08/04/2016

La croissance a été forte en février pour le trafic aérien !

DSC_6376.jpg

Genève, l’Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques de trafic de passagers pour le mois de février, qui indiquent que la forte croissance de la demande se maintient dans les marchés intérieurs et internationaux. Le nombre total de kilomètres-passagers payants (RPK) a augmenté de 8,6 % par rapport à février 2015. La capacité pour le mois (mesurée en sièges- kilomètres disponibles, ou ASK) était en hausse de 9,6 % par rapport à l’année précédente, et le coefficient d’occupation des sièges a perdu 0,7 point de pourcentage pour s’établir à 77,8 %.

Marchés de passagers internationaux :

La demande chez les passagers internationaux a augmenté de 9,1 % en février, en glissement annuel, ce qui constitue une augmentation par rapport au taux de 7,3 % enregistré en janvier. Les compagnies aériennes de toutes les régions ont enregistré une croissance. La capacité totale a augmenté de 9,9 %, causant un déclin du coefficient d’occupation des sièges, qui a perdu 0,6 point de pourcentage pour s’établir à 76,6 %.

Les transporteurs européens ont enregistré une hausse de la demande de 7,7 % en février, par rapport à l’année précédente. Le trafic a repris après les bouleversements du quatrième

trimestre de 2015, liés aux grèves et à la fermeture de Transaero en Russie. La capacité a augmenté de 7,8 % et le coefficient d’occupation a perdu 0,1 point de pourcentage pour s’établir à 78,3 %.

Les transporteurs d’Asie-Pacifique ont connu en février une hausse de trafic de 11,2 %, comparativement à la même période l’an passé. La capacité a augmenté de 10,3 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 0,7 point de pourcentage pour atteindre 78,3 %. Les comparaisons par rapport à 2015 sont biaisées en raison des célébrations du Nouvel An lunaire qui ont eu lieu en février cette année. La lenteur de la croissance économique dans plusieurs économies de la région a été en partie compensée par l’augmentation de 7,3 % du nombre de connexions aéroportuaires directes dans la région, ce qui a contribué à stimuler la demande du secteur passagers.

DSC_6352.jpg

Les transporteurs d’Amérique du Nord ont enregistré une augmentation de trafic de 3,6 %, soit le taux le plus faible parmi toutes les régions. La croissance de la capacité a été supérieure, à 4,8 %. En retour, cela a entraîné une perte de 0,9 point de pourcentage du coefficient d’occupation, à 75,9 %. Les compagnies aériennes américaines se sont concentrées sur le trafic intérieur, plus important et plus robuste, même si ce marché a montré des signes d’affaiblissement au cours des derniers mois.

Les transporteurs du Moyen-Orient ont connu une hausse de trafic de 11,3 % en février, par rapport à l’année précédente. Cependant, la capacité a augmenté davantage, avec un taux de 16,9 %, ce qui a fait fléchir le coefficient d’occupation de 3,7 points de pourcentage, à 73 %. La croissance du trafic a été inférieure à la croissance de capacité au cours des six derniers mois.

Les transporteurs d’Amérique latine ont enregistré un bond de 10,4 % en février, comparativement à février 2015. La capacité a augmenté de 10,1 % et le coefficient d’occupation a gagné 0,2 point de pourcentage pour s’établir à 79,8 %, soit le taux le plus élevé parmi les régions. La demande intérieure demeure sous pression en raison des difficultés économiques dans les plus grandes économies de la région, mais cela ne semble pas affecter les voyages d’affaires internationaux.

Les transporteurs d’Afrique ont enregistré la plus forte croissance de la demande, avec une hausse de trafic de 12,7 % en février, par rapport à l’année précédente. Cette reprise démontre que les transporteurs récupèrent des parts de marché après plusieurs années difficiles, grâce à des efforts de rationalisation des réseaux et à de meilleurs systèmes de gestion des recettes. Cela correspond aussi à un bond des exportations africaines. La capacité a augmenté de 13,4 % et le coefficient d’occupation a perdu 0,4 point de pourcentage pour s’établir à 63,7 %.

DSC_6347.jpg

Photos : 1 B777-300ER SWISS 2 A320 Wizzair 3 Saab 2000 Ethiad Regional @ P.Kümmerling

26/02/2016

L'Embraer E190-E2 a effectué son Roll Out !

0876.jpg

Sao Jose dos Campos, l’avionneur brésilien Embraer a présenter ce matin, en grande première, son nouveau monocouloir Embraer E190-E2 au public. Cette nouvelle génération de monocouloirs brésiliens a nécessité un investissement de 1,7 milliard de dollars, le programme E-Jets E2 a été lancé en juin 2013.

Une nouvelle famille :

L’Embarer E190-E2 de 106 places effectuera son premier vol d’ici la seconde moitié de 2016 et l'entrée en service est prévue pour 2018. Les deux autres avions de la deuxième génération, le E195-E2 et E175-E2, sont programmés pour entrer en service en 2019 et 2020, respectivement.

Infographics.jpg

Le programme E2 réaffirme l'engagement de l’avionneur brésilien pour maintenir sa position de leader dans le segment des avions de 70 à 130 sièges. La nouvelle génération est motorisée avec des Pratt & Whitney PurePower Geared turbofan à taux de dilution élevé (PW1700G sur le E175-E2, PW1900G sur le E190-E2 et E195-E2). La nouvelle génération dispose également de nouvelles ailes aérodynamiquement avancées, des contrôles complets « fly-by-wire » et des améliorations sur divers systèmes. La gamme E2 va considérablement réduire la consommation de carburant, les émissions et le bruit extérieur. L’avionneur brésilien a également travaillé à la réduction des coûts d’entretien.

 Actuellement, la famille E2 revendique 267 commandes fermes et 373 options et droits d'achat.

 

6930.jpg

Photos : Roll Out de l’E190-E @ Carlos Mayor

03/02/2016

La RAF a choisi le T-6 « Texan II » !

yourfile-1.jpg

Le ministère britannique de la défense a signé des contrats d'une valeur 1,58 milliards de dollars pour moderniser l’école de pilotage de la RAF. Trois appareils sont sélectionnés pour venir remplacer les avions écoles actuellement en service au sein de la Royal Air Force

Le Beechraft T-6C « Texan II » :

Une première étape de remplacement partiel de la flotte actuelle composée d’Embraer EMB-312 « Tucano » se fera avec 10 avions écoles de type Beechraft T-6C « Texan II ». Le Beechcraft T-6C « Texan II»  est la version la plus moderne disponible de la gamme T-6, le cockpit comprend un Head-Up Display (HUD) couplé avec panneau de configuration Up-Front (UFCP), et Hands-On Throttle and Stick, soit le système mains sur manettes et manche. Le T-6C dispose d’une avionique  avec écrans EFIS et système d’enregistrement des données de vol numérique. Le T-6C est un avion d'entraînement primaire qui permet un enseignement de base aux procédures de vol et aux instruments et permet d’effectuer les figures d’introduction à la voltige, ainsi que l’introduction aux armes.

Le Beechcraft T-6 «Texan II» est un aéronef à turbopropulseur monomoteur construit par la Raytheon Aircraft Company (maintenant Hawker-Beechcraft). Basé sur une cellule de Pilatus PC-9. 

Le T-6 est un développement du Pilatus PC-9, modifié de manière significative par Beechcraft en vue d'entrer dans le système commun de formation primaire d'aéronef (JPATS) prévu pour les Forces aériennes américaines. Des modifications mineures ont été introduites sur la cellule d’un PC-9, mais des conflits entrer l’USAF et la Navy ont entraîné des retards et des augmentations de coûts (par rapport aux estimations initiales de 3,9 millions à près de 6 millions dollars par avion). De plus, le T-6 se retrouve avec un surpoids de 22% vis-à-vis du PC-9 initial.

Formation de base et de transport :

Pour la formation de base la RAF recevra 23 avions de type Grob G120TP. Le Grob G 120 est un avion biplace monomoteur employé pour la formation, l'entraînement. Il est fabriqué par la société allemande Grob Aircraft. Il est équipé d'un moteur Lycoming 6 cylindes à plat de 8'865 cm3 et d'une hélice tripale.

Par ailleurs 5 jets de type Embraer Phenom 100 vont venir équiper l’école de pilotage pour éa préparation à la transition sur les aéronefs de transport et de ravitaillement. L'Embraer Phenom 100 est un Very Light Jet (VLJ). Il a une capacité de 4 passagers dans sa configuration normale, mais il peut transporter jusqu'à 6-7 passagers avec un équipage unique, avec en option des sièges face à face et des toilettes. Il dispose d'une autonomie maximum de vol de 1178 miles nautiques avec  4 occupants. Cette version utilise des turbines Pratt & Whitney Canada PW617F-E.

 

7865.jpg

Photos : 1 Beechraft T-6C « Texan II » aux couleurs de la RAF @ Beechraft 2 L’Embraer Phenom 100@ P.Kummerling

26/01/2016

L’Argentine déploie ses Tucano à la frontière !

2153719.jpg

Le renforcement des frontières n’est pas seulement un problème en Europe et au Moyen-Orient, l’Argentine vient de renforcer son dispositif de sécurité, avec le renfort d’avions antiguerilla le long de ses frontières.

 

Renforcement :

Jusque ici, l’armée de l'air argentine disposait d’avions de type FMA IA-58A « Pucará » pour appuyer la surveillance de ses frontières face aux narcotrafiquants. Depuis le début de la semaine, cette flotte a été renforcée avec des Embraer EMB-312 «Tucano» dotés de nacelles canon sous les ailes.

L’Embraer EMB-312 « Tucano » :

L'Embraer EMB 312 « Tucano » est à l’origine un avion école militaire en tandem, mais il peut être livré également en version d'attaque au sol. Sa dénomination militaire brésilienne est T-27 pour la version d'entraînement AT-27 pour la version d'attaque au sol.

Le premier vol a eu lieu en 1980 et les premières livraisons ont débutés trois ans plus tard. Il est motorisé par une turbine Pratt& Whitney PT6-A25C de 750 ch.

L'armée de l'air brésilienne a commandé plus de 133 unités de cet appareil. Il équipe également la patrouille de voltige du pays l’Esquadrilha da Fumaça. A ce jour un peu plus de 600 exemplaires sont en service.

 

Photo : EMB 312. « Tucano » argentin @ Gabriel Luque

 

12/01/2016

Embraer présentera l’E-Jet E2 en février !

Computer-generated_conception_of_the_upcoming_Embraer_E-Jet_E2_family.jpg

Embraer a confirmé la date du déploiement du premier E-Jet E2 qui aura lieu le 25 février prochain, au siège de la société à São José dos Campos, São Paulo. Le premier modèle sera l'Embraer E190-E2, qui devrait commencer la campagne d'essais en vol dans la seconde moitié de l'année, avec des livraisons pour le premier trimestre de 2018. Le prochain modèle présenté sera le E195-E2, suivie de l'E175-E2, qui devrait entrer en service en 2019 et 2020, respectivement.

Actuellement, le programme E2 E-Jet est l'un des plus ambitieux de l’avionneur brésilien avec la modernisation de la famille « E-Jet » qui est devenue une référence au sein du marché mondial.

3l-image.jpg

Parmi les plus grandes nouveautés qui composent la nouvelle famille E-Jet, on trouve la refonte des ailes, une amélioration du de l’espace cabine et la nouvelle suite avionique et l’entrée en service de la quatrième génération de commande de vol électrique. Un autre changement important concerne le remplacement des moteurs existants pour la famille « PurePower » de Pratt & Whitney. Cette nouvelle génération de moteurs dispose de la technologie « Geared Turbofan », qui permet à la soufflante de tourner à une vitesse inférieure à celle du compresseur, réduisant considérablement la consommation et le bruit.

Embraer estime que le nouveau E-Jets E2 aura un coût par siège similaire à celle des avions à fuselage étroit remotorisés tel que, l'A320neo d'Airbus et le Boeing 737MAX. Mais le constructeur estime que le coût par voyage sera nettement plus faible, ce qui pourrait créer une nouvelle niche de marché avec moins de risques et un dimensionnement correct de la flotte pour les compagnies aériennes. La famille E-Jet E2 dispose actuellement d'un portefeuille de 267 commandes fermes, plus de 373 options et droits d'achat, composés de compagnies aériennes et des sociétés de leasing.

 

1_E2_Embraer-Under_Bins.jpg

Photos : 1 Famille E-Jet E2 2 Cockpit 3 Cabine @ Embraer