23/10/2014

L’Argentine négocie l’achat de Gripen E !

FX_story_-_main.jpg

 

 

Buenos Aires, je l’avais écrit, lors du choix du Brésil, l’avionneur suédois a mis un pied en Amérique latines et compte bien y mettre le second. Le gouvernement argentin a entamé des négociations en vue de l’acquisition d’avions de combat Gripen E.

 

24 appareils : 

 

Ces négociations portent sur l’achat de 24 Saab JAS-39 Gripen E MS21, qui seront très probablement produits sur la future chaine de fabrication en préparation au Brésil.  Le ministère brésilien de la Défense (MoD) confirme de son côté l’information.

Le ministère de la Défense a déclaré que le ministre argentin de la Défense Agustin Rossi avait conditionné l'acquisition du Gripen E sur la participation de l'industrie aérospatiale de l'Argentine sur le projet. 

 

De sources concordantes, les 24 Gripen E argentins devraient être commandés en parallèle avec les 36 Gripen E de la première tranche destinée au Brésil. Ce panachage permettra de réduire les coûts de fabrication.

 

Cette acquisition doit permettre à l’Argentine de remplacer les actuels Mirage IIIEA/DA, Mirage 5PA et autres IAI Dagger  en service. Dans un premier temps l’Argentine avait étudié le remplacement de ces appareils par des aéronefs d’occasions, Lockheed-Martin avait offert des F-16C/D Block50 et Airbus Group des Eurofighter T1 en service en Allemagne. Mais ces solutions se sont avérées inadaptées au cahier des charges de la Force aérienne.


0973076.jpg


 

La signature avec le Brésil se précise : 

 

L’avionneur suédois Saab est en voie de signer le contrat avec le Brésil, pour fournir son armée de l'air avec l’avion de combat Gripen E, la signature devrait intervenir d’ici la mi-décembre.

Le contrat prévoit une première tranche de 36 Gripen E pour un montant de 4,5 milliards de dollars. Les livraisons devraient débuter 48 mois après la signature du contrat et finiront par atteindre un taux de 12 avions par an. A terme, la Force aérienne brésilienne (FAB) prévoit d’acquérir jusqu’à 120 Gripen E en trois tranches.


fabgripen_saabgroup_svud.jpg


 

 

Photos : 1 Gripen NG de démonstration 2 IAI Dagger argentin @ Cris Lofting  3 Aux couleurs du Brésil @ Saab

03/09/2014

Air14 le signe d’un nouveau départ !

DSC_4757.jpg

 

 

Payerne, le Commandant de corps Aldo C. Schellenberg, Commandant des Forces aériennes prépare ses troupes aux développements des années à venir. Air14 sera la base d’un nouveau départ dans le but de préparer le management de projets d’achat d’avions et de systèmes de défense contre avions.

 

La décision démocratique contre l’acquisition du Saab Gripen du 18 mai est naturellement respectée par l’Armée suisse, dit Schellenberg durant son rapport d’information à Payerne VD, qui a eu lieu dans le cadre de l’air show AIR14 et du 100ème anniversaire des Forces aériennes. Les 54 F-5 Tiger des Forces aériennes seront mis hors service d’ici 2016, tel que communiqué lors de la votation sur le Gripen par le Conseil fédéral.


DSC_4895.jpg


« S’en écarter pourrait compromettre une future acquisition d’avion de combat », dit Schellenberg. Une revalorisation de la flotte de Tiger ou de parties de celle-ci n’est pas possible pour des raisons opérationnelles et financières. Les F-5 ne se laisseraient pas adapter aux nécessités modernes que ce soit pour le radar ou l’armement.
Le chef du DDPS, le Conseiller fédéral Ueli Maurer, planifie avec le budget actuel une armée de 100'000 hommes, comme il l’a annoncé durant son message d’accueil au rapport d’information. Il veut une armée qui corresponde aux idéaux d’un «équilibre politique». Maurer renonce à une armée trop grande, orientée à des besoins antérieurs. Il lutte de même contre un rétrécissement additionnel considérable des troupes.


Schellenberg a également insisté sur un concept pour une prompte acquisition de nouveaux systèmes de défense contre avions. Il y a un besoin pour une défense aérienne intégrée, avec des avions de combats et des systèmes de défense contre avions basés au sol.

Une meilleure communication : 

Il sera néanmoins nécessaire de renforcer le management de projet, ce qui inclut également la communication : « Si la population comprend précisément ce que nous faisons, alors elle nous soutiendra. Nous avons raté cela le 18 mai. Cela ne doit pas nous arriver une seconde fois ».
Le succès d’AIR14 à Payerne comme évènement de toute l’Armée doit être compris comme un signal de départ pour les prochaines votations. Schellenberg se montre optimiste: « Les Forces aériennes continuent leur ascension». (sources DDPS)


DSC_4707.jpg


Photos : 1 Patrouille Suisse à Air14 2 Swiss Hornet Solo Display à Air14 3 Lanceur missiles Rapier (BL88) à Air14 @ Pascal Kümmerling

 

 

02/09/2014

La Slovaquie se dirige vers le Gripen !


Grippen_Fighter_C.jpg


 

 

La Slovaquie et la Suède ont signé une lettre d'intention pour l'utilisation de l'avion de combat Gripen de Saab, ouvrant ainsi, la voie à une acquisition slovaque potentielle de l'avion. 

 

La Slovaquie cherche à remplacer ses vieux MiG-29 dans les deux prochaines années. Le Ministre de la défense slovaque Martin Glvac a déclaré aux médias locaux à plusieurs reprises que le Gripen est l'avion de combat de choix pour ce remplacement.

 

Il semble que dans un premier temps, la Slovaquie pourrait chercher à louer des Gripen, comme ses homologues régionaux que sont : la Hongrie et la République tchèque. 

La Slovaquie cherche dans un premier temps à louer des JAS-39C/D Gripen, puis pourrait se tourner en direction du Gripen E.

 

Reste encore à clore cette décision avec à la clef la négociation finale sur cette location, mais un pas important en direction du choix de l’avion suédois a été fait en Slovaquie.

 

 

Photo: JAS-39C/D Gripen tchèques @ SAAB


18:47 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : gripen, gripen blog, gripen jas-39cd, slovaquie |  Facebook | |

19/08/2014

Avions de combat, évaluation complémentaire !

DSC_2599.jpg

On vous l’avait dit avant la votation, un «Non» le 18 mai ne ferait que reculer l’inévitable, l'achat de nouveaux avions de combat reste à l'ordre du jour ! Je vous propose de faire le point sur la situation et la suite des évènements.

On ne modernise pas les F-5 : 

Les avions de combat Northrop F-5 E/F «Tiger II» ne seront pas modernisés, la raison est simple : on n’investit pas dans des technologies dépassées. Il faut savoir que d’un côté ses appareils devraient subir une cure complète en matière de cellule, car celles-ci sont aujourd’hui à bout de souffle et montre, depuis déjà un certain temps, des signes de fatigue avec notamment des fissures. De plus, une modernisation technique n’apporterait rien de concret, si ce n’est une fausse impression de moderne. Les deux seuls radars potentiellement capable d’être intégrés au F-5 sont le Selex ES Griffo anglais et l’Elta 1030 israélien. Hors, ces deux radars ont été conçus au début des années 90 et fonctionnent avec une antenne mécanique. A l’heure des radars à antenne électronique (AESA) ces deux systèmes sont déjà obsolètes.

Les derniers F-5 seront donc retirés progressivement du service d’ici 2016. La Patrouille Suisse volera probablement sur quatre F/A-18 «Hornet» dès 2017.

Complément d’évaluation : 

Gripen-E-mockup-at-FIA14-1.jpg


La mise en route d’une police 24/24 est actuellement en route pour 2016, mais il faudra à terme, compléter le nombre de F/A-18C/D actuellement en service et qui arrivent déjà mi-vie. Pour cela, le DDPS va mettre en place un complément d’évaluation qui concernera les trois appareils déjà testés, soit les standards offerts : le Saab JAS-39E MS21«Gripen», l’Airbus Eurofighter T-3A/B Block25/30 «Typhoon II» et le Dassault Rafale F3-R.

174206505.2.jpg


Rien ne dit que des essais auront lieu dans notre pays, ces tests se feront très certainement directement chez les avionneurs. Selon les dernières informations, les premiers appareils de nouvelle génération pourraient voler dès 2025 dans notre pays.


p09-2_785651_large.jpg


Modernisation des Forces aériennes : 


DSC_2638.jpg


La modernisation des Forces aériennes, ne s’arrêtera pas là, l’achat du nouveau drone Elbit Hermes 900 se fera d’ici 2015 et les moyens de défenses contre avions de type missile «Rapier» et canons Oerlikon 35mm à conduite radarisée «Skyguard» seront remplacés par un ou deux nouveaux types de systèmes missiles de nouvelle génération.

mif2.jpg


 

Photos : 1 Northrop F-5E «Tiger II» Patrouille Suisse à Emmen @ P.Kummerling 2 Saab Gripen E MS21 @ Saab 3 Airbus Eurofighter T3A/B bloc25/30@ Airbus 4 Rafale F3-04T @ Dassault 5 Hermes 900 à Emmen @P.Kummerling 6 Tir missile Rapier aux Hébrides en 2002 @P. Kummerling


Gripen thaïlandais déployés à Pitch Black!

yourfile-1.jpg

 

 

Darwin, Australie, pour la première fois, la Royal Thai Air Force (RTAF) a déployé ses avions de combat Saab JAS-39C/D Gripen, lors de l’exercice aérien «Pitch Black» (PB14) organisé par la Royal Australian Air Force (RAAF). 

 

Exercice «Pitch Black» : 

 

L’exercice «Pitch Black» est un exercice de guerre aérienne organisé par la Royal Australian Air Force (RAAF). L'exercice se tient dans le Nord de l'Australie, principalement au sein des bases de la RAAF de Darwin et de Tindal. Le but de l'exercice est de pratiquer   des offensives aériennes face à un dispositif aérien défensif. Deux équipes une «rouge» et une «bleue» se face. 

Les forces aériennes internationales ayant des liens de défense avec l'Australie sont invitées à cet exercice. On retrouve généralement : la Royal Malaysian Air Force, la République de Singapour Air Force; la Force aérienne royale thaïlandaise; la Royal Air Force aérienne de Nouvelle-Zélande, L’US Air Force ainsi que la Royal Thaï Air Force.

 

20140815raaf8165233_494.JPG.jpg

Une première pour les Gripen : 

 

La RTAF avait jusqu’ici envoyé ses avions de combat Lockheed-Martin F-16C/D lors des éditions précédentes de «Pitch Black». Cette année ce sont les Saab JAS-39 C/D Gripen basés à Surat Thani dans le sud de la Thaïlande qui ont eu l’honneur de participer à l’exercice.

 

Le détachement thaïlandais comprend 15 pilotes, dont seulement cinq d'entre eux ayant déjà participé à un événement «Pitch Black». «Un de nos principaux objectifs est de donner aux pilotes un large apprentissage de lutte avec le Gripen et ceci en lien avec les forces internationales dans le cadre de cet exercice», explique le Cmdt du détachement thaïlandais Watanasrimongkol. 

«Le Gripen C/D se montre favorablement supérieur à nos F-16, en terme de performance, ils sont très semblables, mais l’avionique du Gripen est très différente" dit-il. "Ce sont des avions de génération différente: le Gripen offre une bien meilleure interface homme-machine et avec le double système de liaison de données, augmente la conscience de la situation des pilotes».




 

Le six Gripen de la RTAF ont volé sans aucun soutien pétrolier durant l'exercice. Les Gripen thaï ont utilisés trois réservoirs auxiliaires pour leurs missions quotidiennes afin de pouvoir voler jusqu'à 2,5 heures au-dessus de la grande plage du sud de Darwin.


20140804raaf8540638_0002.JPG.jpg




 

 

Photos :  1 Gripen C RTAF@ Andrew McLaughlin 2 Participants à Pitch Black 2014 @ David Gibbs RAAF 3 JAS-39 C/D RTAF @David Said RAAF

13:45 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : raaf, pitch black, rtaf, gripen blog, thai gripen |  Facebook | |