02/02/2011

Eurofighter : 100.000 Heures de vol !

 100k_itaf2_a1dca7a27a.jpg

 

 

Les cinq Forces aériennes qui opèrent l’Eurofighter Typhoon ont passé l'étape importante des 100.000 heures de vol. !

Ces 100.000 heures ont été réalisées par les Forces aériennes de Grande-Bretagne, Italie, Allemagne, Espagne, Autriche avec une flotte combinée de plus de 260 Typhoon en service.

 

 ITAF_c51793eeba.jpg

 

Ce nombre d’heures a été atteint par l’ensemble des unités qui « volent » l’Eurofighter soit  

aux efforts conjugués  des différentes unités basées en Angletterre à Coningsby, dans le Lincolnshire, Leuchars en Écosse et Mount Pleasant dans les îles Falkland. En Italie  à Grosseto et à Gioia del Colle en Allemagne  à Laage, Neuburg et Nörvenich, ainsi qu’en Espagne, en Autriche.

L’Eurofighter a accompli ses 100 000 heures de vol sous le froid mordant de la mer Baltique, le climat tempéré de la côte Tyrrhénienne, la chaleur torride de la péninsule arabique et au-dessus des eaux houleuses de l’Atlantique Sud. La série de scénarios opérationnels, qui a permis de tester les limites de l’Eurofighter, témoigne de la fiabilité, de la capacité opérationnelle et de la durabilité de la plate-forme et des systèmes en conditions réelles.
 RAF_97e13c5283.jpg

L’Eurofighter a réalisé sa 5.000e heure de vol en novembre 2005. Il a ensuite franchi le seuil des 10 000 heures en août 2006, puis des 20 000 heures en mai 2007 avant de dépasser les 50 000 heures en août 2008. Cette progression reflète la livraison régulière des appareils aux clients. 

Le Typhon est le plus grand programme européen de collaboration militaire

actuellement  en activité ! Les livraisons actuelles de Typhoon concernent la tranche 2 qui s’ajoute aux 148 avions déjà en service avec la tranche 1. Cette dernière est entrée en phase de mise à jour.

 

100KRAF_044a3e6647.jpg

 


Photos : Chacune des Forces aériennes dispose d’un appareil avec une livrée spéciale @ Eurofighter

 

25/01/2011

Le drone européen NEURON prend forme !

_D3C1024-r.jpg

 

Saab AB a officiellement livré à Dassault Aviation, maître d’œuvre du programme nEUROn, le fuselage avant et central du démonstrateur technologique européen d’UCAV. Pour les deux sociétés, cette livraison constitue une étape importante après six années d’acquisition, de partage et de maintien des compétences dans les domaines technologique et programmatique. Les deux sociétés se félicitent de ce succès qui trouvera son aboutissement en 2012 dans le premier vol du nEUROn, puis dans plusieurs campagnes d’essais en vol.

La section de fuselage réalisée par Saab ira rejoindre le fuselage arrière déjà livré par HAI (Grèce) mi-janvier à Istres (France). Les éléments réalisés par les autres partenaires vont rapidement converger vers le site du maître d’œuvre : le pantographe de largage de l’armement à livrer par RUAG (Suisse) fin février ; les deux demi-voilures à livrer par EADS-CASA (Espagne) début mars ; les deux trappes de soute armement à livrer par Alenia (Italie) fin mars ; et les trois trappes de train à livrer par Saab en avril. En outre, des éléments contribuant à la furtivité (bords d’attaque, bords de fuite, entrée d’air, …) réalisés par Dassault Aviation à Argenteuil et Biarritz seront livrés entre janvier et mars.

head250111b.jpg


La direction de programme, les cinq autres partenaires industriels et l’agence exécutive ont déjà tiré de nombreux enseignements, y compris en matière de gestion de programme et de sécurisation du calendrier. C’est sur le site d’Istres qu’il appartiendra aux équipes du maître d’œuvre, avec l’aide d’équipes des différents partenaires détachées sur place, de procéder à l’installation des tuyauteries, des câblages électriques et des équipements - tels que définis dans la maquette numérique de référence -, ainsi qu’à l’assemblage final. C’est ensuite, au cours du dernier trimestre 2011, que les équipes Dassault Aviation d’Istres procèderont aux essais sol de nEUROn, prélude à des premiers essais de roulage fin 2011/début 2012, visant une date de 1er vol mi-2012.

 

 

 

 

DM142_DSC_0028.jpg

Liens sur le NEURON :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/03/02/neuron-deb...

 

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2007/07/22/demonstrat...

 

Photos : 1 Image de synthèse du NEURON 2  premier fuselage  3 Essais de maquette en soufflerie en Suisse@ Dassault Aviation

 

15:49 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : drone, ucav, défense, neuron |  Facebook | |

21/01/2011

EADS : 250e Eurofighter & Viseur de casque !

 

 

ab249e0edd.jpg

 

 

Le consortium européen EADS annonce que le 250e avion de combat de type Eurofighter  Typhoon II a été livré. Durant l’année 2010, EADS a livré 50 appareils.

 

Force aérienne Italienne :

Le 250e Eurofighter immatriculé ISO38  va rejoindre l’escadron 311 de la Force aérienne Italienne sur la base de Pratica Di Mare. Cette base fût la dernière à être équipée de F-104 Starfighter jusqu’en 2004. L’appareil livré fait partie de la seconde tranche d’Eurofighter commandée par l’Italie.

 

 

Réduction de la flotte :

 

L’Italie devait acquérir 121 Eurofighter, se sera 25 de moins ! En effet, avec son plan de rigueur de 24,9 milliards d’euros, le ministre italien de la Défense, Ignazio La Russa, a annoncé, le 20 juillet dernier, que son pays allait finalement acquérir 96 Eurofighter au lieu des 121 prévus, afin de réaliser une économie de 2 milliards d’euros.Ces 25 avions en moins auraient dû être commandés dans le cadre de la deuxième partie de la troisième tranche de production (tranche 3B). Selon Ignazio La Russa, la décision d’acquérir moins d’Eurofighter a été prise en accord avec l’armée.

 

 

HMSS_960x.jpg

 

 

Nouveau viseur  de casque pour l’Eurofighter :

 

Les Forces aériennes britanniques, espagnoles, italiennes et allemandes ont commencé à prendre livraison du casque équipé du nouveau système de symbologie du viseur HMSS (Helmet Mounted Symbology System). Ce système  constitue une composante clé du système d’armes de l’Eurofighter. Il affiche des données essentielles, comme les paramètres de vol, l’état des armements et les cibles poursuivies directement dans le viseur du casque du pilote de l’Eurofighter,

Le HMSS constitue en outre un capteur supplémentaire pour la détection optique de cibles. Ce capteur est passif et ne peut donc pas être localisé par l’adversaire, ce qui confère aux équipages une supériorité opérationnelle supplémentaire :  

Tout en fournissant aux pilotes des données de survivabilité et de communication essentielles autres que celles liées à l’avionique, le casque HMSS peut s’interfacer entièrement avec tous les systèmes d’attaque et de navigation de l’Eurofighter. Ce nouveau casque peut être utilisé à travers toute l’enveloppe de vol de l’avion (jusqu’à 9 g), pour les missions à la fois air-air et air-sol, de jour comme de nuit. Les futures capacités du système d’armes, comprenant des capacités air-sol supplémentaires, seront qualifiées cette année.

 

Pécisions : le système de casque HMSS équipe également le Gripen, il dispose des mêmes fonctions que le JHMCS de Boeing qui est utilisé sur le F/A-18 Hornet & Super Hornet (idem pour les Hornet suisses & finlandais).

 

 

 Photos :1 le 250e Eurofighter pour l’Italie 2 Casque HMSS pour Eurofighter @ EADS

 

 

18/01/2011

Chine : le projet J-16 « Silent Flanker » !

 

zar8ifff.jpg

 

 

 

Décidement, la Chine ne nous laisse pas indifférent en ce début d’année, après avoir dévoilé le démonstrateur J-20 (voir lien), voici qu’un projet fait surface, le Shenyang J-16 « Silent Flanker » !

 

 

 Un J-11 relooké :

 

Le J-16 du constructeur d’état SAC (Shenyang Aircraft Corporation) est en fait un appareil qui reprend le dessin du J-11, soit la version du Sukhoi SU-27 « Flanker » construite sous licence en Chine. Rappelez-vous, la Russie avait conclu en 1992 un contrat pour la livraison à Pékin de 76 Sukhoi SU-27SK  doublé d’une autorisation pour une production sous licence de 200 appareils dès 1995. Baptisé J-11 la Chine a ensuite dénoncé ce contrat en 2003 pour remplacer les éléments russes par des composants de fabrication chinoise dont le moteur  WS-10 Taihang (voir lien).

 

2122214799.jpg

 

Le J-16 « Silent flanker » :

 

 Le projet de développement du SAC J-16 « Silent Flanker » qui devrait théoriquement voler encore cette année,  est très certainement une amélioration du J-11 B et dont l’avantage réside dans le fait que les ingénieurs utilisent une cellule déjà éprouvée. Un peu à la manière de Boeing avec son F-15 « Silent Eagle », les Chinois ont incorporé un design ayant pour but de réduire de manière significative la signature radar de l’avion. L’appareil intégrera notamment des caissons pour permettre un emport d’armement en interne.

 

 

J-16 & J-20 deux adversaires ?

 

Dans l’attente de vraies photos et du premier vol du J-16, un certains nombre de questions restent ouvertes sur les qualités de celui-ci, tant sur celles de son opposé le J-20. Mais une chose est évidente, nous sommes entrés dans une nouvelle ère concernant l’aviation militaire chinoise. Il semble que la Chine soit en mesure de produire simultanément deux appareils avec ses deux principaux constructeurs soit Shenyang SAC  (J-16) et Chengdu CAC  (J-20). Ces deux appareils seront-ils complémentaires ou au contraire adversaires ?

 

Pour ma part, il me semble que la Chine a choisi de jouer la concurrence entre deux programmes, un peu comme cela se fait aux Etats-Unis.  Nous risquons donc, d’assister ces prochaines années à une compétition pour répondre à un appel d’offre, concernant  un appareil de 5e génération.

 

A moins que le J-20 n’équipe, qu’en petite quantité une élite de pilotes, alors que le J-16 serait introduit en grande quantité ? Voilà encore bien des questions !!

 

 

china-J-20-stealth-fighter-first-flight-16.jpg

 

 

Liens sur le J-11 & J-20

 

 http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/05/07/shenyang-j...

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2011/01/11/chengdu-j-...

 

Photos : 1 Ebauches du J-16  2 le J-11 3 le J-20 @ ChineNouvelle

 

 

 

17/01/2011

Les difficultés du F-35 STOVL profitent aux Super Hornet !

1423040.jpg

 

 

 

1800353.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lockheed Martin a besoin de repenser le décollage court et atterrissage vertical (STOVL) de la  variante du F-35 B Lightning II Joint Strike Fighter, du coup le Super Hornet pourrait engendrer de nouvelles commandes pour combler le vide !

 

 

F-35 de nombreuses difficultés :

 

La mise au point du F-35 s’avère longue et coûteuse pour le constructeur Lockheed-Martin à tel point que ce programme sera le plus cher de l’histoire de l’aviation militaire américaine ! Si les versions A (chasse & attaque au sol) C (chasse & attaque au sol embarqué) se développent longuement, mais surement il n’en va pas de la même manière pour la version C (STOVL) qui doit remplacer les Harrier AV-8B/GR9/Sea Harrier. En effet, le constructeur doit faire face à nombreux problèmes techniques : certaines pièces de la soufflante principale doivent  être redessinées et plusieurs problèmes informatiques péjorent les systèmes de stabilisation de vol !

 

Du coup, ses retards font qu’il n’y aura pas de commande de F-35B STOVL,  en 2012 comme prévu, dans le calendrier initial du programme. Pires, les déboires accumulés et les réductions de budgets  imposées par l’Administration Obama devraient réduire le financement durant les cinq prochaines années !

 

 

1463483.jpg

 

 

Production, réorganisation des priorités :

 

En conséquence, le programme de développement du programme F-35 C STOVL est mis en période probatoire pour deux ans et qui pourrait tout simplement être abandonnée, si de facto les problèmes n’étaient pas résolus d’ici là !

 

A court terme, les futures chaînes de production mettront l’accent en priorité sur les versions A & C du F-35. Et les besoins pour équiper l’US Marine Corps (USMC) sont tels que le Super Hornet viendra s’intercaler dans les commandes pour combler le vide. La séquence de production du F-35C passera en dernier !

 

 

Production  augmentée pour le Super Hornet :

 

Le F/A-18 E/F/G Super Hornet est toujours en production pour l’US Navy  (Super Hornet  & Growler) et l’Australie et ceci dans l’attente de possible contrats avec d’autres clients (Brésil, Inde, EAU) mais il n’était pas prévu d’équiper en rattrapage  l’US Marines Corps. Les déboires du F-35C profitent donc directement à Boeing, qui se verra donc confié  une production additionnelle de son aéronef, en vue de combler le vide, mais peut-être aussi selon les résultats de mise au point du F-35, de nouveaux contrats pour du long terme.

 

 

1822185.jpg

 

 

Liens sur le F-35 & le Super Hornet :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/03/19/atterrissa...

 

 

 http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/09/30/c39141861f...

 

 

Photos : 1 F35C & Super Hornet 2 le F-35C STOVL 3 F/A-18 Super Hornet @ Greg Steiner