07/04/2018

Embraer a livré le premier E190-E2 !

img_7468.jpg

Embraer et la compagnie aérienne régionale norvégienne Wideroe ont célébré la livraison du premier appareil de la nouvelle série E-Jet E-2. L’avion un E190-E2 de 114 places entrera en service sur une route entre Bergen et Tromso en Norvège, dès le 24 avril prochain.

Le transporteur norvégien Wideroe, qui détient une commande ferme pour trois E190-E2 et des options sur 12 autres a choisi les jets d'Embraer. Le PDG de Wideroe Stein Nilsen a expliqué « La compagnie a besoin de petits jets: tels que le E190-E2 pour jouer un rôle important pour le développement du groupe ».

La compagnie prévoit d'utiliser les avions pour relier ses bases dans le sud-ouest du pays vers des destinations lointaines dans le nord, ainsi que de lancer des services de Bergen à, potentiellement, plusieurs destinations européennes.

embraer,aviation brésil,wideroe,compagnies aériennes,transport régional,nouveaux avions de ligne,les nouvelles de l'aviation,aviation francophone,infos aviation,famille e-jet-2

La nouvelle famille E2-Jet : 

Parmi les plus grandes nouveautés qui composent la nouvelle famille E-Jet, on trouve la refonte des ailes, une amélioration du de l’espace cabine et la nouvelle suite avionique et l’entrée en service de la quatrième génération de commande de vol électrique. Un autre changement important concerne le remplacement des moteurs existants pour la famille « PurePower » de Pratt & Whitney. Cette nouvelle génération de moteurs dispose de la technologie « Geared Turbofan », qui permet à la soufflante de tourner à une vitesse inférieure à celle du compresseur, réduisant considérablement la consommation et le bruit.

Embraer estime que le nouveau E-Jets E2 a un coût par siège similaire à celle des avions à fuselage étroit remotorisés tel que, l'A320neo d'Airbus et le Boeing 737MAX. Mais le constructeur estime que le coût par voyage sera nettement plus faible, ce qui pourrait créer une nouvelle niche de marché avec moins de risques et un dimensionnement correct de la flotte pour les compagnies aériennes. La famille E-Jet E2 dispose actuellement d'un portefeuille de 267 commandes fermes, plus de 373 options et droits d'achat, composés de compagnies aériennes et des sociétés de leasing.

embraer,aviation brésil,wideroe,compagnies aériennes,transport régional,nouveaux avions de ligne,les nouvelles de l'aviation,aviation francophone,infos aviation,famille e-jet-2

Photos : 1Le premier E190-E2 aux couleurs de Wideroe 2Cocpkit 3E190-E2 @ Embraer

06/04/2018

L ‘A350-900 de retour à FIDAE !

A350landing.jpg

L'avion d'essai en vol A350-900 est arrivé à l'aéroport Arturo Merino Benitez de Santiago Chile pour la 20e édition du salon aéronautique FIDAE, où il a été présenté en démonstration statique entre le 2 et le 5 avril.

L'A350-900 MSN002, a fait ses débuts à FIDAE en 2016. Le MSN002 est l'un des cinq avions d'essai de développement original, équipé d'une cabine à deux classes avec 42 sièges-lits en classe affaires et une configuration de  210 sièges en classe économique. Cet avion a été utilisé pour tester tous les systèmes de cabine, ce qui s'est avéré être un haut niveau de maturité depuis l'entrée en service de l'A350-900 en 2015.

L'A350-900 fait partie de la famille A350 XWB, une toute nouvelle famille d'avions de ligne long-courrier à fuselage large de taille moyenne qui façonne l'avenir du transport aérien. Depuis son lancement, Airbus a atteint près de 50% de la part de marché des commandes nettes d'avions à large fuselage en Amérique latine.

En 2016, LATAM Airlines Group est devenu le premier opérateur des Amériques à piloter l'A350 XWB à l'occasion de son premier vol en commande de 27 exemplaires. Les autres clients de l'A350 XWB comprennent Synergy Aerospace, principal actionnaire d'Avianca et propriétaire d'Avianca Brasil, qui a commandé 10 A350 XWB.

L'A350 XWB dispose de la dernière conception aérodynamique, du fuselage et des ailes en fibre de carbone, ainsi que de nouveaux moteurs Rolls-Royce écoénergétiques. Ensemble, ces dernières technologies se traduisent par des niveaux d'efficacité opérationnelle inégalés, avec une réduction de 25% de la consommation de carburant et des émissions, et des coûts de maintenance nettement inférieurs. Plus de 26 millions de passagers ont déjà profité du confort absolu de la cabine de l'A350 XWB Airspace qui, en plus de l'espace et du silence de l'avion, offre une meilleure ambiance, design et services. Actuellement exploité par 17 compagnies aériennes, l'A350 XWB a effectué plus de 100’000 vols sur 200 routes.

 

Photo :L ‘A350-900 lors de son arrivée à FIDAE @ Airbus/ J.V. Reymondon

04/04/2018

Air Lease commande plus de B737MAX !

1.jpeg

La société de location Air Lease Corporation a annoncé avoir finalisé une commande pour 8 autres B737-8 MAX, d'une valeur de 936,8 millions de dollars au prix catalogue de l’avionneur américain Boeing.

Air Lease Corporation (ALC), l'un des principaux loueurs d'avion du monde. Ce nouvel ordre augmente au total de la SLA à 138 B737MAX en commandes.

« AlC doit faire face à une forte demande de la part de ses clients en ce qui concerne la famille « MAX ». « Notre succès dans les placements des modèles « MAX » témoigne de la forte demande du marché pour ces appareils », a déclaré John Poerschke, vice - président exécutif d'Air Lease Corporation.

Le B737 MAX est une famille d'avions qui intègrent les dernières technologies tel quev la motorisation CFM International LEAP-1B, Advanced Technology winglets, le Boeing Sky Interior, les grands écrans de poste de pilotage et d'autres améliorations pour offrir la plus grande efficacité, la fiabilité et le confort passager dans l'unique marché allée. Dans la configuration d'Oman Air, son avion MAX 8 pourra accueillir 162 passagers. 

L'engagement d'Oman Air à l'amélioration de l'expérience en vol sera évidente à la fois avec sa classe affaires et économie. Les 12 nouveaux sièges en classe affaires spécialement conçus seront électrodirigé offrant aux passagers une plus grande intimité avec garniture renforcée et finitions, tandis que les 150 sièges de l'économie comportera également un intérieur rafraîchi. Alors que la classe d'affaires offrira un écran tactile de 17" pouces Thales Gen V, AVANTE. De plus, chaque passager disposera d’un port USB sans distinction de classe. 

 

Photo : B737-8 MAX aux couleurs d’ALC @ Boeing

03/04/2018

SCAT Airlines réceptionne son premier B737MAX !

NDF18-0328-007.jpg

Seattle, SCAT Airlines a célébré la livraison de son premier B737-8 MAX, l'un des six appareils que la compagnie exploitera pour étendre sa flotte et son service. Le transporteur du Kazakstan exploite

depuis longtemps le Boeing B737 « Next Generation », fiable et économe en carburant. Avec le nouveau B737 MAX, SCAT pourra encore améliorer à deux chiffres sa consommation de carburant et sa performance environnementale. Le transporteur devient également le premier en Asie centrale à piloter le MAX.

«L'année dernière, SCAT a fêté ses 20 ans et il est très symbolique que nous entrions dans l'année de l'âge adulte en achetant les nouveaux modèles d'avions. Nous sommes convaincus que l'acquisition de Boeing B737-8 MAX augmentera non seulement le niveau de service à la clientèle de notre compagnie aérienne, mais donnera également un nouvel élan au développement de l'industrie aéronautique au Kazakhstan ", a déclaré Vladimir Denisov, président de SCAT.

SCAT a annoncé une commande de six B737-8 MAX au salon de l'aéronautique de Dubaï en 2017. L'entente, évaluée à 674 millions de dollars aux prix courants, comprend les droits d'achat de cinq appareils supplémentaires.

 

Photo : Le premier B737-8 MAX de SCAT Airlines @ Boeing

02/04/2018

Radar AESA pour le JF-17 !

23.jpg

Le 1er avril étant derrière nous, je vous propose de revenir à des nouvelles plus sérieuses. L’association sino-pakistanaise entre le constructeur d’Etat chinois AVIC en collaboration avec PakistanComlex (PAC) annonce la réalisation du JF-17 Block III, soit une version dotée d’un radar à balayage électronique AESA.

Radar chinois :

Pour venir équiper le JF-17, l'Institut de recherche en technologie électronique de Nanjing (NRIET) a développé le radar à balayage électronique (AES) KLJ-7A. Une maquette du KLJ-7A a été exposée par China Electronics Technology Group lors du salon aéronautique de Zhuhai en 2016 déjà.

Le radar AESA chinois est capable de suivre des dizaines de cibles et d'engager plusieurs d'entre elles simultanément, ainsi que d'avoir une bonne capacité de résistance au brouillage. Le KLJ-7A dispose de 1'000 émetteurs et récepteurs T/R, avec probablement 11 modes de fonctionnements avec une portée estimée à 170 km pour des cibles de 5 m² de SER.

Le remplacement du radar KLJ-7 à balayage mécanique de l'avion par un ensemble de type AESA est un élément clé de la configuration du Block III du JF-17, qui comprend également un poste de pilotage mis à jour et une meilleure avionique. Le radar pourrait également être utilisé pour améliorer les aéronefs en service dans la configuration des Block I et II.

L'ajout du radar AESA devrait stimuler les perspectives d'exportation de l’avion. Bien que le Pakistan et la société d'exportation chinoise CATIC aient activement promu le JF-17 sur le marché international pendant des années, le succès reste très limité pour l’instant.

45.jpg

A propos du JF-17 « Thunder » / FC-1 Xiaolong :

Le JF-17 «Thunder» (Pakistan) ou FC-1 «Xiaolong» (Chine) est une association sino-pakistanaise. Conçu en Chine par le constructeur d’Etat AVIC, il est cofinancé par le Pakistan et produit par  Pakistan Comlex (PAC). Chasseur mono-réacteur propulsé par une version chinoise du réacteur RD-93, dérivé du RD-33 russe, qui équipe le MiG-29. L’avion a effectué son premier vol en septembre 2003. Avion multirôle d’un faible coût, soit environ 20 millions de dollars, il est équipé d’une avionique moderne par rapport aux A-5C et F-7P (dérivés des MiG-19/21).

L’armement comprend un canons GSh-23 (23mm), jusqu’à 3’700kg de charge utile. Doté d’armement occidental pour la version JF-17 comme des Sidewinder AIM-9P ou des PL-7/8/9 et PL-12/SD-10 chinois.

Photos : 1 JF-17 @ Hamid Faraz 2 le radar AESA KLJ-7A @ NRIET