10/10/2016

Premier vol d’un Legacy 450 made in USA !

legacy-450-first-flight-melbourne.jpg

Le premier Embraer Legacy 450 entièrement fabriqué aux Etats-Unis au sein des installations de l’avionneur brésilien à Melbourne en Floride, a effectué son premier.

"Nous avons terminé avec succès cette étape importante, et nous sommes sur la bonne voie pour livrer cet avion en décembre", a déclaré le président exécutif et chef de la direction de Marco Tulio Pellegrini de la division jet d’Embraer.

Le Legacy 450 est le troisième appareils a être produit aux Etats-Unis avec les Phenom 100 et 300. Un second Legacy 450 est déjà sur la ligne d'assemblage et sera suivi par deux Legacy 500. Les Legacy 450 et 500 sont également assemblés au siège d'Embraer à São José dos Campos au Brésil.

Le Legacy 450 : 

1021473673.jpg

L’Embraer Legacy 450 est un biréacteur d'affaires à mi-léger avec une cabine de 1,82 m de hauteur. La cabine est dotée de quatre sièges inclinables entièrement qui peuvent être convertis en deux lits de repos complet. Le système de divertissement à bord comprend un système de vidéo haute définition avec son « surround » et une plage de données audio et vidéo d'entrée. La cabine dispose d'un centre de rafraîchissement (des armoires pour le stockage de boissons de nourriture et d'autres ustensiles). L’avion dispose d’un WC privés dans le fond et une zone intérieure pour les bagages à main. 

Le Legacy 450 est le second avion d'affaires du constructeur doté de commandes de vol électriques « fly- by-wire » (le premier étant le Legacy 500). L’avion est doté d’un mini-manche latéral. L’avionique est articulée autour du système Rockwell Collins ProLine Fusion est et entièrement numérique. Quatre écrans plats LCD à haute résolution de 15,1 pouces offrent une parfaite vision pour l’équipage. Le système est doté des cartes électroniques Jeppesen et du système de vision synthétique (SVS). En option, il est possible de doter le cockpit d’un HUD (Head-Up Display) et d’un  EVS (Système de vision améliorée).

 L'avion est équipé de deux moteurs Honeywell HTF 7500E pouvant fournir 6’080 livres de poussée.  Avec quatre passagers,  le Legacy 450 est capable de voler sans escale de Los Angeles à Boston aux États-Unis ou de Sao Paulo à Lima au Pérou, soit une distance de 2’500 nautiques (4’630 km). 

435.jpg

 

Photos : 1 Le premier Legacy 450 produit aux USA 2 Cockpit @ Embraer 3 Legacy 450 EBACE @P.Kümmerling

 

10/07/2016

Boeing & Embraer présentent le nouveau ecoDemonstrator !

Ecocemontrador op 2.jpg

Rio de Janeiro, les avionneurs Boeing et Embraer ont dévoilé la prochaine phase du programme « ecoDemonstrator ». Cette nouvelle phase du programme élargit l'accord de coopération entre Boeing et Embraer en vue de tester des technologies pour améliorer la performance environnementale des avions et d'accélérer leur introduction sur le marché.

Pour la réalisation de cette nouvelle étape, les eux avionneurs ont présenté un Embraer 170 qui servira de banc volant et mettra en vedette les technologies environnementales avancées qui feront l'objet d'essais opérationnels au Brésil au cours des mois d’août et de septembre.

Les vols de l’ecoDemonstrator permettront de tester plusieurs technologies visant à réduire les émissions de carbone, la consommation de carburant et le bruit, y compris:

  • LIDAR (Light Detection and Ranging) une technologie utilisant des lasers pour mesurer les paramètres de données de l'air tels que la vitesse vraie, l'angle d'attaque et de la température de l'air extérieur. LIDAR montre le potentiel d'augmenter la fiabilité des données de l'air en complétant des capteurs de courant, ce qui pourrait conduire à de nouvelles innovations qui amélioreront le rendement énergétique tout en réduisant les émissions de carbone.
  • Un peinture conçue pour réduire le givrage et aider à prévenir l'accumulation de saleté et des insectes en raison de sa faible propriété adhésive. La peinture spéciale peut aider les opérateurs à économiser l'eau en réduisant la nécessité de lavage fréquent des avions.
  • Une nouvelle conception de l'aile avec des lattes améliorées pour réduire le bruit au décollage et d'approche.
  • Des capteurs spéciaux et des techniques de visualisation de l'air près de la surface de l'aile pour mieux comprendre l'aérodynamique en vol. Cette analyse pourrait conduire à de nouvelles innovations pour améliorer l'efficacité énergétique et réduire les émissions de carbone, tels que les nouveaux modèles d'ailes.
  • Un mélange de biocarburant brésilien produit composé de 10 % de biokérosène et 90 %de kérosène fossile, le mélange maximal selon les normes internationales. Des études ont montré que les biocarburants de l'aviation durable émet des émissions de carbone de 50 à 80 % de moins à travers son cycle de vie que les combustibles fossiles à réaction.

Les tests de l’ecoDemonstrator illustrent la volonté des deux avionneurs leur volonté de s’investir pour améliorer l'efficacité énergétique et la performance environnementale des aéronefs et répondre ainsi à la nouvelle norme annoncée par l'Organisation internationale de l'aviation civile (OACI) plus tôt cette année en matière d’émissions de carbone.

À ce jour, le programme « ecoDemonstrator » a testé plus de 50 technologies, en utilisant une nouvelle génération d’avions tel que les B737-800 (2012), B787 (2014) et B757 (2015).

 

Photo : l’Embraer 170 ecoDemonstrator @ Boeing

 

24/05/2016

L’Embraer E190-E2 a effectué son vol inaugural !

yourfile.jpg

Embraer a complété avec succès, le premier vol de son E190-E2 et ceci dans la surprise générale. En effet, l’avionneur brésilien a réalisé ce vol sans aucune annonce préalable et un mois après le roll-out. Ce vol intervient avec une avance d’un mois sur le calendrier initial, signe de la maturité du programme.

L'avion a décollé de l'usine d'Embraer à Sao Jose dos Campos à 13h06 heure pour un vol d’une durée de 3h20minutes. Selon les premières informations du constructeur, l’avion a parfaitement répondu aux attentes des pilotes.

3548887017.jpg

La nouvelle famille E2-Jet :

Parmi les plus grandes nouveautés qui composent la nouvelle famille E-Jet, on trouve la refonte des ailes, une amélioration du de l’espace cabine et la nouvelle suite avionique et l’entrée en service de la quatrième génération de commande de vol électrique. Un autre changement important concerne le remplacement des moteurs existants pour la famille « PurePower » de Pratt & Whitney. Cette nouvelle génération de moteurs dispose de la technologie « Geared Turbofan », qui permet à la soufflante de tourner à une vitesse inférieure à celle du compresseur, réduisant considérablement la consommation et le bruit.

Embraer estime que le nouveau E-Jets E2 aura un coût par siège similaire à celle des avions à fuselage étroit remotorisés tel que, l'A320neo d'Airbus et le Boeing 737MAX. Mais le constructeur estime que le coût par voyage sera nettement plus faible, ce qui pourrait créer une nouvelle niche de marché avec moins de risques et un dimensionnement correct de la flotte pour les compagnies aériennes. La famille E-Jet E2 dispose actuellement d'un portefeuille de 267 commandes fermes, plus de 373 options et droits d'achat, composés de compagnies aériennes et des sociétés de leasing.

Commentaire :

La bonne maturité du programme et l’arrivée en ligne prochaine du CSeries de Bombardier ont joué un rôle dans la décision de l’avionneur brésilien d’avancer le premier vol du E190-E2. II est important pour Embraer ne pas se laisser distancer par ses concurrents et d’offrir une visibilité positive de sa nouvelle famille à ses clients.

 

ROLLOUT-E2_09.jpg

Photos : 1 Premier vol du E190-E2 2 Cockpit 3 Roll-out @ Embraer

 

18/05/2016

Saab présente le premier Gripen E de présérie !

Saab+proudly+presenting+Gripen+E.jpg

Linköping en Suède, l’avionneur Saab a dévoilé cet après-midi le premier Gripen E de présérie qui ouvre la voie à l’industrialisation de la nouvelle version du chasseur suédois. Au total, ce sont trois appareils qui vont permettre de finaliser le programme, ils ouvrent la voie à la production de 96 appareils en commande.

Le Gripen E prendra en envol cet été, il sera d'abord utilisé pour vérifier les systèmes généraux, puis viendra les essais opérationnels avec les deux autres appareils. Pour l’avionneur, il ne devrait pas y avoir de surprise, l’ensemble des systèmes ont déjà été validés sur le prototype Gripen NG.

 

«Cette étape clé est la preuve de notre capacité à construire des avions de combat de classe mondiale sur le temps et en respectant les budgets», déclare Ulf Nilsson.Parlant au sujet du déploiement, brésilien commandant de la force aérienne Gen Brig Nivaldo Luiz Rossato a décrit le développement de l'avion de combat comme «une étape importante dans l'histoire des deux pays." Il ajoute: «Le Gripen E représente une avancée majeure pour faire face à toute menace à la souveraineté de l'espace aérien. Ce combattant sera l'épine dorsale de la Force aérienne brésilienne."

Saab+proudly+presenting+Gripen+E-4.jpg

Coopération Brésil-Suède :

Le déploiement des avions de présérie se fera en partenariat avec les équipes d’ingénieurs brésiliens et suédois. Avec les trois appareils de préséries, il sera possible d’affiner au mieux les besoins des deux forces aériennes. Il sera également possible pour les pays intéressés de venir tester l’appareil dans sa configuration définitive.

La chaine de fabrication fonctionne actuellement à un taux faible, mais va progressivement s’accélérer pour permettre les livraisons aux deux pays et pour pouvoir répondre aux besoins des futurs clients de manière rapide.

Un appareil multirôle :

2280650255.jpg

Le Gripen E se veut un appareil multirôle doté de l’ensemble des dernières technologies, mais à un prix abordable. Doté d’une architecture de pointe, il est doté de l’ensemble des systèmes de nouvelle génération (radar AESA, IRST, électronique, avionique avec WAD (écran géant couleurs). Le Gripen E dispose de nombreuses solutions de communication à choix, y compris les radios habituelles, radio sécurisée à sauts de fréquence Havequick/SATURN, une liaison de données tactique pour des mises à jour rapides au sein de l'unité tactique, une communication longue distance par satellite et la célèbre Liaison 16 (Link16) pour le commandement et le contrôle (C2) de zone large.  Le Gripen E dispose d’une deuxième liaison de données (Link TAU), indépendante du Link16 interopérationnelle qui constitue l’un de ses avantages déterminants par rapport à tous les autres types d’avions. Cette deuxième liaison est exclusivement dédiée à l’échange de données à l’intérieur des formations de Gripen. Pour une communication claire et sans ambiguïté avec un contrôleur aérien avancé (CAA) ou un contrôleur d'attaque terminale conjointe (JTAC) au sol, le Gripen E dispose d'une liaison de données avec le sol qui permet au pilote de recevoir du CAA/JTAC les informations appelées «nine-liner» sous forme numérique. Il est aussi possible de transmettre des images de ciblage depuis l'avion au CAA/JTAC, pour vraiment s'assurer que le pilote du Gripen E et le soldat CAA/JTAC au sol partagent la même perception de la cible. Cette liaison de données avec le sol est appelée ROVER.

 

Saab+proudly+presenting+Gripen+E-3.jpg

Photos : Saab

 

 

02/05/2016

Le KC-390 livré en 2018 !

1_KC-390_Take_Off_02.jpg

L’avionneur brésilien Embraer a fait plusieurs avancées dans le programme d'essais en vol du KC-390 et se montre optimiste sur le sort du contrat avec l'armée de l'air brésilienne (FAB), qui appelle à la livraison de 28 KC-390 avec les trois premiers exemplaires en 2018.

Un contexte qui  s’améliore:

Dans le contexte de la procédure de destitution qui vise la Présidente Dilma Rousseff et les difficultés financières que traversent le pays, l’avionneur Embraer a reçu le soutien du monde politique d’une part et de l’autre, de la Force aérienne brésilienne qui a repris les paiements, ainsi que le solde prévu pour le programme d’acquisition du KC-390.

Pour l’avionneur brésilien, les engagements signés avec cinq pays étrangers pour la vente de 32 avions vont prochainement se transformer en commandes fermes d’ici la fin de l’année.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

1709428002.jpg

Photos : 1 KC-390 2 Cockpit @ Embraer