29/01/2018

Le second Pilatus PC-24 de série !

unnamed.jpg

Stans, l’avionneur Pilatus, prépare le premier vol du second jet PC-24 « Super Versatile Jet » de série (sn 102, HB-VSC). Avec ce second jet de série l’avionneur suisse confirme le bon fonctionnement de sa ligne d’assemblage et continue de tenir son calendrier et réalise un sans faute jusqu’ici !

A propos du Super Jet Polyvalent :

Le PC-24 est le premier biréacteur d'affaires dans le monde entier conçu pour décoller et atterrir sur des pistes très courtes, ou les pistes non pavées, et d’offrir une porte cargo standard. Il dispose également d'une cabine très spacieuse dont l'intérieur peut être facilement adaptée aux besoins du personnels. La flexibilité exceptionnelle du PC-24 ouvre la porte sur un éventail enviable de possibilités, que ce soit en temps que jet d'affaires, d'avions d'ambulance ou pour d'autres missions spéciales. Tout cela fait un super polyvalent Jet, un avion conçu pour répondre à une grande variété de profils de mission individuels.

Les commandes à ce jour du PC-24 :

 

Falcon Aviation service (EAU) : 2

Jetfly (Lux) : 4

PlaneSense (US) : 6

Royal Flying Doctro Service (Aus) : 3

U-Haul Int, (US) : 2

Force aérienne suisse : 1

Svenskt Ambulansfly (SWE) : 6

Clients privés : 67

 

Total à ce jour : 91

 

Photo : le second PC-24 de série @ Stephan Widmer

 

 

22/01/2018

Suède, Svenskt Ambulansflyg commande des Pilatus PC-24 !

pc_24_pilatus_svenskt_ambulansflyg-653x316-c-default.jpg

La Suède va moderniser sa flotte d’avions ambulances avec une commande de 6 jets Pilatus PC-24. À partir de 2020, la société Svenskt Ambulansflyg devrait être responsable de tous les vols de sauvetage en Suède. Svenskt Ambulansflyg devrait également disposer d’options pour 4 appareils supplémentaires. La commande a une valeur de près de 74 millions de dollars.

La version ambulance du PC-24 emportera un équipement médical complet pour le transport de personnes blessées ou en états de chocs.

pilatus aircraft,pc-24,avions ambualnces suède,svenskt ambulansflyg,avion medevac,transport sanitaire,jet privés,buzjet,nbaa,ebace,infos aviation

Une forte bataille :

Le jet suisse l’a emporté suite à une difficile bataille avec les avionneurs Cessna Citation CJ4 et Beechcraft King Air. Il semble que les capacités spectaculaires du PC-24 concernant sa distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770m ont particulièrement impressionnés. le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable). Par ailleurs, sa grande porte de chargement latéral offre des possibilités de chargement particulièrement souple.

Le PC-24:

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus vise une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

Svenskt Ambulansflyg: 

Le but de la société suédoise est de fournir des vols d'ambulance à ses membres. L'objectif est de rationaliser les vols d'ambulance, afin d'accroître les avantages pour les patients et la sécurité des patients grâce à la coordination des ressources partagées. Swedish Flight Ambulance est une fédération municipale avec le gouvernement fédéral et fédéral.Les membres sont font partie des conseils de comté et des régions de la Suède.

 

 

 

2224224314.12.jpg

Photos : 1 PC-24 aux couleurs de Svenskt Ambulansflyg @ Pilatus 2 Exemple d'intérieur médicalisé 3 le premier PC-24 de série @ Stepahn Widmer

20/01/2018

Lockheed-Martin rejoint le projet Aerion AS2 !

aerion-as2.jpg

L’avionneur américain a rejoint la société Aerion en vue de contruire le futur avion supersonique AS2. Les deux sociétés préparent un mémorandum d'accord pour définir un processus formel et contrôlé pour explorer la faisabilité d'un partenariat de développement du premier avion d'affaires supersonique au monde, l'Aerion AS2.

Au cours des 12 prochains mois, les entreprises travailleront ensemble pour développer un cadre sur toutes les phases du programme, y compris l'ingénierie, la certification et la production.

Le président d'Aerion, Robert M. Bass, a déclaré: "Cette relation est absolument essentielle à la création d'une renaissance du supersonique. Lorsqu'il s'agit d'un savoir-faire supersonique, les capacités de Lockheed-Martin sont bien connues et, en fait, légendaires au développement à long terme d'avions supersoniques civils efficaces. "

Aerion-AS2_Specifications_LR-700x408.jpg

Ces deux dernières années la société Aerion a fait progresser l'aérodynamique et la conception structurelle de l'AS2 grâce à un précédent accord de collaboration avec Airbus. Grâce à cet effort, les deux sociétés ont élaboré une conception préliminaire des structures des ailes et de la cellule, de la disposition des systèmes et des concepts préliminaires d'un système de commande de vol «fly-by-wire». Par ailleurs, le projet de jet AS2 supersonique dispose désormais d’un motoriste avec General Electric.

Aerion Corporation :

Aerion Corporation de Reno, Nevada, a été créée en 2003 pour introduire une nouvelle ère de vol supersonique pratique et efficace. En plus d'une décennie, Aerion a développé et démontré une technologie d'aile avancée en collaboration avec la NASA et d'autres institutions aéronautiques de premier plan. Cette recherche comprend des travaux révolutionnaires sur le flux laminaire naturel supersonique, la technologie clé qui sous-tend le biréacteur d'affaires AS2.

1-1.jpeg

On s'attend à ce que l'AS2 avec 12 passagers vole à une vitesse maximale de Mach 1,4 au-dessus de l'eau et, lorsque cela est autorisé par la réglementation, à des vitesses proches de Mach 1,2. Grâce à son aile à flux laminaire naturel supersonique unique, l'avion devrait atteindre une longue portée soit permettre une liaison Los Angeles à Paris et une efficacité à des vitesses supersoniques et subsoniques qui réduiront par exemple de trois heures les trajets transatlantiques, permettant aux chefs d'entreprise de faire un aller-retour entre New York et Londres en un jour.

En novembre 2015, Aerion a annoncé une commande de flotte de l'opérateur de flotte d'avions fractionnés Flexjet pour 20 avions AS2. Aerion prévoit le premier vol de l'AS2 en 2023 et sa certification en 2025.

 

1.jpeg

Photos : L’Aerion AS2 @ Aerion

 

11/01/2018

Commandes en hausse pour Dassault !

AP_160502_62.jpg

Dassault Aviation a annoncé des livraisons de jets « Falcon » supérieures à ses attentes en 2017 et des commandes en hausse, ceci malgré une conjoncture difficile au sein du marché de l’aviation d’affaires. L’avionneur français a pu compter sur une relative reprise du secteur des jets privés qui s’est amorcée en fin d’année.

Le groupe Dassault Aviation a enregistré 41 commandes pour sa gamme d’avions d'affaires « Falcon » en 2017 et livré 49 avions de ce type et 9 avions de combat de type Rafale.
En décembre, le groupe a signé avec le Qatar un accord sur la levée de l'option pour 12 Rafale, et "cette commande sera enregistrée" à réception du "premier acompte", a-t-il précisé. 

En 2017, 41 Falcon ont été commandés contre 33 Falcon commandés en 2016.
Le carnet de commandes de l'avionneur français comptait au 31 décembre dernier 101 Rafale soit 31 pour la France et 70 destinés à l'export contre 110 (32 pour la France et 78 à l'export) il y a un an.

Côté livraisons, 49 Falcon neufs ont été livrés en 2017, "ce qui est supérieur à notre prévision de 45 Falcon et identique à 2016", précise le groupe. Neuf Rafale ont été livrés, un à la France et huit à l'Égypte, conformément aux prévisions, contre 9 en 2016 (6 à la France et 3 à l'Égypte).

Dassault Aviation a annoncé en décembre qu'il engageait "le processus de résiliation du contrat Silvercrest" qui le lie à Safran en raison des retards dans le développement du moteur de son jet d'affaires, le Falcon 5X. Cette résiliation conduira à l'arrêt du programme Falcon 5X, selon Dassault qui a annoncé le lancement "d'un nouvel avion avec une entrée en service en 2022".

Un avenir meilleur :

La tendance reste soutenue dans l'aérospatiale pour 2018 grâce à la hausse de la production d'avions commerciaux et malgré un ralentissement dans les hélicoptères, tandis que le marché des jets a amorcé une reprise.

 

Photo : Falcon 8X & Rafale@ Dassault Aviation

14/12/2017

Dassault suspend le Falcon 5X !

3397471434.jpg

C’est une décision rare que vient de prendre l’avionneur français Dassault Aviation avec la suspention du programme Falcon 5X. Dassault Aviation engage le processus de résiliation du contrat Silvercrest conduisant à l’arrêt du programme Falcon 5X et annonce le lancement d’un nouvel avion avec une entrée en service en 2022.

Les problèmes du Silvercrest :

Le moteur du Falcon 5X, le Safran (ex SNECMA) Silvercrest souffre de nombreux problèmes de mise au point. Le Silvercrest, qui devait entrer en service en 2013, a accumulé les problèmes. En mars 2015, Safran a annoncé un premier décalage de livraisons à 2017, mais sans impact sur le 5X. Dès octobre 2015, Éric Trappier déclare s'attendre à un impact sur le nouveau jet d'affaires. Début 2016, le programme est à nouveau décalé de deux ans, la production du 5X est gelée et la première livraison reportée à 2020. Ces nombreux retards ont finalement suscité l’inquiétude des clients et provoqué des annulations de commandes (12 en 2016).

1074914384.jpg

Équipé de moteurs provisoires non conformes aux spécifications, le Falcon 5X a réalisé son 1er vol le 5 juillet 2017 et entamé une campagne d’essais préliminaire limitée par les capacités du moteur. Le comportement de l’avion s’est révélé conforme aux attentes. À l’automne 2017, Safran a rencontré des problèmes sur le compresseur haute pression et a informé Dassault Aviation d’un retard supplémentaire et de nouvelles dégradations de performances, rendant impossible l’entrée en service de l’avion en 2020.

Au vu de l’ampleur des risques techniques et calendaires du Silvercrest, Dassault Aviation engage le processus de résiliation du contrat Silvercrest conduisant à l’arrêt du programme Falcon 5X et prévoit de lancer des négociations avec Safran en ce qui concerne des pénalités.

Un nouvel avion :

Dassault Aviation, prépare déjà un projet de nouveau Falcon, équipé de moteurs Pratt & Whitney Canada. Ce nouvel avion reprendra le fuselage du 5X, aura un rayon d'action de plus de 10.000 km (5500 nautiques) et sera mis en service en 2022. Ce nouveau jet répondra aux besoins des clients pour un avion à long rayon d'action et à large cabine. Besoins qui restent «intacts», souligne Éric Trappier, dans un communiqué. 

 

1374681894.jpg

Photos : 1 Le Falcon 5X 2 Le Silvercrest@ Safran 3 Roll out du Falcon 5X@ Dassault aviation