26/02/2015

Les Émirats arabes unis commandent l’AW139 !

800px-Aw139-275.jpg

 

 

 

Abu Dhabi, les Émirats arabes unis (EAU) ont ordonnés l’achat de neuf hélicoptères AgustaWestland AW139 pour venir équiper les forces armées du pays. Six d'entre eux seront équipés en version recherche et de sauvetage (SAR) et trois pour le transport VIP. Le contrat est estimé à près de 200 millions de dollars

 

L’AW139 : 

 

L’AgustaWestland AW139 est devenu l'hélicoptère le plus vendu de sa catégorie pour une variété impressionnante de rôles commerciaux et gouvernementaux qui répondent aux exigences les plus exigeantes à travers le monde. Depuis sa certification en 2003, l'AW139 a été constamment amélioré pour atteindre des niveaux toujours croissants de performance, la sécurité, l’efficacité de la mission et la capacité de répondre aux dernières exigences très difficiles des clients actuels et futurs. Le seul hélicoptère de nouvelle génération dans sa catégorie de poids, l'AW139 établit de nouvelles normes de performance dans sa catégorie, avec la plus grande cabine de sa catégorie, une vitesse de croisière maximale de 165 noeuds (306 kilomètres par heure) et une portée maximale au-delà de 570nm (1060 km) avec carburant auxiliaire. Le poste de pilotage intégré et avancé, doté d’une avionique de dernière génération, minimise la charge du pilote permettant à l'équipage de se concentrer sur les objectifs de mission. 500 appareils sont déjà en service dans des nombreux rôles y compris EMS / SAR, VIP / transport corporate, application de la loi et de transport militaire. Près de 176 clients de plus de 60 pays ont commandé plus de 850 hélicoptères AW139 jusqu’ici.

 

 

Photo : 1AW139 @ AgustaWestland

29/01/2014

Les EAU commande le F-16E/F «Desert Falcon» !

AIR_F-16E_UAE_ATLC-2009_lg.jpg


 

Abou Dabi, je vous l’avais annoncé en avril 2013, les Emirats Arabes Unis (EAU) ont sélectionnés le Lockheed-Martin F-16E/F «Desert Falcon», soit une seconde tranche de cet appareil. Mais, depuis avril 2013, le dossier n’avait pas bougé. On apprend que les EAU viennent de transmettre une demande d’acquisition pour 30 appareils de ce type, plus une mise à niveau des 79 aéronefs déjà en service, au Congrès américain. On estime le coût de cette acquisition à un peu plus de 5,5 milliards de dollars US.

 

F-16E/F Block 61 : 

 

La première nouveauté concerne un standard spécifique pour les EAU, soit le Block61. Actuellement, ce pays est doté de F-16 Block60. A fortiori, cette nouveauté explique que le dossier a été négocié entre les deux parties durant ces derniers mois, pour arriver à une solution à la carte pour le client.


 

AIR_F-16F_Block_60_UAE_lg.jpg


 

Les EAU comptent donc mettre à niveau les 79 F-16E/F Block60 au nouveau standard négocié, soit le Block61, en plus de l’acquisition de 30 appareils supplémentaires. Bien que l’information ne soit pour l’instant, pas confirmée, ce standard serait équipé d’un radar AESA. Deux possibilités sont offertes, le Northrop-Grumman «SABR» ou le Raytheon «RACR». Par contre, ce standard va être doté d’un FLIR AN/AAQ-32 de Northrop- Grumman. Le cockpit est entièrement numérique et permet l’usage de lunettes de vision nocturne, l’avionique comprend trois écrans couleurs à cristaux liquides avec capacité d'incrustation dans l'image. Côté motorisation l’avion reprend le Pratt & Whitney F100-229.

 

Question armement : la plage des munitions permet l’usage des Raytheon AIM-9X «Sidewinder» avec viseur de casque Boeing JHMCS, l’AIM-120 AMRAAM pour la portée moyenne. Pour l’attaque au sol, l’avion permet l’emport des bombes GBU-21V1 «JDAM» (Joint Direct Attack Munition) ainsi que l’ensemble des bombes GBU «Enhanced Paveway» à guidage laser.

 

Et le remplacement de Mirage 2000 ?

 

Depuis un certain temps, les Émirats Arabes Unis cherchent à remplacer les 63 Dassault Mirage 2000-9. Loin d’avoir choisi, les EAU ont tous-à-tours refusés les offres de Dassault pour le Rafale, puis celle d’Airbus avec l’Eurofighter «Typhoon II». 

 

Aujourd’hui, Les EAU ne font aucun commentaire sur le sujet, en ce qui concerne l’étude possible d’un choix entre le Rafale, l’Eurofighter et le Super Hornet. 


 

AIR_F-16E_UAE_Flying_Tucson_LMCO_lg.jpg


 

Photos :  Lockheed-Martin F-16E/F  Block60 «Desert Falcon» @ EAU

 


07/08/2013

Troisième A330 MRTT pour les EAU !

2938151961.jpg


 

 

Airbus Military a livré le troisième et dernier avion A330 MRTT ravitailleur multi-rôle de transport commandé par les Emirats arabes unis (EAU). Il s’agit également du 17e appareil de ce type à entrer en service. L’A330 MRTT équipe quatre clients qui sont : l’Australie, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Royaume-Uni.

 

Au sein de la Force aérienne des Emirats arabes unis, les A330 MRTT vont ravitailler les F-16 E/F Block 60, ainsi, que les Mirage 2000-9. Les cinq premiers équipages ont terminé leur formation au début du mois et les cinq derniers commenceront leur formation en septembre pour s'achever au début de 2014.

 

La version choisie par les EAU est équipée, de deux nacelles de ravitaillement sous voilure, avec le mode de perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military, ainsi, qu’une perche de ravitaillement universelle aérienne «Slipway» (UARRSI), lui permettant de faire le plein en direction d’un autre appareil de ravitaillement. L’A330 MRTT des EAU est propulsé par deux moteurs Rolls-Royce Trent 700 et dispose de 256 sièges passagers en mode transport.

 

L’A330MRTT :


 

1103160745561191467828484.jpg


 

Ayant reçu le certificat de type de l’autorité de certification civile européenne EASA en mars 2010, puis le certificat militaire de l’autorité espagnole INTA en octobre, l’A330 MRTT d’Airbus Military est le seul avion stratégique de ravitaillement et de transport de nouvelle génération actuellement disponible et opérationnel au monde. L’importante capacité d’emport carburant de base (111 tonnes) de l’avion de ligne A330-200, dont il est dérivé, permet à l’A330 MRTT d’exceller dans les missions de ravitaillement en vol, sans l’adjonction de réservoir supplémentaire. L’A330 MRTT est proposé avec un choix de systèmes de ravitaillement incluant la perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military et/ou une paire de nacelles tuyau/panier sous voilure et/ou un système ventral tuyau/panier FRU (Fuselage Refuelling Unit).

Grâce à son large fuselage, l’A330 MRTT peut également servir d’avion de transport capable de transporter 300 soldats ou 45 tonnes de charge utile. Il peut également être décliné en version d’évacuation sanitaire (EVASAN) et recevoir jusqu’à 130 civières. L’A330 MRTT totalise à ce jour 28 commandes émanant de quatre clients.

Photo : A330 MRTT aux couleurs des EAU @ EADS/Airbus Military

22/04/2013

Les EAU optent pour le F-16 «Desert Falcon» !

F-16F Block60 00-3012 Nellis.JPG


 

ABOU DABI, il s’agit probablement de la surprise du mois, les Emirats Arabes Unis (EAU)viennent de choisir le Lockheed-Martin F-16E/F «Desert Falcon» Block60 comme avion de combat. Le contrat prévoit l’acquisition de 25 F-16 pour un montant estimé à 5 milliards de dollars. En fait, il s’agit d’une seconde tranche de cet avion, qui équipe déjà l’armée de l’air des EAU.

 

Les USA ont damé le pion aux européens :

 

Alors, que les yeux étaient rivés sur la bataille européenne que se livraient depuis près de deux ans, le Rafale de Dassault et l’Eurofighter de Cassidian pour la fourniture de nouveaux avions de combat aux EAU, c’est en toute discrétion, que le service de presse du Pentagone vient d’annoncer la victoire du constructeur américain, rappelant du même coup la forte influence des USA dans la région.

 

Une présence marquée :

 

La Force aérienne des EAU connait bien le F-16, qu’elle en utilise depuis les années 2000, avec 54 F-16E Block 60 et 24F-16F Block60.

Cette victoire américaine met en difficulté la potentialité pour les Européens de vendre un jour, un appareil à ce pays.

 

Le choix des EAU peut se résumer à trois points : 

 

  • La forte influence des USA dans la région.
  • La bonne connaissance du F-16 et la satisfaction de son utilisation par les EAU.
  • Un coût d’achat et mise en oeuvre sensiblement inférieur à ses deux concurrents.

 

Le F-16E/F «Desert Falcon» : 

 

Le F-16E/F «Desert Falcon» est une modernisation directement dérivée du F-16 «Viper» (ex Sniper) en usage à Taïwan par exemple. La dénomination «Desert Falcon» est utilisée principalement pour les exportations au Moyen-Orient. Le «Desert Falcon» et le «Viper» sont tous deux au standard Block60 qui comprend : 

 

Un radar AESA soit : le Raytheon RACR pour le «Viper» et l’AN/APG-80 de Northrop-Grumman pour le «Desert Falcon». La taille des deux radars est identiques aux radars originaux à antenne mécanique, mais offrent des améliorations 2 à  3fois supérieures. Côté motorisation l’avion reprend le Pratt&Whitney F100-229. Le cockpit est entièrement numérique et permet l’usage de lunettes de vision nocturne.

 

Question armement : le «Desert Falcon» utilise le Raytheaon AIM-9X Sidewinder avec viseur de casque Boeing JHMCS, l’AIM-120 AMRAAM pour la portée moyenne. Pour l’attaque au sol, l’avion permet l’emport des bombes GBU-21v1 JDAM (Joint Direct Attack Munition) ainsi que l’ensemble des bombes GBU Enhanced Paveway à guidage laser.


 

up.zayed4uae.ae-df50b554f3.jpg


 

Photos : 1 F-16F Block60 «Desert Falcon»  EAU 2 F-16E Block60 «Deser Falocn» EAU @ Lockheed Martin

30/07/2011

Un nouveau C-17 pour les EAU !

 

 

 

SLF11-0184-086_UAE_C-17_3.jpg

 

 

LONG BEACH, Californie, 29 Juillet, Boeing a  livré un nouveau  C-17 Globemaster III  de transport militaire aux Emirats arabes unis (EAU).

 

L'UAE Air Force  avait accepté la livraison de son premier C-17 en mai dernier. Boeing est chargé de livrer quatre C-17 aux Emirats Arabes Unis cette année et deux autres en 2012.

Le C-17 peut transporter de grosses charges utiles sur les vastes etendures sans ravitaillement et  fonctionner dans des climats très chauds et froids.  Avec une pleine charge utile de 170.000 livres, un C-17 peut voler 2,400 miles nautiques pour des missions polyvalentes, y compris largage de brigade et d'évacuation aéromédicale. Le C-17 peut également atterrir sur des pistes courtes de 3000 pieds ou moins et d'atterrir sur les aérodromes austères.

Il ya actuellement 234 C-17 en service dans le monde, soit  23 avec des clients internationaux. L'US Air Force et la Garde Nationale en possede 211. Les clients internationaux incluent le Qatar, la Royal Air Force, les Forces canadiennes,  la Royal Australian Air Force, et les 12 membres de l'initiative stratégique de transport aérien de l'OTAN et du Partenariat pour la Paix. L'Inde est devenue le plus récent client du  C-17 en Juin, quand le ministère indien de la Défense a signé un accord avec le gouvernement américain pour acquérir 10 avions C-17 qui seront livrés en 2013-2014.

Photo: Livraison du C-17 aux EAU @ Boeing