15/06/2013

Gulf Air commande dix avions CSeries !

BA-CS100_Gulf_Air-HR.jpg


 

Toronto, Bombardier Aéronautique et Gulf Air ont confirmé aujourd’hui qu’une commande ferme antérieure de 10 avions CS100 avec des options sur six autres, avait été passée par Gulf Air, transporteur national du Royaume de Bahreïn. La commande ferme avait été annoncée par Bombardier le 20 juin 2011.

 

L’avion CSeries a été sélectionné après une évaluation détaillée et approfondie, comprenant également d’autres avions concurrents, menée par Gulf Air conformément aux règles de la commission des appels d’offres du Bahreïn.Bombardier Aéronautique et Gulf Air ont confirmé qu’ils travaillaient ensemble en vue d’assurer que l’avion CSeries réponde aux objectifs de restructuration en cours de la compagnie aérienne en lien avec son mandat d’atteindre une rentabilité à long terme.

 

Premier vol encore ce mois :

 

L'avionneur canadien Bombardier Aéronautique a également annoncé que le premier vol du  CSeries 100 était planifié pour la fin juin

Le patron de Bombardier Aviation, Mike Arcamone, a récemment confirmé à la presse un premier vol du monocouloir pour fin juin, et une entrée en service "d'ici à un an".

Le constructeur aéronautique canadien espère également dans le cadre du Salon aéronautique du Bourget dépasser  les 177 commandes fermes déjà enregistrées pour le jet de 100 à 130 places.

 

Au Bourget, Bombardier Aéronautique va présenter trois avions de son portefeuille. Sur l'exposition statique, on retrouvera le biréacteur d’affaires très long-courrier Global 6000, le biturbopropulseur Q400 NextGen et le biréacteur régional CRJ1000 NextGen.


 

DSC_1809.jpg


 

Photos : 1 CSeries aux couleurs de Gulf air @ Bombardier Aerospace 2 Global 6000 @ Pascal Kümmerling

 


00:00 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bombardier aerospace, cseries, global 6000 |  Facebook | |

11/04/2013

Porter Airlines embarque sur le CSeries !

 

BA-porteraircraft.jpg

Bombardier Aéronautique a annoncé que Porter Airlines a signé une entente d’achat conditionnelle visant 12 appareils CS100, avec options sur 18 autres. L’entente comprend également des droits d’achat pour six appareils Q400 NextGen. Les parties à l’entente ont également révélé que Porter Airlines est le client anonyme des Amériques qui avait signé une lettre d’intention en vue de l acquisition d’avions CS100, comme Bombardier l’avait annoncé en décembre 2012.

L’annonce d’aujourd’hui a été faite depuis la base d’attache de Porter Airlines à l’aéroport Billy-Bishop de Toronto où, conjointement avec Bombardier, la société aérienne a dévoilé les maquettes du poste de pilotage et de la cabine des avions CSeries qui feront l’objet d’une exposition privée aux installations de Porter au cours du mois d’avril 2013.

Au prix courant de l’avion CS100, la commande ferme est estimée à quelque 870 millions $ US et pourrait passer à 2,08 milliards $ US si les 18 options étaient converties en commandes fermes. Si Porter exerce également les six droits d’achat pour les avions Q400 NextGen, la valeur du contrat augmenterait à 2,29 milliards $ US.

« Après une analyse approfondie des avions existants et remotorisés, nous avons choisi cet appareil en raison de sa flexibilité et de son adéquation aux vols en zone urbaine, ainsi que de son efficacité énergétique supérieure, de sa performance exceptionnelle sur courte piste et de ses niveaux réduits de décibels et d’émissions », a déclaré Robert Deluce, président et chef de la direction, Porter Airlines.

 

BA-Porter-mockup.jpg

 « Cet avion concorde parfaitement avec nos plans d’affaires et notre stratégie de croissance, et nous sommes fiers également d’être le client de lancement des avions CSeries de Bombardier au Canada.  Nous prévoyons d'étendre notre réseau avec une flotte entièrement constituée de biréacteurs de ligne CS100 et de biturbopropulseurs Q400 de Bombardier – en favorisant ainsi des vols plus écologiques et plus silencieux. »

 « Le choix des biréacteurs de ligne révolutionnaires CS100 par Porter Airlines est un témoignage d’appréciation envers le programme d’avions CSeries, ainsi qu’envers la souplesse de ces avions et les missions qu’ils peuvent effectuer. Porter, transporteur aérien plusieurs fois primé, est largement reconnu pour ses activités uniques et les services raffinés qu’il offre, et nous sommes enchantés qu’il continue de compter sur Bombardier pour répondre à ses besoins de croissance », a indiqué Mike Arcamone, président, Bombardier Avions commerciaux. « La vague d’intérêt mondiale pour le programme d’avions CSeries continue de s’accroître, et nous sommes ravis que les clients, tant sur nos marchés d’aviation traditionnels que sur nos marchés de croissance, explorent des occasions et axent leurs analyses de rentabilité sur l’utilisation des biréacteurs de ligne CSeries, et combinent ceux-ci avec l’exploitation d’avions Q400. Nous sommes impatients de voir les appareils révolutionnaires CS100 s’envoler dans les ciels du Canada et des régions avoisinantes, en compagnie de la flotte actuelle de Porter constituée de 26 avions Q400. »

« Nous sommes enchantés de cette entente entre Porter Airlines et Bombardier, car c’est le premier exploitant canadien à sélectionner la gamme de moteurs PurePowermd et cela étend les solides relations entre Porter, Bombardier et Pratt & Whitney », a affirmé Todd Kallman, président, Moteurs commerciaux, Pratt & Whitney. « En plus de réductions de plus de 10 pour cent dans la consommation de carburant et les coûts d’exploitation du moteur, nos moteurs PurePower génèrent une empreinte acoustique près de quatre fois moindre que celle des avions à réaction d’aujourd’hui, ce dont profitent tant les voyageurs que les agglomérations aux abords des aéroports. »

Programme de développement des avions CSeries :


Le premier véhicule d’essai en vol CSeries (FTV1) en est aux dernières étapes de son programme de développement et approche progressivement de la phase des essais en vol, après la mise sous tension complète du principal circuit de distribution électrique en mars 2013. Les avions CSeries se sont rapprochés de l’obtention de leur licence de sécurité aérienne, après l’exécution concluante d’une série cruciale d’essais des structures et des systèmes. Les essais du système des commandes de vol électriques se poursuivent et les résultats ont été conformes aux attentes jusqu’ici. Pour ce qui est de l’assemblage des autres véhicules d’essai en vol, l’installation des systèmes est en voie d’être complétée pour le FTV2, les ailes sont en cours de raccordement dans le cas du FTV3 et le FTV4 est rendu à l’étape de l’assemblage du fuselage; l’assemblage se déroule selon le calendrier prévu dans chaque cas.

Photos : 1 CSeries aux couleurs de Porter Airlines 2 Maquette CSeries @ Bombardier Aerospace

26/03/2013

Mise sous tension du premier CSeries !

BA-FTV1_Power_on-HR.jpg

 

Bombardier Aéronautique a annoncé aujourd’hui avoir réussi avec succès la première mise sous tension des principaux systèmes du premier CSeries (FTV1) destiné aux essais en vol. De plus, Bombardier a confirmé que l’essai statique de flexion de l’aile vers le bas a été effectué de façon concluante sur l’article d’essai statique de cellule complète (CAST) à l’usine de l’avionneur située à Saint-Laurent (Québec), à la fin mars 2013. Avec cet essai statique et celui de flexion de l’aile vers le haut complété plus tôt en mars 2013, les deux plus importants essais statiques sur l’aile nécessaires pour le vol inaugural sont maintenant complétés.

L’entreprise a également confirmé que les essais de sécurité aérienne progressent bien, sur 
« l’Avion 0», le banc d’essai et de certification intégré des systèmes (ISTCR) au sol pour les avions CSeries.

« La mise sous tension des principaux systèmes électriques de FTV1 a été l’une des étapes clés les plus passionnantes du programme de développement des avions CSeries jusqu’à maintenant. Cela permettra maintenant la mise sous tension des systèmes secondaires et les essais de la suite avionique », a déclaré Rob Dewar, vice-président et directeur général CSeries, Bombardier Avions commerciaux. « De plus, le dernier essai important sur le CAST – l’essai de flexion de l’aile vers le bas – a été mené à bien à la fin mars et nous sommes enthousiastes suite aux analyses et aux commentaires de l’équipe, qui nous permettent ainsi de progresser à la prochaine étape expérimentale. Ce sont toutes d’importantes activités qui mèneront à l’obtention de la licence de sécurité aérienne des avions CSeries. »

« La construction des véhicules d’essais en vol, les essais statiques de la cellule et les essais des systèmes progressent tous dans les délais prévus. Nous sommes très satisfaits des excellents progrès et des réalisations hebdomadaires du programme d’avions CSeries dans notre progression soutenue en vue du vol inaugural », a ajouté M. Dewar.

Avions CSeries :


Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d’avions CSeries entièrement nouvelle combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales en 2013 et au-delà. Propulsée par des moteurs PurePower PW1500G de Pratt & Whitney, la gamme d’avions CSeries offrira un avantage de 15 pour cent* sur le plan des décaissements d’exploitation avec une réduction de 20 pour cent* de la consommation de carburant. Avec la version optionnelle à capacité de sièges supplémentaire, la productivité de l’avion CS300 s’améliore encore, offrant aux sociétés aériennes un avantage supplémentaire moyen de 4%  sur le plan des décaissements d'exploitation par siège. La conception entièrement nouvelle des avions CSeries permettra de réduire grandement leurs niveaux de bruit et d’émissions, tout en offrant une souplesse opérationnelle supérieure, des performances exceptionnelles sur piste et une autonomie de 2 950 milles marins (5 463 km). Les avions CSeries, qui seront jusqu’à 5 443 kg (12 000 lb) plus légers que d’autres avions de la même catégorie pour ce qui est du nombre de places, procureront aux passagers le meilleur environnement cabine de leur catégorie, digne d’un gros-porteur, dans un avion monocouloir.

Au 31 décembre 2012, Bombardier avait enregistré des commandes et engagements touchant 382 appreils CSeries, dont des commandes fermes de 148 avions de ligne CSeries.

Photo: le CSeries destiné aux essais en vol @ Bombardier Aerospace

21/02/2013

CSeries, le moteur PW1500G certifié !

BA-CS300_new-HR.jpg


 

Bombardier Aéronautique et Pratt & Whitney ont annoncé aujourd’hui que Pratt & Whitney avait obtenu avec succès l’homologation de Transport Canada pour son premier moteur PurePower Geared Turbofanmc,  le moteur PW1500G qui propulsera les avions CSeries de Bombardier. 

 

Pratt & Whitney a mené plus de 4’000 heures d’essais de moteur rigoureux depuis le début des essais du moteur initial, en septembre 2010. Le programme d’essais du moteur PW1500G comprenait 340 heures d’essais en vol à bord du banc d’essai volant B747 de Pratt & Whitney. Pratt & Whitney est une division de United Technologies Corp. 

 

Les moteurs PW1500G ont reçu leur certificat d’homologation de type de Transport Canada par Pratt & Whitney Canada et sont assemblés au Centre aéronautique de Mirabel de Pratt & Whitney Canada, au Québec. UTC Aerospace Systems, formée après l’acquisition de Goodrich par UTC, fournit le système de fuseau moteur.

 

Chaque avion CSeries est propulsé par deux moteurs PurePower de la série PW1500G. Les moteurs PurePower de la série PW1500G font appel à un système d’entraînement évolué, permettant à la soufflante du moteur de tourner à une vitesse différente de celle du compresseur et de la turbine basse pression. La combinaison du système d’entraînement et un noyau évolué entièrement nouveau assure des améliorations de 10% et plus en efficacité carburant, et dans la réduction des émissions et du bruit.


 

CSeries_aircraft_information2.png


 

Le CSeries :


Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d’avions CSeries entièrement nouvelle combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales en 2013 et au-delà. Propulsée par des moteurs PurePower PW1500G de Pratt & Whitney, la gamme d’avions CSeries offrira un avantage de 15%  sur le plan des décaissements d’exploitation avec une réduction de 20% de la consommation de carburant. La conception entièrement nouvelle des avions CSeries permettra de réduire grandement leurs niveaux de bruit et d’émissions, tout en offrant une souplesse opérationnelle supérieure, des performances exceptionnelles sur piste et une autonomie de 2’950 milles marins (5 463 km). Les avions CSeries qui seront jusqu’à 5’443 kg (12 000 lb) plus légers que d’autres avions de la même catégorie pour ce qui est du nombre de places, procureront aux passagers le meilleur environnement cabine de leur catégorie, digne d’un gros-porteur, dans un avion monocouloir.

 

Photos : 1 Image de synthèse du CSeries @ Bombardier  2 PW1500G @ Pratt & Whitney

12:35 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bombardier aéronautique, cseries, pw1500g |  Facebook | |

24/01/2013

L’assemblage du premier CSeries progresse !

r-CSERIES-BOMBARDIER-large570.jpg

 

MIRABEL, Québec, Bombardier Aerospace confirme les bonnes avancées de l’assemblage du premier CSeries destiné aux essais en vol  (FTV1). En effet, les structures principales qui composent ce premier prototype sont toutes maintenant assemblées.

Les parties principales du fuselage, soit les tronçons, le cockpit, les ailes ainsi que la dérive sont en place ainsi que le câblage et le train d’atterrissage. Du côté du motoriste, Pratt & Whitney annonce avoir terminé de tester le moteur qui propulsera la CSeries. L'assemblage de deux autres avions tests a également débuté, un autre signe positif. En tout, cinq  CSeries doivent être construits avant la commercialisation de l'avion.

Bien que le programme à pris un retard de six mois, Bombardier a notamment dû ramener à l'interne la production de certains composants qui avait été confiée à un fournisseur chinois, le premier vol reste programmé pour le mois de juin de cette année.

Apprendre des autres :

Bombardier reste très attentif à ce qui se passe chez la concurrence, notamment chez Boeing avec les problèmes du B787. En effet le CSeries fera partie de cette nouvelle génération d’avions très « électrique », en conséquence il est nécessaire de suivre le près ce qui se passe sur le « Dreamliner ». Les ingénieurs de Bombardier ont choisi des batteries de la génération précédente pour la CSeries, ce qui réduit les risques. En ce qui concerne les matériaux composites et l’assemblage de ceux-ci, l’avionneur canadien bénéficie des essais et erreurs de Boeing, notamment par le truchement des fournisseurs, qui ont souvent pour clients plusieurs avionneurs.

 

Le CS100, l'appareil de 110 places de la famille  CSeries, doit entrer en service en juin 2014 chez Swiss, soit six mois avant le CS300, qui pourra transporter 130 passagers. La gamme CSeries fait actuellement l'objet d'une centaine de commandes.

 

imagesCA75Y2S4.jpg

Photos : 1 image de synthèse du CS100 2 chaine d’assemblage @ Bombardier




12:06 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bombardier aerospce, cseries, cs100, cs300 |  Facebook | |