17/01/2017

Taïwan débute la modernisation de ses F-16 !

2522910791.jpg

Taïwan a débuté le processus de modernisation de sa flotte d’avions de combat Lockheed-Martin F-16 en standard Block70/75« Viper ». Les quatre premiers avions sont arrivés à l'usine d’Aerospace Industrial Development Corporation l’île (AIDC) dans le nord-ouest de l’île. Au total se sont 142 F-16A/B qui sont concernés par cette importante mise à jour. Les travaux devront être terminés en mai 2022.

Mise à jour des F-16 :

Cette mise à jour doit permettre une revalorisation des appareils de type F-16 A/B, afin de combler le retard technologique vis-à-vis de l’imposant et menaçant voisin chinois. Celui-ci, a en effet sérieusement renforcé sa position avec la mise en ligne des Shenyang J-10 « Dragon Véloce » et l’arrivée des Shenyang J-11 (Sukhoi 27 chinois).

La modernisation des F-16 taïwanais comprend l’adjonction d’un nouveau radar de type AESA soit le Northrop-Grumman APG-83, une avionique modernisée, un cockpit tout écrans compatible avec des lunettes de vision nocturne, une central de navigation GPS, un nouveau système de guerre électronique de type l’ALQ-176 couplé avec système de leurres ALQ-184 (V) 7.  En matière de communication les appareils recevront de nouvelles radios numériques, ainsi qu’une liaison de donnée (Link16) améliorée. Les pilotes recevront un viseur de casque permettant l’emploi du missile Raytheon AIM-9X «hyper véloce» en remplacement des AIM-9PM actuels.

Question motorisation, les moteurs Pratt & Whitney F100-PW-220 seront portés à la norme -229E plus puissant et permettant de réduire le temps de maintenance.

Taïwan prévoit l’acquisition d’une nacelle de ciblage, mais n’a pour l’heure pas précisé le modèle choisit entre le AN/AAQ-33 SNIPER ou AN/AAQ-28 LITENING plus ancien.

Concernant l’armement, les F-16 seront dotés en plus de l’AIM-9X de missiles AIM-120C7 AMRAAM et d’une variété d’armes guidées d’attaque au sol comme les bombes GBU-10 Enhanced Paveway II ou GBU-56 JDAM Laser.

 

2661336344.jpg

Photos : 1 F-16 au standard Block70 Viper@ Lockheed-Martin 2 F-16 A taïwanais @H.Kao

 

 

 

30/11/2016

Le Maroc modernise ses F-16 !

chasseur.jpg

Le Maroc a confié à l’avionneur américain un contrat d’une valeur de 16 millions de dollars en vue de la modernisation de la flotte d’avions de combat F-16 du pays. Le contrat devrait être terminé pour la mi-juin 2019.

Au total se sont 23 appareils qui sont concernés par cette mise à jour. Les F-16 marocains vont recevoir un rafraîchissement au niveau de la cellule qui a particulièrement souffert des conditions de chaleur. De plus, un nouveau système de guerre électronique AN/ALQ-211 (AIDEWS) qui offre une meilleure sensibilisation une prise de conscience de la situation contre les menaces radar et les menaces sol-air et air-air sera installé.

Cette amélioration sensible de la flotte de F-16 marocains est perçue comme une réponse aux tensions avec son voisin l'Algérie, qui ont augmenté ces derniers mois, alors que le premier se prépare à son retour à l'Union africaine. L'agenda politique algérien, qui soutient la République démocratique arabe sahraouie (RASD) auto-déclarée, a dominé l'union continentale depuis le retrait du Maroc en 1984. Au cours de ces dernières semaines, l'Algérie a approuvé l'utilisation de drones pour la surveillance de sa frontière occidentale y compris à la frontière avec le Maroc.

 

Photo :F-16 marocain@ Force aérienne marocaine

13/11/2016

Les Forces aériennes en Norvège !

 

 

20150078.jpg

Les Forces aériennes suisses s’entraîneront une nouvelle fois à Ørland, en Norvège, du lundi 14 novembre au vendredi 9 décembre 2016, dans le cadre du module d’instruction à l’étranger «Nightway».

En comptant deux relèves, ce sont au total 130 militaires des Forces aériennes suisses, à savoir 36 pilotes, 93 membres du personnel au sol et un opérateur de bord professionnel qui feront le déplacement à Ørland avec huit avions de combat F/A-18 et deux appareils de réserve. Le module d'instruction à l'étranger « Nightway », organisé en Norvège, offre aux Forces aériennes suisses la possibilité d'effectuer des vols d'entraînement dans de vastes secteurs situés au-dessus de la Mer du Nord et de s'exercer avec les pilotes de l'armée de l'air norvégienne. Nos pilotes pourront également se familiariser avec les vols de nuit et, pendant la journée, s'entraîner à la pratique du combat aérien à basse altitude. En effet, dans un pays aussi densément peuplé que la Suisse, les vols de nuit et à basse altitude ne peuvent être pratiqués que de manière très limitée par égard pour la population.

A l'instar des années précédentes, les objectifs de la campagne de vol de nuit en Norvège sont les suivants : étape finale de l'instruction de base pour les jeunes pilotes de F/A-18 (service nocturne de police aérienne), perfectionnement et consolidation des tactiques de vol de nuit avec et sans appareil de vision nocturne pour les pilotes plus avancés, et  engagements d'avions de combat dans des conditions difficiles (obscurité, froid, intempéries et topographie).

 

1156514277.gif

Nightway :

- Courte durée d'ensoleillement  (=plus de vols de nuit)

- La plupart des secteurs se situent au-dessus de la mer ce qui entraîne beaucoup moins de nuisances sonores pour la population

- L'altitude minimale dans les secteurs est de 5000ft/AMSL (1600m) au lieu de 13000ft/AMSL (3700m) en Suisse. Les performances des réacteurs sont bien meilleures à cette altitude ce qui nécessite une certaine adaptation.

- Les vols supersoniques ont lieu jusqu'à un minimum de 2800m au-dessus de la mer contre 10'000m (sol) pour la Suisse.

- Entraînements contre les F-16 norvégiens.

Le vol au-dessus de la mer ainsi que les altitudes minimales très basses ont demandé une préparation extrêmement sérieuse. Avant la campagne, chaque pilote a suivi une instruction particulière de «Sea Survival» de nuit dans le lac de Neuchâtel pour s'adapter aux manipulations sur l'équipement dans l'obscurité. Lors de cet exercice, comme pendant chaque vol, le port d'une combinaison étanche était obligatoire. Elle est nécessaire et sert à prolonger le temps de survie du pilote en cas d'éjection dans des eaux glaciales (env.+4°C). D'autres briefings tels que les procédures de sauvetage en mer, les conditions météorologiques extrêmes, les différences des procédures ATC avec la Suisse, les connaissances de la base d’Ørland ont été suivis.

 

20150043.jpg

Photos : F/A-18 C/D Hornet en Norvège @ Swiss Air Force

 

12/11/2016

La Spice 1000 intègre les F-16 israéliens !

Israeli_F-16s_at_Red_Flag.jpg

L'aviation israélienne « H'eil Ha'Avir » vient d’intégrer officiellement la bombe de précision Rafael « Spice 1000 » sur sa flotte d’avions de combat Lockheed-Martin F-16C/D.

Les essais d’intégration de la nouvelle bombe ont été réalisés avec un escadron de F-16 qui opère à partir de la base aérienne de Ramat David dans le nord d'Israël. La seconde phase d'acceptation du système d'arme s’est terminée avec succès. La Force aérienne israélienne s'attend à atteindre la pleine capacité opérationnelle avec la « Spice 1000 » dans les prochaines semaines. A noter qu’il est prévu à l’avenir d’installer la nouvelle bombe sur les futurs F-35.

Rafael Spice 1000 :

force aérienne israélienne,h'dil ha'avir,lockheed-martin,f-16,spice 1000,bombe guidée,rafael defense,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

La bombe « Spice 1000 » (Smart, Precise Impact, rentable) produite par Rafael Advanced Defense Systems est d’un poids de 453kg (1000lb). Elle est équipée d'un kit de guidage EO/GPS, avec des ailes « pop-out » qui étendent sa portée à plus de 100km (54nm).

La munition « Spice » est plus avancée que la plupart des bombes guidées par optronique comme la GBU-15, par exemple, puisqu'elle combine les avantages du guidage par satellite (comme la capacité à engager des cibles cachées et camouflées. Elle peut opérer dans toutes les conditions météorologiques et d'éclairage. En mode guidage électro-optique (telles que la possibilité de fournir un guidage "man-in-the-loop" elle offre une précision extrêmement élevée. Il est possible également relocalisé la cible durant la chute. Un autre avantage de la «Spice» est sa capacité à être préprogrammée (préflight) avec jusqu'à 100 cibles différentes. La cible qui sera engagée au final sera alors être sélectionnée, en vol, par un navigateur.

 

spice_1000_on_f-16800.jpg

Photos : 1 F-16D israéliens 2 Spice 1000Deux Spice 1000 sous un F-16 @ IAF

20/10/2016

La Bulgarie optera pour un avion de combat d’occasion !

bulgarie-20140402.jpg

Bulgarie, la dernière phase en vue de l’acquisition d’un nouvel avion de combat pour venir remplacer sa flotte de MiG-29 « Fulcrum » est actuellement engagée. Rappelons que le pays a définitivement retiré ses vieux MiG-21 à la fin de l’année 2015 et que ceux-ci ne sont pour l’instant pas remplacés faute de moyens.

Trois avions d’occasions en compétition :

F16_SCANG_TwoShip.jpg

Faute de pouvoir compter sur une amélioration du budget de la défense, le pays devra se contenter pour l’instant, d’acquérir des avions d’occasions. La possibilité de compléter ceux-ci avec des appareils neufs est définitivement abandonnée, selon le dernier communiqué du Ministère de la défense bulgare.

Il y a urgence, car le choix a pris du retard, initialement le gouvernement bulgare désirait pouvoir commander ses futurs appareils en 2014. Le pays espère pouvoir se doter de 16 appareils en deux lots de 8 appareils chacun d’ici 2023. Une troisième tranche pourrait être négociée pour 2026.

Pour ce faire, le Ministère bulgare de la défense a entamé des discussions préliminaires sur la possibilité d'acquérir d'occasion des appareils de type F-16 auprès des utilisateurs actuelles que sont :  les Pays-Bas, le Portugal, les États-Unis, la Belgique, la Norvège. 

AIR_JAS-39_Gripens_AGM-65_RBS-15_Taurus_Frontal_lg.jpg

En parallèle des discussions sont engagées auprès de la Suède et du constructeur Saab qui propose notamment des JAS-39C/D Gripen qui proviendraient des surplus de la Fligvapnet suite à l’arrivée prochaine du Gripen E. 

Il faut signaler le retour en grâce de l’Eurofighter T1 d’Airbus également d’occasion qui proviendrait des stocks allemands et italiens. Ce dernier avait été écarté en 2012, pour des questions à la fois techniques et de coûts à l’heure de vol par trop prohibitifs. 

 

467795819.jpg

Photos : 1 MiG-29 Bulgare@ Force aérienne bulgare 2 F-16 @USAF 3 Gripen C @SwaF 4 Eurofighter T1 @Luftwaffe