24/10/2011

Croatie : F-16 vs Gripen !

 

1170685.jpg


 

Depuis un certain temps, la Croatie cherche à remplacer ses vénérables Mig-21, si un premier projet en 2008 de livraison d’appareils de type F-16 par les Etats-Unis n’a pas abouti, la recherche d’un nouvel appareil continue et voit se profiler deux candidats.

 

Swedish_JAS-39_Gripen_landing.jpg

 

 

L’offre suédoise :

Le gouvernement suédois a soumis une offre comprenant la vente de douze ou de huit Gripen C/D de la dernière génération. L'offre comprend également un accord de support et d'entraînement pour les techniciens et les pilotes. Dans le but d'assurer que les Forces aériennes croates restent opérationnelles sans interruption lorsque leurs MiG-21 actuels seront mis hors service, la Suède propose initialement un prêt de vieux avions Gripen-A jusqu'à la livraison des Gripen C/D.

En lien avec la possible acquisition d'avions de chasse Gripen par la Croatie, Saab propose un ensemble de coopération industrielle. Sur la base des expériences et des ressources combinées de son important réseau industriel, Saab et la base de fournisseurs Gripen offrent à la Croatie un partenariat à travers un programme de défense et de coopération industrielle de nouvelle génération. Saab est prêt à s'engager dans une obligation de coopération industrielle évaluée à 100 pour cent de la valeur du contrat.

 

1787347.jpg

 

 

L’offre américaine :

Reprenant en grande partie l’offre datant de 2008, Lockheed-Martin propose une série de 12 à 20 F-16A/B avec possibilité à terme d’augmenté la livraison en fonction des besoins la Croatie, les Etats-Unis sont disposés à pouvoir livré jusqu’à 40 appareils.

Cependant, la version ne com prend que des appareils d’occasions, certes abordables, par ce pays mais qui montreront très vite leurs limites. Il faudra alors le modernisé et le coût risque de rendre le projet bien plus onéreux que prévu. En effet, la Croatie désire que l’appareil acheté soit multirôle.

La contre partie américaine reviendrait dans une aide substantiel financière dans divers projets de modernisation des infrastructures du pays. L’entrée de la Croatie au sein de l’alliance Atlantique (OTAN) favoriserait a priori l’offre pour permettre une meilleure gestion des pièces de rechanges avec les pays membres déjà utilisateurs de F-16.

Offre française ?

La France pourrait se retrouver en troisième place pour le remplacement des Mig-21 et ceci grâce aux éventuels Mirage 2000-9 d’occasions qui pourraient être récupérer de la possible prochaine vente du Rafale aux Emirats Arabes Unis (EAU). Encore faut-il que celle-ci se réalise assez rapidement pour permettre à nos voisins d’entrer dans la compétition.

Photos : 1 Mig-21UB croate @ Cris Lofting 2 Gripen C @ SAAB  3 F-16 @ Alejandro Ruiz

 

21:18 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : croatie, f-16, gripen, saab, lockheed-martin |  Facebook | |

22/09/2011

Taïwan va moderniser ses F-16 !

 

 

1289312.jpg

 

 

TAIPEI, le gouvernement de l’Ile de Taïwan en partenariat avec Lockheed-Martin va procéder à la modernisation de ses 146 Lockheed-Martin F-16 A/B «Fighting Falcon». Le coût est estimé à 5,8 milliards de dollars.

Mise à jour des F-16 :

Cette mise à jour doit permettre une revalorisation des appareils de type F-16 A/B, afin, de combler le retard technologique vis-à-vis de l’imposant et menaçant voisin chinois. Celui-ci, a en effet sérieusement renforcé sa position avec la mise en ligne des Shenyang J-2 « Dragon Véloce » et l’arrivée des Shenyang J-11 (Sukhoi 27 chinois).

La modernisation des F-16 taïwanais comprendra l’adjonction d’un nouveau radar de type AESA, soit le Northrop-Grumman APG-80, une avionique modernisée, un cockpit tout écrans compatible avec des lunettes de vision nocturne, une central de navigation GPS, un nouveau système de guerre électronique de type l’ALQ-176 couplé avec système de leurres ALQ-184 (V) 7.  En matière de communication les appareils recevront de nouvelles radios numériques ainsi qu’une liaison de donnée (Link16) améliorée. Les pilotes recevront un viseur de casque permettant l’emploi du missile Raytheon AIM-9X «hyper véloce» en remplacement des AIM-9PM actuels.

Question motorisation, les moteurs Pratt & Whitney F100-PW-220 seront portés à la norme -229E plus puissant et permettant de réduire le temps de maintenance.

Taïwan prévoit l’acquisition d’un pod de ciblage, mais n’a pour l’heure pas précisé le modèle choisit entre le AN/AAQ-33 SNIPER ou AN/AAQ-28 LITENING plus ancien.

Concernant l’armement, les F-16 seront dotés en plus de l’AIM-9X de missiles AIM-120C7 AMRAAM et d’une variété d’armes guidées d’attaque au sol comme les bombes GBU-10 Enhanced Paveway II ou GBU-56 JDAM Laser.

ELEC_AN-APG-80_lg.jpg

 

 

Remplacement des F-5E et Mirage 2000 :

Si, officiellement, la messe n’est pas dite sur l’optique du remplacement des 60 Northrop F-5E/F et des 60 Mirage 2000-5S, en juillet dernier pourtant, le Département d'Etat américain a indiqué qu'une décision finale sur la fourniture de 66 F-16 C/D Block 50/55 serait faite au début octobre. Cette vente est estimée à plus de 8 milliards de dollars  US.

Les motivations américano-taïwanaise :

Il est à craindre que la perte de Taiwan pourrait signifier la fin de la projection de puissance américaine dans la région. Perdre Taiwan, au profit de la Chine, ferait tout changer en matière de perspective opérationnelle dans la région. Pires, c’est toute la région du sud-est asiatique qui en serait déstabilisée. De son côté, la Chine qui détient environ 8%  de la dette américaine, tente de son point de vue d’infléchir tant cette modernisation que la vente d’un lot additionnel de F-16. De son côté le gouvernement de Taïwan espère conclure rapidement le second contrats non seulement pour des questions d’équilibre militaire, mais également pour satisfaire son industrie et les emplois.

1304244.jpg

 

 

Photos : 1 & 3 F-16A Taïwanais  @ Dennis Chang 2 Antenne AESA du radar APG-80 @ Northrop-Grumman

 

10/05/2011

Le 50e Tiger Meet a débuté !

 

tiger_002.jpg

 

Il y a 50 ans, le 19 juillet 1961, se déroulait la toute première rencontre des Tigres de l’OTAN sur la base américaine de RAF Woodbridge en Angleterre. Ces premiers tigres étaient au nombre de trois. Ils représentaient les forces aériennes des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de la France. Cette première réunion tripartite avait pour insigne le tigre, prédateur redoutable et chasseur par excellence. Dès l’origine, cette rencontre qui avait durée une journée, fait des émules et va donner naissance au Nato Tiger Meet qui n’aura de cesse de s’agrandir au fil du temps.
De nos jours, le Nato Tiger Meet est devenu l’exercice aérien interarmées et interallié le plus important en Europe ! Il regroupe à lui seul près de 17 nations, 24 escadrons de chasse, d’hélicoptères, de détection aéroportée ou de ravitaillement en vol.

 

11_5011_new_michel_004.jpg

 

50e édition en France :

L’exercice international de défense aérienne «Tiger Meet 2011» se déroule du 9 au 20 mai 2011 sur la base aérienne 103 à Cambrai en France, sous l’organisation de l’Escadron 1/12 «Cambresis» qui vole sur Mirage 2000 C RDI.

ntm2011.png

Participation suisse :

Une nouvelle fois le Staffel 11 basé à Meiringen s’est envolé pour participer à l’exercice du Tiger Meet avec une nouvelle «deco» pour le Hornet J-5011 (voir photo) Le Staffel 11 avait remporté le Tiger Meet 2008  mais n’avait pas pu participer l’année dernière pour raison d’économie budgétaire. Les Suisses se sont déplacés  avec cinq F/A-18 C/D, soit  quatre avions d’engagement, plus une machine de réserve.  23 escadrilles en provenance de 17 pays européens participent également à cette campagne. Les exercices prévus au programme comptent parmi les plus exigeants qui soient. Un accord technique relatif aux activités communes d’instruction entre la Suisse et la France constitue la base légale pour la participation au «Tiger Meet 2011».

 

tiger_008.jpg

Grand Meeting ce weekend :

En plus de l’exercice, le weekend prochain se déroulera sur la base aérienne un grand meeting aérien ouvert au public. Dans un esprit de solidarité aéronautique complet, l’aéro-club Louis Blériot s’est associer  avec l’Escadron de Chasse “1/12 Cambrésis”, la Base aérienne 103, la ville et la communauté de Cambrai, pour ouvrir au grand public le 50ème Tiger meet. Cet immense exercice aérien militaire va rassembler plus d’une centaine d’aéronefs venus de plus de 19 pays. Pour ce faire, un meeting de renommée internationale sera organisé le 15 mai 2011 sur l’aérodrome de Cambrai-Niergnies, il sera le point d’orgue des différentes manifestations organisées conjointement avec l’Armée de l’air, dans le centre de Cambrai. Les escadrons et les hélicoptères Tigre, accompagneront la Patrouille de France et beaucoup d’autres patrouilles et avions de légende dans un show aérien qui devrait rassembler 50 000 personnes.

 

 

 

tiger_012.jpg

 

 

Photos : 1 Mirage 2000 du 5/330 @ PMH 2 Hornet suisse avec sa nouvelle livrée @Staffel11/Martin Michel 3 Insigne ntm 2011 4 Tornado Luftwaffe 5 F-16 D Turc @ Paul Marais-Hayer

 

06/12/2010

Les F-16 de l'Air National Guard de Caroline doté de SNIPER !

MFC_sniper_pr120210_1h.jpg
 
L'Air National Guard de Caroline du sud a reçu ses pod de désignation SNIPER pour équiper les Fighting Falcon F-16 C/D block 50/52.Il s'agit d'une première en ce qui concerne un unité aérienne de la Garde Nationale,
 
Le 169e Fighter Wing de Garde Nationale de Caroline du sud est dérénavant doté du pod Lockheed Martin AN/AAQ-33 "SNIPER" utilisable dans les domaines de la surveillance et reconnaissance (NTISR) à haute-résolution, les capteurs et le  FLIR couplé au mode télévision,  fonctionnent en conjonction avec un laser bi-mode, permettant un fonctionnement à sécurité oculaire et précis de géo-localisation en milieu urbain et environnements divers.
MFC_Sniper_photo1_t.jpg

 

Pour la coordination et le ciblage  le pode Sniper possède un spot laser permettant un marquage visible à l'infrarouge et lunettes de vision nocturne, ce qui permet l'utilisation de systèmes d'armes à guidage laser.

 
 La nacelle SNIPER est déjà en service dans plusieur sunités de l'Air Force, sur F-16, F-15E, A-10C et B-1B, le pod Sniper est également en cours d'intégration sur le B-52. Le pod Sniper maintient un taux de 98% de disponibilité.
 
A propos du 169e Wings :
 
Le 169e Wings est basé à McEntire, sa mission est maintenir la préparation au combat et la capacité de mobiliser et de déployer rapidement pour mener des missions aériennes tactiques ou les activités de soutien au combat dans le cas d'une guerre ou d'actions militaire d'urgence. Il opère dans le cadre de la force totale de l'armée américaine et est entièrement intégré avec le service actif de la Force aérienne comme une unité acquise du Commandement Air Combat (ACC) à effectuer sa mission militaire. La Caroline du Sud Air National Guard a également apte  pour répondre à l'appel du gouverneur en cas de catastrophe naturelle ou de troubles internes. Le 169e a été la première unité à disposé de la version Block 50/52 du chasseur F-16.
MFC_sniper_pr120210_3h.jpg

 

Photos : F-16 du 169e Wings avec le SNIPER @ Air National Guard
 
 
 
 
 

07:58 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : f-16, sniper, national guard, us air force, defense |  Facebook | |

26/03/2010

La Roumanie choisit le F-16

 

 

1309058.jpg

 

 

La Roumanie prévoit de remplacer ses MIG-21 par deux tranches de Lockheed Martin F-16 Fighting Falcon. Le premier lot de 24 chasseurs F-16 sera constitué d’avions d’occasions. Ce contrat est estimé à 1 milliard d'euros. Les MiG-21 d’origine soviétique arriveront à terme de validité en 2013.

Un total 48 F-16 pour la Roumanie :

Le gouvernement roumain devrait soumettre au vote du Parlement une proposition d'achat d’une première tranche de 24 avions de chasse américain d'occasion de type F-16 d’occasions provenant des stocks de l’US Air Force. Le gouvernement américain serait disposé à donner gratuitement ces avions, tandis que la Roumanie investirait pour les remettre aux normes, former les pilotes et moderniser les pistes de vol. La version du F-16 concernée serait le modèle F-16 C/D Block 25. La livraison est prévue pour débuter en 2012.

Le second lot également de 24 appareils,  concernerait la version F-16 C/D Block 50/52 et serait entièrement neuf, cette deuxième tranche pourrait être commandée d’ici 2015.

Le MIG 21 en Roumanie :

La Roumanie a été l’un des premiers clients du MIG-21 avec un total de 110 machines. Mais à partir de 1993, la Russie n’est plus en mesure de fournir des pièces de rechange et    Bucarest décide d’entreprendre une modernisation avec l’aide de l’Israélien  Elbit Systems. La moitié seulement des Mig-21 furent modernisé pour devenir le «Lancer». Cette version permet l’utilisation de missiles russes (R-60M, R-73) et occidentaux (Python, Magic 2).

 

1660073.jpg

 

 

Photos : 1 F-16 polonais @ Piotr Zdunek 2 Mig-21UB roumain.@ Andy Dogaru