27/04/2015

Premier KC-130R pour le Chili !

UgzSpGJ.jpg

 

 

La Force aérienne chilienne (FACh) a pris livraison d'un Lockheed-Martin KC-130R « Hercules » à la mi-avril. Un second appareil devrait être livré d’ici l’été. 

 

Le KC-130R est un ancien avion ayant appartenu à l’US Marines Corps et transmis par l'Agence de coopération et de sécurité américain à la Défense. Les deux KC-130R destinés au Chili font partie d’un lot excédentaire de l’USMC. Ils ont été cédé au prix unitaire symbolique de 700,000 dollars US chacun.

Les deux Lockheed-Martin KC-130R « Hercules » vont venir compléter les deux C-130H et l’unique C-130B en service au sin du groupe de transport n°10 de la FACh.

 

En attendant mieux : 

 

La Force aérienne chilienne (FACh) a un fort besoin de renforcer sa capacité de transport tactique, actuellement très appauvrie. l’arrivée de ces deux KC-130R va permettre à la FACh de souffler un peu et ceci dans l’attente du lancement d’un programme d’acquisition d’un nouvel avion de transport tactique.

 

Le Lockheed-Martin KC-130R « Hercules »  :

 

Le KC-130 « Hercules » fut conçu à l’origine sur demande du corps des Marines,en vue d’obtenir un ravitailleur en vol pour ses propres avions. Le premier appareil vol pour la première fois en janvier 1960. Le premier KC-130R entra en service ne 1962 et portait la dénomination de KC-130F. Il fut construit à 46 exemplaires et fut retiré du service en 2006. Les premiers KC-130 étaient des C-130B modifiés, et désignés KC-130B. Ils sont en service en Indonésie et à Singapour. La version actuelle du KC-130R est entrée en service en 1976. Dérivé lui aussi du C-130H, il fut construit à 14 exemplaires et retiré du service en 2007. L'US Navy en possède 2, utilisés pour des missions de transport.

 

20080823164752.jpg

 

Photos : 1 KC-130R chilien KC-130R de l’USMC @Lockheed-Martin

 

14/02/2015

Le Nicaragua veut une vraie Force aérienne !

mig_29smt-001.jpg

 

 

Le Nicaragua petit pays d’Amérique latine n’avait pas jusqu’ici, une Force aérienne digne de ce nom. Les choses vont changer, car le pays prévoit l'achat d'avions de combat pour commencer à appliquer sa souveraineté de l'espace aérien de manière sérieuse.

 

Le Nicaragua ne dispose aujourd’hui, que d’une flotte aérienne limitée qui se résume à des Cessna 185 et C41D, ainsi que, de quelques hélicoptères MIL Mi-17. L'inspecteur de l’armée nicaraguayenne, le général Adolfo Zepeda a annoncé cette semaine la volonté de renforcer la souveraineté de l’espace aérien nicaraguayen, avec comme objectifs la lutte 

contre les vols illicites des organisations de trafic de drogue et l’application au sens strict de la souveraineté aérienne. La nouvelle Force aérienne devra également pouvoir jouer un rôle dissuasif et permettre de repousser toute agression.

 

Le MiG-29 pour équiper l’aviation : 

 

Les moyens financiers du pays sont limités, mais le selon les premières informations divulguées suite à l’intervention du général Adolfo Zepeda, le pays porte sérieusement son attention sur des avions de combat d’occasions de type MiG-29. La Russie semble d’ailleurs prête à livrer ce type d’aéronefs de manière très rapide. On parle d’un premier lot de 12 à 18 aéronefs. 

Ces MiG-29, dont environ 6 biplaces, proviendraient du stock actuel de l’aviation russe et seraient tous remis à neufs. 

La décision en vue de l’achat de MiG-29 par le Nicaragua devrait intervenir au printemps.

 

 

Photo: MiG-29SM russe @ VVL

12/01/2015

Importante fissure découverte sur un F-5 !

 

DSC_3182.jpg

 

 

La flotte de Northrop F-5 E/F «Tiger II» est temporairement clouée au sol, une fissure a été découverte lors d’un entretien de routine.Lors d’un contrôle effectué, une fissure a été constatée dans la structure portante d’un Tiger F-5E (monoplace), ce qui a entraîné un ordre de contrôle des 30 avions Tiger F-5E qui effectuent encore des vols réguliers.

 

Les F-5F biplaces ne sont pas concernés par cette mesure. Quant aux 18 autres F-5E et F-5F, ils font partie de l'inventaire des Forces aériennes, mais ne volent plus. Dans le cadre de cette vérification d'ensemble, une autre fissure encore plus importante a été détectée sur la même partie de la structure de l'appareil. Cette fissure a été qualifiée de très sérieuse par l'évaluation technique. Après une analyse commune des risques effectuée avec armasuisse et RUAG, les Forces aériennes ont donc décidé de prendre des mesures préventives :

Les avions dont la structure présente une fissure sont exclus du service de vol jusqu'à leur réparation.

 

Une partie de la flotte clouée au sol : 

 

Les avions qui n'ont pas encore été contrôlés sont provisoirement suspendus jusqu'à l'exécution de l'ordre de contrôle.

 

La disponibilité de la flotte des Tiger F-5E est ainsi restreinte. Actuellement, 13 F-5E doivent encore être contrôlés. L'exécution de l'ordre de contrôle nécessite deux semaines de travail par machine. Selon la planification actuelle, tous les avions auront été contrôlés d'ici au deuxième trimestre 2015.

 

L'engagement des Forces aériennes au WEF peut être assuré car ce sont les F/A-18 qui remplissent la mission principale dans l'espace aérien restreint au-dessus de Davos.

La restriction temporaire de la disponibilité des F-5E touche également les Tiger peints aux couleurs de la Patrouille Suisse. Cette dernière ne pourra donc pas effectuer son show aérien au Lauberhorn avec six Tiger arborant le drapeau helvétique.

 

Fatigue structurelle : 

 

La flotte d’avions de combat F-5 est fatiguée, depuis les années 2000, celle-ci et régulièrement réduite, car des aéronefs présentent des fissures importantes qui sont le fait    de l’utilisation des aéronefs. Cet arrêt temporaire de la flotte de F-5, ou du moins ce qui l’en reste démontre une nouvelle fois que nos bons vieux «Tiger» ne sont plus très loin d’une retraite bien méritée.

 

DSC_3121.jpg

 

 

Photos : 1 F-5E Tiger II 2 F-5F Tiger II @ P.Kummerling

14/12/2014

La Grèce commande 10 CH-47D d’occasions !

ch47d.jpg

 

Athènes, la Grèce a passé commande pour dix hélicoptères lourds de transport Boeing CH-47D «Chinook» d’occasions auprès de l’US Army. Cette vente vient d’être approuvée par l'Agence de coopération de sécurité américain à la Défense (DSCA).

 

Cette commande pour dix «Chinook» représente un montant d’une valeur de 150 millions de dollars. Elle comprend également de l'équipement de soutien.

 

Le détail de la commande :

 

Ces dix hélicoptères CH-47D viendront renforcés les modèles déjà en activités au sein de la Force aérienne du pays soit 15 appareils. Le gouvernement grec a demandé la vente d'une multitude de pièces de rechange et de l'équipement de soutien. La commande comprend notamment 

23 moteurs T55-GA-714A, dont 20 seront installés sur des CH-47D qui équipent l’armée et trois serviront de pièces de rechange. 

Les dix CH-47D d’occasions recevront un systèmes de détection de missiles de base, des  radios à  hautes fréquence et un système de navigation GPS.

 

Le Boeing CH-47D «Chinook» : 

 

Le CH-47D partage la même cellule que les modèles précédents, la principale différence étant l'adoption de moteurs plus puissants. Les premiers CH-47D furent à l'origine propulsés par deux moteurs T55-L-712, le moteur le plus commun étant maintenant le T55-GA-714A. Avec son système de fret à triple crochet, le CH- 47D peut transporter des charges lourdes en interne et jusqu'à 12 tonnes (tels que des conteneurs de 12 mètres) en externe. Le modèle "D" est introduit en 1979. 

 

Aujourd’hui les CH-47D sont remplacés par le standard «F» plus puissants et dont l’avionique est entièrement modernisée avec un cockpit tout écrans.

 

57891.jpg

 

 

Photos : CH-47D en service au sein de la Force aérienne Hellenic @ T. Charalanpopoulou

05/03/2013

Exercice aérien transfrontalier !

2342300493_small_1.jpg


Mercredi 6 mars 2013, les forces aériennes allemandes, autrichiennes et suisses procéderont ensemble à un exercice transfrontalier de police aérienne. A cette occasion, des avions des deux forces aériennes amies allemandes et autrichiennes utiliseront aussi l’espace aérien suisse et voleront au-dessus de la Suisse orientale. Il sera possible de les observer en particulier dans la région de Dübendorf.

Le même jour, vers 14 h 15, un deuxième exercice de police aérienne sera organisé depuis Payerne en collaboration avec l’aéroport de Zurich. Deux F/A-18 obligeront un PC-7 servant de cible à se poser à Zurich-Kloten. Le PC-7 effectuera un « touch and go », puis les trois avions quitteront l’espace aérien zurichois.

 

Partenariat de sécurité centre Europe :

Les exercices trilatéraux se pratiquent régulièrement comme par exemple Amadeus 99.La Suisse, l'Autriche et la France ont réalisé pour la première fois du 18 au 22 octobre un exercice commun de surveillance de l'espace aérien. Son objectif principal était de vérifier et d'approfondir la collaboration dans le domaine de la surveillance de l'espace aérien sur le plan mental, matériel et structurel.

Les avions suivants ont été engagés dans l'exercice “AMADEUS 99”: quatre F/A-18 suisses, un AWACS et quatre Mirage 2000 français ainsi que 19 appareils à réaction Saab de l'armée fédérale autrichienne. Les F/A-18 suisses ont opéré à partir de  Zeltweg (Autriche) et de Dubendorf, les Mirage français de Zeltweg, les Saab J-35 Draken autrichiens de Zeltweg, Graz et Linz.

Plus de 300 heures de vol ont été accomplies au total dont 18 pour les F/A-18 suisses.

 

Photo : Hornet suisse & Eurofighter allemand @ Swiss Air Force