11/04/2019

Nouveau record pour le Gulfstream G650ER !

C2653B3C-BBDE-473F-9D21-745EB6DA15C3.jpeg

Habitué des records, l’avionneur Gulfstream a établi un nouveau record de vitesse avec son G650ER ultra-longue portée, et a ainsi établi un nouveau record pour le vol en jet d'affaires. 

Le 29 mars, le G650ER a volé de Singapour à Tucson en Arizona, soit un vol d’une durée de 15 heures et 23 minutes, éclipsant le précédent record établi par le Bombardier Global 7500 de 44 minutes. Le Gulfstream G650ER a quitté l'aéroport de Changi à 29h35, heure locale, le 29 mars, et est arrivé à Tucson à 17h16 heure locale, couvrant les 8’379 nm à une vitesse sol moyenne de 626 milles par heure.

Le G650ER :

Le G650ER (Extented Range) est directement dérivé de l’actuel G650, mais celui-ci peut parcourir 7’500 nm (13’890km) à une vitesse de croisière de Mach 0,85. Cette nouvelle version permet de relier d’une traite New York à Dubaï par exemple.  L’avion reprend par contre les mêmes spécificités que le G650, soit un cockpit  nouvelle génération doté d’un Enhanced Vision System II couplé à un Head-Up Display (HUD). Equipé d'un système en configuration de gestion de vol Triplex, la descente d'urgence peut s’effectuer en mode automatique, il dispose d’un radar 3D météorologique. Doté de moteurs Rolls-Royce BR725 de dernière génération, plus silencieux et moins gourmand en kérosène, il se montre 25 % plus économique que la génération précédente. Equipé d'un système en configuration de gestion de vol Triplex, la descente d'urgence peut s’effectuer en mode automatique, il dispose d’un radar 3D météorologique. Doté de moteurs Rolls-Royce BR725 de dernière génération, plus silencieux et moins gourmand en kérosène, il se montre 25 % plus économique que la génération précédente.

Les ingénieurs de Gulfstream ont  accordé une attention particulière à l'environnement de la cabine. En fait, ils l'ont conçu à partir de l'intérieur. Plus long, plus large et plus haute que n'importe quelle cabine de sa catégorie. L’avion peut être doté de confortables chambres à couchers,  la cabine peut être configurée avec une table de quatre places pour conférence avec deux sièges supplémentaires à travers le couloir, pour les repas ou les réunions et  bénéficient de sièges plus larges. Douze variations sont possibles en fonction des désirs du client. 

4E683C6E-B17A-401A-B9F4-9A7552334433.jpeg

Photos : 1 G650ER 2  Intérieur @ Gulfstream

 

10/04/2019

Des Falcon 7X pour la RAAF !

E6454759-BB0C-486D-B224-13F7D6BBDC28.jpeg

La Royal Australian Air Force va louer  trois jets d’affaires Dassault 7X pour le transport  VVIP. Ces appareils vont venir remplacer la flotte actuelle de trois Bombardier CL604 « Challengers » âgés de 16 ans, eux-mêmes en location a déclaré le Département de la défense australien.

Les nouveaux appareils permettront de réduire les coûts d’exploitation tout en offrant des capacités de communication modernes, ainsi qu’une autonomie et une endurance accrues. Les Falcon 7X entreront en service d’ici le troisième trimestre de 2019.

Le Falcon 7X :

Le Falcon 7X est le premier jet d'affaires à intégrer un système de vol de contrôle numérique, qui fournit une enveloppe avec une plus grande sécurité. L'avion est également livré en standard avec le poste de pilotage EASy. Le système Cockpit EASy de nouvelle génération comprend : un mini-manche latéral, le Digital Flight Control System, le système Primus Epic d’Honeywell, l’automanette et un affichage tête haute optionnel Collins et le système de vision améliorée EFVS (Enhanced Flight Vision System).

Le Falcon 7X est alimenté par trois moteurs Pratt & Whitney PW307A Canada de 6402 lb (28,5 kN) de poussée chacun (SL ISA+17 °C) et offre une efficacité de carburant supérieure de 15 à 30% face aux autres aéronefs de la même catégorie.

Le Falcon 7X vole plus vite, seul jet d’affaires long-courrier certifié par l’AESA et la FAA pour décoller de l’aéroport de London City, le Falcon 7X possède un rayon d’action de 5 950nm (11 000km) lorsqu’il transporte huit passagers à Mach 0.80.Il ouvre une nouvelle ère d’innovation, de confort et de performances. Le Falcon 7X parcourt 11 000 km (5950 nm) sans escale et relie Paris à Tokyo,  New York à Dubaï, Berlin à Los Angeles,  Johannesburg à Londres, il est le seul jet d’affaires long-courrier certifié par l’AESA et la FAA.

 

Photo : Falcon 7X @ Dassault Aviation

31/03/2019

Global 7500 pour Niki Lauda !

CB0DD632-4C63-48D8-91BD-3E6AA5C334F7.jpeg

Bombardier a annoncé la livraison de son premier avion Global 7500 basé en Europe à son client de longue date Niki Lauda, au moment où la production et la finition de ses biréacteurs d’affaires de premier ordre continuent de s’accélérer comme prévu. Bombardier devrait livrer comme prévu de 15 à 20 avions Global 7500 en 2019.

« Nous sommes enchantés de livrer notre avion phare Global 7500 à Niki Lauda, notre estimé client depuis de nombreuses années », a déclaré David Coleal, président de Bombardier Avions d’affaires. « L’avion Global 7500 est tout simplement le meilleur avion d’affaires sur le marché. Il fixe la norme à laquelle tous les autres avions de l’aviation privée seront mesurés, comme en témoignent les prestigieux prix de design et d’aviation qu’il accumule. L’avion Global 7500 est le joyau de la couronne de tous les avions d’affaires. »

« J’ai suivi avec plaisir l’évolution et la croissance du programme d’avions Global. J’ai toujours été impressionné par l’expertise, le savoir-faire et l’innovation dans la construction de chaque biréacteur d’affaires Global », a déclaré Niki Lauda. « L’avion Global 7500 est l’aboutissement de toutes les connaissances accumulées par les équipes de Bombardier au fil des ans et je suis impatient de vivre l’expérience de l’autonomie, de la vitesse et du confort que cet avion peut offrir. »

Le biréacteur Global 7500 est le tout dernier d’une série d’avions d’affaires Bombardier dont M. Lauda a fait l’acquisition et qu’il a piloté pendant sa carrière d’aviateur. Auparavant, il avait exploité un Global 6000, un Global 5000 et un Challenger 300comme avions privés.

Depuis son entrée en service, le biréacteur d’affaires Global 7500 s’est affirmé sans équivoque comme l’avion le plus performant de l’industrie. L’avion d’affaires Global 7500 atteint une vitesse maximale de Mach 0,925 et a récemment volé de Singapour à Tucson, effectuant un vol record de 8 152 milles marins – le vol sur la plus longue distance de toute l’histoire de l’aviation d’affaires. De plus, il a battu récemment le record de vitesse sur la liaison Los Angeles-New York. Le biréacteur Global 7500 continue de s’affirmer comme le chef de file du marché des avions d’affaires.

L’avion Global 7500 procure le vol en douceur emblématique de Bombardier et de spacieuses dimensions uniques parmi les avions d’affaires. Avec son intérieur de premier ordre sur mesure, comprenant une cuisine pleine grandeur et quatre véritables zones habitables, l’avion Global 7500 offre l’expérience en vol ultime. Nouvelle référence des intérieurs de cabine exceptionnels, cet avion offre les caractéristiques les plus novatrices : le fauteuil Nuage breveté de Bombardier, soigneusement conçu pour un confort maximal, et le système de gestion cabine révolutionnaire nice Touch, une nouvelle façon de se connecter avec la cabine de l’avion Global 7500 par le cadran tactile Touch de Bombardier, doté de la première application d’affichage à DELO dans l’aviation d’affaires.

 

27/03/2019

Embraer livre le 500ème Phenom 300!

5FDCD926-0C62-4714-9E06-FBAA3A239C51.jpeg

Embraer a livré le 500ème avion d’affaires Phenom 300. Selon les rapports de la General Aviation Manufacturers Association (GAMA), le Phenom 300 est le seul modèle de jet d’affaires à avoir atteint ce jalon au cours des 10 dernières années. Le Phenom 300 surpasse les jets légers en termes de vitesse, de portée, de confort et de technologie. En tant que jet léger le plus rapide et le plus lointain, le Phenom 300 a établi de nombreux records de vitesse, certifiés par la National Aeronautic Association et la Federation Aeronautique International.

Phenom 300 : 

Le Phenom 300 est l'un des avions les plus rapides dans la catégorie des biréacteurs légers, pour atteindre 521 mph (839 km / h, ou 453 noeuds - KTAS) et il peut voler à une altitude de 45000 pieds (13716 mètres). Pour un rayon d’action  de 1,971 miles nautiques (3.650 km), y compris les réserves NBAA IFR de carburant, l'appareil est capable de voler sans escale de New York à Dallas, Londres à Athènes, ou Delhi  à Dubaï.

14/03/2019

Le Challenger 350 se vend bien !

Challenger-350-after-intro-1.jpg

Le biréacteur Challenger 350a été en 2018 l’avion d’affaires le plus livré dans le monde, en tête des livraisons du segment des avions superintermédiaires. Le rapport annuel des livraisons et des revenus publié par la General Aviation Manufacturers Association (GAMA) au premier trimestre de 2019 indique également que Bombardier est en tête des livraisons du segment superintermédiaire pour la deuxième année consécutive, avec un total de 60 avions Challenger 350 livrés, soit 58% du segment.

En 2018, Bombardier a également livré 23 de ses biréacteurs d’affaires Challenger 650 du segment des avions à large fuselage et la première d’une série très attendue de livraisons de l’avion d’affaires Global 7500 qui devrait suivre en 2019. Le rapport de GAMA révèle un bond de 3,8 pour cent dans les livraisons globales d’avions d’affaires pour l’année.

Ce succès s’appuie sur une tradition remarquable de leadership de la plateforme populaire Challenger 300. Au cours de la dernière décennie, la série Challenger 300 a généré plus de livraisons que toute autre plateforme d’avions d’affaires. La gamme éprouvée des avions Challenger 300 continue de maintenir un bon rythme de livraisons, dépassant la marque des 700 livraisons dans le monde en 2018.

challenger-350-int.jpg

Le Challenger 350 :

L’avion Challenger 350 est doté du poste de pilotage le mieux équipé de sa catégorie. Avec l’ajout de l’affichage tête haute léger, il permettra aux pilotes de voler avec les yeux toujours vers l’avant durant toutes les phases du vol, notamment aux moments cruciaux du décollage et de l’atterrissage. Le poste de pilotage de l’avion Challenger 350 fournit des informations de vol critiques sur l’écran transparent de l’affichage tête haute. Sans avoir à baisser le regard, les pilotes peuvent répondre de façon plus rapide et plus précise, tout en évaluant simultanément leur environnement.

Pour une conscience situationnelle maximale dans toutes les conditions de vol, l’affichage tête haute est doté d’un puissant système de vision améliorée. La caméra du système de vision améliorée transmet une imagerie infrarouge en temps réel de l’extérieur de l’avion à l’affichage tête haute, révélant l’éclairage de piste, le terrain environnant et les obstacles possibles sur la piste. La combinaison d’affichage tête haute et du système de vision améliorée permet aux pilotes d’atterrir avec plus de confiance. L’affichage tête haute et le système de vision améliorée seront offerts en option sur les avions Challenger 350 neufs et pourront être installés en rattrapage sur les modèles en service dans les centres de services composant le vaste réseau de Bombardier.

L’avion Challenger 350 affiche des performances exceptionnelles sur courte piste et monte rapidement et directement à 43 000 pieds, permettant aux passagers d’atteindre leurs destinations efficacement. L’avion est en cours de certification pour l’approche à angle prononcée à l’aéroport London-City, un avantage qui assurera aux exploitants l’accès direct à l’un des grands centres financiers du monde. La certification finale est imminente.

_mg_4885.jpg

Photos : 1 Le Challenger 350 2 Intérieur 3 Cockpit @ Bombardier