14/12/2014

Taiwan, les F-16 dotés du radar AESA !

2463071.jpg

 

 

Taiwan est en passe de disposer de la version la plus moderne du Lockheed-Martin F-16 C/D «Viper» avec le montage du nouveau radar AESA. Northrop-Grumman a livré les premiers radars  AESA de vue de la mise à niveau des Lockheed-Martin F-16.

 

Le F-16 «Viper»: 

 

La mise à niveau avec le  radar AESA de type SABR est un élément clé du concept de mise au niveau "Viper" du F-16 de Lockheed-Martin. Il comprend également une nouvelle mise à niveau de l'ordinateur de mission et de l’affichage de poste de pilotage.

 

Le modèle «Viper» est en fait une modernisation destinée aux utilisateurs du F-16. L’appareil est cette-fois doté d’un nouveau radar avec antenne à balayage électronique (AESA), couplée à un nouvel ordinateur de mission. L’architecture est dotée de la fusion de données. Cette modernisation doit permettre de mieux préparer et interagir avec les appareils de 5e génération ou de génération 4++.

 

Le radar Northrop-Grumman SABR : 


80-0537.jpg


 

Le SABR (Scalabre Agile Beam Radar) de Northrop-Grumman est conçu spécifiquement pour le F-16. Ce radar tire profit de la renommée de la gamme des radars de type l'APG- 77, -77 (V) 1 (F-22 Raptor) et -80 , -81 (F-35). Le SABR a fait ses débuts sur un F-16 en novembre 2009. En vol, ce radar a effectués 17 sorties avec les pilotes d'essais en vol de l'USAF avec un taux de réussite de 100%.

 

Un choix crucial pour le radariste :

 

La décision de Taiwan de moderniser ses F-16 avec le nouveau radar AESA SABR développé par l’équipementier Northrop-Grumman est une véritable aubaine pour celui-ci. En effet, le radariste comptait placer plusieurs centaines de radar SABR sur les F-16 de l’US Air Force et de la Corée du Sud, mais la décision récente du Pentagone de ne moderniser que la cellule des F-16 en service dans l’USAF et la Garde Nationale, a sonné comme une très mauvaise nouvelle pour son concepteur. Le choix de Taiwan redonne un peu d’espoir de vente du nouveau radar à d’autres utilisateurs du F-16.

 

2468738.jpg

 

Photos : 1 F-16C Taiwan F-16D Taiwan S.H. Yang 2 Radar SABR @ Northrop-Grumman

 

 

 

12/11/2013

Modernisation des F-16 et nouvel avion pour Bahreïn !


MB2X8161.jpg



 

Bahreïn, la Royal Air Force de Bahreïn va procéder dès l’année prochaine à la modernisation de sa flotte d’avions de combat Lockheed-Martin F-16 en service depuis 1990. Mais en parallèle, le petit Emirat va également procéder à l’acquisition d’un nouvel avion de combat dont la sélection est attendue d’ici ce printemps.

 

Modernisation des F-16 :

 

La première étape de la modernisation de la Force aérienne va débuter d’ici deux mois avec la mise à jour de la flotte de 20 F-16C/D actuellement en service. La modernisation comprend l’ajout d’un radar AESA, deux modèles sont en compétition, le RACR  de Raytheon et le SABR de Northrop-Grumman. L’Emirat va doter ses F-16 de missile AIM-120D «AMRAAM», de l‘AIM-9X «Sidewinder» ainsi que du pod de désignation laser «SNIPER» afin de mettre en oeuvre des bombes à guidage de précision. L’avionique sera également modernisée et l’ajout d’une liaison16 (Link16) est prévue.

 

Les quatre premiers chasseurs modernisés sont susceptibles d'être remis en service à la fin de 2016 ou au début 2017.

 

Remplacement des F-5 Tiger II : 


 

BAES_158575_940x529.jpg


 

Le second objectif de la modernisation vise le remplacement des 16 Northrop F-5E/F «Tiger II» en service par un appareil de combat multirôle. Trois appareils sont en compétition, le Cassidian Eurofighter «Typhoon II», le Dassault Rafale et Lockheed-Martin avec le F-16E/F «Viper».



 

1057654021.jpg


Une fois de plus, on retrouve les deux adversaires que sont l’Eurofighter et le Rafale. L’Eurofighter bénéficie de quelques avantages avec le choix dans la région de l’Arabie Saoudite et plus récemment celui du Sultanat d’Oman. De plus, Cassidian à réduit considérablement les coûts de son avion tant du point de vue de la mise en oeuvre qu’à l’achat. Sans oublier qu’avec la nouvelle version T3 (F3) l’avion atteint sa pleine capacité.

De son côté Dassault peut faire valoir également le dernier standard du Rafale qui va entrer en service très prochainement. Reste à savoir si le non-développement du viseur de casque «Gerfaut» et des équipements jugés parfois «trop français» ne vont pas une nouvelle fois péjorer celui-ci ?

Le trouble fête pourrait venir des Etats-Unis avec Lockheed-Martin qui offre son F-16 «Viper». Avec très probablement l’offre la moins chère et la possibilité de mettre en place une flotte homogène. Trop peut-être ? l’image des USA est écornée dans la région et Bahreïn pourrait tout aussi bien hésiter à devenir par trop dépendante de l’Oncle Sam !

 

Début de réponse peut-être déjà, lors de l’Edition 2014 du Bahrain International Air Show du 16 au 18 janvier prochain !!


 

164218032.jpg


 

Photos : 1 F-16 C Bahreïn @ Royal Air Force de Bahreïn 2 Eurofighter F2/T2 RAF@RAF 3 Rafale @Armée de l’Air 4 F-16 Viper @ Lockheed-Martin

18/09/2013

Singapour va moderniser ses F-16 !

RSAF_F-16D_Block_52%2B_Fighting_Falcon_with_Conformal_Fuel_Tanks_01.jpg


 

 

Singapour va procéder à la modernisation de sa flotte de Lockheed-Martin F-16 C/D « Fighting Falcon». Au total se sont 60 appareils qui seront concernés par une mise à jour importante comme nous allons le voir. Cette modernisation doit permettre également de standardiser les versions actuelles Block40 & Block50 en une seule. Par ailleurs, aucune information n’a filtré concernant un possible achat de F-35B pour l’instant.

 

Mise au standard «Viper» : 

 

Singapour vise la mise au standard «Viper» de ses F-16 soit le Block60. Le modèle «Viper» est en fait une modernisation destinée aux utilisateurs du F-16. L’appareil est cette-fois doté d’un nouveau radar avec antenne à balayage électronique (AESA) couplé à un nouvel ordinateur de mission et une architecture dotée de la fusion de données. Cette modernisation doit permettre de mieux préparer et interagir avec les appareils de 5e génération ou de génération 4++.

Cette mise à niveau de la flotte va mettre en concurrence plusieurs sociétés comme Lockheed-Martin et BAE Systems, Northrop-Grumman.

 

Deux radars AESA en concurrence : 

 

La pièce centrale de la modernisation des F-16 au standard «Viper» concerne le choix du nouveau radar à antenne à balayage électronique AESA. Deux concurrents sont aujourd’hui identifiés par Lockheed-Martin, le RACR de Raytheon et le SABR de Northrop-Grumman. Singapour devra choisir entre ces deux modèles. La décision concernant les équipementiers devrait être connue en 2014.

 

Le RACR :


 

f-16racr.png


Le RACR (Radar Raytheon Advanced Combat). Il s’agit d’une version dérivée de l’AN/APG-79 développé par Raytheon de type AESA dont la plateforme et l’antenne sont adaptés selon l’avion, soit le F-16, F-15 ou F/A-18.

Cette solution de radar AESA a été conçu, pour équiper l’ensemble des appareils de la gamme F-16, F-15 et F/A-18 soit neufs ou dans les cas de modernisation de flottes déjà en service.

En ce qui concerne la variante RACR qui équipera les F-16, Raytheon a terminé le développement dans temps record de 24 mois, une série d'essais en vol ont été menés sur des appareils de l’USAF à Edwards Air Force Base, en Californie. Ces vols de démonstration ont mis en évidence les capacités multirôle dans les gammes air-air et air-sol.

Par rapport à l’ancien radar à antenne mécanique le radar AESA RACR apporte une détection étendue avec amélioration du suivi des cibles. La précision d’engagement est améliorée et le radar offre une nette amélioration des capacité de guerre électronique.

Le SABR : 


 

f-16sabr.jpg


 

Le SABR (Scalabre Agile Beam Radar) de Northrop-Grumman est conçu spécifiquement pour le F-16. Ce radar tire profit de la renommée de la gamme des radars de type l'APG- 77, -77 (V) 1 (F-22 Raptor) , -80 , -81 (F-35). Le SABR a fait ses débuts sur un F-16 en novembre 2009. En vol, ce radar a effectués 17 sorties avec les pilotes d'essais en vol de l'USAF avec un taux de réussite de 100%.


 

800px-RSAF_F-16_on_taxi.jpg


 

Photos : 1 F-16D Block50 RSAF @ RSAF 2 Le radar RACR @ Raytheon 3 Le radar SABR@ Northrop-Grumman  4 F-16C RSAF Block40 @ RSAF

 

 

 

 

 

08/10/2012

Taïwan modernise ses F-16 !

1751219-1.jpg


 

 

TAIPEI,  Lockheed-Martin a remporté un contrat de 1,85 milliard de dollars pour débuter la  modernisation des F-16 A/B Block 20 en service au sein de la Force aérienne. L’île de Taïwan dispose d’une flotte de 145 F-16 (sur un total 150) qu’elle s’et procurée dans les années 1990.

 

Standard «Viper»:

 

Taïwan a sélectionné le programme de  modernisation de Lockheed-Martin basé sur le standard F-16V "Viper".

 

Le modèle «Viper» est en fait une modernisation destinée aux utilisateurs du F-16. L’appareil est cette-fois doté d’un nouveau radar avec antenne à balayage électronique (AESA) couplé à un nouvel ordinateur de mission et une architecture dotée de la fusion de données. Cette modernisation doit permettre de mieux préparer et interagir avec les appareils de 5e génération ou de génération 4++.

Nouveau radar RACR :

Le RACR (Radar Raytheon Advanced Combat). Il s’agit d’une version dérivée de l’AN/APG-79 développé par Raytheon de type AESA dont la plateforme et l’antenne sont adapté selon l’avion, soit le F-16, F-15 ou F/A-18.

Cette solution de radar AESA a été conçu, pour équiper l’ensemble des appareils de la gamme F-16, F-15 et F/A-18 soit neufs ou dans les cas de modernisation de flottes déjà en service.

En ce qui concerne la variante RACR qui équipera les F-16, Raytheon à terminé le développement dans temps record de 24 mois, une série d'essais en vol ont été menés sur des appareils de l’USAF à Edwards Air Force Base, en Californie. Ces vols de démonstration ont mis en évidence les capacités multirôle dans les gammes air-air et air-sol.

Par rapport à l’ancien radar à antenne mécanique le radar AESA RACR apporte une détection étendue avec amélioration du suivit des cibles. La précision d’engagement est améliorée et le radar offre une nette amélioration des capacité de guerre électronique.

La version taïwanaise sera également doté du système de gestion électronique AN/ALQ-213 Warfare (EWMS) qui a été développé par une entreprise danoise TERMA A/S. Ce système comprend l'intégration et le contrôle des éléments de guerre électronique en liaison avec les systèmes d'autoprotection. Ce système avait été à l’origine développé pour les F-16 danois. Cependant, son efficacité et sa flexibilité ont permis à l’ALQ-213 

d’être installé sur nombre d’avion de transport et d’hélicoptères : C-130H, AS-532 Cougar, CH-47 Chinook, EH101, A-10, F-111, C-160 Transall et Hercules C-130J II.

 

Sa flexibilité lui permet ALQ-213 doit être installé sur grand avion de transport, d'autres combattants que le F-16 et des avions à voilure tournante. Les EWMS a été installé sur les avions suivants: F-16, C-130H, AS-532 Cougar, CH-47 Chinook, EH101, A-10, F-111, C-160 Transall et Hercules C-130J II.


 

1693693538.jpg


Photos : 1 F-16B Taïwanais @ Dennis Chang 2 F-16 Viper avec antenne AESA@ Lockheed-Martin

 

 

 

 

 

 

07/04/2012

Livraison du 4’500e F-16 !

 

f16-4500-680.jpg


Lockheed Martin célèbre la livraison du  4’500e F-16 Fighting Falcon. L’appareil en question est destiné à la Force aérienne du Maroc, une cérémonie pour fêter ce nouveau reccord a été organisée chez le constructeur.

 

 

Le 4500e F-16 «Charlie» soit un aéronef au standard Block 52 va rejoindre prochainement la Force aérienne du Maroc. Ce pays a sélectionné la configuration Block 52 du F-16C/D avec  le moteur Pratt & Whitney F100-PW-229 et dotés d’écrans avec affichage couleur. En mode air-sol, les avions disposeront de la nacelle de désignation Sniper, ils emporteront les bombes guidées GBU-24 et  GBU-31/38 JDAM, des missiles Maverick dans leurs version AGM-65D/G/H ainsi que le missile antiradar AGM-88B/C Harm. En version reconnaissance  l’avion emportera la nacelle longue portée DB-110 de Goodrich tout comme la Grèce et de la Pologne. en m ode air-air l’avion sera doté des AIM-9X avec viseur de casque en combinaison avec l’AIM-120C AMRAAM.

2012_F16_4500_13999_1269967624_9924.jpg

 

 

Rappel :

Le General Dynamics F-16 «Fighting Falcon» est un avion de combat multirôle développé initialement par General Dynamics, aujourd’hui propriété de Lockheed-Martin, pendant les années 1970. Commandé par plus de 20 pays différents, construit sous licence en Turquie, en Coréée du Sud et par un groupe de quatre pays de l'OTAN le F-16 est en 2009 l'avion de chasse le plus utilisé dans le monde. 

«Alpha & Bravo» :

La construction en série commença mi-1975. Par rapport au prototype YF-16, le futur F-16A était plus long de 30 centimètres pour augmenter la capacité en carburant, son nez était redessiné pour permettre d'accueillir un radar Westinghouse APG-66, et sa surface alaire était augmentée de presque 2 m². D'autres modifications mineures avaient été apportées, et une version biplace F-16B était prévue. Le premier F-16A fit son vol inaugural le 7 décembre 1976, suivi par le F-16B le 8 août 1977

Les livraisons à l'US Air Force commencèrent début 1979 alors que celle-ci avait commandé 783 F-16A et F-16B supplémentaires, destinés à la chasse-bombardement.  La production en Europe avait débuté début 1978. Le millième F-16 fut livré le 8 juillet 1983.

Quatre lots de production principaux ont été réalisés (block 1 et 5, block 10, block 15 et block 20). Les F-16A/B européens ont subi un programme de remise à niveau (Mid-Life Update) pendant la seconde moitié des années 1990.

«Charlie & Delta» :

La version F-16C fut lancée en 1981 afin d'apporter à la fois des capacités tous-temps et la possibilité de tirer hors de portée visuelle (Beyond Visible Range). Pour cela, le radar APG-66 est remplacé par un radar multimodes bien plus performant AN/APG-68(V). D'autres améliorations furent apportées comme un détecteur d'alerte radar et des lances-leurres.

Le premier F-16C fit son vol inaugural le 15 juin 1984 et sa mise en service commença en 1986. Quatre lots de production ont été réalisés (block 25, block 30/32, block 40/42, block 50/52). Tous les F-16C/D ont été construits aux USA.

Premier  engagement :

Les premières opérations de combat du F-16 eurent lieu lors de l'opération quand Israël bombarda le site de la centrale nucléaire irakienne d'Osirak le 7 juin 1981 avec huit de ces appareils et six F-15. 

F-16 «Viper» :

Le F-16 est encore en développement avec peut-être son ultime version le «Viper». Le modèle «Viper» est en fait une modernisation destinée aux utilisateurs du F-16. L’appareil est cette-fois doté d’un nouveau radar avec antenne à balayage électronique (AESA) couplé à un nouvel ordinateur de mission et une architecture dotée de la fusion de données. Cette modernisation doit permettre de mieux préparer et interagir avec les appareils de 5e génération ou de génération 4++.

 

sncf16bershava.jpg


 

Photos : 1 & 2 Cérémonie 4500e appareil @ Lockheed-Martin 4 F-16 «Delta» Heyl Ha'Avir @ Pascal Kümmerling