22/09/2020

Un prix prestigieux pour l’intérieur du Falcon 6X !

dassault-falcon-6x-inseln.jpg

Un avion se doit d’être beau à l’extérieur, mais le design intérieur est également très important, à plus forte raison en ce qui concerne un avion d’affaires. Dassault Aviation vient de remporter un prix de la part du prestigieux International Yacht & Aviation Award pour la décoration intérieure du Falcon 6X.

L’air, le son et la lumière :

Dassault Aviation a travaillé en vue d’offrir une nouvelle référence de confort et d’espace pour son Falcon 6X. La conception sensorielle gère l'air, la lumière et le son de manière innovante pour maximiser la santé et le bien-être. Dans le Falcon 6X, la sélection des matériaux, des textures et des finitions, la disposition des meubles et du mobilier, la définition de l'éclairage intérieur et des couleurs et la conception des contours de la cabine ont été travaillé dans un respect d’harmonie. Les lignes fluides et ininterrompues de la cabine, la conception de mobilier innovante, les surfaces et la technologie encastrée offrent un intérieur confortable et sans encombrement conçu pour améliorer la sensation d'espace et faciliter la productivité et la détente pendant les longs voyages intercontinentaux.

Falcon6X_Award_2020_05.jpg

Les zones rembourrées dans toute la cabine sont recouvertes de tissus micro-perforés, de textiles tissés et de tissus 3D conçus pour offrir une protection contre les microbes et absorber le son. Les matériaux et les finitions sont optimisés pour absorber ou réfléchir la lumière de manière à assurer une conduite apaisante et agréable. L'éclairage d'ambiance à commande intelligente varie les motifs de couleur en fonction du type d'activité, de l'heure de la journée et de la saison.

Les passagers sont assis dans un « cocon » ergonomique où toutes les fonctions électroniques sont facilement accessibles. Les commandes encastrées s'allument lorsqu'une main est proche et s'assombrissent lorsqu'elles ne sont pas utilisées. Les poches de chargement latérales acceptent les appareils personnels de tous types et tailles. Les bras rétractables brevetés tiennent les tablettes, libérant les mains pour d'autres activités comme les repas. 

La cabine dispose de 30 fenêtres extra-larges avec près de 5’000 pouces carrés de verre, plus que tout autre avion de sa catégorie, qui baignent la cabine du 6X de lumière naturelle tout en offrant une vue sans précédent sur le sol en contrebas. Un puits de lumière au plafond, le premier de l'aviation d'affaires, illumine la zone de cuisine normalement sombre.

Le Falcon 6X :   

Le Falcon 6X est largement basé sur l'aérodynamique et les caractéristiques du système Falcon 5X qui ont été validées lors du programme d'essais préliminaires en vol. Il a été optimisé pour tirer parti du nouveau moteur, offrant une plus grande autonomie et une cabine plus longue et plus haute. La cabine du Falcon 6X mesure 1,98 m de haut et 5,8 m de large, la section la plus large et la plus large des avions d'affaires construit et mesure près de 12,3 m long. La cabine peut accueillir 16 passagers dans trois salons distincts, offrant de la place pour de multiples configurations, y compris une grande entrée, une aire de repos pour l'équipage et un spacieux salon arrière. 

Falcon6X_Award_2020_06.jpg

En ce qui concerne la motorisation, Dassault Aviation a opté pour le moteur « Pure®Power » PW812D de Pratt & Whitney Canada. Le moteur « Pure®Power » PW812D offre une puissance de 13'000 à 14’000 lb. Équipés d'un ventilateur monopièce à faible maintenance et d'une chambre de combustion « Talon » à réduction d'émission, les moteurs « Pure®Power » de la famille PW800 offrent la plus grande efficacité, une fiabilité et facilité de maintenance reconnue et ont accumulé plus de 20’000 heures d'essais à ce jour.

En ce qui concerne l’avionique, l’avion dispose du nouveau poste de pilotage EASy III de troisième génération. Il est livré avec un équipement complet, y compris le pack de vol électronique FalconSphere II de Dassault et le système de vision révolutionnaire FalconEye Combined Vision System, le premier écran tête haute pour combiner des capacités de vision améliorée et synthétique.

Le Falcon 6X a une vitesse de pointe de Mach 0,90 et une portée maximale de 5’500 milles marins (10’186 km), plus longue que tout autre avion de sa catégorie. Il peut voler directement de Los Angeles à Genève, de Pékin à San Francisco ou de Moscou à Singapour à une vitesse de croisière longue distance. Il peut également relier New York à Moscou, Paris à Pékin ou Los Angeles à Londres, lors d'une croisière de Mach 0,85. Selon le calendrier de Dassault, le Falcon 6X commencera ses livraisons en 2022.

Falcon6X_Award_2020_07_HD.jpg

Photos : Falcon 6X et son intérieur primé @ Dassault Aviation

26/08/2020

Un double affichage tête haute pour le Global 7500 !

1282321189.jpg

Bombardier a livré le premier jet d’affaires de type Global 7500 doté d’un double affichage tête haute. Cette capacité de premier ordre assure plus de sécurité et de redondance à un poste de pilotage déjà reconnu comme l’un des plus perfectionnés de l’aviation d’affaires.

L’affichage tête haute perfectionné du Global 7500 est équipé de systèmes de vision améliorée et de vision synthétique pour optimiser la conscience situationnelle. Le deuxième affichage tête haute s’appuie sur ces avantages, permettant notamment une participation accrue du copilote pendant les opérations assistées par affichage tête haute, une transition plus facile entre pilotage et surveillance, ainsi qu’une précieuse redondance pendant les approches à faible visibilité.

Le Global 7500 est doté du plus récent poste de pilotage « Bombardier Vision », dont l’automatisation sans précédent demeure fermement au service de l’équipage. Par exemple, le transfert de carburant et la gestion de la pression en cabine sont entièrement automatiques, et les séquences de démarrage sont grandement simplifiées comparativement à celles des autres avions d’affaires. Les listes de contrôle électroniques uniques, automatisées, et d’autodiagnostic, assurent plus de précision et éliminent certaines tâches manuelles inutiles tout en assurant une pleine visibilité pour l’équipage. Le système de commandes électriques éprouvé du Global 7500 vise à maximiser la sécurité par une conception qui combine l’autorité du pilote et la protection d’enveloppe de vol la plus complète de l’industrie.

Pour compléter les caractéristiques de sécurité du poste de pilotage, le Global 7500 offre une maniabilité optimale à basse vitesse au décollage et à l’atterrissage, ainsi que les performances sur courte piste d’un avion léger.

original.jpeg

Le Global 7500offre l’une des meilleures expériences dans une cabine très spacieuse, offrant un espace unique chez les avions d’affaires et dotée d’un intérieur de premier ordre qui comprend une cuisine pleine grandeur multifonctionnelle et une chambre avec un lit permanent. Parmi les autres commodités phares de l’industrie à bord de l’avion Global 7500, on compte le fauteuil breveté « Nuage » de Bombardier, conçu pour maximiser le confort et la relaxation sur les vols long-courriers grâce à une inclinaison prononcée entièrement nouvelle, et le système d’éclairage novateur « Soleil », toute première technologie d’éclairage de l’aviation basée sur les rythmes circadiens avec une simulation dynamique de lumière du jour révolutionnaire, qui peut aider à contrer le décalage horaire. Méticuleusement conçu pour un confort maximal et le système de gestion cabine révolutionnaire « Nice Touch », une nouvelle façon de se connecter avec la cabine de l’avion Global 7500 par le cadran tactile « Touch » de Bombardier, doté de la première application d’affichage à LED dans l’aviation d’affaires. Enfin, la cuisine moderne et multifonctionnelle du biréacteur d’affaires présente de l’espace de rangement sans précédent et offre une expérience culinaire exceptionnelle.

Avec son système complexe de volets et de becs de bord d’attaque, l’aile de l’avion Global 7500, la plus évoluée de l’aviation d’affaires, ajoute de façon sans précédent à la portance au décollage et à l’approche, ce qui maximise l’efficacité aérodynamique et rehausse les performances tout en améliorant la sécurité et en offrant un vol plus en douceur et plus reposant.

Le système international EPDMD 

Le système international EPDMD est un programme de communication volontaire et transparente de l’impact environnemental du cycle de vie de biens et services. Avec plus de 15 années d’expérience et une bibliothèque comptant des déclarations environnementales de produits de 31 pays, EPD constitue un choix crédible pour la communication interentreprises et grand public basée sur la norme ISO 14025 et d’autres normes internationales. L’exploitant responsable du système international EPD‑ est EPD International AB, enregistré en Suède.

Photos : 1 Global 7500 2 Double HUD @ Bombardier Aviation

 

 

04/08/2020

Jetfly réceptionne son 5ème PC-24 et le 1er PC-12 NGX !

IMG_4846 2.jpeg

Jetfly Aviation vient de prendre livraison non pas d'un, mais de deux nouveaux appareils : un cinquième PC-24 et un premier PC-12 NGX. Ces acquisitions renforcent encore le partenariat de longue date entre l’avionneur suisse et le plus grand opérateur de flotte d’avions Pilatus en Europe. Jetfly exploite actuellement 47 appareils de chez Pilatus.

Jetfly Aviation a opté pour le « Super Versatile Jet » de fabrication suisse dès les premiers jours du programme PC-24 : le fournisseur de copropriété a jusqu'à présent exploité quatre PC-24, avec lesquels il a volé plus de 2’400 heures. Le prochain PC-24, avec son design incomparable signé Philippe Starck, vient de rejoindre la flotte Jetfly.

Lancement réussi du PC-24 :

Cédric Lescop, PDG de Jetfly, explique : « La livraison de notre cinquième PC-24 marque la fin d'une phase d'expansion réussie. Nous sommes fiers que notre programme de copropriété PC-24 ait déjà attiré pas moins de 50 copropriétaires. Tout le monde est très satisfait des performances du Super Versatile Jet et extrêmement reconnaissant de la généreuse cabine. Solidement convaincus des qualités de cet avion unique, nous sommes déjà impatients de prendre livraison de notre sixième PC-24 vers la fin de cette année ».

Le PC-12 de nouvelle génération s'avère très populaire :

Un premier PC-12 NGX, la dernière version du best-seller Pilatus, a également été remis à Jetfly à la même occasion. Maxime Bouchard, directeur général de Jetfly, a déclaré : « Lorsque Pilatus nous a présenté les fonctionnalités améliorées de la prochaine génération de PC-12 l'année dernière, nous étions immédiatement à bord. La nouvelle cabine avec ses fenêtres plus grandes et son système de contrôle numérique du moteur complet - pour ne citer que quelques améliorations - ont considérablement enrichi un produit déjà extrêmement populaire !

A propos du Super Jet Polyvalent PC-24 :

csm_8_10352bf22d.jpg

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus vise une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

Avec une distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770 m, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré. 

Le PC-12 NGX :

pc_12_ngx_cockpit.jpg

Le tout nouveau PC-12 NGX intègre un moteur amélioré, une avionique plus intelligente et une cabine entièrement repensée avec de plus grandes fenêtres, faisant de cette troisième génération de la cellule PC-12, le turbopropulseur monomoteur le plus perfectionné jamais conçu. S'appuyant sur l'expérience acquise auprès de la flotte mondiale de PC-12, qui compte plus de 1’700 appareils et plus de sept millions d'heures de vol, ainsi que du support Pilatus, le nouveau PC-12 NGX apporte la dernière technologie au marché des turbopropulseurs.

Technologie moteur éprouvée à commande numérique :

Un turbopropulseur monomoteur exige un groupe motopropulseur éprouvé : le nouveau turbopropulseur PT6E-67XP de Pratt & Whitney Canada est au cœur du nouveau PC-12 NGX. Ce moteur amélioré comprend une hélice électronique et un système de contrôle du moteur, notamment un FADEC (Full Authority Digital Engine Control), une première mondiale sur ce segment de marché. De plus, le nouveau mode basse vitesse des hélices entraîne une réduction significative du bruit dans la cabine pour un confort accru des passagers. Le nouveau moteur à turbo-propulsion permet au PC-12 NGX d’atteindre une vitesse de croisière maximale de 290 KTAS (537 kilomètres à l’heure). Le PC-12 NGX ajoute également des fonctionnalités avancées, telles que le fonctionnement du carburant sans Prist®, soit sans additif chimique antigel.

La technologie de pointe à l'origine du moteur PT6-67XP de la E-SeriesMC se traduit par un pilotage plus intuitif et des opérations simplifiées. Sur simple pression d'un bouton, le pilote peut démarrer ou éteindre le moteur tout en évitant les démarrages à chaud et les faux démarrages. Le système intégré de commande électronique de l'hélice et du moteur à un seul levier permet une régulation du moteur précise grâce à une surveillance constante de la température et de la puissance, ce qui garantit un rendement optimal du moteur pendant toutes les phases de vol. Dans les faits, la nouvelle conception de la turbine du moteur PT6E-67XP, qui propulse l'appareil PC-12 NGX de Pilatus, permet une montée plus rapide, une vitesse plus élevée et une puissance accrue de 10 % qui se manifestent par des temps de vol plus courts.

Grâce à la connexion numérique, une centaine de paramètres font l'objet d'une surveillance qui facilite l'analyse prédictive du fonctionnement du moteur et du système ainsi que la planification proactive de l'entretien. À partir des données clés du moteur et de l'appareil, le système de commande moteur électronique (EEC) est à même de procéder à des réglages et de fournir une puissance optimale tout au long du vol.

Après l'atterrissage, les données de vol sont téléchargées à distance et fournissent aux exploitants et aux spécialistes de la maintenance de précieuses indications sur le rendement et l'état du moteur. Les clients peuvent planifier l'entretien et ainsi optimiser leurs activités, réduire leurs coûts et voler lorsqu'ils en ont besoin et durant de plus longues périodes. Les indications fournies par les nouvelles données maximisent la grande disponibilité inhérente au moteur. 

Environnement de cockpit intelligent :

Le PC-12 NGX bénéficie d'une gamme de nouvelles fonctionnalités pour le pilote : le système ACE ™ (Advanced Cockpit Environment) de Honeywell, inspiré du PC-24, fournit une avionique améliorée. Autre nouveauté de ce segment, Pilatus associe la puissance d’un dispositif de contrôle du curseur à la polyvalence d’un contrôleur d’écran tactile intelligent dans un poste de pilotage véritablement professionnel. L’auto-manette numérique, c’est-à-dire le réglage automatique de la poussée, réduit la charge de travail du pilote pour une sécurité accrue et assure l’optimisation automatique de la puissance à chaque phase du vol.

Nouvelle cabine avec de plus grandes fenêtres :

Les fenêtres de la cabine ont été agrandies de 10% afin d’améliorer l’expérience des passagers du PC-12 NGX et d’apporter plus de lumière naturelle. La forme rectangulaire des nouvelles fenêtres, également adaptée du PC-24 et ses garnitures de pare-brise sombres créent une image distincte PC-12 NGX.

La cabine entièrement repensée est proposée dans six intérieurs différents de BMW Designworks. Les sièges passagers extrêmement légers, spécialement développés, offrent une ergonomie optimale, avec possibilité d'inclinaison totale si nécessaire. Les sièges sont disposés de manière à offrir une liberté de mouvement maximale tout en offrant une plus grande marge de manoeuvre, grâce à la garniture de pavillon redessinée. Le système de climatisation offre une distribution d'air meilleure et plus silencieuse.

Coût d'exploitation réduit :

Avec le nouveau PC-12 NGX, les intervalles de maintenance programmés ont été étendus à 600 heures de vol, ce qui permet de réaliser des économies considérables. La période entre les révisions a également été portée de 4’000 à 5’000 heures, ce qui a permis de réduire encore le coût d’exploitation du PC-12 NGX, ce qui en fait le leader incontesté de sa catégorie. 

Le prix de base du PC-12 NGX en 2020 est de 4’390 000 dollars US, avec des avions configurés pour les cadres de direction équipés à un prix de 5’369 000 dollars US.

À propos de Jetfly Aviation

Fondé en 1999, Jetfly est un opérateur en copropriété. Les clients de Jetfly possèdent chacun une part dans un avion, ce qui leur permet de le louer pour un usage privé ou professionnel quand ils le souhaitent. La flotte de la société est entièrement composée d’avions Pilatus. Le groupe Jetfly, qui comprend également Fly 7 Aviation, exploite actuellement 47 appareils Pilatus, ce qui en fait la plus grande flotte de Pilatus d'Europe. Jetfly emploie 250 personnes.

IMG_4845.jpeg

Photos : 1 & 4 PC-12 NGX & PC-24 Jetfly 2 Cockpit PC-24 3 Cockpit PC-12NGX @ Pilatus Aircraft

31/07/2020

Avancée majeure dans les essais du G700 !

Gulfstream+Advances+G700+Flight-Test+Program_b57e6fa7-b0ad-48f1-9d6e-e2f1d7f7d945-prv.jpg

Gulfstream Aerospace Corp. a annoncé que le programme d'essais en vol Gulfstream G700, produit phare de l'industrie, progresse grâce à un certain nombre de réalisations en matière de tests et de performances. Le G700, lancé en octobre 2019, possède la cabine la plus spacieuse avec les vitesses les plus élevées sur la plus longue portée. Actuellement trois G700 participent aux essais en vol deux doivent encore venir grossir les rangs.

Etat des essais en vol :

Le G700 a effectué plus de 100 vols d'essai, a récemment terminé les tests de flottement et a élargi le domaine de vol à haute et basse vitesse. Dans le cadre des essais le G700 a également volé au-delà de sa vitesse d’exploitation et de son altitude de croisière maximales, atteignant Mach 0,99 et une altitude de 16’459 mètres. Dans les opérations typiques, le G700 a une vitesse de fonctionnement maximale de Mach 0,925 et une altitude de croisière maximale de 15’545 mètres.

3753352022.jpg

« Ces réalisations à ce stade des essais en vol témoignent de l'impressionnante maturité du programme G700 », a déclaré Mark Burns, président de Gulfstream. « Nous avons conçu et développé le G700 pour que nos clients volent en toute sécurité et efficacement tout en bénéficiant du même niveau de confort qu'au sol. Avec la plus grande cuisine du secteur, la technologie la plus avancée et l'environnement de cabine le plus raffiné et le plus frais, le G700 ouvre de nouvelles opportunités dans les voyages en avion d'affaires. 

Le G700 :

Le G700 annonce une nouvelle ère pour Gulfstream, qui repose sur les investissements de la société depuis des décennies dans la recherche et le développement et sur les succès qui en découlent. L’avion dispose de la cabine la plus haute, la plus large et la plus longue du secteur, avec des capacités de distance franchissable et de vitesse de pointe. Le G700 peut parcourir 13’890 kilomètres à Mach 0,85 ou 11’853 km à Mach 0,90.

Nouvelle cabine :

3127989360.jpg

La toute nouvelle cabine dessinée pour le G700 permettra aux passagers d’étendre leur style de vie personnel et professionnel à leur avion. Avec un maximum de cinq espaces de vie, le G700 offre un ultra grand pont avec un salon passagers avec un compartiment pour l’équipage, une salle à manger ou de conférence de six places, et même une suite parentale avec douche. Le « Gulfstream Cabin Experience » favorise et améliore le bien-être grâce aux 20 fenêtres ovales panoramiques, les plus grandes du secteur, l’altitude de cabine la plus basse de l’industrie, 100% d’air pur et une cabine très silencieuse.

L’avion offre également une gamme de commodités pour la cabine qui révolutionnent les avantages des voyages en avion d’affaires, notamment le système d’éclairage circadien le plus avancé de l’aviation. La technologie développée par Gulfstream recrée le lever et le coucher du soleil grâce à des milliers de voyants blancs et ambre, amenant doucement les passagers dans leur nouveau fuseau horaire et réduisant considérablement l'impact physique de voyager sans arrêt à l'autre bout du monde.

2608875101.jpg

Avionique et motorisation :

Le G700 est doté du Symmetry Flight DeckTM, avec barres de contrôle à contrôle actif et écrans tactiles LCD diagonal de 8 pouces, le poste de pilotage est également équipé de série du système Predictive Landing Performance System. Le système averti à l'avance les pilotes des éventuelles sorties de piste, afin qu'ils puissent ajuster les approches ou circuler grâce aux cartes mobiles des aéroports 2D et 3D. La carte mobile 2D présente les pistes, les voies de circulation, les structures aéroportuaires et les panneaux de nombreux aéroports sur les écrans de navigation, tandis que la carte mobile 3D intègre le système de vision synthétique (VFI). Le poste de pilotage Symmetry G700 est également livré en standard avec le système de vision de vol améliorée et la vision synthétique sur deux écrans tête haute. La vision synthétique SmartView® de Honeywell améliore considérablement la connaissance de la situation de l’équipage de conduite en fournissant une grande image synthétique couleur 3D du monde extérieur, afin d’améliorer la sécurité et l’efficacité. Couplé au système NGFMS d’Honeywell, optimisé pour les futures fonctionnalités de gestion du trafic aérien (ATM) afin d’améliorer l’efficacité énergétique, de réduire les coûts d’exploitation directs, de réduire la charge de travail du pilote et d’améliorer la sécurité avec la représentation du trafic ADS-B à proximité sur l’affichage multifonction du poste de pilotage, ce qui permet à l’équipage de conduite de mieux connaître et comprendre le trafic aérien qui l’entoure.

L’avion sera motorisé par les nouveaux moteurs Rolls-Royce Pearl 700 conçu en partenariat avec Gulfstream. Le moteur dispose d’un nouveau système basse pression et d'un compresseur axial haute pression à 10 étages, ce qui permets une augmentation de 8% de la poussée de décollage à 18’250 lb par rapport au moteur de conception plus ancienne. Le moteur offre un rapport poussée poids supérieur de 12% et une efficacité supérieure de 5%, tout en maintenant ses performances en matière de réduction du bruit et des émissions de CO2. Autres technologies avancées utilisée pour le Pearl 700 est l’impression 3D qui permet de fabriquer des carreaux de céramique à l’intérieur de la chambre de combustion, afin de limiter la chaleur et le bruit, ainsi que des buses en céramique pour simplifier la fabrication et réduire le poids. Le Pearl 700 est soutenu par le programme de maintenance horaire amélioré de Rolls-Royce CorporateCare et comprend une nouvelle unité de surveillance de l'état du moteur avec surveillance avancée des vibrations, communications bidirectionnelles et possibilité de reconfigurer à distance les fonctions de surveillance du moteur depuis le sol. Il intègre les données dans un système d'analyse basé sur le cloud, d'algorithmes intelligents et d'intelligence artificielle.

Le G700 est doté d’ailettes de conception nouvelle. La motorisation et les ailettes garantissent à l'aéronef des performances exceptionnelles. L’appareil offrira d’excellentes performances de décollage et d’atterrissage et pourra facilement opérer dans les aéroports avec piste courte et à haute altitude.

EeLHqNUXgAMQfk8.png

Photos : 1 & 5 G700 envol 2 Cockpit 3 & 4 Intérieur @ Gulfstream

10/07/2020

Le Challenger 350 continue de bien se vendre !

Bombardier-Challenger-350.jpeg

Bombardier célèbre la 350ème e livraison de son avion d’affaires Challenger 350, qui continue d’évoluer et d’affirmer son statut de premier ordre sur le marché.

Le Challenger 350 est une force dans l’industrie des avions d’affaires, renforçant sa position chaque année par des améliorations et des mises à jour à sa combinaison gagnante de performances et d’expérience en cabine. Parmi les qualités qui permettent à cet avion de se démarquer de ses concurrents figurent son rayon d’action intercontinental qui se maintient avec le plein de carburant et huit passagers et sa cabine maintes fois primée conçue pour un confort sans égal. Chez les pilotes, l’avion Challenger 350 est réputé pour être agile, fiable et agréable à piloter.

Le Challenger 350 détient le titre très convoité d’avion d’affaires superintermédiaire le plus vendu depuis six années consécutives, raflant une part de 43% du marché en 2019.

jet privé,bombardier aviation,les nouvelles de l'aviation,challenger 350,ebace,nbaa

Dans le contexte de ce succès, Bombardier a annoncé une série continue d’améliorations destinée au Challenger 350, dont un affichage tête haute compact et un système de vision améliorée, une technologie d’insonorisation en cabine qui le place en tête de sa catégorie et une esthétique raffinée du poste de pilotage. Une trousse d’amélioration des performances permet également à l’avion de voler jusqu’à 1 500 milles marins plus loin au départ de courtes pistes, ce qui s’ajoute à ses performances impressionnantes au décollage et à l’atterrissage, notamment la capacité d’approche à angle prononcé.

Le Challenger 350 :

Affichant un design élégant, une finition haut de gamme, et une ergonomie améliorée en cabine et dans le poste de pilotage, le Challenger 350 procure aux passagers un degré supérieur de confort et de tranquillité d’esprit en sachant que chaque décollage assurera un vol en douceur jusqu’à l’atterrissage.

Engagée fermement à fournir ce qu’il y a de mieux à ses clients du monde entier, Bombardier a récemment annoncé une série d’améliorations pour le Challenger 350, soulignant encore une fois sa position de chef de file dans le segment des superintermédiaires. Les nouvelles améliorations comprennent un affichage tête haute compact et un système de vision améliorée, la meilleure technologie d’insonorisation en cabine de sa catégorie et une esthétique raffinée du poste de pilotage. Une trousse d’amélioration de la performance permet également à l’avion de voler jusqu’à 1 500 milles marins plus loin au départ de courtes pistes, ce qui vient compléter ses certifications d’approche à angle prononcée octroyées par des organismes de réglementation du monde entier, comme l’EASA, la FAA et TC. Avec cette série d’améliorations, ce qui se fait de mieux continue de s’améliorer alors que l’avion Challenger 350 reste à l’avant-scène du segment des superintermédiaires.

jet privé,bombardier aviation,les nouvelles de l'aviation,challenger 350,ebace,nbaa

Photos : 1 Challenger 350 @ Lukasz Stawiarz 2 Cockpit 3 intérieur@ Bombaedier