17/10/2012

Le Rafale tire le Meteor !

GG_N19A0549.jpg


 

L’avion de combat de Dassault aviation vient de franchir une étape importante  avec le tir d’un missile Meteor. Ce premier tir du missile à très longue portée depuis une plateforme Rafale confirme l’avancée du programme de missile européen de demain.

 

Le Rafale no : B301 opérant à partir de la base aérienne de Cazaux dans le centre sud-ouest de la France, à réussi avec succès le tir d’un missile Meteor (BVRAAM) le 10 octobre dernier.

 

Le Meteor : 

 

Le missile Meteor produit par le MBDA  alimenté par statoréacteur est destiné à des missions de défense aérienne. Il va intercepter des cibles à très longue portée. Produit conjointement par l’Angleterre, la France, l’Italie, l’Espagne et la Suède, il est doté d’une zone d'interception assurée nettement supérieure à celle des missiles de même gamme actuellement en service.

 

GetFile.jpg

Il sera prioritairement réservé aux missions d'interception à grande distance, au-delà de la portée optique (BVR) de tout type d'aéronefs. Son utilisation sera privilégiée pour les cibles de haute valeur telles que l'attaque à plus de 100 km d'avions radar ou de ravitailleurs.

Ce missile doit pouvoir assurer une efficacité de destruction à des distances aujourd'hui encore importantes, de l'ordre de 50 Nm (entre la cible et l'avion tireur au moment de l'impact). 

A cette fin, le système d'arme comporte :

 

1. Un radar de bord qui doit fournir des informations précises sur la cible avant le départ du missile, et une liaison de données de type Link16 assurant les mêmes fonctions en retransmettant vers l'avion tireur les informations d'un capteur porté par un autre aéronef 

 

  1. Des systèmes d'identification des cibles à des distances compatibles avec la portée du missile.
  2. Une manœuvrabilité suffisante du missile dans toutes les phases de vol, pour toutes les distances de tir, qui doit lui assurer une grande probabilité de destruction des cibles. 

 

La propulsion de ce missile est également un défi technologique du fait du concept retenu : celui d'un statoréacteur. Ce statoréacteur à propergol solide et à poussée régulée (Throttleable Ducted Rocket ou TDR) dans sa phase de croisière comporte un accélérateur à poudre intégré dans la chambre de combustion, ce qui permet de donner une impulsion initiale suffisante pour atteindre une vitesse compatible avec le fonctionnement du statoréacteur.

 

La capacité européenne :

 

L’Europe peut se targuer de disposer de trois avions de combat qui dans leur standard respectif le plus élevé soit le Rafale F3-04T, l’Eurofighter DA7 tranche 3 et le Gripen E sont à la pointe de la technologie de demain. Ces trois appareils disposeront également de ce qui se fait de mieux en matière de missile de nouvelle génération, le METEOR.

 

Le tir d’un missile Meteor à partir d’un Rafale vient compléter le premier tir d'essai du missile Météor qui avait été effectué depuis un Gripen C en 2006 (Vidsel, Suède). En ce qui concerne l’Eurofighter, il a terminé sa première série d’essais le 20 juin 2011 (Aberporth, Royaume-Uni), consistant en des tirs de séparation. 


 

571228329.jpg


 

Photos : 1 & 2 Meteor sur le Rafale @ Dassault Aviation 3 Le Meteor @ MBDA

 

30/09/2012

L’Algérie négocie l’achat de Gripen E !

406484745.jpg


 

La nouvelle a de quoi surprendre, alors que ce pays vient de se doter de Sukhoi SU-30. La conséquence aboutirait même au retour des jets russes à leur constructeur.

Les Sukhoi SU-30 étaient censés remplacer les MIG-29 au sein de l’aviation algérienne, mais les pilotes ont découvert du matériel d'espionnage israélien sur ces mêmes appareils. Selon des informations circulant dans le monde du renseignement, l'Armée nationale populaire (ANP) a entamé des négociations avec le Suédois Saab pour l'achat d'avions de combat devant remplacer une partie de sa flotte de MiG-29 par des Gripen E (NG). De plus, cette possible transaction entre dans le cadre de la stratégie adoptée par l'armée algérienne consistant à diversifier les marchés, c'est-à-dire conclure des contrats avec plusieurs fournisseurs. 

Il semble d’ailleurs que des pilotes algériens ont, dans le cadre de nouveaux contrats dont la conclusion a été décidée suite à la découverte de matériel israélien, testé des Gripen en Suède à la fin de l'année 2011. 

La Malaysie s’intéresse au également au Gripen:

La Royal Malaysian Air Force (CGRR) s’intéresse à la location d’avions de combat Gripen C/D voir même des E dans le cadre du contrat Multi-Role Combat Aircraft (MRCA). 

Dans une interview accordée au journal  The Sun, le Chef de la Force aérienne  Tan Sri Rodzali Daud déclare ouvertement que le Gripen est une option rentable parce que l'achat de nouveaux chasseurs auraient besoin d'énormes dépenses financières. Toujours selon le journal, la Malaysie est en discussion pour une location dans un premier temps de 18 appareils de type Gripen (standard non précisé) qui pourraient  ensuite déboucher sur un achat définitif.

Photo : Gripen F (NG) en vol @ SAAB


25/09/2012

La SAAF a reçu ses derniers Gripen C/D !

536.jpg


 

 

La South African Air Force vient de réceptionner ses quatre derniers Saab JAS-39 C/D Gripen en fin de semaine dernière, ceux-ci sont arrivé par bateau en Afrique du Sud. Au total l’Afrique du Sud avait commandé en 2008, 17 Gripen monoplaces C et 9 biplaces D. 

 

Le premier Gripen C destiné à la SAAF no: 39 2101 avait effectué son premier vol le 11 juin 2009. L’arrivée de l’avion suédois au sein de la Force aérienne envoya progressivement les ATLAS « Cheetah» (dérivé local modernisé du Mirage III) au musée. La formation des équipes au sol à débuter en 2007, alors que les premières transformations d’équipage débutèrent au 4ème trimestre de 2008.

 

7420704822_1fce78e1d2_z.jpg

 

La SAAF déclare être pleinement satisfaite du Gripen C/D, tout en devenant le premier utilisateur à l’exportation du casques HMD Cobra (Helmet Mounted Display) de dernière génération.Développés en coopération entre Saab, Bae Systems et Denel Optronics.  Le Cobra offre aux pilotes de Gripen de la SAAF (South African Air Force) la possibilité d’utiliser le plein potentiel de leurs missiles air-air courte portée à imagerie infrarouge IRIS-T (un produit de Diehl BGT Defence) et du futur missile air-air A-Darter (un produit de Denel Dynamics), lui aussi basé sur une tête chercheuse à imagerie infrarouge et testé pour la première fois par la SAAF en juillet2011. Conçu pour répondre au mieux aux exigences du Gripen, le casque Cobra fonctionne par tous les temps, pour toutes les opérations relatives à l’enveloppe de vol de combat complète. En tant que composante clé du système Gripen, la superposition des paramètres de vol, des données issues des différents capteurs et des disponibilités des armements embarqués sur la vision directe du monde réel permet de maximiser l’efficacité à travers tout le spectre des missions tactiques.

 

 

Les principales améliorations :


 

saab,gripen,gripen saaf,saaf,gripen cd


 

Les Gripen C/D de la SAAF sont au standard MS20  et ont reçu un certain nombres d’améliorations par rapport au modèle MS19.  L’appareil est complètement multirôle :

air-air, air-sol et avec les modes de reconnaissance. L’avion dispose également des améliorations suivantes :

 

Full Authority Digital Engine Control (FADEC).

Capacité de ravitaillement en vol.

Système embarqué de génération d'oxygène (OBOGS).

Mise à niveau de tous les ordinateurs principaux.

L'architecture avionique améliorée.

Trois écrans couleur.

LINK16.

 

La SAAF utilise également  la doctrine suédoise des opérations de déploiement sur route, le Gripen est parfaitement adapté à l'environnement africain. Ses distances de décollage et d'atterrissage sont très modestes demande que très peu de matériel de soutien au sol,  et ceci même à partir d'endroits austères. Le système Built-in Test Equipment réduit le temps de détection des erreurs et permets de remplacer rapidement en ligne des équipement défectueux (LRU). La SAAF se félicite également du temps de rotation particulièrement réduit et des processus simplifiés. 

 

Première femme pilote de Gripen :


 

1264713690.jpg


 

La première femme qualifiée pour voler un Gripen est sud-africaine, le 11 octobre 2010, le major Catherine Labuschagne effectua son premier vol en solo sur Gripen depuis la base aérienne de Makhado dans la province de Limpopo, en Afrique du Sud. Cette performance lui permettra de faire son entrée dans le livre des records en qualité de première femme pilote sur Gripen.


 

gripen-saaf-1.jpg


 

Photos : 1 & 4 Saab JAS-39 D Gripen en vol  2 JAS-39 C au roulage 3 Major Catherine Labuschagne @ SAAB/SAAF

21:18 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : saab, gripen, gripen saaf, saaf, gripen cd |  Facebook | |

20/09/2012

La Suède confirme le Gripen E !

Preview-3.ashx.png



Le gouvernement suédois confirme son intention d'investir dans la prochaine génération du Gripen.

 

 

La Gripen de la prochaine génération est conçu pour satisfaire aux exigences auxquelles seront confrontées les défenses aériennes de tous les pays dans l'avenir. Son niveau de qualité élevé et sa technologie moderne se combinent à des frais de support et de maintenance faibles en comparaison avec ceux des concurrents. Cette spécificité rend le Gripen unique.

 

×           Dans le projet de budget présenté au parlement suédois jeudi, le gouvernement suédois confirme son intention de développer et d'acquérir la prochaine génération du Gripen.

×           Le gouvernement suédois affirme clairement dans ce projet que le système Gripen offre le meilleur ratio efficacité/coûts en ce qui concerne la défense aérienne de la Suède à l'avenir.

×           Le gouvernement propose d'augmenter le budget de l'armée de SEK 300 millions en 2013 et en 2014, puis de SEK 200 millions par an, afin d'assurer le financement de l'achat de 40 à 60 Gripen de la prochaine génération pour la Suède.

×           Selon ce projet, les premiers avions Gripen E seront livrés aux forces aériennes suédoises en 2018. Le premier escadron de chasse d'avions de combat Gripen E sera pleinement opérationnel au sein des forces aériennes suédoises en 2023.

L'annonce du gouvernement suédois sur l'achat de Gripen de la prochaine génération est la bienvenue. Elle permet d'obtenir l'assurance d'une qualité élevée pour la défense aérienne et confirme l'engagement suédois envers le Gripen comme véritable pierre angulaire de la défense suédoise. 

09/09/2012

«Sea Gripen» étude validée !

741183607.jpg


 

En 2010 le constructeur suédois  créa la surprise avec le lancement du projet «Sea Gripen» soit, une version navalisée de son Gripen E Next Generation.  Le projet se trouvait depuis à l’étude, celle-ci se trouve maintenant terminée.

Rapport de faisabilité :

Navalisé une version  d’un avion de combat pose énormément de problèmes et rien n’est gagné d’avance.   Ces dernier jours, Saab a informé que les études de faisabilité et de conception pour l’adaptation de sa version Gripen NG était compatible avec un porte-avions.

Tony Ogilvy, directeur général et chef du Centre de Saab aéronautique au Royaume-Uni pour le Design Gripen naval , déclare : «  après des années de conception préliminaire et de pré-faisabilité de travail, les plans pour une version opérateur sur la base de la plate-forme du Gripen NG  sont maintenant terminé. Ce travail mené à bien par une équipe d’ ingénieurs suédois et britanniques s’est terminé  à la fin de Août». «Notre travail consistait à prendre la conception à un point où nous pouvons dire « oui, Saab peut construire une variante marine », et nous y sommes parvenus" a-t-il dit.

Le Gripen besoin d'un certain nombre de modifications pour le rendre compatible avec un porte-avions selon Saab. Ceci,  inclus train un d'atterrissage renforcé, une crosse d'arrêt, un mécanisme de fixation pour l'avion pour permettre le catapultage, ainsi que de s'assurer que l'aéronef est optimisé pour éviter l'érosion due à  l'eau salée.

Selon Saab, le  «Sea Gripen» sera configuré pour fonctionner à la fois CATOBAR (catapulte assisté au décollage, mais la reprise arrêtés) et STOBAR (décollage court, mais avec récupération arrêtés). 

Les clients potentiels sont notamment l'Inde mais surtout le Brésil avec qui le constructeur suédois travail,non seulement sur la version «Sea» mais également le Gripen E.  Concernant l’Inde, Saab a répondu à une demande d'information de l'Inde en 2009, et rester en contact avec le personnel de la marine indienne à Delhi et Goa. Notons au passage que la Thaïlande semble intéressée par la version navale.

 

SeaGripen-01.jpg


A suivre ...

 

Photos : Sea Gripen @ Saab Aerospace

 

13:33 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : gripen, saab, sea gripen, gripen naval |  Facebook | |