02/01/2011

Le Pakistan va fabriquer le radar du chasseur JF-17 « Thunder » !

 

 

1841929.jpg

 

 

Le chef d'état major de la Force aérienne pakistanaise (PAF) vient de confirmer la nouvelle, le Pakistan va fabriquer sous licence le radar de l’avion de combat JF-17 « Thunder » et ceci conjointement avec la Chine.

 

L’Air Chief Marshal Rao Qamar Suleman confirme que le radar du JF-17 sera construit par la société PakistanComlex (PAC) avec l’aide de la Chine dans la province de Kamra au nord d’Islamabad. Le radar concerné est le KLJ-7 fabriqué à l’origine par la société chinoise CTEC. Selon les dernières informations disponibles, le radar KLJ-7 serait comparable au RC400 de l’européen THALES (radar à antenne mécanique). On se rappelle que THALES était en course pour équiper justement les avions de combat JF-17 pakistanais, mais les tensions entre la France et le Pakistan au sujet de la vente de sous-marins ont péjoré la vente du radar embarqué.

 

A propos du JF-17 « Thunder » :

 

Le JF-17 « Thunder » est un avion de combat sino-pakistanais. Conçu en Chine, par le constructeur d’Etat AVIC, il est cofinancé par le Pakistan. En Chine, il porte la dénomination FC-1. Il s’agit d’un chasseur mono-réacteur propulsé par une version chinoise du réacteur RD-93 dérivé du RD-33 russe qui équipe le MIG-29. L’avion a effectué son premier vol en septembre 2003. Le FJ-17/FC-1 est un chasseur léger multi-rôle d’un faible coût (moins de 20 millions de dollars) mais équipé d’une électronique moderne, et représentant un progrès par rapport aux vieux avions pakistanais 5C et F-7P (dérivés des MiG-19/21 chinois), et au Mirage III français.

L’armement comprend des canons double GSh-23 (23mm) qui peuvent être améliorés vers un double GSh-30 (30mm). Jusqu’à 3.700 kg / £ 8150 de la charge utile peut être effectuée sur sa station centrale, plus 2 sous voilure et 1 pylônes d’extrémité d’aile sur chaque aile. L’avion peut être équipé de Sidewinder AIM-9P ou de missiles air-air chinois PL-7/8/9 à courte portée sur les rails en bout d’aile et sous les ailes. Les missiles chinois PL-12/SD-10 de moyenne portée ont été confirmés comme son armement principal.

 

1836751.jpg

 

 


Photos : le JF-17 Thunder pakistanais @Weimeng

 

13:39 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jf-17 thunder, fc.1, pakistan, chine, défense |  Facebook | |

28/12/2010

Un espace aérien modulable pour l’entraînement des PC-21 !

 

 

1115624304.jpg

 

 

Par mesure de sécurité, les Forces aériennes suisses sont contraintes d’organiser les entraînements de leurs pilotes sur PC-21 dans des espaces aériens spécialement réservés à cet effet. L’OFAC a officialisé la délimitation de ces zones que le trafic aérien civil a l’obligation de contourner. Les modalités d’utilisation de ces espaces aériens feront l’objet l’année prochaine de discussions avec les cantons concernés. Les entraînements sur PC-21 ont lieu exclusivement en semaine et aux heures usuelles de bureau.

Les Forces aériennes suisses recourent depuis 2008 à des avions de type Pilatus PC-21 pour former leurs pilotes. Pour des questions de sécurité, elles ont besoin de zones d'entrainement séparées, en effet, les pilotes devant se concentrer durant leur apprentissage sur le maniement des instruments, ils ne sont pas en mesure de surveiller continuellement l'espace aérien environnant. Ces zones sont interdites au trafic aérien civil qui a l'obligation de les contourner lorsqu'elles sont actives.

A l'été 2008, Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) avait déjà accédé à une demande similaire des Forces aériennes et délimité pour une durée d'une année deux zones d'espace aérien, l'une en Suisse orientale, l'autre à cheval entre l'Oberland bernois et la Suisse centrale. Un troisième espace aérien s'étendant entre le lac de Neuchâtel et la frontière française avait déjà été réservé pour les vols militaires. En prévision de la reprise de l'instruction aéronautique, les Forces aériennes ont à nouveau formulé en 2010 une demande afin de disposer de ces deux zones d'espace aérien. Durant l'été, l'OFAC a consulté à ce propos les milieux aéronautiques et les cantons concernés. En novembre et en décembre, le DDPS, les Forces aériennes et l'OFAC ont rencontré à deux reprises les représentants des cantons concernés. Il a été convenu de mener des discussions l'année prochaine sur les modalités d'utilisation des espaces aériens. Les Forces aériennes ont en outre assuré qu'elles étudieraient des améliorations techniques aux hélices dans le but de diminuer le bruit émis par les PC-21.

L'OFAC a officialisé les deux espaces aériens et donné son aval à leur utilisation par les Forces aériennes. La zone d'entraînement «Speer» couvre la région comprise entre Glaris, la frontière liechtensteinoise, Urnäsch et Schänis, la zone «Hohgant» se situe entre Thoune, Susten, Buochs et Wolhusen. La limite inférieure des deux zones s'établit à une altitude de 10 000 pieds (environ 3000 m) et la limite supérieure à une altitude de 18 000 pieds (près de 5500 m).

L'instruction des pilotes militaires sur PC-21 débutera le 6 janvier 2011 dans les trois espaces aériens prévus à cet effet. Dans le souci de limiter au maximum les nuisances sonores et de les répartir aussi équitablement que possible - si tant est que les conditions météorologiques le permettent -, les Forces aériennes prévoient d'organiser les jours ouvrables en moyenne seize vols d'entraînement sur PC-21 de 30 minutes chacun répartis sur les trois sites. Aucun entraînement de nuit n'est prévu.

 

223761273.jpg

 

 

Photos :1 PC-21 new Look @ Swiss Air Force 2 PC-21 anciennes couleurs @Pascal Kümmerling

 

15/12/2010

Boeing Livre le dernier Super Hornet à l'US Navy !

914361954.jpg

 

Boeing, Saint-Louis,  le dernier des F/A-18 E/F/G Super Hornet/Growler  de la première série et en passe d’être livré à l’US NAVY. Les employés de Boeing finalisent l’installation des derniers éléments sur  le dernier opus avant sa livraison.

Super  Hornet & Growler :

Au total, c’est plus de 440 F/A-18 en deux versions qui auront été livré à ce jour, soit la version E/F Super Hornet et EA-18G  !

Le F/A-18 E/F est un avion multirôle capable d’effectuer pratiquement toutes les missions dans le spectre tactique, y comprit la supériorité aérienne de jour comme de nuit avec des armes à guidage de précision. Chasseurs d’escorte, de soutien aérien rapproché et capable de suppression des défenses aériennes ennemies.  Le Super Hornet dispose du radar AESA (Active Electronically Scanned Array) APG-79 de Raytheon.

Le EA-18 Growler est quant à lui le successeur de l’EA-6B. Il est spécialisé dans la lutte contre les défenses ennemies. Il dispose du pod ALQ-99 de brouillage  couplé à un système d’analyse à large spectre ALQ-218 lui permettant de différencier les types de radars (surveillances, poursuites, au sol ou embarqué) et l’analyse des types de fréquences. Le système enregistre et répertorie l’ensemble des menaces pour permettre leur restitution sur un écran tactique avec une plus grande précision que par le passé.

 

 

La production continue :

Pour autant, la chaîne de fabrication ne va pas s’arrêter là ! En effet, une nouvelle commande, la troisième a été passée cette année pour un montant de 5,3 milliards de dollars et comprend la fabrication de 66 Super Hornet et 58 Growler additionnels qui seront livrés entre 2012 et 2015.

 

468706210.jpg

Photos : EA-18G Growler @ Boeing

10:25 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : super hornet, growler, us navy, defense |  Facebook | |

10/12/2010

La Thaïlande commande Six Gripen supplémentaires !

 

 

423225174.JPG

 

 

La Thaïlande vient de passer commande de six Gripen C/D supplémentaire, cette commande s’additionne aux six premiers appareils déjà en commande.

La société de défense et de sécurité Saab a reçu commande de l’Administration suédoise du matériel de défense (FMV) pour un lot de six avions Gripen destinés à la Royal Thai Air Force. La commande se monte à environ à 315 millions de francs suisses (2,2 billions de Couronnes Suédoises (SEK).

Les six Gripen sont commandés dans la version monoplaces C et le projet doit s’étendre de 2010 à 2013. Ces avions font partie d’une transaction commerciale intergouvernementale dans laquelle la FMV, représentant du gouvernement suédois, vend un système de défense aérienne intégré basé sur des produits construits par Saab, dont les Gripen.

Par ailleurs, il est également prévu d’améliorer le système radar Erieye de Saab monté sur un Saab 340 déjà en service auprès de la RTAF.Cette commande suit celle de 2008 à l’époque la Thaïlande avait commandé six avions Gripen .

La Thaïlande a lancé le programme de remplacement de ses Northrop F-5 E/F Tiger II, soit 15 machines appartenernant AU Squadron 701 basé à Surat Thani (Sud de la Thaïlande).Pour mémoire la RTAF avait choisit dans les années nonante le Boeing F/A-18 Hornet, mais le contrat fût dénoncé par les Etats-Unis, faute de moyen financier de la part du pays du sourire. En effet, celui-ci avait proposé de payer la moitié des Hornet avec de la viande de poulet et des fruits !

 

Lien sur les articles concernant le Gripen en Thaïlande :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/08/20/la-thailande-recoit-son-premier-gripen-saab-340-aew.html

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/08/02/debut-de-formation-pour-les-pilotes-thais-sur-gripen.html

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/09/19/le-premier-gripen-thai-a-vole.html

 

Photo : Gripen Thai @SAAB Gripen

 

 

08:57 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gripen, rtaf, avion de combat, defense |  Facebook | |

09/12/2010

Livraison de F-15K Slam à la Coré du Sud !

1770294.jpg

DAEGU AIR BASE, République de Corée, Boeng vient de livrer les trois premiers F-15 K Slam Eagle  à la Force aérienne Coréenne.(ROKAF).  Au total, la Corée a commandé 21 appareils de ce type. Il s’agit de la seconde commande de cette version du F-15 choisie par la Corée. La Corée du sud dispose déjà de 40 appareils de type F-15 K Slam Eagle  depuis 2008.

 

Le F-15 K Slam Eagle :

 

Le F-15K est un dérivé de pointe du F-15E Strike Eagle éprouvé au combat. Principalement développé pour la République de Corée Air Force (ROKAF).   Il intègrent les dernières technologies militaires. Ses capacités multi-rôles lui permettent simultanément d’effectuer  des missions air-air et air-sol ainsi que des missions air-mer.


Le F-15K dispose du radar  les AN/APG-63 avancés (V) 1 le système de contre-mesures électroniques  de troisième génération  et doté d'un FLIR couplé à un IRST (Infrared Search and Track). Le pilote dispose du viseur  de casque JHMCS  de Boeing.

 

Le F-15K Slam Eagle peut emporter jusqu’à 12 500 kilos de bombes diverse dont la dernière génération du système guidé JDAM/MK-82. L’appareil emporte le missile de surface antinavire Harpoon Block II, le SLAM ER et le tout dernier AIM-9X.

 

En Corée du Sud :

 

Boeing  a collaboré avec l’entreprise Korea Aerospace Industries (KAI) pour la production de composants qui ont équipé les 40 premiers F-15K depuis 2005, Cette même année le premier F-15K de série avait été présenté en grande première lors du Salon aéronautique de Séoul en octobre.

 

1382051.jpg


Photos :

 

F-15K slam Eagle de la ROCAF @ Fred Willemsen

07:47 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : f-15k, rokaf, defense, boeing |  Facebook | |