16/04/2016

Les Pays-Bas commandent le CH-47F « Chinook » !

543.jpg

Boeing a remporté un contrat de 1,5 milliards de dollars pour la livraison de 17 hélicoptères lourd de transport CH-47F « Chinook » pour les Pays-Bas.

Le contrat comprend également la livraison de 46 moteurs à turbine de type T55-GA-714A avec ensemble hydromécanique (34 installé et 12 pièces de rechange), 41 Systèmes de Navigation GPS inertiels (EGIS), 54 radios AN/ARC-231 ultra-haute fréquence et 21 AN/ARC-220 à très haute fréquence, 21 système IFF APX-123A, ainsi que 41 radios AN/ARC-201D à très haute fréquence.

Les nouveaux CH-47F vont remplacer les anciens modèles encore en service dans le pays. Les CH-47F seront exploités par l'escadron 298 de la Royal Netherland Air Force basé à Gilze-Rijen.

Le Boeing CH-47F : 

Les nouveaux CH-47F disposent de caractéristiques améliorées en vue de la survie avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage dispose de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée ainsi qu'un poste de pilotage automatique numérique.

h47f_cabin.jpg

 

Photos : 1 CH-47F « Chinook » 2 Cockpit @ Boeing

 

15/04/2016

Développement du nouveau brouilleur pour l’EA-18G !

352.jpg

L’US Navy a sélectionné Raytheon pour la fabrication du nouveau système de brouillage qui équipera les avions Boeing EA-18G « Growler ». Un contrat de 1 milliard de dollar a été signé cette semaine, en vue du développement d'ingénierie de la nouvelle nacelle de brouillage « New Generation Jammer » (NGJ).

Actuellement la marine américaine utilise les nacelles AN/ALQ-99 sur les EA-18G. Ces mêmes nacelles de brouillage équipaient à l’époque les EF-111A « Raven », ainsi que les derniers EA-6B« Prowler » encore en service.

Le projet :

Le contrat prévoit une entrée en service pour 2020. D’ici là, Rayhteon va concevoir deux modèles de nacelle qui seront ensuite testée en vol sur un EA-18G. Le groupe d’essais de la Marine prévoit de procéder à un examen critique de la conception du système en 2017, pour finaliser la conception et permettre l'assemblage des modèles de test. Le premier test d'un pod de brouillage entièrement fonctionnel est prévu en mars 2019.  La nacelle NGJ doit permettre une agilité accrue de brouillage et de précision et de capacité à large bande (bande basse, mi-bande et bande haute) pour une plus grande couverture de la menace.

Au total, la Marine américaine prévoit d’acquérir 128 nacelles NGJ pour un coût estimé à près de 7,4 milliards de dollars.

 

ngj-1lg.jpg

Photos : 1 EA-18G « Growler » @ USN 2 Essais d’un modèle de nacelle sur un Gulftream GIII @ Raytheon

 

14/04/2016

L’US Army modernise 117 Apache supplémentaires !

MF12-G-0141-01019_high-res.jpg

Mesa en Arizona, l’avionneur Boeing a reçu une commande pour moderniser 117 hélicoptères d’attaque de type Boeing AH-64D « Apache » au nouveau standard AH-64E BlockIII. L'accord, qui comprend également l'acquisition de simulateurs et pièces de rechange est estimé à près de 1,5 milliards de dollars.

Actuellement l’Armée américaine, prévoit de se doter d’un total de 690 AH-64E « Apache », dont 290 sont maintenant sous contrat de modernisation.

Le Boeing AH-64 E BlockIII « Apache » :

L’AH-64E BlockIII «Apache» offre plusieurs améliorations, y compris une plus grande puissance en ce qui concerne la motorisation. Il est doté de nouvelles pales en composites. Il dispose d’une avionique et d’un système d’arme amélioré. L’appareil dispose d’une meilleure interopérabilité avec les systèmes aériens sans pilote (Drones) et ceci grâce à une mise en réseau du système (Net Centric Warfare). L’AH-64E comprend une nouvelle architecture de communication de type JTRS (Joint Tactical Radio System), de nouvelles commandes électriques, le nouveau radar de contrôle de tir Longbow Block III. L’appareil dispose également d’une capacité en réseau permettant une connectivité avec l’ensemble des moyens aérien et terrestre. Question maintenance, les systèmes permettent une diminution des charges notamment en engagement.

 

586175753.jpg

Photos : AH-64 E BlockIII Apache @ Boeing

 

12/04/2016

Black-Hawk supplémentaires pour le Mexique !

3369788320.jpg

Sikorsky reçu un contrat du Mexique pour 7 hélicoptères UH-60M « Black-Hawk » pour un montant de 54.9 millions de dollars. Les livraisons doivent être achevées pour février 2019. L'UH-60M est déjà en service au Mexique au sein de la Force aérienne, la marine et la police fédérale.

 

Le Sikorsky UH-60M sélectionné pour le Mexique : 

Les hélicoptères Sikorsky UH-60M «Black-Hawk» mexicains reprennent la motorisation de type General-Electric T-700-701D et sont dotés des équipements standards en service dans l’armée américaine avec par exemple : les systèmes de navigation GPS/INS embarqués, deux mitrailleuses M134 de 7,62 mm, un  systèmes de planification de mission de type AN/AVS-9 et des lunettes de vision nocturne. En matière de communication, les radios Rockwell Collin AN/ARC-210 et RT- 8100 équiperont les appareils.

L’UH-60M est déjà en service dans la Marine mexicaine avec trois hélicoptères livrés en août 2011. Ces appareils ont été remis par l’US Northern Command dans le cadre de l’Initiative Merida, qui est conçue pour aider les forces mexicaines dans leur lutte contre les cartels de la drogue et d’autres activités criminelles organisées. La police dispose également de 3 UH-60M livrés en 2011.

 

Photo : UH-60M Balck-Hawk de la marine mexicaine @ Marine Mexiciane

05/04/2016

L’IA-63 Pampa III de série a volé !

59412c7bb2af1e578c49c07cebfb9a13_article.jpg

La Fábrica Argentine de Aviones (FADEA) a procédé avec succès au vol inaugural du premier IA-62 Pampa III école de série. Le prototype s’était envolé pour la première fois en septembre dernier.

L'avion portant le numéro de série EX-004 a été produit à partir d'un lot de fuselages construits en 2008, mais qui était rester en attente, du fait de la mise en veille du programme. Selon l’avionneur argentin, il a encore 15 fuselages en attente de conversion.

L’IA-63 Pampa III :

Pampa_III_150_800.jpg

La nouvelle version du Pampa est alimentée par un moteur plus puissant, soit l’Honeywell TFE731-40-2N de 16,5 kN de poussée. La FADEA a travaillé avec l’équipementier israélien Elbit Systems Ltd pour la mise au point de la nouvelle avionique, qui comprend quatre écrans (deux pour chaque pilote) multifonctions 12,5 x 17,5 cm,  le navigateur/instructeur, dispose également d'une centrale inertielle d’Honeywell associée à un GPS et d'un altimètre radio et affichage cartographique numérique.  L’avion dispose également d’un nouvel ordinateur de mission. Cette troisième génération du Pampa propose deux types de sièges éjectables, soit : le Zvezda K36-L d’origine russe, ou l’AEROFINA Mk 10AR roumain, qui est en fait un dérivé du Martin-Baker MK10L anglais,  les restants de la guerre des Malouines étant encore bien présent, la FADEA contourne ainsi le problème.

Cette nouvelle version pourra également être utilisée en version d’attaque au sol légère et peut emporter une charge utile maximale de 1.500 kg, soit une nette amélioration, par rapport aux 1160 kg des deux anciennes versions de l’IA- 63.

La Fábrica Argentine de Aviones (FADEA) estime pouvoir vendre entre 100 et 200 Pampa III en Argentine, mais également à l’exportation.

 

DD8.jpg

Photos : 1 & 3 Prototype du Pampa III 2 Cockpit @ FADEA