01/05/2016

Le Kamov Ka-62 a effectué son vol inaugural !

russianheli_ka_62_ff.jpg

Le Kamov Ka-62 a effectué son vol inaugural d’une dizaine de minutes avec succès en fin de semaine, selon Russian Helicopters.

Le Kamov KA-62 est un hélicoptère de moyen tonnage dérivé de la version militaire Ka-60. Il est alimenté par une paire de turbines Turbomeca Ardiden 3G de 1,680-shp avec un double FADEC modulaire qui assure une grande fiabilité une facilité accrue de fonctionnement et une faible consommation de carburant. La transmission est fournie par l'Autrichien Zoerkler et l’équipementier russe Transas a fourni l'avionique dotée d'un cockpit en verre. Le Ka-62 intègre les dernières technologies et des matériaux composites dans sa fabrication. L’hélicoptère répond aux normes de vol russes et internationales (Russie AP-29, CS-29 de l'Europe et JAR-OPS3). Le Ka-62 dispose d’un rotor anticouple à lames multiples canalisé dans la dérive verticale. Il dispose d'un rotor principal à cinq pales. Il est doté de sièges absorbant les chocs pour les passagers et l'équipage.

Le Ka-62 est conçu pour le transport de fret, l’évacuation sanitaire et le sauvetage (SAR) il peut également être utilisé dans le secteur du pétrole et du gaz et à des fins corporatives. Selon son constructeur, le Ka-62 peut fonctionner à des températures extérieures de -50 ° С et fonctionne à des températures jusqu'à -35 ° С sans qu'il soit nécessaire de chauffer les ensembles de transmission et les moteurs. Le Ka-62 peut voler dans des conditions météorologiques défavorables et dans des conditions de givrage connues. Le Ka-62 est capable d'un déploiement autonome et n'a pas besoin d'être stocké dans un hangar.

 

5439.jpg

Photos : 1 Ka-62 lors de son premier volMaquette du Ka-62 @ Russian Helicopters

22/03/2016

Le premier Mi-28NE algérien !

1650487_-_main.jpg

L’hélicoptériste russe Mil Rostvertol a révélé le premier Mi-28NE « Night Hunter » destiné à l’armée algérienne. La version du Mi-28NE a été spécifiquement développée pour l'Algérie avec un système de double commande.

L'Algérie a passé, en mars 2014, une commande pour l'achat de 42 hélicoptères d'attaque Mil Mi-28NE destinés à sa force aérienne. Le premier exemplaire du Mi-28NE destiné à l’Algérie est aujourd’hui entièrement assemblé est dispose d’un système de double commande. Les systèmes de contrôles sont dupliqués ce qui signifie, que les deux membres de l'équipage peuvent les armes et les contre-mesures, ainsi que de piloter l'hélicoptère. Cette demande est spécifique à l’Algérie.

L’Algérie deviendra le troisième opérateur Mi-28NE après l'Irak et de la Russie.

Le Mil Mi-28NE:

Le MIL Mi-28 est un hélicoptère d’attaque blindé. Il ne dispose pas de fonction secondaire de transport comme le Mi-24 et est surtout destiné à un rôle anti-char et de soutien à l’infanterie.  

Le Mi-28NE possède des caractéristiques intéressantes qui en font un hélicoptère redoutable :

  • Équipement électronique (navigation, armement, etc.) intégré à l'appareil et géré par deux ordinateurs.
  • Protection passive du pilote et du copilote : cockpit totalement blindé résistant au tir de munitions perforantes ou incendiaires de calibre 12,7mm.
  • Deux turbines séparées ayant leurs éléments vitaux protégés par un blindage supplémentaire. Possibilité de voler sur une seule turbine.
  • Utilisation de nouveaux matériaux résistant mieux aux dommages.
  • Possibilité de vol de jour ou de nuit par des conditions météo mauvaises, et cela même à basse altitude (5-15m selon le fabricant).

Le Mi-28NE peut accueillir différentes armes, en tourelle et sur ses 4 points d'emports :

  • Armement fixes : canon automatique Shipuniv 2A42 de calibre 30x165mm, embarquant 250 projectiles. la cadence de tir est réglable à 200 ou 550 coups par minute. Il est monté sur la tourelle NPPU-28N. Sa portée pratique est de 2 500 m.
  • Armement amovible sur les 4 points d'emports :

Missiles guidés : jusqu'à 16 missiles guidés antichars 9M120 Ataka-B ou jusqu'à 8 missiles à détection infrarouge Igla-V.

Pods de roquettes amovibles : type S-8 (Calibre 80 mm) jusqu'à 80 pièces sur 4 nacelles ou Type S-13 (calibre 122 mm) jusqu'à 20 pièces sur 4 nacelles ou Type S-24 (Calibre 240 mm) jusqu'à 2 pièces.

Pods de mitrailleuses amovibles : jusqu'à 2 canons UPK-23-250 de 23 mm avec 250 projectiles chacune.

Mines : jusqu'à 4 lance-mines KMGU-2.

2711168.jpg

Photos : 1 Le premier Mi-28 algérien@ Mil 2 Mil Mi-28N @ K.Novenko

 

 

 

 

09/01/2016

Mi-35 pour le Ghana !

2057419789.jpg

La Force aérienne ghanéenne prépare l’acquisition d’un premier hélicoptère d’attaque de type Mil Mi-35. Cet unique hélicoptère sera suivi par deux ou trois commandes additionnelles ces prochaines années.

Le Ghana désire renforcer sa capacité de lutte antiguérillas actuellement en pleine refonte avec l’arrivée des premiers des 5 Embraer EMB-312 « Super Tucano ».

 

Le MIL Mi-35M

Le Mi-35M est version modernisée du Mi-35 au niveau de l’avionique, de la motorisation (turbines Klimov VK-2500 de 2’400 chevaux), des capteurs (GOES-342 géostabilisé par exemple) et de l’armement (missiles anti-char AT-6 « Spiral », AT-9 « Spiral-2 » et AT-12 « Ataka », missiles air-air SA-18 « Grouse », canon bitube GSh-23V de 23mm) avec notamment des éléments communs avec l’hélicoptère de combat Mi-28N, comme son rotor et sa transmission. Le poids à vide de l’appareil est réduit à 8,09 tonnes augmentant ses performances. Le Mi-35M est proposé principalement à l’export.

Photo : Mil Mi-35 @ Sergy

13/12/2015

Hélicoptères Mi-171 pour le Bangladesh !

875.jpg

Moscou a livré 5 hélicoptères de type MIL Mi-171SH. Cette livraison a eu lieu en échange de l'achat de biens russes en vertu d'un accord conclu à la fin de 2013.

Les hélicoptères sont équipés de réservoirs supplémentaires de carburant et d’une élingue externe, d’un projecteur et de l'avionique leur permettent d'opérer de nuit et dans toutes les conditions météorologiques. Ils sont également équipés de systèmes de blindage et de protection, afin qu'ils puissent opérer dans des zones d'activité terroriste.

 

Le MIL Mi-171SH : 

Dérivé direct des Mi-7/17 le Mi-171 se différencie sur plusieurs points. Le Mi-171SH est remotorisé par deux turbines Klimov TV3-117VM. Chaque moteur est évalué à 1.641 kW. Le Mi-171SH peut voler à une altitude maximale de 6’000 m. La vitesse maximale de l'hélicoptère est 250 km/h. Le rayon d’action (sans réservoirs de carburant auxiliaires) est 580 km. L'hélicoptère a une masse maximale au décollage de 13’000 kilogrammes. Le Mi-171SH dispose d'un nouvel APU. Auparavant, les hélicoptères de cette famille étaient principalement équipés d’un groupe de puissance auxiliaire de la compagnie «Motor Sitch» de Zaporijjia (Ukraine). Sur le Mi-171SH l’unité auxiliaire de puissance est de type «Saphir» et de production tchèque. De plus, à la différence de son prédécesseur le Mi-17, il peut effectuer des missions dans des conditions extrêmes à haute altitude et dans un climat très chaud.

 

p1646359.jpg

Photos : MIL Mi-171SH aux couleurs du Banglsdesh @ BAF

 

13/06/2015

Inde, modernisation des Mi-26 !

tumblr_ni32riPtH41tjfjuco3_1280.jpg

 

 

 

New Delhi, La flotte d’hélicoptère lourd MIL Mi-26 de l’Indien Air Force va subir une profonde modernisation. Dans les prochains mois, les deux premiers Mi-26 seront envoyé en Russie pour y subir une importante mise à jour.

 

L’Indian Air Force dispose à ce jour de quatre MIL Mi-26 qui ont été acquis pour 1,31 millions de dollars ente 1986 et 1989. Initialement elle avait prévu d’en acheter six.

 

Modernisation des Mi-26 : 

 

Les Mi-26 indiens vont recevoir de nouveaux ordinateurs de vol, un  système de navigation de vol inertielle, un radar de suivi de terrain et des équipements d’information  météorologique de pointe. La structure sera également entièrement révisée afin d permettre une prolongation de la durée de vie et de les garder en service pendant encore quelques années.

Une fois modernisé, les Mi-26 travailleront avec les 15 Boeing CH-47F « Chinook » actuellement en cours d’acquisition au sein de l’IAF.

 

 

Le Mil Mi-26 : 

 

Le Mil Mi-26 est le plus gros hélicoptère jamais construit en série au monde, il peut emporter une charge utile supérieure de 50 à 100 % à celle de tout autre hélicoptère.

C’est dans les années 1970, que l’URSS a souhaité offrir un successeur au Mi-6 mais doté de performances bien supérieures. Un premier prototype effectua son premier vol le 14 décembre 1977. Les essais opérationnels au sein de l'armée soviétique commencèrent au début de l'année 1982, il entra en service l'année suivante.

Le Mi-26 possède un rotor principal à huit pales. Les pales, les glaces du poste de pilotage et les entrées d'air des moteurs sont chauffées pour permettre le dégivrage lors des missions par très basses températures. On peut accéder à la soute par une porte arrière et une rampe. La version passagers peut transporter jusqu'à 85 personnes.

Son pilote automatique possède une fonction tenue de vol stationnaire et il est capable du vol aux instruments

Le Mi-26 est particulièrement imposant, il est plus long qu'un Boeing B737 et est aussi haut qu’un immeuble de trois étages, le cercle couvert par son rotor a une superficie de plus de 800 mètres carrés.

 

4738585204_33f69f4de7_b.jpg

 

 

Photos : Mi-26 de l’IAF @ Ali Epikman