14/05/2013

La première escadrille indienne sur MIG-29K opérationnelle !

 

20091119162018Mig_29_(1).JPG

Panaji, le Ministère de la Défense indien confirme l’entrée en service opérationnel de la première escadrille de la marine indienne sur l’avion MiG-29K. L’escadrille IANS 303 est intégrée sur le porte-avions Vikramaditya (ex-Gorshkov).

Le MiG-29K/KUB :

Le MiG-29K/KUB est un appareil multi-rôles, destiné à assurer la maîtrise aérienne et à remplir différentes missions de combat de jour comme de nuit, dans toutes les conditions météorologiques et ceci depuis un porte-avions. Cette version navalisée du célèbre appareil russe,  tant le monoplace «K» que le biplaces «KUB» font partie de la génération améliorée de la famille MiG-29.

Cette nouvelle génération de MiG se classe au sein des appareils dit : 4+ multi-rôles destinés à la défense aérienne des missions des forces navales, la supériorité aérienne gagne, la mer et au sol la destruction des cibles avec la haute précision guidée jour et nuit des armes et dans toutes les conditions météorologiques.

 

178478435.jpg

Les MiG-29K/KUB sont basés sur les porte-avions, dont le tonnage est de 28.000 tonnes, équipés de rampe de décollage et d'atterrissage. Les principales innovations du MiG-29K/KUB sont :

- L'amélioration de la cellule avec environ 15% d'application de matériaux composites. 

- L'aile pliante est aménagée avec une amélioration du dispositif hypersustentateur.

- Système de contrôle  Fly-by-Wire avec quadruple redondance.

- Réduction considérable de la signature radar.

- Augmentation de la charge des armes, stockées sur huit points externes.

- Augmentation de la capacité interne de carburant et en vol possibilité de ravitaillement.

La motorisation comprend deux moteurs Klimov RD-33MK avec puissance accrue, équipé d'une chambre de combustion sans fumée et le nouveau système de contrôle électronique (de type FADEC).

Les MIG-29K/KUB dispose d’un radar  multi-mode "pulse-Doppler" de type "Zhuk-ME" fabriqué par "Fazotron-INPI" Corporation. En comparaison avec les radars de la génération précédente, le  "Zhuk-ME" dispose d’un plus grand angle de balayage en azimut, offrant une portée de détection deux fois plus longue. Le  "Zhuk-ME" permet le suivi de 10 cibles aériennes avec quatre cibles en tirs simultané de missiles. Par la suite, les MiG-29K/KUB devraient recevoir le radar «Zhuk-AE» doté d’une antenne à balayage électronique (AESA).

Les MiG-29K/KUB sont équipés d’un canal IRST et d’un système de désignation laser d’illumination, destiné aux cibles terrestres.

 

vikram-03.jpg

Photos : 1&2  MiG-29K/KUB de la Marine indienne 3 le porte-avions indien Vikramaditya @ IAN

 

12:04 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mig-29k, mig-29kub, iaf, ian, indian navy, marine indienne |  Facebook | |

18/02/2013

Pilatus livre le premier PC-7MKII à l’Inde !

iaf,pilatus aircraft,pc-7mkii,pc-7 iaf,pilatus pc-7 india,avion école


 

BANGALORE, Salon Aero India, C’est avec une précision horlogère que Pilatus Aircraft a livré le premier exemplaire destiné l’Indian Air Force (IAF) du Pilatus PC-7 MKII, sur une première commande de 75 appareils. Il était en effet, très important selon le cahier des charges de l’IAF que celle-ci puisse recevoir très rapidement ses premiers exemplaires du nouvel appareil école, soit neuf mois à peine après avoir finalisé le choix de l’appareil.

 

Le premier exemplaire du Pilatus PC-7 MKII qui vient d’être livré à l’IAF a été exposé au Salon Aero India. Ce premier exemplaire a été monté sous licence à Hyderabad en Inde et sera prochainement rejoint par trois exemplaires montés à Stans au sein des installations de Pilatus. Le constructeur suisse Pilatus a mis les bouchées double pour pouvoir satisfaire les exigences de l’IAF et va livrer 14 appareils d’ici le mois de juin, permettant ainsi à l’IAF de mettre en service le premier escadron école de formation de pilotes. Le PC-7 MKII replace les vieux HAL HPT-32 «Deepaks», qui souffrent de nombreuses pannes moteur et d'autres défaillances et ceci à tel point que l’écolage au sein de l’IAF est devenue quasi impossible.

 

L’Inde le contrat du siècle :


 

843793051.jpg


 

Avec ce contrat, Pilatus Aircraft a décroché le plus gros contrat jamais réalisé avec la livraison d'un premier lot de 75 appareils d’entrainement pour l’Indian  Air Force (IAF), soit, un contrat estimé à près de 1 milliard de dollars ! Au total avec la seconde série d’avions de 106 appareils, c’est un total de 181 aéronefs qui seront livrés, un record !

Les avantages du PC-7MKII :

Si la concurrence était très forte et certains avions assez proches techniquement, la firme suisse a su faire la différence sur plusieurs éléments, d’abord elle est en mesure de pouvoir livrer rapidement la Force aérienne indienne qui se retrouve aujourd’hui sans appareils écoles de base. Le rapport qualité prix était également très important, le PC-7 MkII est un appareil mûr, qui évolue déjà dans de nombreuses Forces aériennes avec succès et fiabilité. Le dernier point concerne la possibilité de pouvoir équiper l’avionique de l’appareil avec un très grand choix de systèmes, selon les souhaits du futur opérateur et ceci en adéquation avec les appareils de combat en ligne et futurs comme le Rafale qui vient d’être choisit par l’Inde.

De fait, les PC-7 MkII prépareront les élèves pilotes indiens à transiter sur Bae " Hawk "ou sur le HAL "Kiran" avant de pouvoir passer sur un des nombreux appareils qui équipent l’IAF (SU-30, Mirage 2000, HAL Tejas et le futur Rafale).


 

2-2013-3-pc-7-at-aero-india.jpg


Photos : 1 & 3 PC-7MKII à Stans chez Pilatus aux couleurs de l’IAF 2 Cockpit PC-7MKII @ Pilatus Aircraft

10/02/2013

L’Inde commande des Mi-17 supplémentaires !

2-2013-2-mi-17v5.jpg


BANGALORE, Salon Aero India, la société Rosoboronexport fait état d'un nouvel ordre de la part de l’Etat indien pour l’acquisition de 12 Hélicoptères Mil Mi-17V5 supplémentaires.

A ce jour, Russian Helicopters a livré 36 des 80 machines qui avaient été commandées en 2008 pour un montant de plus de 1,3 milliard $. Les livraisons à l'Indian Air Force ont débuté en 2011. 

 

Troisième commande  :

Les premiers hélicoptères MI-17V5 ont été commandés au nombre de 59 dans une première commande de près d’un milliard de dollars. Puis une seconde série fut commandée. La totalité des 80 MI-17V5 devront être en service d’ici 2014 au sein de l’IAF. Les hélicoptères sont fabriqués par Kazan Helicopters, une filiale du groupe Hélicoptères de Russie.

L’Inde est considérée comme un partenaire stratégique de la Russie dans le développement et la livraison des hélicoptères militaires, ainsi que pour les opérateurs publics et privés. Des projets mixtes russo-indiens sont en cours pour livrer de nouveaux hélicoptères, des pièces de rechange et des équipements aéronautiques. Depuis 2011, l’Indian Air Force opère plus de 200 hélicoptères Mi-8/17 de fabrication russe.

Le MIL MI17-V5 :

Le MI-17V5 est un dérivé pour l’exportation de la version russe MI-8TV-5 remotorisé par deux Klimov-VK2500, l’appareil est doté d'une rampe de chargement au lieu des portes « Clam-Shell », une porte supplémentaire et un nouveau "nez dauphin". L’avionique de type KNEI-8 est plus moderne est dispose de quatre écrans couleurs de grandes tailles.

1293651531.jpg

Photos : Mil Mi-17V5 de l’IAF @ IAF

23:38 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mil mi17v5, iaf, indian air force |  Facebook | |

23/01/2013

Le premier C-17 indien à volé !

SEF13-00210-008_India_C17_1.jpg


LONG BEACH, Californie, 23 janvier 2013,  Boeing vient de réaliser le premier du C-17 «Globemaster III) destiné à l’Indian Air Force (IAF). Au total, Boeing va livrer dix c-17 à l’IAF d’ici 21014.

Ce premier  C-17 destiné à l’IAF va maintenant effectuer des essais en vol depuis la base aérienne d’Edwards Air Force Base à Palmdale, en Californie et ceci afin de qualifier l’appareil avant la livraison. Boeing prévoit de livrer les 5 premiers C-17 à l’IAF en 2013 et les 5 autres en 2014 et ceci selon le calendrier prévu.

Historique : 

Le Ministère indien de la Défense a signé un accord avec le gouvernement américain le 15 Juin 2011pour l'acquisition de 10 avions de transport C-17, faisant de l'Inde le plus grand client C-17 en dehors des États-Unis. 

Le C-17 « Globemaster III : 

Le premier vol du C-17 :


Le premier vol du T-1 a inauguré une nouvelle ère dans le transport aérien militaire et humanitaire", a déclaré Bob Ciesla, responsable du programme C-17.. «Il y a vingt ans, quand je travaillais pour les  d'essai en vol de ce programme je ne pouvais pas anticiper à quel point le C-17 deviendrait essentiel pour les Forces Aériennes américaines et de ses alliés » !

Une histoire de vingt ans :

Le C-17 a volé plus de 2 millions d'heures en 20 ans d'histoire et effectués des missions dans le monde entier, que ce soit pour l’appui logistique des Forces déployées sur divers théâtres d’opérations ou pour venir en aide à des populations sinistrées lors de crise humanitaires.

Des records :

Les avions C-17 en services ont  réalisé un certain nombre de records, plus que n'importe quel avion de transport militaire dans l'histoire. En effet, pas moins de 33 records du monde ont étés attribués aux Globemaster III et ceci en matière de charge utile, de temps de montée, un record concerne un décollage  et atterrissage court dans lequel un C-17 a décollé d’une piste de  moins de 1.400 pieds, avec une charge utile de £ 44. 000  et a atterri sur une distance inférieur  à 1400 pieds.

Un avenir assuré :

Boeing a livré 235 appareils  de type C-17, soit 211 aux  Forces Aériennes américaine et 24 à des clients internationaux  comme la Royal Air Force et la Royal Australian Air Force, la Royal Force aérienne du Canada, au Emirats Arabes Unis Air ainsi qu’aux Forces stratégique de transport aérien de l'OTAN et du Partenariat pour la Paix.

Photo : le Premier C-17 de l’IAF @ Boeing

 

20:26 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, iaf, c-17 globemaster 3 |  Facebook | |

05/01/2013

L’Inde signe pour 42 SU-30MKI !

174911502.jpg


 

New Delhi, Une fois de plus l’Inde se place sur le devant de la scène avec une nouvelle commande, La Russie va fournir 42 Sukhoi SU-30MKI à l’Inde pour un montant de 4 milliards de dollars. Le contrat comprend également l’acquisition et l’intégration sur les appareils SU-30MKI du missile de croisière supersonique BrahMos. 

Signalons au passage la décision indienne de ne pas remplacer sa flotte actuelle de SU-27 « Flanker» , mais qu’elle prévoit une mise à niveaux de ses appareils selon la nouvelle norme ce qui garantit encore un solide carnet de commande à la Russie à l’avenir.

Le Sukhoi SU-30MKI :

Le Sukhoi SU-30MKI ou « Super 30» bénéficie des capacités similaires à celle des avions de combat de cinquième génération. L’appareil est doté d’une avionique améliorée, d’un radar AESA de type Phazotron Zhuk-MA plus puissant, capable d’engager plus de quatre cibles simultanément et ceci également vers l’arrière. L’avion disposera une certaine capacité en matière de furtivité et ceci grâce à une diminution de la signature radar. L’autre nouveauté concerne l’adaptation des missiles indien BrahMos et KH-59M Ovod-M. L’avionique disposera d’un mode carte numérique avec une capacité de guidage  longue portée TV. 

L’appareil sera doté de la version des moteurs AL-31FP de Saturn corporation dont la durée d’entretien est montée à 2000 heures en lieu et place des 1000 actuels. Un nouveau logiciel de contrôle de la poussée vectorielle (TVC) permettra une meilleure sécurisation en cas de manœuvre  extrême.

Les avions seront livrés sous forme de kits de montage en Inde à Hindustan Aeronautics Limited (HAL) qui fera l’assemblage.


 

800px-SU-30MKI-g4sp_-_edit_2(clipped).jpg


Photos : SU-30MKI indien @ Ted Lachenmeier 


17:05 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : sukhoi, su-30mki, iaf |  Facebook | |