avec une charge utile de carburant plein de 1.000 livres (454 kg), une vitesse de croisière maximale de 442 noeuds, une vitesse vraie (819 kilomètres à l’heure) et une distance franchissable de 2000 nautiques miles (3704 km). L'avion est proposé au prix de départ de 13,9 millions de dollars USD. L'avion peut être exploité sur les aéroports avec des pistes  courtes de l’ordre de  3900 pieds (1189 mètres) aura une altitude maximale de 45.000 pieds (13716 mètres) et grimpera directement à 43 000 pieds (13 106 mètres) en 23 minutes. S'il reprend de ces deux cousins la formule aérodynamique générale, avec notamment une voilure à faible flèche et un empennage cruciforme, le «Latitude» est néanmoins doté d'un nouveau fuselage avec une cabine "full stand up" de 1,83 m de haut pour 1,95 m de large. Pour les moteurs, Cessna a choisi de reprendre ceux qui motorisent le «Sovereign», soit  des Pratt & Whitney Canada PW306, mais dans une version légèrement différente, le  PW306D qui fournit jusqu'à 25,35 kN de poussée. Le Citation «Latitude» est construit majoritairement en aluminium et n’est pas équipé de commandes de vol électriques.

L’intérieure cabine :

La cabine principale pour les passagers est de 77 pouces de large (1,95 m) avec une hauteur de 72 pouces (1,83 mètres), soit la plus large dans l'histoire du constructeur. La disposition des sièges standard accueille les passagers dans un club unique avec un avant, orientés vers le côté avec un double canapé. Six sièges piédestal avant et arrière de 7 pouces (0,18 m) et latéralement 4 pouces (0,10 m) sur la base du siège avec 180 degrés capacité de pivotement et positions d'inclinaison infini. L’éclairage cabine est indirect et ceci grâce à des LED à ajustement variable.

Le Citation Latitude sera capable de voler non-stop entre des villes comme Los Angeles à New York, de Houston et Bogota, de Rome à Dubaï et de Singapour à Pékin.

 

1411705174.jpg

Photos : 1 le Latitude destiné à un client mexicain 2 Cockpit @ Cessna Aircaft

06/07/2016

Pilatus a livré le 1400ème PC-12 !

117e32721c1d5635f81233b5d9a2cb16-16-1009_1557.jpg

Pilatus Aircraft Ltd a livré son 1400ème PC-12. Le nouveau PC-12 NG avec le numéro de série 1612, a été livré à un client dans le sud-ouest des États-Unis.

Une étape supplémentaire a été réalisé par la flotte de 630 PC-12 NG (Next Generation), la dernière version du PC-12 a dépassé le 1 million d’heures de vol depuis son introduction en 2008. La flotte mondiale de tous les PC-12 avions a accumulé un total plus de 5,6 millions d'heures de vol depuis sa certification.

Le Pilatus PC-12 «Next Generation» : 

Le PC-12 «Next Generation» offre nombres d'améliorations significatives par rapport à son prédécesseur, il intègre une  avionique Honeywell Primus Apex qui s’intègre dans un tout nouveau cockpit conçu par BMW Group Designworks USA, doté d’une plus puissante turbine  Pratt & Whitney Canada PT6A, le PC-12 offre une plus grande rentabilité pour ses opérateurs, ainsi, qu’une plus grande fiabilité pour répondre à des besoins de transport dans une économie toujours plus exigeante. Les PC-12 équipent non seulement de nombreuses sociétés de transport d’affaires, mais également les «Flying Doctors of Australia» et plusieurs sociétés d’ambulance notamment au Canada, les «Smokejumper» (pompiers volants) aux USA, ainsi que diverse Forces de police et récemment la Force aérienne Finlandaise.

 

e4482f5c7c23eb63fcf11041842186ca-16-1009_1687.jpg

Photos : le 1400ème PC-12 @ Pilatus Aircraft

24/05/2016

EBACE, une double première pour Pilatus !

Pilatus PC-12 NG.jpg

Genève, salon EBACE l(European Business Aviation Convention & Exhibition), l’avionneur suisse Pilatus présente deux nouveautés cette année. Son premier jet le PC-24 et la nouvelle version du PC-12NG, le modèle 2016. Les avions sont exposés sur le stand extérieur de Pilatus.

 Un PC-12NG encore plus performants :

Le PC-12NG a été amélioré pour 2016. Le turbopropulseur monomoteur best-seller possède dorénavant une hélices à cinq pales composite et une variété d'améliorations aérodynamiques qui permettent une vitesse de croisière plus élevée ainsi que des performances au décollage et en montée encore améliorées. La vitesse de croisière maximale du PC-12 NG a été augmenté à 285 noeuds (528 km / h). La distance de décollage requise est à seulement 793 m (2.600 pieds). Le rayon d’action a été porté à 3,405 km (1.840 nm).

Nouveaux Design Works Interiors :

Pilatus et Designworks BMW Company ont également améliorés la gamme en utilisant de nouveaux matériaux et couleurs. Les deux sociétés travaillent ensemble depuis plus d'une décennie, unis dans leur désir d'offrir aux clients un choix de designs extérieurs et intérieurs modernes. Le PC-12 est équipé d'un WC, d'une zone de bagages entièrement intégré et un plancher complètement plat.

 

Photo : Le PC-12NG modèle 2016 @ PIlatus Aircraft

25/03/2016

Essais par grand froid pour le Falcon 8X !

VA_160309_DSC_0292.jpg

La certification du nouveau fleuron de Dassault Aviation, le Falcon 8X arrive à sa fin. Ces dernières semaines l’équipe d’essais a mené la phase de tests par grand froid au Canada. L’avion devrait obtenir ses certifications de la FAA et de l’AESA au mois de juin prochain pour une entrée en service d’ici la fin de l’été, selon les dernières prévisions de l’avionneur.

Essais par grand froid :

Au début du mois de mars, l’équipe d’essais du Falcon 8X s’est rendue à Ranken Inlet, au Nunavut, sur la rive nord-ouest de la baie d'Hudson au Canada, pour les essais par grand froid. Cette série de tests par des températures de -27° a permis de vérifier le bon fonctionnement de l’ensemble de système de l’avion, soit l'avionique, les systèmes de commande de vol hydrauliques et électriques numériques. Tous les systèmes de cabine ont été testés avec succès sur le sol, ainsi que le démarrage de l’APU.

Par ailleurs, il a été démontré que le Falcon 8X fonctionnait parfaitement en condition de vol par grand froid et pourrait être correctement exploité dans des conditions hivernales extrêmes.

VA_160309_DSC_0109.jpg

La prochaine étape :

Falcon 8X va maintenant commencer une campagne de test global pour démontrer sa fiabilité et ses performances opérationnelles dans différentes conditions de vol. La campagne d'une durée d’un mois verra le Falcon 8X voler à travers l'Europe, le Moyen-Orient, puis en Asie et en Amérique du Nord et du Sud. Soit un périple de près de 60 missions de différentes longueurs représentant les extrêmes de ce que les clients pourraient attendre du Falcon 8X au cours de la vie opérationnelle de leurs avions. La campagne mettra l'accent en particulier sur les équipements et les fonctionnalités en cabine des systèmes de communication à haute vitesse pendant les vols intercontinentaux et survol des zones éloignées.

Préparation des livraisons :

La certification étant proche, les équipes de production de Dassault Aviation s’activent en vue de la production des premiers appareils, afin de pouvoir répondre à la demande des clients. Le Falcon 8X n°21 est entré en phase finale d’assemblage à Bordeaux-Mérignac et six avions sont maintenant en phase finale de production à Little Rock.

 

VA_160309_DSC_0170.jpg

Photos : Les essais par grand froid au Canada du 8X @ Dassault/V.Feldzer

 

21/03/2016

Wifi à haute vitesse pour la famille Global jet !

324.jpg

La famille Global jet va bénéficier du système à du système de connectivité en vol à très haute vitesse WAVE (Wireless Access Virtually Everywhere). L’avionneur Bombardier a reçu le certificat de type supplémentaire de Transports Canada (TC) pour la mise en service de ce nouveau système.

Le nouveau système permet aux passagers de l’aviation d’affaires de naviguer sur Internet, de diffuser des médias en ligne et de tenir une vidéoconférence en vol, et ce, sans aucune interruption comme s’ils étaient à la maison ou au travail. Ce système est maintenant offert en option aux clients des nouveaux avions Global 5000 et Global 6000, ainsi qu’en option actualisée sur les avions Global actuellement en service.

Le système de WAVE de Bombardier fait appel au matériel JetWaveMC de Honeywell Aerospace, reste connecté à la solution satellitaire Jet ConneX de dernière génération d’Inmarsat à diverses altitudes, à divers angles et à diverses vitesses, dans différents types de conditions météorologiques, au-dessus des terres et des océans. L’homologation confirme la fiabilité et la capacité du service Bombardier WAVE à procurer aux passagers un accès à large bande à très haute vitesse, des performances constantes et une couverture continue sur toute la planète.

 

25237595.jpg

Photos : 1 Global 600 de Tyrolean Service @ TAS 2 Intérieur Global 6000 @ Bombardier