06/12/2010

Les F-16 de l'Air National Guard de Caroline doté de SNIPER !

MFC_sniper_pr120210_1h.jpg
 
L'Air National Guard de Caroline du sud a reçu ses pod de désignation SNIPER pour équiper les Fighting Falcon F-16 C/D block 50/52.Il s'agit d'une première en ce qui concerne un unité aérienne de la Garde Nationale,
 
Le 169e Fighter Wing de Garde Nationale de Caroline du sud est dérénavant doté du pod Lockheed Martin AN/AAQ-33 "SNIPER" utilisable dans les domaines de la surveillance et reconnaissance (NTISR) à haute-résolution, les capteurs et le  FLIR couplé au mode télévision,  fonctionnent en conjonction avec un laser bi-mode, permettant un fonctionnement à sécurité oculaire et précis de géo-localisation en milieu urbain et environnements divers.
MFC_Sniper_photo1_t.jpg

 

Pour la coordination et le ciblage  le pode Sniper possède un spot laser permettant un marquage visible à l'infrarouge et lunettes de vision nocturne, ce qui permet l'utilisation de systèmes d'armes à guidage laser.

 
 La nacelle SNIPER est déjà en service dans plusieur sunités de l'Air Force, sur F-16, F-15E, A-10C et B-1B, le pod Sniper est également en cours d'intégration sur le B-52. Le pod Sniper maintient un taux de 98% de disponibilité.
 
A propos du 169e Wings :
 
Le 169e Wings est basé à McEntire, sa mission est maintenir la préparation au combat et la capacité de mobiliser et de déployer rapidement pour mener des missions aériennes tactiques ou les activités de soutien au combat dans le cas d'une guerre ou d'actions militaire d'urgence. Il opère dans le cadre de la force totale de l'armée américaine et est entièrement intégré avec le service actif de la Force aérienne comme une unité acquise du Commandement Air Combat (ACC) à effectuer sa mission militaire. La Caroline du Sud Air National Guard a également apte  pour répondre à l'appel du gouverneur en cas de catastrophe naturelle ou de troubles internes. Le 169e a été la première unité à disposé de la version Block 50/52 du chasseur F-16.
MFC_sniper_pr120210_3h.jpg

 

Photos : F-16 du 169e Wings avec le SNIPER @ Air National Guard
 
 
 
 
 

07:58 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : f-16, sniper, national guard, us air force, defense |  Facebook | |

25/10/2010

La suède prépare l’intégration du Meteor sur Gripen

 

 

GripenMeteorstart_454.jpg

 

 

Les Forces aériennes suédoises prévoient d’intégrer dès 2013 le nouveau missile européen sur les avions de chasse Gripen C/D et ceci avant l’arrivée de la nouvelle version Gripen E/F prévue pour 2017. Pour ce faire, un premier tir du Meteor a eu lieu la semaine dernière, afin, de vérifier la bonne intégration de celui-ci sur l’avion.

Le test prévoyait de contrôler la bonne séparation du missile de son pylône, l’impact des gaz d’échappement du missile sur le moteur de l’avion, sans oublier l’intégration électronique et la liaison des données. Une première évaluation a montré que le missile séparé de la station du pylône s’est déroulé de  manière normale et la liaison de données entre le missile et l'avion a été activé. Les données de température du moteur de l'avion a également été suivie et n’a pas posé de problème.

Avec ce tir, la première des deux phases de l'intégration suédoise est maintenant terminée. La première phase a été conçu pour soutenir le développement du missile tandis que la phase suivante est conçu pour intégrer complètement le missile sur le Gripen. L'intégration finale avec le Gripen pour l'armée de l'air suédoise devrait être prête  au cours de l’année 2013.

Meteor4562_360.jpg


 

Photos : Gripen suédois avec le Meteor @ SAAB

 

15:35 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : gripen cd, meteor, missile, défense |  Facebook | |

21/10/2010

Les  Gripen tchèques remportent le Tiger Meet !

 

 

tigermeet_head.jpg

 

 

L’édition 2010 du Tiger Meet a été remportée par le squadron 211 des Forces Aériennes tchèques équipée du chasseur Gripen C/D. Il s’agit là d’une première pour ces pilotes et cet avion !

Les pilotes tchèques ont été les plus réguliers au cours des deux semaines de l’édition du Tiger Meet 2010 qui se déroulait, cette année du 4 au 15 octobre sur la base aérienne de Volkel, lieu de stationnement du squadron 313 de la  Royal Netherlands Air Force sur F-16 C/D.

Les divers exercices  comportaient des dizaines de duels aériens simulés, des opérations de secours en faveur des pilotes abattus, la recherche, l’identification de cibles et la destruction de celles-ci, ainsi que la protection d’hélicoptères.

tigermeet_2.jpg

 

 

Pas de suisses cette année :

Les F/A-18 du Staffel 11 n’étaient pas présents à l’édition 2010, le DDPS ayant décidé de faire des économies budgétaires ! Notons au passage que d’autres pays ont également décliné l’invitation pour les mêmes raisons ! Pour rappel, les pilotes suisses avaient remporté l’édition 2008 du Tiger Meet !

Historique du Tiger Meet :

La première rencontre des TIGERS a eu lieu sur la base de RAF de Woodbridge en juillet 1961. Ce rassemblement fut l’initiative du ministre de la défense français de l’époque M. Pierre Mesmer qui remarqua que plusieurs escadrons de chasse de divers pays avaient pour emblème un Tigre. Si les premières rencontres avaient pour but d’entretenir de bonne relation, rapidement les escadrilles organisèrent des missions d’interceptions, de défense aérienne et de patrouille. Les escadrons en tirèrent de nombreux enseignements particulièrement bénéfiques pour tous. A partir de 1977 de nouvelles nations se joignirent au Tiger Meet et un trophée fut crée sous le nom de NATO Tiger Silver Trophy afin de récompenser l’escadron qui a réussi le mieux les missions prévues. Aujourd’hui une trentaine d’escadrons participent régulièrement à ces rencontres. Une tradition a vu le jour au Tiger Meet avec les décorations des aéronefs qui rivalisent de talents !

tigermeet_1.jpg

 

 

Tiger Meet 2011 :

La prochaine édition du Tiger Meet se déroulera du 09/05/11 au 20/05/11 sur la base aérienne de Cambrai et sera organisé par l'Escadron de chasse 01.012 sur Mirage 2000-5.

ntm2010.png

 

 

Photos : 1 les pilotes tchèques du 211e squadron  2&4 Gripen tchèque @ SAAB Gripen  3 logo Tiger meet 2010 @ Tiger Meet


 

17:30 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : tiger meet, gripen, squadron 211, défense |  Facebook | |

20/10/2010

L’Inde prépare sa plate-forme AWACS

m02008070700002[1].jpg

L’Inde et le Brésil ont conclu un accord pour le développement d’une plate-forme aérienne d’alerte précoce  destinée à l’Indian Air Force en 2008. Le système sera prochainement prêt à débuter ses essais en vol. Le système d’alerte utilise une plate-forme montée sur un Embraer 145.

 

Le système aéroporté de détection lointaine et de contrôle AEW & C(Active Early Warning & Control) destiné à l’aviation indienne est en cours d’élaboration, le constructeur Embraer va procéder à trois modifications majeures sur un EMB-145 pour permettre l’installation des antennes actives. Le système AWACS (Active Warning and Control System) destiné à l’Inde sera très proche des versions déjà en service dans les Forces Aériennes du Brésil, de la Grèce et du Mexique. Il permet plafond pratique de l'ordre de 35.000 pieds (10.700 m) pour une altitude radar opérationnelle de 25.000 mètres.

 

Une partie des sous-systèmes qui devront être intégrés, seront fabriqués en Inde, soit le système de communications protégé et les programmes informatiques de gestion radar.

 

Ce système permettra à l’aviation indienne de détecter, identifier et classer les différents aéronefs présents dans la zone de surveillance et de distinguer les éventuelles menaces. Il permettra également d’agir en tant que centre de commandement aérien, pour l’appui des opérations aériennes de la Défense.

 

L’AWACS indien sera doté d’un radar AESA indigène fonctionnant en bande « S » soit deux antennes (Active Array Antenna Unit)  pouvant fournir une détection de l’ordre de 150° de chaque côté de l’appareil porteur. Utilisant une  technologie  radar à ouverture synthétique, le système peut fonctionner dans plusieurs modes simultanément.

Le système de liaison de données (Link16) transmettra les informations nécessaires au sol et directement aux aéronefs de combat de l’Indian Air Force.

 

Les essais en vol débuteront  en janvier prochain, pour une entrée en service en 2012. Ce système viendra compléter les trois AWACS,  basé sur une cellule d'IIiouchine 76S et doté d'une électronique Israélienne (radar Phalcon de Elta System), déjà en service dans l'IAF.

  

Positionnement futur de l’Inde sur les marchés AEW ?

 

Le système mis au point en commun entre Embraer et l’Inde se positionne dans la nouvelle gamme d’avion AWACS doté de radar AESA, tout comme sont concurrent directs le SAAB Erieye suédois.

L’un des  sérieux avantage de ce système  en sera le prix. En effet, l’architecture électronique développée en Inde est moins chère  que ses concurrents, notamment Américains, actuellement disponibles sur le marché !

 

img_339[1].jpg

 

Photos :  1 EMB-145 AEW brésilien @Embraer 2 Vue d’artiste de l’EMB-145 indien @ Indian Air Force.

 

08:03 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : awacs, iaf, emb-145, défense |  Facebook | |

03/10/2010

Rafale : le couac aux EAU ?

 

rf.jpg

Les Emirats arabes unis ont décidé de suspendre les négociations sur l'achat de 60 Rafale ! Et ceci en raison d'un article du Figaro. Les autorités françaises espèrent néanmoins que les Emiratis reviendront sur leur décision.

Les faits :

Le 15 juin, le ministre français de la Défense, Hervé Morin, assurait que la vente de l'avion de combat polyvalent de Dassault Aviation aux EAU était en voie de finalisation. Mais le 26 juin, le Figaro publiait un article sur le recours des EAU à la technologie et à des sociétés israéliennes pour sécuriser leurs frontières face à la menace iranienne.Si ces informations ont fait peu de bruit en France, elles ont suscité un tollé dans le monde arabe, où tout ce qui touche aux relations avec Israël est extrêmement sensible.

La revue spécialisée américaine Defense News a d'ailleurs écrit le 13 septembre que les EAU avaient demandé au constructeur américain Boeing des "informations techniques" sur son F/A-18E/F Super Hornet.

Pressions ?

Refuser le Rafale à cause d’un article sur les relations économiques entre les EAU et Israël ? Est-ce bien sérieux et ceci d’autant plus que ces mêmes Emiratis se dirige vers les USA pour s’informer sur le Super Hornet alors même que les Etats-Unis sont le principal alliés de l’Etat Hébreu !

Pas très sérieux en vérité et l’on sent déjà ici une manipulation dont le but et clairement de faire pression sur la France, afin d'obtenir satisfaction à plusieurs de leurs demandes sur le dossier du Rafale. D’ailleurs, ce genre de saute d’humeur est de «bonne guerre» lors de l’attribution de contrat d’armement. Concernant les besoins des Emiratis sur le Rafale, ceux-ci demandaient une version du Rafale dotée de réacteurs de neuf tonnes de poussée au lieu de 7,5 pour améliorer sa réactivité dans un espace aérien restreint à proximité immédiate de l'Iran. Ils demandaient également une version  radar AESA RBE2 plus puissante.

Ces modifications supposent  d'importants coûts supplémentaires que la France n'est  de toute évidence pas prête à prendre seule à sa charge !

Lien : article sur programme d’achat d’avion de combat aux EAU :

http://psk.blog.24heures.ch/tag/nouvel+avion+de+combat+po...

Photo : le Rafale de Dassault @ Dassault

 

21:23 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : rafale, eau, défense |  Facebook | |