22/10/2012

Certification pour le Sikorsky S-76D !

S76D_101112 (2).jpg


 

Stratford, Connecticut, La Federal Aviation Administration (FAA) a approuvé la certification de la nouvelle version de l’hélicoptère S-76D du constructeur Sikorsky. Cette certification était très attendue pour permettre l’arrivée du nouvel hélicoptère sur le marché de la gamme moyenne.

 

La FAA a signé le certificat le 12 octobre dernier le certificat, couronnant le programme d'essai en vol intensifs de l'hélicoptère S-76D. Cette hélicoptère devient du coup le produit le plus récent du constructeur sur le marché.  L'hélicoptère S-76D dispose d'un carnet de commandes actuel approche d'un demi-milliard de dollars et Sikorsky  devrait commencer à le livrer au plus tard à la fin de ce trimestre.

 

Le S-76D offre une vitesse de croisière plus élevée que ses prédécesseurs, associée une consommation de carburant plus efficace, rendant le S-76 plus productif que jamais. L'hélicoptère S-76 «D» est le dernier de la famille des populaires S-76  fabriqués par Sikorsky. Il y a eu plus de 800 S-76 livrés à ce jour depuis 1979. La flotte à atteint plus  6 millions d’heures de vols 

Les caractéristiques de l'hélicoptère S-76D comprennent une cellule en tout composite ainsi que les pales du rotor principal. Le S-76D dispose d’une avionique avancée fournie par THALES couplé à un système de diagnostique des systèmes. La motorisation est assurée par deux turbines Pratt & Whitney Canada PW210S. 

 

 

L’origine de la gamme S-76 :


 

Helicopter-_Excel_Air_Service_S-76C_JA6691.jpg


 

Le Sikorsky S-76 «Spirit» est un hélicoptère à usage commercial, produit par le constructeur américain Sikorsky Aircraft Corporation. C'est un appareil polyvalent de taille moyenne. Il est équipé de deux rotors, dotés chacun de quatre pales et d'un train d'atterrissage rétractable.

 

Sikorsky a commencé à le développer dans le milieu des années 1970,  il était destiné à satisfaire les besoins des entreprises qui cherchaient un hélicoptère d'affaire moyen, ainsi que des entreprises de forages pétrolier en mer. Dans le même temps, Sikorsky développait le S-70 (civil) et le UH-60 Black Hawk (militaire) qui servirent de base pour le S-74 (plus tard rebaptisé S-76 Spirit en l'honneur du bicentenaire des États-Unis). Capable de transporter deux pilotes et douze passagers, il était au départ équipé de deux turbines Allison 250 C30 de 478 kW chacune. Le premier prototype achevé un vol d'essai le 13 mars 1977[1].

 

Le S-76A fut la première version produite. Un appareil spécialement conçu avec des moteurs plus puissant enregistra douze records du monde en 1982. Utilisés par plusieurs compagnies aériennes nord américaines sur des services réguliers, plus de 500 S-76 ont été livrés à divers compagnies jusqu'en 2001.

 

Fort de ses succès, différentes versions furent développées par Sikorsky et la production du S-76C débuta en décembre 2005. Équipé de moteurs Turboméca Arriel 2S1, cette version de distinguait par une importante réduction du bruit, des vibrations et un confort intérieur amélioré. Le rotor principal fut alors fabriqué en matériaux composites. Le modèle était déjà vendu à 92 exemplaires en janvier 2006.

 

Photos : 1 Le S-76D de Sikorsky 2 le S-76C @ Sikorsky

15/12/2011

Le B747-800 «Intercontinental» certifié !

 

 

 

bca_747-8_FAA_700.jpg

 

 

Le B747-800 «Intercontinental» a reçu lors d’une cérémonie sur les installations de Boeing à Renton sa certification.

Le directeur de la FAA Ross Landes a présenté à Boeing le certificat de type modifié (ATC) pour le B747-800 «Intercontinental», quant à la L'European Aviation Safety Agency (EASA), elle vient également de publier la certification de l’avion.

«C'est un grand accomplissement pour Boeing et pour le programme 747-800,» a déclaré Jim Albaugh, président et PDG de  Boeing Commercial Airplanes, ». Nous sommes impatients de livrer cet avion fabuleux à nos clients."!

Les certificats valident que la conception du B747-800 «Intercontinental» est conforme à toutes les exigences de la réglementation aérienne et que le système de production permet de produire un avion sûr et fiable, conforme à la conception de l'avion.

"Bientôt, les gens du monde entier vont voler sur le nouveau 747," a déclaré Elizabeth Lund, vice-président et directeur général, du programme 747. «C'est un grand jour pour nos clients et pour une équipe qui a travaillé incroyablement dur pour certifier la nouvelle version du Roi des Cieux."

 

732665134.jpg

 

 

Le programme B747-800 est maintenant dans la phase finale de préparation pour la livraison à la compagnie de lancement, soit Lufthansa en début d’année prochaine.

Rappel :

La version passagers du B747-800 aura un coûts plus bas en matière de  siège-mile par rapport aux autres avions commerciaux de grande taille, avec des coûts de 12% inférieur à son prédécesseur, le B747-400. L'avion permet une économie de carburant de 16%  de mieux, diminue de 16% le rejet de Co2 par passagers. De plus il  génère une empreinte sonore de 30%  inférieur au b747-400.

Le premier exemplaire commercial du B747-800 Intercontinental doit être livré au  début de l’année 2012 . L’appareil compte trois compagnies régulières comme clientes : Lufthansa, Korean Air et, Air China.

 

bca_747-8_FAA_500.jpg

 

 

Photos : 1 & 3 le B747-800 aux essais en vol 2 le premier exemplaire aux couleurs de Lufthansa


 

27/08/2011

Le B787 «Dreamliner» certifié !

 

K64998-4.jpg


 

EVERETT, Washington, Boeing  a reçu la certification pour le B787 «Dreamliner» de la Federal Aviation Administration américaine (FAA) et de l'European Aviation Safety Agency (EASA) lors d'une cérémonie à Everett, Washington

Prêt pour le service :

L’Administrateur de la FAA Randy Babbitt a présenté le certificat de type américain, qui vérifie que le B787 a été testé et  se trouve en parfaite conformité avec les règlements fédéraux. De son côté le vice-président de l’AESA  Patrick Goudou a présenté le certificat de type européen pour le B787.

K65412-01.jpg

 

 

All Nippon Airways prépare les premiers vols commerciaux :

La compagnie aérienne japonaise ANA va prendre livraison de son premier B787 le mois prochain: les premiers vols transportant des passagers auront lieu entre Tokyo-Narita et Hong Kong les 26 et 27 octobre et prochain. ANA opérera alors ses Dreamliner sur des lignes intérieures depuis Tokyo Haneda vers Okayama et Hiroshima à partir du 1er Novembre.

En Europe :

Les passagers européens seront sans doute intéressés de savoir que le transporteur débutera des vols en Dreamliner entre Haneda et Francfort en janvier 2012.

Le vol de NH203 quittera Tokyo à 01H00, pour arriver à Francfort à 05H25. Le vol retour NH204 décollera de Francfort à 11H15 pour se poser au Japon à 06H45 le lendemain.

L'itinéraire sera exploité comme une joint-venture entre ANA et Lufthansa: il y aura d'abord trois vols par semaine (lundi, jeudi et samedi), avant la mise en place d'un vol quotidien à partir de février 2012. La date exacte de lancement du vol Tokyo - Francfort en janvier n'a pas encore été annoncée.

Auparavant, ANA aura débuté ses vols en Dreamliner vers Pékin le 1er décembre, juste avant l'inauguration du vol vers Francfort. L'avion sera opéré sur cette route «environ une fois par semaine», bien que les détails exacts et les horaires n'aient pas encore été annoncés.

ANA a indiqué que d'ici la fin de l'année fiscale le Dreamliner sera également exploité sur des vols intérieurs depuis Haneda vers Itami, Yamaguchi-Ube, et Matsuyama. Les clients intéressés à voyager sur le vol inaugural en Dreamliner entre Tokyo-Narita et Hong Kong doivent vérifier les disponibilités sur le micropsie ana.co.jp/787 / dédié à ce vol.

Le transporteur va également lancer une vente aux enchères en classe affaires à partir de mi-Septembre, dont les profits seront versés à Conservation International. Une loterie pour des billets en classe économique doit également avoir lieu pour les membres du programme de fidélité d'ANA Mileage Club à partir du 1er septembre2011.

 

1483587317.jpg

 

 

Photos : 1 en vol le B787 2 remise des certificats FAA & AESA 3 B787 ANA @ Boeing

 

20/08/2011

Le Boeing B747-800 «Freighter» est certifié !

 

 

K64877-29.jpg

 

 

SEATTLE, La Federal Aviation Administration américaine (FAA) et  l'Agence Européenne de Sécurité Aérienne (AESA) viennent de valider la certification du tout nouveau B747-800 «Freighter» !

Prêt pour le service :

Boeing a reçu vendredi  simultanément de la  FAA et l’EASA pour la nouvelle version de son B747 en mode «cargo». Les deux agences ont donné à l’appareil un certificat de type modifié (ATC) pour l’appareil.

Avec ces certificats, le programme est dans la phase finale de préparation en vue de la première livraison au client de lancement, soit Cargolux en début du mois de septembre.

Le certificat de type modifié reconnaît que la FAA et l'EASA atteste que la conception du B747-800 «Freighter» est conforme à toutes les exigences réglementaires de l'aviation et produira un avion sûr et fiable. L'avion a enregistré plus de 3400 heures d'essais en vol. 

Le certificat de production modifié montre que la  FAA a validé que le système de production du nouvel «opus» de la famille Boeing peut est fiable et que les avions produit seront conformes aux modèles testés.


Une grande étape :

«Il s'agit d'un grand jour pour toute l'équipe 747", a déclaré Jim Albaugh, président et PDG de  Boeing Commercial Airplanes. «Au cours des dernières années, cette équipe a surmonté défi après défi. Grâce à leur travail acharné et leur dévouement, ils ont veillé à ce que le nouveau 747, la Reine des Cieux, s'envole  pour les décennies à venir."!

Rappel :

Le B747-800 « Freighter » dispose d’un fuselage plus long de 5,6 m et permet une charge de 184 tonne sur 8,130 km. Avec des coûts 16 % plus faible que son prédécesseur le B747-400 est garantissant 120 mètres cubes supplémentaire, offrant de la place pour 4 palettes additionnelles. Avec une masse à vide de 80 tonnes, il sera 21% plus économe en carburant que ses concurrents. L’avion est motorisé avec des moteurs General Electric GEnx-2B.

GQ3F5789_N50217.jpg


 

Photos : 1 En vol @ Boeing 2 Au Bourget  @ Rudi Boigelot

 

06/08/2011

Le Boeing B747-800F a terminé ses tests de certification !

 


GQ3F5789_N50217.jpg

 

 

EVERETT, Washington, Boeing annonce que son B747-800 «Freighter» vient de terminer sa campagne de tests en vue de sa certification finale, en prime les ingénieurs de Boeing ont réalisé le plus long vol  avec ce type d’appareil.

La campagne de certification du B747-800 «Freighter» se termine en apothéose avec un dernier vol marathon de 17 heures, l’appareil no: RC523, soit le n°5 s’est posé  à Paine Field, Everett, après avoir réussi le plus long vol de la campagne de tests.

"C'est fantastique", a déclaré le capitaine Buzz Nelson, l'un des pilotes d'essai de Boeing qui se relayaient aux commandes. «Nous sommes heureux d'avoir terminé avec succès. Je pense que nous avons-là, un très grand avion "! De son côté,  le Capitaine Doug Benjamin a déclaré qu’il venait de réaliser le plus long vol de sa carrière et que l’avion s’était comporté merveilleusement.

Ce vol d’endurance visait à tester l’ensemble des fonctions et la fiabilité de celui-ci.


Une longue campagne :

Dans le cadre de la campagne d'essais en vol, le B747-800 «Freighter» a effectué plus de 1.200 vols totalisant 3’400 heures. Cinq appareils ont été utilisés pour recueillir des données pour plus de 1700 exigences de certification de la FAA (Federal Aviation Administration). Le premier B747-800 «Freighter» doit être livré en septembre prochain à sa compagnie de lancement, Cargolux, une fois que l’appareil aura reçu son homologation de la part de la FAA.

Rappel :

Le B747-800 « Freighter » dispose d’un fuselage plus long de 5,6 m et permet une charge de 184 tonne sur 8,130 km. Avec des coûts 16 % plus faible que son prédécesseur le B747-400 est garantissant 120 mètres cubes supplémentaire, offrant de la place pour 4 palettes additionnelles. Avec une masse à vide de 80 tonnes, il sera 21% plus économe en carburant que ses concurrents.

 

K64877-29.jpg

 

 

L’amélioration dans la continuité :

Pour Boeing, il s’agit avec ce dernier opus du 747, de garantir une intégration rapide, pour ses clients de la nouvelle version, qui ne demande aucune adaptation des infrastructures aéroportuaires. En optant pour cet appareil, le constructeur de Seattle vise à simplifier la mise en ligne, avec un avion déjà connu des compagnies aérienne, mais en favorisant la diminution des coûts tout azimut (carburant, impact environnemental).

Le développement de la série 800 s’est faite en parallèle avec le B787 « Dreamliner » en ce qui concerne le confort, les technologies innovatrices, les moteurs (commun au deux). En fait, la désignation 747-800 a été choisie pour montrer le lien de technologie entre les B787 et les nouveaux B747 !

Le moteur GEnx-2B67 :

Le motoriste américain General Electric a développé cette nouvelle famille de moteurs pour équiper les B787 et B747-800 en collaboration Middle River Aircraft System et Spirit AeroSystem.  Le GEnx représente un bond en avant dans la technologie de propulsion en utilisant les dernières technologies de matériaux et de procédés de conception afin d’en réduire le poids (30% de pièces en moins) offrant une maintenance réduite. Le nouveau moteur permet une diminution de 15%

Le GEnx va permettre une économie de 15 % de mieux en matière de consommation spécifique de carburant que les moteurs qu'il remplace. Il est conçu pour rester sur l'aile 30 % plus longtemps avant dépose pour sa révision, tout en utilisant 30 % de moins de pièces, réduisant considérablement la maintenance. Les émissions du GEnx sont de 95% en dessous des limites réglementaires actuelles

A ce jour Boeing compte 78 commandes ferme de cette version auprès des transporteurs suivants : Cargolux, Nippon Cargo Airlines, AirBridgeCargo Airlines, Atlas Air, Cathay Pacific, Dubai Aerospace Enterprise, Emirates SkyCargo, Guggenheim et Corean Air Cargo.

 

K65395.jpg

 

 

Photos : 1 Le B747-800 Freighter au Bourget @ Rudi Boigelot 2 En vol 3 Arrivée à Paine Field après 17 heures de vol @ Boeing