20/09/2015

Le Japon prépare l’achat de V-22 & F-35 !

2468210621.jpg

 

Tokyo, cette fois c’est officiel, le Japon va commander le Bell/Boeing V-22 « Osprey » et des Lockheed-Martin F-35 dans le prochain programme d’armement. Cette première commande concerne un lot de 22 aéronefs de type V-22 et 6 avions de type F-35.

 

Budget militaire en augmentation :

Avec plus de 41 milliards de dollars proposés, représentant une augmentation de plus de 2% par rapport au budget précédent, le Japon se dirige de nouveau vers un budget record alloué à ses forces d’autodéfense. Les demandes du ministère prennent également en compte les changements effectués récemment dans les lignes directrices de la coopération nippo-américaine avec le renforcement des effectifs dédiés au domaine spatial ou à la lutte contre les attaques dans le cyberespace. Enfin, après l’assassinat de deux ressortissants japonais par l’État islamique, le ministère prévoit de renforcer sa présence dans le Moyen-Orient et notamment en Jordanie avec l’envoi d’un nouvel attaché de défense chargé de la coopération en matière de lutte antiterroriste. Il s’agit de la quatrième augmentation consécutive du budget accordée aux FAD.

 

Second client export pour le V-22 :

La décision de commander  22 V-22 « Osprey » place le pays en tant que second acquéreur de l’aéronef à l’exportation, après Israël.  Le Japon prévoit de se doter de la version V-22B Block C.  Le contrat est estimé à un peu plus de 3 milliards de dollars.

 

F-35 et chaine de production :

 

1589228373.jpg

La commande de 6 Lockheed-Martin F-35A «Lightning II» coïncide avec la mise en place d’une chaine de fabrication d’ici 2016, afin de produire le premier appareil de type F-35 destiné à la Japan Air Self-Defence Force. Selon l’objectif fixé par le cahier des charges, il s’agit de remplacer deux escadrons de F-4 "Phantom", soit un total de 40 appareils. Le coût total pour l’acquisition de 40 F-35 serait de 8 milliards de dollars (coût du F-35 par unité entre 140 à 150 millions de dollars). L’appareil choisi, doit pouvoir contrer les menaces croissantes dans la région de la Chine et de la Russie. Le marché des avions de combat est actuellement, très actif dans la région du fait, non seulement du vieillissement des flottes, mais également d’une crainte d’insécurité croissante.

 

Photos : 1 Bell/Boeing V-22 « Opsrey » @ USMC 2 Chaine de montage F-35@ Lockheed-Martin

 

 

 

 

 

 

12/08/2015

Premiers F-35A avec le marquage US Air Force !

yourfile-1.jpg

 

 

Les deux premiers Lockheed-Martin F-35A de combat codés avec les marquages de l'US Air Force sont apparu depuis les installations de Fort Worth au Texas.

Les aéronefs, AF-77 et FA-78, sont en cours de livraison pour le 34e escadron de chasse basé à Hill dans l’Utah. Ces deux premiers F-35A font faire partir du premier escadron actif sur le nouvel avion au sein de l’USAF.

Le 34e Escadron de chasse « The Rude Rams », a été réactivé la semaine dernière et va prochainement recevoir progressivement, au rythme d’un avion par mois, ses premiers avions de combat de type F-35A. Le 34e Escadron était en sommeil depuis 2010, il volait alors sur Lockheed-Martin F-16 « Fighting Falcon ». 

 Selon l’US Air Force, ce premier escadron sur F-35A devrait déclarer sa capacité opérationnelle initiale en août ici 2016. La base finira par accueillir 72 F-35A et soit 3 escadrons, ceux-ci  seront doté de 35 à 40 par pilote par escadrons.

En date du 20 juillet, Lockheed-Martin avait livré 69 F-35A dont quatre pour des clients internationaux. Le programme prévoit de produire 1'763 appareils.

 

Photo : F-35A de l’USAF avec les codes sur les dérives @USAF

27/07/2015

Essais canon pour le F-35A !

 

yourfile.jpg

 

Lockheed-Martin a débuté les essais du canon de bord sur le F-35A en collaboration avec l'US Air Force.  Le F-35A no° AF2 a reçu un canon General Dynamics GAU-22 en interne et a débuté une série de tirs sur les installations de la base d'Edwards en Californie.

 

Cette série de tirs au canon doit se poursuivre jusqu’à la mi-août pour ensuite, permettre des essais de tirs en vol en septembre. Le canon GAU-22 est une version améliorée du GAU-12 monté à bord des AV-8B  « Harrier» F-16 et F-15.

Les tests sont conçus pour s’assurer que le système d’intégration du canon fonctionne correctement et que l'aéronef supporte les vibrations dues aux tirs. Les essais en vol permettront ensuite valider l’intégration complète sur le F-34A. A noter que les versions F-35B/C ne seront pourvues du canon en interne, mais uniquement en nacelle extérieure. Cette solution ajoute à la polémique sur le F-35, car une fois de plus la furtivité de celui-ci, sera remise en question.

 

Photo : essais de tirs au canon au sol @ Lockheed-Martin

 

 

23/07/2015

Activation du premier escadron de F-35A!

A_U.S._Air_Force_pilot_navigates_an_F-35A_Lightning_II_aircraft_assigned_to_the_58th_Fighter_Squadron,_33rd_Fighter_Wing_into_position_to_refuel_with_a_KC-135_Stratotanker_assigned_to_the_336th_Air_Refueling_130516-F-XL333-499.jpg

 

 

Le premier escadron de l’US Air Force destiné à mettre en oeuvre le Lockheed-Martin F-35A «  Lightning II » a été activé, lors d’une cérémonie qui s’est tenue au sein de la base aérienne de Hill dans l’Utah.

 

Le 34e Escadron de chasse « The Rude Rams », a été réactivé la semaine dernière et va prochainement recevoir progressivement, au rythme d’un avion par mois, ses premiers avions de combat de type F-35A. Le 34e Escadron était en sommeil depuis 2010, il volait alors sur Lockheed-Martin F-16 « Fighting Falcon ». 

 

Selon l’US Air Force, ce premier escadron sur F-35A devrait déclarer sa capacité opérationnelle initiale en août ici 2016. La base finira par accueillir 72 F-35A et environ 35 à 40 par pilote par escadrons.

 

Durant la cérémonie d’activation de cet escadron, les responsables de l'armée de l'air ont répondu aux critiques concernant le coût du F-35 et le fait qu'il a été battu en combat aérien face au F-16. Ceux-ci ont expliqués : «Les choses ne sont pas parfaites, mais les choses sont encore en développement et vous pouvez voir le potentiel», a déclaré un colonel de l’USAF.

 

yourfile-1.jpg

 

 

Photos : 1 Lockheed-Martin F-35A 2 Cérémonie d’activation @ USAF

 

09/07/2015

L’Australie abandonne le F-35B !

 

 

F-35B.jpg

 

Canberra, l’Australie n’achètera pas la version F-35B STOVL pour équiper ses deux bateaux d’assaut. La décision a été faite durant la préparation d'un livre blanc de la défense, qui devrait être publié le mois prochain. 

 

La décision australienne serait motivée par la fait que la mise en service du F-35B sur ces navires, demandaient de nombreuses et coûteuses modifications de ceux-ci. L’Australie prévoyait d’acquérir 14 à 20 F-35B.

 

Le F-35B

 

Appareil à décollage court et atterrissage vertical (STOVL), remplaçant les Harrier et F/A-18 A/B du Marines Corps. Le F-35B est une variante  STOVL (Short TakeOff/Vertical Landing ou décollage court et atterrissage vertical) ; cette version possède une soufflante intégrée verticalement dans le fuselage à l'arrière du cockpit (utilisée uniquement pour le décollage ou l'atterrissage), ainsi qu'une tuyère principale orientable vers le bas. La soufflante est reliée à la turbine basse pression du réacteur principal. La capacité interne en carburant est réduite à 6,35 tonnes.

 

F-35A : 

 

L’Australie a prévu d’acquérir 58 appareils (72 initialement) de type F-35A, qui seront livrés entre 2017 et 2021. La capacité opérationnelle initiale est prévue pour le service en 2021, et la pleine capacité opérationnelle des trois escadrons est prévue pour la fin 2023.

 

IMG_1919-crop.jpg

 

 

Photos : 1 F-35B STOVL @ USN 2 F-35A RAAF @ Lockheed-Martin