15/06/2016

Assemblage terminé pour le premier Citation Longitude !

Citation_Longitude_Photo_1.jpg

Wichita, Cessna Aircraft Company, a annoncé avoir terminé l’assemblage du premier prototype de son nouveau jet d’affaires de gamme moyenne le Citation Longitude. De plus, l’avionneur a également mis sous tension l’appareil. La prochaine étape importante du Citation Longitude concernera son vol inaugural prévu cet été.

Le Citation Longitude est la dernière innovation de l’avionneur Cessna. L'avion a été conçu spécifiquement pour le confort des passagers et offrira la plus basse pression cabine de sa catégorie à 5.950 pieds. La technologie de la cabine permettra aux passagers de gérer leur environnement et le divertissement des appareils mobiles, tandis qu’il sera possible de disposer d’un réseau Internet à haute vitesse. L’appareil pourra accueillir jusqu'à 12 passagers avec un plancher de cabine plat et une configuration à double club standard et une classe dirigeante. Le compartiment à bagages entièrement accessible en vol.

Longitude-wing-mate-4.jpg

Le Citation Longitude intègre la dernière technologie, il dispose de la prochaine évolution du poste de pilotage de type Garmin G5000 avec un affichage tête haute. L’avion est alimenté par deux réacteurs Honeywell HTF7700L avec FADEC. Les turboréacteurs sont dotés du système d’auto-manettes entièrement intégré. L'avion offre une charge utile de carburant plein de 1500 livres, une vitesse de croisière maximale de 476 noeuds et une gamme à grande vitesse de 3.400 miles nautiques. Le prix de base du Longitude est estimé à 19,2 millions de dollars.

 

Citation_Latitude_cockpit.jpg

Photos : 1 Maquette du Citation Longitude 2 Le premier Longitude assemblé 3 Cockpit @ Cessna Aircraft Company

14/06/2016

Hawk, les livraisons s’accélèrent pour L’Arabie Saoudite

 

yourfile.jpg

BAe Systems vient de terminer une double livraison d’avions écoles de type Hawk Mk165 destinée à l’Arabie Saoudite. Cinq appareils sont déjà en possession du client. Ces appareils font partie du premier lot de 22 Hawk Mk165 commandés en 2012 destinés à Riyad.

L’Arabie Saoudite a passé commande pour deux lots d’avions écoles BAe HawkMK165 AJT. Le second lot comprend le même nombre d’avion, soit 22.

Hawk MK165 :

Les Hawks MK165 sont équipés d’un cockpit numérique très proche des ceux qui équipent les Airbus Eurofighter « Typhoon II » et Boeing F-15S « Eagle » sur lesquels les élèves-pilotes vont se retrouver.

La version Hawk MK132 Export AJT (T2 dans la RAF) et le standard destiné à la RSAF, font partie de la nouvelle génération de jet destiné au départ pour la Royal Air Force et la Royal Navy.  Le T2/MK132 comprend un affichage moderne de type LCD à la place de l'instrumentation classique et permet la préparation pour le vol des avions de combat modernes, en particulier le tout "en verre".  Il utilise un moteur Rolls-Royce Adour 951.Trois pays ont également déjà opté pour ce modèle, l’Afrique du Sud et l’Inde et l’Arabie Saoudite.

 

Photo : Double livraison de Hawk pour la RSAF @ BAe

 

 

23/05/2016

Le salon EBACE débute dans la grisaille !

DSC_6489.jpg

Le salon EBACE de Genève (European Business Aviation Convention and Exhibition) qui se tient jusqu’au 26 mais, dont l’ouverture officielle débutera demain, débute sous la grisaille de la météo, mais également dans une ambiance difficile pour les gros jets privés. En effet, le haut de gamme a perdu près de 16% par rapport à l’année dernière. Par contre, les petits jets et la gamme moyenne enregistrent de progressions intéressantes.

100ème jet de pour VistaJet :

DSC_6475.jpg

Bombardier Avions d'affaires et VistaJet ont célébré ce matin au salon EBACE un jalon important jalon avec la livraison du 100ème jet d'affaires à la compagnie. L'avion, un Bombardier Global 6000, qui est entré en service au début de cette année. La flotte existante de VistaJet compte plus de 60 appareils de type Challenger et Global de l’avionneur canadien.

Fondée en 2004 par Thomas Flohr, VistaJet s’est imposé comme le leader mondial du voyage en jet privé. En offrant toujours un excellent service et une qualité inégalée à sa clientèle en croissance rapide.

Le Global 6000 :

Le biréacteur Global 6000 offre plus de volume en cabine et plus d’espace de plancher que tout autre avion dans sa catégorie. Aucun autre biréacteur d’affaires de la catégorie des très long-courriers d'aujourd'hui n’affiche pareille autonomie à grande vitesse. Offrant le confort ultime en cabine, cet impressionnant biréacteur peut relier Vienne à Brasilia sans escale avec huit passagers et de trois à quatre membres d’équipage à bord. Il peut franchir 6’000 milles marins (11’100 km) à Mach 0,85 avec jusqu’à huit passagers.

Premier Citation Latitude pour NetJets :

NetJets Latitude Interior 2.jpg

NetJets Europe, a dévoilé aujourd'hui son premier avion de démonstration CessnaCitation. Lors d'un vol inaugural de Londres Farnborough à Genève, Mark Wilson, président de NetJets Europe, a réaffirmé la solide performance de NetJets au cours des 12 derniers mois et a évoqué tant les prochaines livraisons d'avions que l'état positif de l’industrie en Europe. La livraison du Latitude marque une période de forte activité pour NetJets Europe. La société a augmenté ses parts de marché en 2015 et a commencé 2016 avec une forte période de croissance, une augmentation de 4,9% des vols pour le premier trimestre et une augmentation de 8,2% des passagers transportés sur la même période. Plus tôt ce mois-ci, la société a annoncé un nouveau partenariat avec l'héliport de Londres, un élément clé pour les déplacements des personnes volant en privé au Royaume-Uni et représentant un lien privilégié entre la ville et les aéroports environnants desservis par NetJets

Citaton Latitude :

Le Citation «Latitude» viendra s'insérer dans la gamme du constructeur entre le Citation «XLS+» et le Citation «Sovereign», il pourra transporter jusqu'à huit passagers avec une charge utile de carburant plein de 1.000 livres (454 kg), une vitesse de croisière maximale de 442 noeuds, une vitesse vraie (819 kilomètres à l’heure) et une distance franchissable de 2000 nautiques miles (3704 km). L'avion sera proposé au prix de départ de 13,9 millions de dollars USD. Selon les spécifications préliminaires du projet,  l'avion pourra être exploité sur les aéroports avec des pistes  courtes de l’ordre de  3900 pieds (1189 mètres) aura une altitude maximale de 45.000 pieds (13716 mètres) et grimpera directement à 43 000 pieds (13 106 mètres) en 23 minutes. S'il reprend de ces deux cousins la formule aérodynamique générale, avec notamment une voilure à faible flèche et un empennage cruciforme, le «Latitude» est néanmoins doté d'un nouveau fuselage avec une cabine "full stand up" de 1,83 m de haut pour 1,95 m de large. Pour les moteurs, Cessna a choisi de reprendre ceux qui motorisent le «Sovereign», soit  des Pratt & Whitney Canada PW306, mais dans une version légèrement différente, le  PW306D qui fournit jusqu'à 25,35 kN de poussée. Le Citation «Latitude» est construit majoritairement en aluminium et n’est pas équipé de commandes de vol électriques.

Certification du G650ER :

DSC_6471.jpg

Gulfstream Aerospace a annoncé ce jour avoir reçu la certification pour les G650ER pour les opérations privées de la part de l'Agence européenne de sécurité aérienne (EASA). L’avionneur espère maintenant vende son nouvel appareils en Europe et continuer à conforter sa présence sur le marché qui atteint les 24%. Gulfstream lance également une importante campagne à EBACE pour démontrer ses efforts dans les biocarburants. En effet, les G450 et G550 se sont rendu au salon de Genève en utilisant des combustibles renouvelables.

Le G650ER :

Le G650ER (Extented Range) est directement dérivé de l’actuel G650, mais celui-ci peut parcourir 7’500 nm (13’890km) à une vitesse de croisière de Mach 0,85. Cette nouvelle version permet de relier d’une traite New York à Dubaï par exemple.  L’avion reprend par contre les mêmes spécificités que le G650, soit un cockpit  nouvelle génération doté d’un Enhanced Vision System II couplé à un Head-Up Display (HUD). Equipé d'un système en configuration de gestion de vol Triplex, la descente d'urgence peut s’effectuer en mode automatique, il dispose d’un radar 3D météorologique. Doté de moteurs Rolls-Royce BR725 de dernière génération, plus silencieux et moins gourmand en kérosène, il se montre 25 % plus économique que la génération précédente.

Photos : 1 Salon EBACE sous la pluie aujourd’hui 2 Global 6000 VistaJet@ P.Kümmerling 3 Intérieur Latitude NetJets @ NetJets 4 G650ER @P.Kümmerling

 

 

22/05/2016

Taïwan, prépare la modernisation de ses F-16 !

2811188.jpg

Aerospace Industrial Development Corporation de Taiwan (AIDC) a indiqué que le programme de mise à niveau de la flotte de F-16A/B de la Force aérienne (ROCAF) commencera au début de l’année 2017. La société a déclaré, qu’elle est en train de construire un hangar assez grand pour faire en sorte que 24 avions par an, puissent être mis à jour.

Rappel :

Taiwan cherche à mettre à niveau l'ensemble de sa flotte de 144 F-16A/B pour 2022. Alors que la plupart des avions seront mis à jour au sein de l'usine d’AIDC à Taichung, dans le centre de Taiwan, certains des appareils seront expédiés aux États-Unis chez Lockheed-Martin.

Mise à jour des F-16 :

Cette mise à jour doit permettre une revalorisation des appareils de type F-16 A/B, afin, de combler le retard technologique vis-à-vis de l’imposant et menaçant voisin chinois. Celui-ci, a en effet sérieusement renforcé sa position avec la mise en ligne des Shenyang J-2 « Dragon Véloce » et l’arrivée des Shenyang J-11 (Sukhoi 27 chinois).

La modernisation des F-16 taïwanais comprendra l’adjonction d’un nouveau radar de type AESA, soit le Northrop-Grumman APG-83, une avionique modernisée, un cockpit tout écrans compatible avec des lunettes de vision nocturne, une central de navigation GPS, un nouveau système de guerre électronique de type l’ALQ-176 couplé avec système de leurres ALQ-184 (V) 7.  En matière de communication les appareils recevront de nouvelles radios numériques ainsi qu’une liaison de donnée (Link16) améliorée. Les pilotes recevront un viseur de casque permettant l’emploi du missile Raytheon AIM-9X «hyper véloce» en remplacement des AIM-9PM actuels.

Question motorisation, les moteurs Pratt & Whitney F100-PW-220 seront portés à la norme -229E plus puissant et permettant de réduire le temps de maintenance.

Taïwan prévoit l’acquisition d’une nacelle de ciblage, mais n’a pour l’heure pas précisé le modèle choisit entre le AN/AAQ-33 SNIPER ou AN/AAQ-28 LITENING plus ancien.

Concernant l’armement, les F-16 seront dotés en plus de l’AIM-9X de missiles AIM-120C7 AMRAAM et d’une variété d’armes guidées d’attaque au sol comme les bombes GBU-10 Enhanced Paveway II ou GBU-56 JDAM Laser.

 

2739680.jpg

Photos : F-16 taïwanais @H.Kao

 

 

20/05/2016

Le Pilatus PC-24 au Salon EBACE de Genève !

89e0ac633701946fb33b94eac80c1c64-PC-21-Geneva.jpg

Une première au Salon européen de l'aviation d'affaires de cette année (EBACE) à Genève avec la présence du premier jet d’affaires de Pilatus, le PC-24 qui sera exposé sur le tarmac de l’aéroport de Cointrin dès mardi prochain. Le prototype n°P01 du PC-24 va brièvement interrompre son programme de vols d'essai en vol pour être présent le jour de l'ouverture du salon EBACE à côté d’un PC-12 NG.

En parallèle à la présence du jet suisse, sur le stand intérieur, Pilatus présentera le nouveau design intérieur PC-24, qui a été mis aux normes de production en série. Les deux prototypes du PC-24 sont actuellement engagés dans un programme ambitieux de vols d'essai. Différents tests clés ont déjà été réalisées avec succès.

 Ensemble, les deux prototypes ont complété plus de 300 vols et plus de 500 heures en Suisse, en Espagne en Ecosse et en Islande. Au cours des derniers mois, l’équipe d’essai a mené de nombreux tests importants et exploré l'enveloppe de vol notamment dans des conditions givrantes naturelles. Les résultats sont extrêmement positifs et confirment que le PC-24 sera un avion superbe en conformité avec les normes élevées de Pilatus.

Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus vise une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet a une portée de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

Avec une distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770 m, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

A ce jour, le PC-24 a déjà accumulé un total de 86 ventes, soit les trois premières années de production de l’avion. En Suisse, un PC-24 est commandé, pour remplacer l’actuel Cessna Citation 650 qui vole au sein de la flotte de transport de la Confédération.

 

e997ba8685445ecb6fdf4f4379573d18-Pilatus-7717.jpg

Photos : 1 le P01 survolant Genève 2 Intérieur du PC-24 @ Pilatus Aircraft