23/06/2020

Pilatus débute l’assemblage des PC-24 pour Svenskt Ambulansflyg !

pc--kommunalforbundet-svenskt-ambulansflyg-ksa_c04e10baad0be9f1fda649d036cb2a6c__wide__637.jpeg

L’avionneur suisse Pilatus à débuter l'assemblage du premier PC-24 destiné à la société d’ambulance aérienne suédoise Svenskt Ambulansflyg. Au total se sont 6 appareils qui viendront modernisés le parc d’avions ambulance suédois.

Rappel :

Le jet suisse l’a emporté suite à une difficile bataille avec les avionneurs Cessna Citation CJ4 et Beechcraft King Air. Les capacités spectaculaires du PC-24 concernant sa distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770m ont particulièrement impressionnés. Le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable). Par ailleurs, sa grande porte de chargement latéral offre des possibilités de chargement particulièrement souple. 

La Suède va moderniser sa flotte d’avions ambulances avec une commande de 6 jets Pilatus PC-24. À partir de 2020, la société Svenskt Ambulansflyg devrait être responsable de tous les vols de sauvetage en Suède. Svenskt Ambulansflyg devrait également disposer d’options pour 4 appareils supplémentaires. La commande a une valeur de près de 74 millions de dollars.

La version ambulance du PC-24 emportera un équipement médical complet pour le transport de personnes blessées ou en états de chocs.

Unknown-2.jpeg

Le PC-24 :

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus dispose d’une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

Svenskt Ambulansflyg: 

Le but de la société suédoise est de fournir des vols d'ambulance à ses membres. L'objectif est de rationaliser les vols d'ambulance, afin d'accroître les avantages pour les patients et la sécurité des patients grâce à la coordination des ressources partagées. Swedish Flight Ambulance est une fédération municipale avec le gouvernement fédéral et fédéral. Les membres font partie des conseils de comté et des régions de la Suède.

pc-24-kommunalforbundet-svenskt-ambulansflyg-ksa.jpg

Photos : 1 & 3 Image de synthèse du PC-24 aux couleurs de Svenskt Ambulansflyg 2 Intérieur médicalisé @ Pilatus Aircraft

 

 

19/06/2020

Gulfstream, le G600 éclipse le G550 !

g550web.jpg

Gulfstream Aerospace va bientôt cesser de produire le G550 biréacteur ultra longue portée. Au terme de ce qui sera une production de 18 ans, la version commerciale finale sera livrée à un client en 2021.

Rappel :

Après un lancement du programme en 2000, le G550 est entré en service en 2003 avec les débuts du poste de pilotage de type « PlaneView » qui a remporté le trophée Robert J. Collier pour ses innovations technologiques et ses améliorations en matière de sécurité. Le G550 a depuis été supplanté dans la gamme de produits de l'entreprise par le G600, qui est entré en service l'année dernière.

Le G550 a établi la norme pour les avions ultérieurs et l'industrie avec plus de 600 appareils en service, le G550 a gagné sa place de leader dans l'aviation d'affaires. Avec un rayon d’action de 6’750 nm, l'avion peut emporter jusqu’à 19 passagers a également été utilisé comme plate-forme de mission spéciale.

L’avionneur confirme toutefois que le support produit de l'avion se poursuivra sans relâche dans plus de 30 centres de service appartenant à l'entreprise et autorisés par l'usine à travers le monde.

Place au G600 : 

En août dernier, Gulfstream a livré le premier jet d’affaires G600 qui remplace le G550 à un client américain non identifié,  depuis les installations de son siège de Savannah, en Géorgie (USA). Cette étape intervient un peu plus d’un mois après que l’avion ait obtenu sa certification de type et de production de la FAA des États-Unis.

Le Gulfstream G600 :

2666776824.jpeg

Le G600 représentent l'aube d'une nouvelle ère dans la conception du poste de pilotage, l'intégration, la fonctionnalité, l'ergonomie et même l’esthétique. Gulfstream intègre un nouveau mini-manche de contrôle actif.  L’avionique est dotée du système Gufstream Symmetry Flight Deck dérivée du Primus Epic d’Honeywell.

En matière de cabine le G600 offre un environnement de cabine pressurisée à l'altitude la plus basse sur le marché. Alors qu'ils volent à 51’000 pieds (15’545 mètres), les passagers se sentiront comme s'ils étaient debout sur la terre ferme à une altitude de 4’850 pieds (1’478 mètres). Quant à l'air frais, les ingénieurs de Gulfstream ont mis au point, un moyen d'introduire 100% d’air frais dans la cabine. Ce système permettra de renouveler l’air toutes les deux minutes. L’avion est propulsé par une paire de turboréacteurs PW815GA Pratt & Whitney Canada de 15,680 livres.

La cabine du G600, peut inclure quatre zones distinctes pouvant accueillir jusqu'à 19 passagers (avec un logement pour 9). Comme le G500, il dispose de 14 grandes fenêtres offrant beaucoup de lumière naturelle et des vues panoramique.

Photos : 1 le G550 2 le G600 @ Gulfstream

 

 

10/06/2020

Le Canada commande deux Challenger 650 !

102821818_3699736103386230_8390499872722738434_o.jpg

La Royal Canadian Air Force (RCAF) a commandé deux avions de type Bombardier Challenger 650, a annoncé le ministère de la Défense nationale (MDN) le 6 juin. L’appareil remplacera les deux plus anciens Challenger en service qui sont confrontés à l’obsolescence. Selon le MDN, les anciens Challenger sont en deçà des besoins opérationnels et sont presque obsolètes en raison de nouvelles règles aux États-Unis et en Europe qui restreindront leur capacité à voler à l'étranger avant la fin de cette année. Le contrat d’une valeur de 78,3 millions de dollars comprend également un ensemble de formation et de pièces de rechange.

La livraison de l'avion standard est prévue pour l'été, avec une capacité opérationnelle initiale prévue pour l'automne. L’appareil se joindra au 412ème Escadron de transport « Falcon » à l’Aéroport international Macdonald-Cartier d’Ottawa, qui exploite actuellement quatre Challenger.

La flotte est chargée de nombreux rôles, y compris le transport VIP / gouvernemental, l'évacuation médicale et l'extraction de personnel international. L’appareil entreprend également le déploiement rapide de capacités et d’expertise spécialisées, y compris l’équipe d’intervention en cas de catastrophe du Canada. Cependant, environ 80% des heures de vol de la flotte sont consacrées aux travaux des services de vol utilitaires qui aident les forces armées à assurer la liaison et le soutien opérationnel / à la formation. Les Challenger ont été occupés pendant l'urgence du Covid-19, à livrer du matériel médical et des trousses d'analyse à certaines des collectivités nordiques éloignées du Canada.

Les nouveaux Challenger 650 remplaceront la paire restante de CC-144B du 412e Escadron, basée sur le modèle CL-601 et livrée dans les années 80. Les deux autres appareils de l’unité sont des CC-144C, basés sur le CL-604 et livrés dans les années 2000. Cette paire ne fait pas face aux problèmes d'obsolescence des appareils plus anciens. 

Il est prévu que les nouveaux Challenger 650 seront désignés CC-144D en service au sein de l’a RCAF et reprendront.

102763965_3699732343386606_8680331762263668914_o.png

Le Challenger 650 :

Le Challenger 650 dispose d’une autonomie qui dépasse les 4’000 milles marins (7 400 km) le biréacteur Challenger 650 s’appuie sur la solide réputation de l’avion Challenger 605 et présente des caractéristiques améliorées telles que les tout nouveaux moteurs General Electric CF-34-3B évolués offrant une poussée accrue et une distance de décollage plus courte, une capacité de charge payante supplémentaire et une plus grande autonomie potentielle sur des aéroports d’accès difficile. Le biréacteur Challenger 650 est également doté du poste de pilotage Bombardier Vision Proline 21 et d’une cabine entièrement redessinée, la plus large de sa catégorie, aux fauteuils d’un design moderne et ergonomique, d’un office repensé et des systèmes de gestion de cabine les plus évolués et les mieux équipés de l’aviation d’affaires, des écrans HD les plus grands de sa catégorie et la meilleure connectivité de l’industrie.

Photos : 1 Challenger actuel de la RCAF 2 Le futur Challenger 650 @ RCAF

25/05/2020

Pilatus livre les premiers PC-12 NGX !

pc-12ngx-5.jpg

Dévoilé au public lors de la convention et exposition annuelle de la National Business Aviation Association (NBAA-BACE) 2019 à l'automne dernier à Las Vegas, aux États-Unis, le constructeur suisse a remis le premier avion de production PC-12 NGX à des clients aux États-Unis et en Europe. 

Après cinq années de développement et de tests Pilatus et le réseau mondial de centres de vente agréés Pilatus ont commencé à livrer le nouvel avion monomoteur à turbopropulseur PC-12 NGX avancé à des clients du monde entier. Depuis son introduction, plus de 1’750 PC-12 ont été produits.

Les deux premiers clients du PC-12 NGX :

La première livraison du PC-12 NGX aux États-Unis a été confiée au directeur et ancien PDG de HP Inc., Dion Weisler. Par l'intermédiaire du centre de vente et de service agréé Pilatus Western Aircraft à Boise, dans l'Idaho, Weisler est passé au nouveau modèle de son PC-12 NG de l'année de modèle 2017, commandant son NGX dès que Pilatus a ouvert le carnet de commandes en octobre dernier.

Après le premier vol dans son nouveau PC-12 NGX, Weisler a déclaré: «J'ai vraiment adoré mon NG, mais le NGX amène le PC-12 à un niveau entièrement nouveau. Il y en a pour tous les goûts: les passagers profitent de la nouvelle cabine moderne, et l’auto-accélérateur, le levier de commande électrique unique et les commandes électroniques du moteur sont le rêve du pilote. Je suis également un ardent défenseur de la nouvelle option TCAS (Traffic Alert & Collision Evitement System II) avec avis de résolution - le système a fait ses preuves lors de notre tout premier vol. »

En Europe, la première livraison de PC-12 NGX est allée au Dr Ulrich Byszio en Allemagne. Le Dr Byszio, un pilote passionné par toutes les formes d'aviation, est passé d'un jet léger populaire à son nouveau PC-12 NGX. «Le PC-12 NGX est l'avion parfait pour mes voyages en Europe. La combinaison de sa vitesse, de son efficacité énergétique, de son confort et de son dossier de sécurité le rend idéal pour les entreprises et les propriétaires-pilotes comme moi. Il offre un niveau de polyvalence incroyable qui ne peut être égalé par rien d'autre dans cette classe », a commenté le Dr Byszio après avoir pris livraison de son nouveau NGX.

D'autres clients de lancement de PC-12 NGX du Brésil et des États-Unis prendront livraison de leur nouvel avion fin mai et juin 2020. 

pilatus-delivers-first-pc-12-ngx-advanced-turboprops-to-launch-customers.jpg

Le PC-12 NGX :

Le tout nouveau PC-12 NGX intègre un moteur amélioré, une avionique plus intelligente et une cabine entièrement repensée avec de plus grandes fenêtres, faisant de cette troisième génération de la cellule PC-12, le turbopropulseur monomoteur le plus perfectionné jamais conçu. S'appuyant sur l'expérience acquise auprès de la flotte mondiale de PC-12, qui compte plus de 1’700 appareils et plus de sept millions d'heures de vol, ainsi que du support Pilatus, le nouveau PC-12 NGX apporte la dernière technologie au marché des turbopropulseurs.

Technologie moteur éprouvée à commande numérique :

Un turbopropulseur monomoteur exige un groupe motopropulseur éprouvé: le nouveau turbopropulseur PT6E-67XP de Pratt & Whitney Canada est au cœur du nouveau PC-12 NGX. Ce moteur amélioré comprend une hélice électronique et un système de contrôle du moteur, notamment un FADEC (Full Authority Digital Engine Control), une première mondiale sur ce segment de marché. De plus, le nouveau mode basse vitesse des hélices entraîne une réduction significative du bruit dans la cabine pour un confort accru des passagers. Le nouveau moteur à turbo-propulsion permet au PC-12 NGX d’atteindre une vitesse de croisière maximale de 290 KTAS (537 kilomètres à l’heure). Le PC-12 NGX ajoute également des fonctionnalités avancées, telles que le fonctionnement du carburant sans Prist®, soit sans additif chimique antigel.

La technologie de pointe à l'origine du moteur PT6-67XP de la E-SeriesMC se traduit par un pilotage plus intuitif et des opérations simplifiées. Sur simple pression d'un bouton, le pilote peut démarrer ou éteindre le moteur tout en évitant les démarrages à chaud et les faux démarrages. Le système intégré de commande électronique de l'hélice et du moteur à un seul levier permet une régulation du moteur précise grâce à une surveillance constante de la température et de la puissance, ce qui garantit un rendement optimal du moteur pendant toutes les phases de vol. Dans les faits, la nouvelle conception de la turbine du moteur PT6E-67XP, qui propulse l'appareil PC-12 NGX de Pilatus, permet une montée plus rapide, une vitesse plus élevée et une puissance accrue de 10 % qui se manifestent par des temps de vol plus courts.

Grâce à la connexion numérique, une centaine de paramètres font l'objet d'une surveillance qui facilite l'analyse prédictive du fonctionnement du moteur et du système ainsi que la planification proactive de l'entretien. À partir des données clés du moteur et de l'appareil, le système de commande moteur électronique (EEC) est à même de procéder à des réglages et de fournir une puissance optimale tout au long du vol.

Après l'atterrissage, les données de vol sont téléchargées à distance et fournissent aux exploitants et aux spécialistes de la maintenance de précieuses indications sur le rendement et l'état du moteur. Les clients peuvent planifier l'entretien et ainsi optimiser leurs activités, réduire leurs coûts et voler lorsqu'ils en ont besoin et durant de plus longues périodes. Les indications fournies par les nouvelles données maximisent la grande disponibilité inhérente au moteur. 

Environnement de cockpit intelligent :

1079063032.jpg

Le PC-12 NGX bénéficie d'une gamme de nouvelles fonctionnalités pour le pilote: le système ACE ™ (Advanced Cockpit Environment) de Honeywell, inspiré du PC-24, fournit une avionique améliorée. Autre nouveauté de ce segment, Pilatus associe la puissance d’un dispositif de contrôle du curseur à la polyvalence d’un contrôleur d’écran tactile intelligent dans un poste de pilotage véritablement professionnel. L’auto-manette numérique, c’est-à-dire le réglage automatique de la poussée, réduit la charge de travail du pilote pour une sécurité accrue et assure l’optimisation automatique de la puissance à chaque phase du vol.

Nouvelle cabine avec de plus grandes fenêtres :

Les fenêtres de la cabine ont été agrandies de 10% afin d’améliorer l’expérience des passagers du PC-12 NGX et d’apporter plus de lumière naturelle. La forme rectangulaire des nouvelles fenêtres, également adaptée du PC-24 et ses garnitures de pare-brise sombres créent une image distincte PC-12 NGX.

La cabine entièrement repensée est proposée dans six intérieurs différents de BMW Designworks. Les sièges passagers extrêmement légers, spécialement développés, offrent une ergonomie optimale, avec possibilité d'inclinaison totale si nécessaire. Les sièges sont disposés de manière à offrir une liberté de mouvement maximale tout en offrant une plus grande marge de manoeuvre, grâce à la garniture de pavillon redessinée. Le système de climatisation offre une distribution d'air meilleure et plus silencieuse.

Coût d'exploitation réduit :

Avec le nouveau PC-12 NGX, les intervalles de maintenance programmés ont été étendus à 600 heures de vol, ce qui permet de réaliser des économies considérables. La période entre les révisions a également été portée de 4’000 à 5’000 heures, ce qui a permis de réduire encore le coût d’exploitation du PC-12 NGX, ce qui en fait le leader incontesté de sa catégorie. 

Le prix de base du PC-12 NGX en 2020 est de 4’390 000 dollars US, avec des avions configurés pour les cadres de direction équipés à un prix de 5’369 000 dollars US.

Photos : 1 PC-12 NGX 2 Première livraison 3 Cockpit @ Pilatus Aircraft

 

18/05/2020

Vol inaugural pour le Cessna SkyCourier !

Cessna-SkyCourier-First-Flight-1.jpg

L’avionneur CessnaTextron Aviation Inc., a annoncé la réussite du premier vol de son nouveau turbopropulseur utilitaire le Cessna SkyCourier ce dimanche. Le vol marquant est une étape importante vers la mise en service de l'avion et il donne le coup d'envoi à l'important programme d'essais en vol qui valide les performances du Cessna SkyCourier.

Le prototype du Cessna SkyCourier a décollé de Beech Field Airport, piloté par Corey Eckhart, pilote d’essai principal, et Aaron Tobias, pilote d’essai en chef. Pendant le vol de 2 heures et 15 minutes, l’équipe a testé les performances, la stabilité et le contrôle de l’avion, ainsi que ses systèmes de propulsion, d’environnement, de commandes de vol et d’avionique.

Configurable pour les opérations de fret et de transport de passagers, le turbopropulseur à aile haute est conçu pour transporter une charge utile allant jusqu'à 6’000 livres avec une porte cargo de 87 pouces, un plancher plat et une cabine de près de 70 pouces de hauteur et de largeur pour accepter trois normes de conteneurs de fret aérien LD3. Dans une configuration de passagers, il pourra accueillir jusqu'à 19 passagers, avec une cabine arrière en filet pour les bagages et l'équipement. Il sera également disponible dans une combinaison mixte passagers / fret.

Le Cessna SkyCourier est conçu pour une utilisation élevée et offrira une combinaison de performances robustes et de coûts d'exploitation réduits. Cessna SkyCourier utilise la suite avionique  Garmin G1000 NXi et offrira des points forts tels qu'une vitesse de croisière maximale allant jusqu'à 200 ktas et une portée maximale de 900 nm. Les versions cargo et passagers du Cessna SkyCourier incluront en standard un ravitaillement en pression à un seul point pour permettre de réduire les temps  d’attente.  Le Cessna SkyCourier est doté de moteurs PT6A-65SC de Pratt & Whitney Canada.

Cessna-SkyCourier-Takeoff-1.jpg

Photos : Le Cessna SkyCourier @ Cessna Textron