01/10/2013

Le Pentagone commande des F-35 sous conditions !

f-35-formation.jpg


 

 

Le Pentagone vient de finaliser un accord fin septembre pour l’achat de 71 Lockheed-Martin F-35 «Joint Strike Fighters» pour un coût de 7,8 milliards de dollars. Cette commande lance la programmation du 6ème et 7ème lot de production à faible taux (CRTR). Cependant, cet achat est lié à une demande d’amélioration du processus de qualité et de la baisse des coûts de production.

 

 CRTR 6 & 7 en détails : 

 

Ce contrat reflète une expansion des livraisons d'avions pour les pays partenaires. En effet, le lot numéro 6 (CRTR 6) inclura la première livraison de F-35 à l'Italie et l'Australie, soit : 23 F-35A, 6 F-35B et 7 F-35C, tandis que la CRTR 7 inclura, la première livraison à la Norvège, dont : 24F-35A, 7 F-35B et 4 F-35C.

 

Le gouvernement américain s'attend à ce que Lockheed-Martin commence à livrer les appareil du sixième lot au deuxième trimestre de 2014 et ceux du septième au deuxième trimestre de 2015.

 

Sans les moteurs :

 

Il faut rappeler qu’avec ces coûts, il faut également tenir compte du supplément moteur, en effet, un contrat additionnel, doit être signé avec le motoriste Pratt & Whitney pour doter les appareils du standard moteur correspondant, soit : CRTR 6, 23 F-35A à 103 millions de dollars par appareil, tandis que 6F-35B coûteront 109 millions de dollars chacun. Les 7 F -35C coûteront 120 de dollars millions par jet.

 

En ce qui concerne la CRTR7, sans l'inclusion du moteur est de 98 millions de dollars chacun pour les 24 avions de modèle F- 35A, 104 millions de dollars pour chacun des sept modèles de F- 35B et 116 millions de dollars par avion pour quatre avions F-35C.

 

La «bonne nouvelle» vient du fait que le coût unitaire moyen d’un avion sera d'environ 6% inférieur CRTR 5 ! 


 

jsf-f-35-variantes-pentagone_0902E8022E00078173.jpg


 

Demandes d’améliorations :

 

En parallèle à cette commande, le Pentagone demande plusieurs améliorations au constructeur Lockheed-Martin, ainsi, qu’aux divers équipementiers. Il s’agit notamment de poursuivre et d’accélérer le processus de diminution des coûts et de continuer à mettre en place le concept de suppression des problèmes, liés à la conception et à la réalisation du F-35. Pour mémoire, le bureau d'inspection du programme avait signalé 363 problèmes de conception qui touchent Lockheed-Martin et cinq de ses principaux sous-traitants. A ce jour, 269 améliorations ont déjà été appliquées et 74 sont encore en cours. 

 

Par ailleurs, le Pentagone se montre toujours inquiet en ce qui concerne le programme d’essais qui  n’a pas encore atteint les 80%, ce qui contribue à des causes sous-jacentes d’augmentations des coûts et pourraient donc à l’avenir être susceptibles de péjorer les négociations en vue de futurs commandes.


 

1441212-main.jpg


 

Photos : 1 & 2 F-35A @ Lockheed-Martin

20:48 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : lockheed martin, f-35 jsf, f-35a, f-35b, f-35c |  Facebook | |

18/08/2013

F-35 : Atterrissage de nuit vertical sur un navire !

yourfile-1.jpg


 

 

Un pilote d’essai de US Marine Corps a effectué le premier atterrissage de nuit vertical en mer à bord du USS Wasp avec  un Lockheed Martin F-35B «Joint Strike Fighter» (JSF).

 

Le F-35B est embarqué à bord du navire d'assaut amphibie pour la deuxième série d’essais d'atterrissage décollage vertical en mer.

 

«Tout s'est très bien passé», explique le lieutenant-colonel Cr. Clift, pilote d'essai au sein de  l’USMC qui a effectué la manœuvre. "Huit atterrissages réussis en une seule nuit, confirmes que nous suivons la courbe d'apprentissage."

 

Les essais en mer sont prévus pour une durée de 18 jours.  Il s'agit de la deuxième des trois séries d'essais planifiée visant à élargir l'enveloppe de fonctionnement à bord du F-35B pour l'USMC. La première série d'essais en mer ont été achevée en octobre 2011.

La réalisation de ce second tour doit fournir des données suffisantes pour l'US Navy et le Corps des Marines pour certifier le F-35B pour les opérations à bord en vue de son premier déploiement actif en 2015.


 

jpg.jpeg


 

Photos : 1 Atterrissage de nuit vertical 2 Essais sur porte-avions @ USMC/USN

28/03/2013

Premier F-35B en service au sein de l’USMC !

sdd_lripb_011.jpg


 

Marine Corps Air Station YUMA, Arizona, le 121e escadron de chasseurs d’attaque de l’US Marines Corps a mis en service le premier F-35B «Lightning II». Le major Richard Rusnok, un pilote d’essai de F-35B, a effectué le premier atterrissage et décollage court du VMFA-121, ainsi que le premier vol stationnaire et atterrissage vertical à l’extérieur d’un environnement de test à bord de l’avion no : BF-19.

 

Le VMFA-121 est le premier escadron de F-35B à rejoindre le 13e groupe d’avions des Marines, qui est actuellement composé de quatre escadrons d’avions d’attaque  BAe/Boeing Harrier AV-8B. L’escadron VMFA-121 se prépare à recevoir d’ici la 12 mois un total de 16 F-35B.

L’intégration de ces appareils au sein de l’escadron VMFA-121 en collaboration avec l’USAF et la Navy doit permettre de simplifier et d’intégrer au mieux les F-35A et F-35B et F-35C au sein des trois corps d’armées.

 

Photo : le F-35B no : BF-19 du 121e VMFA @USMC

11/03/2013

Second F-35A pour les Pays-Bas!

AN2_Netherlands.jpg

 

FORT WORTH, Texas, deux bonnes nouvelles concernant l’épineux dossier de l’avion F-35 « Lightning II » en ce début de semaine avec tout d’abord l’annonce de la sortie du second F-35A destiné aux Pays-Bas et l’arrivée premier F-35B depuis la nouvelle chaine de production de Lockheed-martin.

 

 

Le second Lockheed- Martin F-35 Lightning II destiné aux Pays-Bas vient de sortir des installations de production.. Il s'agit de la dernière étape dans le processus de production  qui conduira ensuite l’avion vers ses essais en vol au sein de la base aérienne d’Eglin AFB, en Floride cet été. Les Pays-Bas envisagent de se doter d’une flotte de F-35A à décollage et à l'atterrissage conventionnel (CTOL).Ce second appareil d’essais connu sous le nom AN-2 servira pour  les tests de formation et d'exploitation pour les pilotes et la maintenance. L’AN-2 fera encore l'objet de contrôles du système de carburant avant de procéder aux essais au sol puis en vol plus tard cette année.


Nouvelle ligne de production :

 

BF_25.jpg

 

Le premier

Lockheed Martin F-35 Lightning II assemblé depuis la nouvelle ligne de production  « Assembly Center Wing (CWA) » de l'usine Lockheed Martin à Marietta, en Géorgie, a effectué son premier vol. L'appareil, connu sous le nom BF-25, est un F-35B à décollage court et atterrissage vertical destiné à être livré à l'US Marine Corps sur la base aérienne de Yuma, en Arizona.

 

Le CWA est

une composante structurelle importante qui traite environ un quart du fuselage de l'avion. Environ 350 personnes travaillent sur le programme F-35 à Marietta. En plus de renforcer les CWA, les techniciens  appliquent les revêtements furtifs spécialisés pour F-35.

 

.


Photos : 1 le second F-34A destiné aux Pays-Bas 2 le premier F-35 sortit de la nouvelle ligne d’assemblage.

11:59 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lockheed martin, f-35 lightning 2, f-35a, f-35b |  Facebook | |

13/01/2013

Le point sur le programme F-35 !

HighAOA.jpg


 

FORT WORTH, Texas, Lockheed Martin le programme F-35 Lightning II, si celui-ci avance malgré un grand nombres de déconvenues au Canada notamment et au Danemark (voir les sujets sur le blog) sans parler de la décision la semaine dernière de la Turquie de retarder l’acquisition de l’avion, le constructeur américain continue néanmoins d’avancer.

 

 

La situation fin 2012 :

 

 Lockheed-Martin a réalisé la livraison de 30 appareils et a réalisé des avancées significatives dans le  programme d'essais en vol mettant en évidence des progrès significatifs.

 

Concernant la livraison des 30 F-35 en 2012, il s’agissait de 11 appareils au standard décollage et atterrissage conventionnel (CTOL), 18 au standard décollage court / atterrissage vertical (STOVL) plus un au standard «C» mais devant servir à des essais. On remarquera que l’année 2012 à vu une livraison doublée par rapport à 2011.

 

F-35_Marietta.jpg

En ce qui concerne les essais, le programme F-35 à accumulé 988 vols d’essais et 8’458 points de test avant le 31 décembre. En 2012 le cumul des vols a été réalisé tant avec les appareils tests qu’avec les aéronefs en service au sein de l’USAF que de la Marine.

 

Les grandes étapes de 2012 :

 

On notera les étapes importantes avec la livraison des deux premiers appareils au Royaume-Uni. Les trois premiers F-35 STOVL livrés en novembre qui ont marqué le début de l'entraînement opérationnel tactique au sein du Marine Corps à l’Air Station de Yuma, en Arizona.

Le 33ème Fighter d’Eglin Air Force Base, en Floride, a achevé son évaluation opérationnelle utilitaire (OUE).

La Norvège à reçu son premier F-35.

Les  principales réalisations d'essais en vol inclus le premier largage aérien d'armes pour le CTOL et STOVL, le F-35A atteint le maximum d’inclinaison d’angle d'attaque. Le premier vol de nuit et des missions de ravitaillement en vol de nuit ont été accomplies.

Le programme F-35 a dépassé 5000 heures de vol.

 

Encore du pain sur la planche :

 

Malgré ces bonnes nouvelles sur l’ensemble du programme, on doit noter que seul 

58 % des tests en vol ont été effectués par rapport à ce qui avait été prévu. Ces tests supplémentaires ont permis de constater que la performance des avions reste en dessous de ce qui était attendu à ce stade de développement. Les programmes informatiques utilisés par les avions nécessitent encore des améliorations et connaissent d'ailleurs plusieurs délais de livraison. Le casque qui sera porté par les pilotes et qui reçoit des données de chaque détecteur installé sur le chasseur est entre autres visé. L'intégration des armes sur les avions de chasse connaît aussi des complications, ainsi que le système d'aération de l'un des modèles et le système de refroidissement d'un autre. De plus, le revêtement des F-35, qui doit les rendre presque invisibles aux radars, s'écaille lorsque l'avion vole à grande vitesse où se retrouve en haute altitude.

Un système protégeant le chasseur des explosions de réservoirs d'essence qui pourraient être causées par les éclairs a également dû être revu. On a même annulé les tests de vol à 25 miles d'une zone orageuse.


 

f35_formation_flight.jpg


Photos : 1 F35 en vol  2 Présentation au public 3 En vol @ Lockheed-Martin