08/12/2013

Fret, une légère amélioration !

MD-11F_%22Lufthansa_Cargo%22_D-ALCL_(3092909631).jpg


 

L’Association du transport aérien international (IATA) a publié des statistiques qui révèlent une modeste amélioration de la croissance du fret aérien en octobre. Par rapport à octobre 2012, le nombre total de tonnes-kilomètres de fret (FTK) dans le monde a augmenté de 4,0 %, et toutes les régions ont enregistré une croissance, à l’exception de l’Afrique. L’expansion graduelle suit une tendance apparue au troisième trimestre, alors que les marchés de fret aérien ont réagi à une plus grande confiance envers l’économie et à une meilleure demande de la part des consommateurs. Toutefois, les résultats varient considérablement selon les régions. Les transporteurs aériens du Moyen-Orient ont enregistré le taux de croissance le plus impressionnant, soit 12,3 %. Les transporteurs d’Europe et d’Amérique du Nord affichent des taux de croissance de 4,4 % et 3,7 % respectivement, ce qui est inférieur à la tendance de croissance à long terme du fret qui se situe à 5-6 %. Les transporteurs d’Asie- Pacifique ont connu une croissance marginale mais significative de 2,0 %, renversant enfin le déclin qui a marqué la plus grande partie de 2013. L’accélération de la croissance en Chine et le volume des échanges commerciaux dans la région indiquent que la région Asie-Pacifique, la plus importante dans le secteur du fret aérien en termes de parts de marché, est potentiellement sur la voie d’une expansion continue.

 

Les transporteurs d’Asie-Pacifique ont enregistré une croissance de trafic de 2,0 %, tandis que la capacité augmentait de 4,1 %. Les volumes de fret en Asie ont été favorisés par une relance du commerce dans la région, alimentée par une plus forte économie en Chine, où l’activité manufacturière a atteint un sommet en 7 mois. Les volumes d’exportations et d’importations ont augmenté fortement dans les marchés émergents d’Asie, renversant le déclin du milieu de l’année. Cela présage une poursuite de la croissance au cours des mois à venir.

 

 

4306617638_c4a1d0ff45_z.jpg

Les transporteurs d’Europe ont enregistré une croissance de 4,4 % du nombre de FTK, maintenant l’amélioration observée au cours des derniers mois, alors que le continent émergeait de la récession. Toutefois, la reprise demeure fragile, la croissance au troisième trimestre ralentissant à 0,1 %, par rapport à 0,3 % au second trimestre. La faible croissance pour le restant de l’année devrait se traduire par une faible expansion du nombre de FTK en Europe. La capacité a augmenté de seulement 3,6 %.

 

Les transporteurs d’Amérique du Nord ont connu un nouvel essor après la contraction observée en septembre, en enregistrant une solide augmentation de 3,7 %, malgré la fermeture du gouvernement fédéral durant 17 jours. Bien que l’activité du secteur manufacturier américain ait augmenté au cours des trois derniers mois, l’expansion est beaucoup plus lente qu’au début de l’année. Considérant le déclin de 0,9 % depuis le début de l’année, il est clair que les perspectives sont difficiles.

 

Les transporteurs du Moyen-Orient ont connu une croissance de 12,3 % par rapport à l’année précédente. Après le ralentissement, en glissement annuel, observé en septembre en raison du ramadan, la croissance du fret au Moyen-Orient a repris sa trajectoire à la hausse. La capacité a été bien ajustée à la demande, avec une augmentation de 12,1 %.

 

Les transporteurs d’Amérique latine affichent une croissance de 1,5 % par rapport à l’année précédente, ce qui constitue un ralentissement par rapport au taux de 3,6 % enregistré en septembre. Toutefois, le taux de croissance depuis le début de l’année (3,6 %) place la région au second rang. Cette croissance est alimentée par une augmentation de 10 % du volume des échanges commerciaux dans la région. Toutefois, la concurrence des transporteurs européens et américains sur les routes d’Amérique latine a un effet sur les transporteurs de la région.

Les transporteurs d’Afrique sont les seuls à avoir connu un déclin en octobre, par rapport à l’année précédente (-2,7 %). La croissance du fret aérien chez les compagnies africaines a été marquée par une lente détérioration depuis plusieurs mois. Bien que le volume des échanges commerciaux de la région continue d’augmenter, la concurrence est forte sur les routes commerciales importantes. D’autre part, le manque d’infrastructures adéquates et l’instabilité

politique compromettent la croissance. La faible demande et l’expansion continue de la capacité ont mis davantage de pression sur les coefficients de charge, qui ont chuté de 3,5 points de pourcentage par rapport à l’année précédente.

 

Les négociations commerciales, la clé pour favoriser la croissance

Les délégués à l’Organisation mondiale du commerce se sont réunis à Bali cette semaine pour tenter de relancer le cycle de négociations de Doha sur la libéralisation du commerce. Il est crucial que les gouvernements réalisent des progrès en vue de lever les barrières au commerce mondial. Depuis le début de la crise financière, quelque 500 lois protectionnistes ont été promulguées dans le monde, mais il y a des preuves que les mesures de libéralisation aident à augmenter le volume des échanges commerciaux.

« Les gouvernements qui cherchent des solutions instantanées pour faciliter un meilleur flux commercial devraient vérifier s’ils ont ratifié la Convention de Montréal de 1999 (MC99). Cette entente fournit un cadre juridique permettant des envois de fret sans paperasse, éliminant jusqu’à 30 documents et permettant l’amélioration de l’efficience, de la vitesse et de la sûreté du fret aérien. À l’heure actuelle, 88 États n’ont pas ratifié MC99. Cela inclut des pays dans les régions qui connaissent la plus rapide croissance du fret aérien, comme l’Afrique et l’Asie du Sud-Est. Récemment, lors de la 38e Assemblée de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), les membres de l’Organisation ont adopté une résolution pressant les États de ratifier MC99, si ce n’est déjà fait. L’industrie du fret aérien soutient fermement cette résolution et l’IATA et la Fédération internationale des associations de transitaires et assimilés (FIATA) seront présentes à Bali cette semaine pour porter ce message », a expliqué M. Tyler.


 

12-15.jpeg


 

Photos : 1 MD-11 Lufthansa Cargo @ Lufthansa 2 B747-200 TNT  3 B777 & B767 Federal Express @ Boeing

23:38 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tnt, federal express, lufthansa cargo, fret, iata |  Facebook | |

31/10/2013

La demande de transport aérien en augmentation !

Qatar-Airways-Boeing-777-300.jpg


 

 

Genève, l’Association du transport aérien international (IATA) a publié ses dernières statistiques sur le transport de passagers dans le monde pour le mois de septembre, qui révèlent que la forte tendance d’augmentation de la demande se maintient, en dépit d’un léger ralentissement par rapport au mois d’août. Le nombre total de kilomètres-passagers payants (RPK) a augmenté de 5,5 % par rapport à septembre 2012. L’augmentation de la capacité sur la même période était un peu moindre, à 5,3 %. Le coefficient d’occupation des sièges était de 80,3 % en septembre, ce qui correspond largement aux niveaux atteints en septembre 2012.

 

Marchés passagers internationaux :

 

La demande dans le secteur passagers internationaux en septembre était en hausse de 5,7 % par rapport à la même période en 2012. Une augmentation de capacité équivalente a fait en sorte que le coefficient d’occupation des sièges était inchangé par rapport à septembre 2012, à 80,9 %. Toutes les régions ont enregistré une augmentation de la demande par rapport à l’année précédente.

Les transporteurs d’Asie-Pacifique ont enregistré une hausse de 8,5 % par rapport à septembre 2012, ce qui constitue la plus forte performance parmi les trois plus grandes régions. La pression à la baisse observée au cours des derniers mois semble avoir diminué. L’augmentation de la croissance du PIB en Chine au troisième trimestre et l’amélioration de l’économie du Japon stimulent les voyages aériens internationaux dans la région. L’augmentation de capacité de 7,1 % a fait augmenter d’un point de pourcentage le coefficient d’occupation des sièges qui s’est établi à 78,1 %.

 

 

AirAsiaA320.jpg

Les transporteurs d’Europe affichent une augmentation de trafic de 3,4 % en septembre, par rapport à l’année précédente. La capacité a augmenté de 3,1 % et le coefficient d’occupation a gagné 0,3 point de pourcentage pour atteindre 83,9 %. De modestes améliorations économiques soutiennent la croissance. L’augmentation des activités de fabrication et d’exportation et l’accélération de la croissance du commerce devraient soutenir la demande de voyages aériens internationaux chez les transporteurs européens d’ici la fin de l’année.

 

Les transporteurs d’Amérique du Nord ont enregistré une augmentation de 2,3 % par rapport à l’année précédente. Il s’agit d’un ralentissement par rapport à la croissance de 5,1 % observée en août. L’augmentation de capacité de 3,1 % a surpassé la croissance de la demande, faisant fléchir le coefficient d’occupation de 0,6 point de pourcentage, à 83,9 %. La confiance des consommateurs et le niveau d’activité des entreprises se sont améliorés au troisième trimestre.Toutefois, il pourrait y avoir une certaine pression à la baisse dans les mois qui viennent, en

raison des 17 jours de fermeture du gouvernement des États-Unis. 

 

Les transporteurs du Moyen-Orient ont encore enregistré la plus forte croissance de trafic en glissement annuel, affichant un taux de 10,4 %. La tendance devrait se maintenir, en raison d’une solide croissance des secteurs non pétroliers et d’une forte augmentation des nouvelles commandes d’exportation dans des économies comme l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. La capacité a augmenté de 13 %, faisant fléchir le coefficient d’occupation de 1,9 point de pourcentage, à 77,2 %.

 

Les transporteurs d’Amérique latine affichent une croissance de la demande de 8,3 % en septembre. Tandis que le Brésil est éprouvé par une inflation croissance et un affaiblissement de la confiance des consommateurs, d’autres économies, comme la Colombie, le Pérou et le Chili, sont en forte expansion. La capacité a augmenté de 6,1 % tandis que le coefficient d’occupation a gagné 1,7 point de pourcentage pour atteindre 80,9 %.

 

Les transporteurs d’Afrique ont enregistré une croissance de 6,9% par rapport à septembre 2012, tandis que la capacité augmentait de 7,4 %, faisant diminuer de 0,3 point de pourcentage le coefficient d’occupation, à 73,2 %. La forte croissance économique dans plusieurs économies émergentes, dont le Ghana et le Nigeria, et l’activité commerciale accrue soutiennent cette croissance de la demande.


 

JetBlu.jpg


 

Photos : 1 B777-300 Qatar Airways @ Shotaro Shimizu 2 A320 AirAsia @ TEK 3 A320 JetBlue @ Jetflash

21:59 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : iata, trafic aérien, transport aérien |  Facebook | |

09/09/2013

Le trafic aérien continue sa croissance !

92091_1348864522.jpg


 

 

GENEVE, L’Association du transport aérien international (IATA) annonce que la demande de transport aérien a encore été marquée par une solide croissance en juillet. Dans l’ensemble, les kilomètres-passagers payants étaient en hausse de 5,0 % par rapport à juillet 2012. Toutes les régions ont enregistré une croissance sur douze mois, et les marchés émergents ont eu les plus fortes augmentations. La capacité a augmenté de 5,5 % par rapport à juillet 2012, soit plus que la demande, et le taux d’occupation des sièges de l’industrie a diminué de 0,4 point de pourcentage, à 82,4 %.

 

La croissance de 5,0 % observée en juillet n’est pas aussi forte que celle de juin (6,1 %), ce qui reflète probablement une correction du marché en fonction des conditions économiques courantes et l’impact de la réduction des voyages dans les marchés qui observent le ramadan.

 

Marchés passagers internationaux :


 

40971_1329408062.jpg


 

Le trafic de passagers internationaux a augmenté de 5,1 % en juillet, par rapport à l’année précédente. La croissance de la capacité a été un peu supérieure, à 5,4 %, faisant fléchir légèrement le taux d’occupation des sièges, qui a diminué de 0,2 point de pourcentage pour s’établir à 82,7 %. Dans toutes les régions, les résultats sont positifs.

 

Les transporteurs d’Asie-Pacifique ont enregistré une hausse de trafic de 6,3 % par rapport à l’année précédente. La capacité a augmenté de 6,6 % et le taux d’occupation a diminué de 0,2 point de pourcentage, à 79,5 %. Le soutien à une telle croissance diminue. La plus grande économie de la région, la Chine, a poursuivi sa décélération au second trimestre. Avec les volumes d’échanges de l’Asie émergente qui ont diminué de près de 5 % durant le premiersemestre, la faiblesse n’est pas le seul fait de la Chine. En Inde, en particulier, les perspectives de croissance à court terme sont sombres. Pour l’ensemble de l’année, nous prévoyons une croissance d’environ 4,1 %, soit le taux observé depuis le début de l’exercice.

Les transporteurs d’Europe ont enregistré une augmentation de la demande de 3,7 % par rapport à juillet 2012, ce qui correspond à la croissance observée depuis le début de l’année. Cela représente toutefois un déclin par rapport à la croissance de 5,3 % enregistrée en juin. Au second trimestre, la zone euro a émergé de 18 mois de récession, ce qui suscite un optimisme prudent quant aux résultats de la région au second semestre, avec d’importantes variations selon les pays. La capacité a augmenté de 3,6 % et le taux d’occupation des sièges s’est légèrement amélioré pour atteindre 85,5 %.

Les transporteurs d’Amérique du Nord affichent en juillet une augmentation de 3,6 % du trafic international, par rapport à juillet 2012. La capacité a augmenté de 2,9 %, améliorant le taux d’occupation de 0,6 point de pourcentage, à 87,4 %, soit le taux le plus élevé parmi toutes les régions. Les derniers indicateurs montrent que le niveau de confiance des milieux d’affaires a atteint en juillet des niveaux qu’on n’avait pas observés depuis le mois de mars. La confiance des consommateurs donnait aussi des signes d’amélioration à la fin du second trimestre.

Les transporteurs du Moyen-Orient ont connu en juillet le plus fort taux de croissance parmi toutes les régions, le trafic augmentant de 7,8 % par rapport à l’année précédente. Bien que cela représente une diminution par rapport au taux de croissance sur douze mois observé en juin (12,1 %), une partie de ce déclin peut être attribuée au ramadan qui a eu un effet négatif sur la demande. En 2013, la plus grande partie du ramadan était en juillet, alors qu’en 2012, il a eu lieu principalement en août. L’augmentation de capacité de 10,5 % a fait baisser de deux points le taux d’occupation des sièges, qui s’est établi à 78,3 %.

Les transporteurs d’Amérique latine affichent une croissance de 7,3 % en glissement annuel, ce qui correspond presque exactement à l’augmentation de capacité de 7,4 %. Le taux d’occupation a fléchi de 0,1 point de pourcentage, à 82,4 %, soit un peu moins que la moyenne de l’industrie. Au Brésil, l’inflation augmente et la demande fléchit, mais ce phénomène est partiellement compensé par les fortes expansions observées au Chili et en Colombie.

Les transporteurs d’Afrique ont enregistré une hausse de trafic de 7,5 % par rapport à juillet 2012, le second meilleur taux parmi les régions, tandis que la capacité augmentait de 5,6 %, hissant le taux d’occupation de 1,3 point de pourcentage, à 73,6 %, ce qui demeure le plus faible taux parmi toutes les régions. L’expansion du commerce alimente la croissance de la demande de transport aérien sur le continent.


 

17396_1315448804.jpg


 

Photos : 1 ERJ-190 TACA 2 A330 Air Transat 3 B-737-800 Delta @ Fabricio Jimenez

31/07/2013

Vigoureuse croissance du TRAFIC aérien en juin !

a330.jpg


 

Genève,  l’Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques de trafic passagers pour le mois de juin, qui indiquent une croissance de la demande de 6,0 % en glissement annuel. Exprimée en kilomètres-passagers payants (RPK), cette vigoureuse croissance est supérieure à celle de 4,8 % enregistrée au cours des six premiers mois de 2013, par rapport à la même période en 2012. Elle dépasse également la croissance de capacité de 5,6 % enregistrée en juin par rapport à l’année précédente. Le coefficient d’occupation des sièges a ainsi atteint 81,7 %.

Bien que cette forte tendance de croissance se soit manifestée dans toutes les régions, il faut noter que les compagnies aériennes d’Asie-Pacifique sont responsables de la moitié de l’augmentation des RPK entre mai et juin. Étant donné la volatilité de la performance de la région Asie-Pacifique, il est trop tôt pour dire si cette accélération annonce une tendance pour le reste de l’année.

Les compagnies aériennes d’Europe se sont aussi démarquées en juin. Elles affichent une solide croissance (4,8 %) pour un second mois consécutif, ce qui reflète un allègement de la récession dans la zone euro et une amélioration de la confiance des milieux d’affaires et des consommateurs. Les marchés en émergence ont encore connu les meilleures performances, en particulier dans les cas de l’Afrique (10,8 %) et du Moyen-Orient (11,0 %).

 

 

Analyse détaillée des marchés internationaux :


 

B777-300ER.jpg


 

Les voyages aériens internationaux étaient en forte hausse, augmentant de 5,9 % en juin par rapport à l’année précédente. La capacité augmentait en conséquence (5,7 %), portant le coefficient d’occupation des vols internationaux à 81,4 %.Les transporteurs d’Europe ont enregistré une croissance de 4,7 % par rapport à juin 2012. L’augmentation de capacité de 3,4 % a permis d’atteindre un coefficient d’occupation des sièges de 83,2 %.

Les transporteurs d’Asie-Pacifique affichent une croissance de 5,5 % sur les routes internationales, soit un peu moins que la hausse de capacité de 6,7 %. Le coefficient d’occupation des sièges s’établit à 79,0 %, soit le plus faible parmi toutes les régions. Une croissance économique plus lente que prévu en Chine au cours du premier semestre de 2013 et un déclin des commandes d’importations et d’exportations ont eu un impact négatif dans toute la région. Néanmoins, les transporteurs d’Asie- Pacifique sont responsables de près de la moitié de l’augmentation des RPK en juin par rapport à mai.

Les transporteurs d’Amérique du Nord ont connu une croissance de 3,4 % en juin, en glissement annuel. Ce taux est supérieur à la croissance de capacité de 3,0 %. Grâce à une gestion rigoureuse de la capacité, la région a enregistré le taux d’occupation le plus élevé (87,4 %). La performance de juin contraste avec la croissance modeste de 1,9 % constatée durant la première moitié de l’année. Il est peu probable que juin marque le début d’un changement radical de la tendance de croissance.

Les transporteurs du Moyen-Orient ont connu une croissance de 12,1 % par rapport à l’année précédente. Ce résultat est légèrement inférieur à l’augmentation de capacité de 13,4 %, ce qui donne un coefficient d’occupation de 78,4 %. La demande sur les nouvelles routes vers les marchés émergents d’Afrique et d’Asie a stimulé la croissance du trafic dans les aéroports pivots du Golfe.

Les transporteurs d’Amérique latine ont enregistré une croissance de 8,7 % en juin, soit plus que la croissance de capacité de 7,7 %. Le coefficient d’occupation des sièges dans la région était de 79,2 %. Les résultats de juin ont été favorisés par une forte demande des voyages d’affaires, la région étant celle qui affiche la plus forte croissance du commerce au second trimestre.

Profitant de la forte croissance économique intérieure des marchés clés comme le Ghana, le Nigéria, l’Éthiopie et la RDC, les transporteurs d’Afrique affichent une croissance de 11,2 %. Bien que le coefficient d’occupation des transporteurs africains demeure inférieur d’environ 10 points de pourcentage à la moyenne mondiale, ces transporteurs ont réalisé des progrès substantiels pour réduire l’écart, et en juin, leur coefficient d’occupation a augmenté de près de trois points de pourcentage par rapport à juin 2012.

 

Résultats de quelques marchés intérieurs :


 

B757.jpg


 

Le marché global des voyages aériens intérieurs affiche une forte performance en juin, avec une croissance de 6,1 % par rapport à juin 2012. Tous les grands marchés intérieurs ont connu une croissance. La capacité intérieure a augmenté de 5,2 %, et le coefficient d’occupation était de 82,0 %.

Aux États-Unis, la croissance a été de 2,4 % en juin. Cette faible croissance s’explique par la gestion de la capacité, la maturité du marché et le ralentissement de l’économie américaine au second trimestre. Les transporteurs d’Amérique du Nord affichent le taux d’occupation le plus élevé, soit 87,1 %.

Le marché intérieur chinois a enregistré une croissance de 14,6 % en juin et le coefficient d’occupation était de 81,5 %. Cette forte performance a été réalisée malgré le ralentissement de l’économie chinoise au cours des derniers mois. Le déclin de l’emploi pourrait créer une pression sur la demande dans les mois à venir.

Au Brésil, les voyages intérieurs étaient en hausse de 3,2 % par rapport à juin 2012. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour un marché qui a subi une contraction de 0,6 % au cours de la première moitié de l’année et qui s’attend à souffrir encore de la faiblesse de l’économie. Le coefficient d’occupation est l’élément positif de ce bilan, puisqu’il a atteint 77,4 % en juin grâce à une gestion rigoureuse de la capacité de la part des compagnies aériennes.

Le marché intérieur de l’Inde a connu une croissance de 7,7 % en juin par rapport à l’année précédente, soit bien plus que l’augmentation de capacité de 2,6 %. Le coefficient d’occupation a atteint 81,5 %. La réduction des tarifs intérieurs entraîne possiblement une hausse de la demande, mais il est difficile d’évaluer la force réelle du marché indien à cause de la variabilité du trafic d’un mois à l’autre.

La Russie affiche le second taux le plus élevé de croissance du trafic intérieur, avec une hausse de 9,8 % en juin. Les perspectives sont bonnes pour le reste de l’année, puisque l’économie russe semble vouloir reprendre.

Le marché intérieur du Japon a été marqué par une solide croissance de 6,9 %, ce qui reflète la forte dynamique de cette économie. Une étape a été franchie, alors que le marché des voyages aériens au Japon a retrouvé les niveaux d’avant le tsunami. Toutefois, le coefficient d’occupation de 59,9 % indique que le marché demeure problématique.


 

A320.jpg


 

Photos : 1 A330-200 Edelweiss Air @Edelweiss communication 2 B777-300ER Air Canada @ Boeing 3 B757 Atlasjet @ D. Chester 4 A320 Aeroflot @ Sergy

09/03/2013

Légère augmentation du trafic passagers !

DSC_1865.jpg


 

Genève, l’Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques sur le trafic aérien mondial pour le mois de janvier, qui indiquent une poursuite de la légère croissance observée dans le secteur passagers depuis la fin de 2012. Dans l’ensemble, la demande était en hausse de 2,7 % par rapport à janvier 2012, soit un peu plus que la croissance de capacité de 2,2 %. Le coefficient d’occupation des sièges était de 77,1 %.

La forte demande générée par le Nouvel An chinois a biaisé la comparaison d’une année à l’autre. Le Nouvel An chinois a eu lieu en janvier 2012, mais en février cette année. 

 

 

Avec un mois de janvier 2012 aussi fort, les comparaisons font en sorte que le mois de janvier 2013 semble plus faible que ce que la tendance laisserait prévoir. Sur une base désaisonnalisée, l’IATA estime que la croissance réelle serait de 3,5 %. Cette croissance demeure inférieure à la croissance moyenne de 5,3 % observée en 2012. Toutefois, l’augmentation des voyages aériens a ralenti de façon marquée au cours de l’année et les résultats des derniers mois représentent une accélération de la croissance.


 

DSC_147.jpg


 

« Les voyages passagers augmentent au même rythme que le niveau de confiance des milieux d’affaires. Les récents mois nous ont apporté quelques signes économiques positifs concernant les États-Unis et la Chine, et la crise de la zone euro semble stabilisée. Bien sûr, des risques subsistent. L’impact des coupes budgétaires aux États-Unis ne s’est pas encore manifesté et les prix du carburant sont élevés. Mais malgré ces vents contraires, réels et potentiels, nous percevons un soutien sous-jacent à une croissance continue et peut-être même plus vigoureuse », a déclaré M. Tony Tyler, directeur général et chef de la direction de l’IATA.

 

Voyages aériens internationaux :

 

Les marchés internationaux ont connu de meilleurs résultats que la moyenne de l’industrie en janvier, la croissance de la demande étant de 3,7 %, pour une augmentation de capacité de 2,7 %. Ces chiffres se traduisent par un coefficient d’occupation des sièges de 77,6 %.

 

 

Les transporteurs d’Asie-Pacifique ont accaparé plus de la moitié de la croissance de la demande entre octobre et janvier. La croissance annuelle de 0,1 % de la demande enregistrée en janvier est biaisée par le Nouvel An chinois. Nous estimons que sur une base désaisonnalisée, le taux de croissance de la demande chez les transporteurs d’Asie-Pacifique en janvier s’élève à 3,0 % par rapport à l’année précédente. Le coefficient d’occupation des sièges pour ces transporteurs s’établit à 77,8 %.

 

Les transporteurs du Moyen-Orient affichent le plus fort taux de croissance en janvier, avec une augmentation de 14,3 % de la demande. L’augmentation de capacité était presque

1équivalente, soit 14,4 %, et le coefficient d’occupation 78,6 % de la région était supérieur à la moyenne mondiale. Les transporteurs de la région ont profité de la demande dans les marchés émergents grâce à la forte structure de leur réseau et à l’efficacité de leurs aéroports pivots.

 

Les transporteurs d’Afrique ont enregistré une croissance de 9,4 %, soit plus que l’augmentation de capacité de 5,8 %. Malgré cela, les transporteurs de la région ont enregistré le plus faible coefficient d’occupation, soit 67.9 %. Les taux de croissance économique dans plusieurs États africains sont élevés, en particulier dans les États d’Afrique occidentale riches en ressources. Cela entraîne une demande permettant une expansion soutenue du marché.

 

Les transporteurs d’Amérique latine sont en seconde place pour le taux de croissance le plus élevé, soit 12,2 %. Cette croissance est inférieure à l’augmentation de capacité de 13,7 %. Le coefficient d’occupation était de 79,0 %. Seuls les transporteurs d’Amérique du Nord ont fait mieux à cet égard. La croissance de la région est favorisée par des économies en expansion – en particulier en Bolivie, au Chili, en Colombie et au Pérou – où la baisse du chômage stimule la consommation.

 

Les transporteurs d’Amérique du Nord affichent une augmentation de 1,5 % de la demande, tandis que la capacité a été réduite de 0,8 % par rapport à l’année précédente. La demande est forte en raison de la meilleure performance économique des États-Unis. Et les compagnies aériennes gèrent rigoureusement leur capacité. Les transporteurs de la région ont obtenu le coefficient d’occupation le plus élevé, soit 79,4 %.

 

Les transporteurs d’Europe sont parmi ceux qui ont obtenu les plus faibles résultats, avec une croissance de la demande de 2,1 % et une augmentation de capacité de 0,4 %. Le coefficient d’occupation était de 77,1 %, ce qui est inférieur à la moyenne mondiale. Bien que la demande soit en hausse en glissement annuel, il faut noter que les transporteurs de la région n’ont pas affiché de croissance sur les marchés internationaux depuis octobre. Et si on compare à décembre, le niveau de la demande est en baisse de 0,3 %. La crise de la zone euro pourrait être stabilisée, mais les économies de la région ne sont pas en croissance et ses compagnies aériennes demeurent affectées par des taxes élevées, des réglementations onéreuses et des contraintes liées aux infrastructures.


 

DSC_459.jpg


 

Photos : 1 320 Easyjet 2 B777-300ER Emirates 3 A330 Edelweiss Air @ P.Kümmerling